CALCUL MENTAL – Faut-il arrêter d’enseigner les maths à l’école ?

Nous avons déjà eu un carnage dans l’enseignement de l’histoire de France avec nombre d’événements qui ne sont plus enseignés, plus de morale, le français devient approximatif, certaines autres matières sont survolées, bref, l’éducation devient assez critiquable suivant certains, mais voilà que l’instruction des mathématiques est remis là aussi en cause.

Les courbes exponentielles vous donnent des boutons ? Vous n’avez jamais saisi la subtilité du dilemme de Fermat ? La simple évocation de la théorie des ensembles vous fait flancher ? Alors vous vous êtes forcément posé la même question qu’Andrew Hacker, professeur de sciences politiques, qui a publié samedi sur le site du New York Times une longue tribune intitulée « L’algèbre est-il nécessaire ? ». L’Américain y expose son questionnement : faut-il arrêter d’enseigner les mathématiques à l’école ?

A grand renfort de statistiques, Andrew Hacker affirme en effet que la discipline est l’un des principaux facteurs d’échec et de discrimination dans le système scolaire américain. « La plupart des enseignants estiment que l’algèbre est la principale cause académique du fait qu’un jeune Américain sur quatre ne parvient pas à finir le lycée », note l’auteur.

Selon une évaluation menée à l’échelle nationale, les élèves récoltent en effet en mathématiques deux fois plus de notes inférieures à 5/20 (D dans le système de notation états-unien) que dans toutes les autres matières.

L’accent mis sur l’apprentissage des mathématiques au détriment des matières littéraires est tel qu’Andrew Hacker parle même de « mur prohibitif des mathématiques » comme facteur de discrimination entre établissements privés et publics. Ces derniers ne peuvent en effet débourser les mêmes montants pour être sûrs que leurs élèves maîtrisent cette matière difficile. Résultat : la sélection universitaire se fait dans beaucoup de cas sur une évaluation du niveau de mathématiques.

« Ce débat est important », insiste Andrew Hacker, dont la tribune a été l’article le plus lu ce week-end sur le site du quotidien américain. Si le professeur ne remet pas en cause l’utilité des mathématiques, son propos est bien de critiquer la manière dont cette matière est enseignée à l’école. « Faire des mathématiques un élément indispensable du cursus nous empêche de découvrir et de développer des jeunes talents. Si l’intérêt est de maintenir une rigueur, nous nous privons au contraire de toute une réserve de matière grise. […] Mon but n’est pas d’épargner aux écoliers une matière difficile, mais d’attirer l’attention sur les problèmes réels que nous causons en ne les orientant pas correctement. »

Son point de vue est assez radical. S’il plaide pour le maintien d’un apprentissage « des bases de l’arithmétique », il préconise l’abandon des théories trop complexes – « il n’y a aucune raison de les forcer à comprendre les angles vectoriels et les fonctions » – au profit d’une application plus pratique de la discipline : « On dit que les mathématiques aiguisent notre capacité de réflexion et font de nous des meilleurs citoyens ? C’est vrai que les mathématiques exigent des efforts intellectuels. Mais il n’y a aucune preuve qui montre que quelqu’un capable de résoudre (x2 + y2)2 = (x2 – y2)2 + (2xy)2 aura des opinions politiques ou des analyses sociales plus développées. »

Le site Slate.fr, qui relaie également cette tribune, souligne que le problème soulevé par Andrew Hacker n’est pas seulement américain. « En France, un quart des jeunes souffre d’un réel retard en mathématiques, souligne l’institut Montaigne. L’augmentation de l’échec scolaire a même poussé l’OCDE à produire un rapport pour proposer des solutions« , note le site.

Source: bigbrowser.blog.lemonde.fr

38 commentaires

  • hopix

    Ben, puisque l’OCDE a produit un rapport, y’a plus de problème CQFD

  • thierry thierry

    OUI OUI OUI!!!!!!

    faut arreter les pytagores, les sinus, cossi machins, des formules à la con qui faut apprendre par coeur, et qui resservirons jamais à 99% de nous dans la vie…

    à la place, apprendre la morale, l’amour du travail bien fait, les vrais valeurs, l’entraide, l’amour du prochain, et pleins d’autres choses utiles….

