Babybel provoque la colère des handicapés

Là, je ne peux que comprendre les réactions, certaines maladresses sont à éviter, la langue française est suffisamment riche pour pouvoir trouver des formules qui ne prêtent pas à confusion.

Une campagne publicitaire réalisée par la marque de fromage Babybel a provoqué la colère de plusieurs associations de personnes handicapées.

 

Selon le Parisien, le groupe alimentaire avait décidé de marquer le coup pendant les grandes vacances en offrant un tampon encreur à l’achat d’un de ses produits Mini Babybel. Mais la phrase indiquée sur celui-ci n’a pas plu à tout le monde. « Des vacances de malade mental », voilà l’inscription à l’origine de cette polémique. Une phrase qui a provoqué l’indignation de plusieurs associations de parents de personnes handicapées.

Babybel  a alors tenté de se justifier en expliquant que cette expression faisait référence à un fromage. « Le mot mental se rapportait au fromage Emmental », avait indiqué la société sur sa page Facebook. Mais ces explications n’ont pas calmé la hargne des associations.

Le groupe a donc décidé de stopper la campagne et a présenté ses excuses aux personnes concernées. « Il y a eu clairement de notre part un manque de vigilance et une enquête interne est en cours pour savoir qui est à l’origine de ce raté, même s’il est clair que le concepteur n’a pas eu l’intention de nuire », a expliqué le directeur général du groupe au quotidien français.

Source: 7sur7.be

 

8 commentaires

  • Je vais paraitre méchant, mais pendant le téléthon on nous bassinent sur le fait qu’ils faut considérer les gens handicapé comme des gens ordinaire, ils oublient de préciser que c’est juste pour 48H =___=

    A coté de ça, niveau slogan, forcément ça vole pas haut, fallait s’y attendre, à une bourde. :p

    • Spirit Spirit

      j’vois pas ce qu’il y a de choquant dans ce tampon. Faut quand même pas exagérer. Elles nous font gravement chi… toutes ses assoces puritaines

  • gatsu

    En même temps pour manger du babybel faut être peu informé.
    C’est même pas du fromage…

  • sylvain

    En attendant on parle d’eux pour pas un franc de pub…Mission réussi!

  • Comme disait Gump, Forrest Gump, n’est stupide que la stupidité.

    Même en admettant que l’on parle de malade mental, sans aucune adaptation à l’emmental, ou l’expression de plus en plus populaire « truc de fou, truc de malade, truc de malade mental », je ne vois rien de choquant: ca parle de vacances bordel.

    Merde, j’ai dit bordel, vais me faire harceler par les asso de prostituées franchisées….

    Monde de n’importe quoi !