Levée du secret défense dans l’affaire Merah

On va voir ce que cela va donner mais je ne m’attend pas personnellement à des étincelles quand à cette histoire… Peut être plus un moyen de couler l’UMP et certains responsables de l’ancien gouvernement qu’autre chose, les grosses ficelles et les questions qui sont restées sans réponses quand à elles ne seront pas déterrées…

PARIS (Reuters) – Le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls, a transmis vendredi aux juges chargés du dossier des documents déclassifiés sur l’affaire Merah.

Manuel Valls a suivi l’avis favorable à la levée du secret défense émis par la Commission consultative du secret de la défense nationale concernant des documents la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), indique un communiqué du ministère.

Cette transmission à la justice concerne « l’ensemble des documents à l’exception des pièces et informations qui pourraient remettre en cause l’indispensable confidentialité des données relatives à l’organisation, aux méthodes de travail et à l’identité des personnels travaillant au sein de la DCRI. »

Parallèlement, Manuel Valls a adressé une lettre de mission à deux hauts fonctionnaires de l’Inspection générale de la police nationale leur demandant de « proposer des axes d’amélioration ou de réformes dans le fonctionnement et la collaboration entre les services. »

Le ministre avait promis le 12 juillet devant la commission des lois de l’Assemblée nationale de faire en sorte que « toute la lumière » soit faite sur ce dossier.

Les documents transmis aux juges sont notamment susceptibles d’éclairer les liens entre la DCRI et Mohamed Merah, avant que ce dernier ne tue sept personnes en mars à Toulouse et Montauban.

L’ancien patron de la DCRI Bernard Squarcini, limogé par le nouveau pouvoir de gauche, a nié que Mohamed Merah ait été un indicateur de son service.

Depuis, les familles des victimes et Manuel Valls se sont dits choqués par la diffusion d’enregistrements de conversations entre Mohamed Merah et des policiers lors du siège de son domicile, qui s’est achevé par la mort du jeune homme.

L’intégralité de ces enregistrements, qui représentent 200 pages, a été également publiée par Libération. Le quotidien estime que ces documents révèlent l’amateurisme des services de renseignement.

Approuvant la levée du secret défense, le député UMP Guillaume Larrivé appelle Manuel Valls à renforcer la législation antiterroriste à la lumière de l’affaire Merah.

Le précédent gouvernement avait préparé à la demande de Nicolas Sarkozy un texte prévoyant notamment de poursuivre pénalement à son retour en France toute personne s’étant rendue à l’étranger pour y suivre des travaux d’endoctrinement, rappelle-t-il dans un communiqué.

Pour que l’Assemblée nationale puisse en débattre, Guillaume Larrivé a déposé une proposition de loi dans ce sens le 24 juillet.

Source: Reuters

7 commentaires

  • AnOn

    je cite :  » Le ministre avait promis le 12 juillet devant la commission des lois de l’Assemblée nationale de faire en sorte que « toute la lumière » soit faite sur ce dossier  » c’est un comble pour un Bilderberg/FM/IllUMINATTI !!

  • rouletabille rouletabille

    ce type faux jeton qui est mis en perspective de plus en plus par les merdias c’est Manuel Valls,une ordure en + au service de ceux qui le paye mieux que Charlie ,demandez à Siné ou à son copain de VALLS le pédophile condamné avec qui il partageais les fantasmes,de toute façon je regrette pas d »avoir résilier mon abonnement quand j’ai appris que suite à l’incendie ils se font imprimer par Rotmachin ..
    CAVANA doit être m’en-foutiste et désabusé aussi..

  • Armaggedon

    Voilà un exemple de document déclassifié :
    http://ufologie.patrickgross.org/htm/foia52f.htm

  • sylvain

    Elles en sont ou les vidéos de l’avocate du père Merah?

  • michel

    Excellente initiative : on saura surement un peu plus ce qu’il se cachait devant cette manipulation médiatique savamment orchestré par l’UMP à une période charnière des élections présidentielles.

    Pas de doute que le gouvernement UMP ait donc manipulé les médias et les consciences en faisant foi du terroriste islamiste inconnu des services français, alors que les preuves qu’il ait été un informateur des services secrets français a vu le jour et ce, par enregistrement.

    Décidément, Nicolas Sarkozy et Claude Guéant n’en ont pas fini d’avoir du sang sur les mains.