    • Toto

      Oui l’amour du prochain, puis faudrait aussi enlevé les enfants des mains de leurs parents incompétents débordés complètement à la ramasse en terme d’éducation aussi, laissant faire les gosses tout ce qu’ils veulent, trainer à pas d’heure, sécher les cours etc …

      Tout dépends des études que tu fais, te laisser le choix des études à venir c’est plutôt bien, sinon on peut aussi directement parquer les élèves après un test génétique et les spécialisés directement, avec comme seul tronc commun l’apprentissage du français :o.

    • Bouffon

      c’est sur que si on sais pas à quoi ça sert, on se rends pas compte qu’on les utilisent souvent…

    • ivanov

      Thierry, je crois que vous confondez enseignement scolaire et enseignement parental…

      Ont pourez aigaleman suprimaient le franssais, tout le monde comprendrait meme avec des fautes de conjugaison et de grammaire, supprimer l’EPS car discriminatoire pour les personnes en surpoids , l’art plastique car personne (ou presque) ne va finir peintre… et finir avec une belle france analphabete qui ne comprend rien a rien !!!
      (desole pour les accents et autres fautes, preuve que des cours de francais me seraient toujours utils !)

      • Spike636

        100 % d’accord avec toi Ivanov.
        Beaucoup trop de gents aujourd’hui se reposent sur le système scolaire pour éduquer les enfants à la place des parents.

  • hé bééé

    Comme on n’aura plus un sous en poche , à quoi bon apprendre à compter ?

    (x² + y²)² = (x² – y²)² + (2xy)²
    x⁴ + y⁴ + 2x²y² = x⁴ + y⁴ – 2x²y² + 4x²y²
    x⁴ + y⁴ – x⁴ – y⁴ = -2x²y² -2x²y² +4x²y²
    x⁴ – x⁴ + y⁴ – y⁴ = -4x²y² +4x²y²
    +x⁴ -x⁴ +y⁴ -y⁴ = -4x²y² +4x²y²

    • hé bééé

      +x⁴x⁴ +y⁴y⁴ = –4x²y² +4x²y²

    • Toto

      On pourra fermer des écoles, et ouvrir des prisons :o.

      C’est beau non ?

      • hé bééé

        Sans notion de calcul , prendre 1 an ou perpette , ça change quoi ?
        Rien , c’est très long !

        C’est comme la dette des états , qu’on me réclame de payer 1 milliard ou des millions de milliards , ça change quoi ?
        Rien , de toutes façon je compte pas les payer !

      • Toto

        C’est pas bête du tout, si personne ne sait compter, personne ne devra rien :D, c’est la nouvelle stratégie des états peut être :D.

      • Nexus5200

        Toto, tu m’as arraché un sourire devant un tel article ^^
        Amazing!

        Enfin une stratégie éco digne de ce nom :
        – Les Français ne comprennent pas vos artifices comptables et…, vous dîtes?
        – Rien si ce n’est que vous devez à notre cartel quelques trillions depuis le temps!
        – Justement, On ne comprend rien, on vous doit tant, et bien vous n’aurez rien ^^

        Encore mieux que notre pseudo « veille économique » :-)

  • Michel Driessen

    Quelle bêtise de penser que les maths sont difficiles.

    C’ est l’ enseignement sans zèle, sans intention de emmener les enfants dans l » aventure de la science, qui fait que bon nombre décroche.

    Moi, j’ avais 51% pour maths, rien compris. 14 jours plus tard je réussis un concours 7ième sur 500 … Un copain, nul en maths, désespéré pour un examen de seconde chance, saisit tout en quelques jours avec mon assistance. (Nous avions 16 ans.)

    Arrêtez cette attitude défaitiste, bon Dieu !

    • Antinukciv

      +1

      Merci. Sans les maths, pas d’ordinateur et donc pas d’abruti pour s’en plaindre. Ce sont les Maths qui vous donne la parole, a vous aussi les moutons.

      Alors pour une fois : Respect.

      Ce serai dommage de laissé les maths aux autres Nation. C’est un MOTEUR

  • Alex

    remplaçons les maths par secret story ! :)

  • Alex

    « On dit que les mathématiques aiguisent notre capacité de réflexion et font de nous des meilleurs citoyens ? C’est vrai que les mathématiques exigent des efforts intellectuels. Mais il n’y a aucune preuve qui montre que quelqu’un capable de résoudre (x2 + y2)2 = (x2 – y2)2 + (2xy)2 aura des opinions politiques ou des analyses sociales plus développées. »

    En gros plus personne ne comprendrai comment fonctionne le monde, les lois de la physique, la chimie, l’électricité. ça fera de meilleurs citoyens oui ! des citoyens cons qui mettront pas de bâtons dans les roues des politics financés par wall street !

    • djeje

      L’histoire se répète on est à l’époque où l’empire romain s’écroulait et après c’est retour vers le moyen âge.

      Le clergé remplacé par le monde politico médiatique (écoutez moi ! La vérité ? C’est moi !)
      La noblesse remplacée par les financiers (accaparement des richesses)
      Le tiers état remplacé par le tiers état bizarre ça ne change pas

      Le problème c’est que la noblesse ne voudra pas s’occuper du problème nucléaire et que les illettrés et en plus qui ne savent pas compter auront du mal…
      Donc on va vers une destruction nucléaire de tout ce qui vie sur cette planète. Enfin débarrassé des cupides et égocentrique.

      J’espère que toutes les civilisations de l’univers ne sont pas comme nous cupide et égocentrique, et qu’elles ont réussi à allez plus loin avant de se péter la gueule à grand coup de centrales atomique.

      • djeje

        Pourvu que les Asgards existent !

      • Alex

        Il n’est pas trop tard, la prophétie de 2012 arrive, le changement d’aire politique ! bon okay c’est une prophétie mais bon si ça donne l’espoir d’un monde meilleur, sans financiers avides et tout le bazar qui va avec… ^^ »

    • Bouffon

      @djeje, Ton analyse est fausse car tu ne tiens pas compte que les autres apprends aussi et que les nouveaux doivent aussi apprendre.
      Mais c’est pas tout faux, si on remettais la « culture populaire » au programme des écoles comme au début du siècle, tu peux être sur que ça serrais moins le bordel…
      C’est quand même à cette génération que l’on doit les dimanche, les vacances, les service publique, l’aide sociale, les retraites, le droit de travaillé pour les femmes.

  • Zeitgeist Zeitgeist

    Salut à tous !!

    Voilà une bonne manière de penser pour améliorer l’école : http://www.ted.com/talks/lang/fr/ken_robinson_says_schools_kill_creativity.html

    A appliquer…..

    A+
    Z.

  • dudul

    parler d’une différence entre public et privée, ne serai-ce pas d’avantage, les méthodes d’instruction qui divergent?

    qu’il faille améliorer les méthodes, c’est une certitude…
    limiter certain enseignements, aux spécialités qui nécessite ses connaissances… pourquoi pas…

    mais de là à limiter l’enseignement des mathématiques à l’arithmétique… il ne faut pas pousser.ou comment remonter le niveau, par le bas….

    les formules ne sont-elles pas déjà fournies aux candidats….?

    • asla

      la baisse du niveau est déjà largement commencée, les vecteurs se font désormais en fin de seconde, quand je les avais appris en fin de quatrième d’un professeur qui pestait déjà qu’il avait appris ça avant la quatrième…. en même temps, on note les épreuves sur 25 et on laisse sur 20 pour avoir 80% de réussite au bac.
      on nivelle le niveau par le bas : l’algèbre pose problème => supprimons l’algèbre
      les gens ne seront pas plus intelligents, mais on aura l’impression que si, vive les bisounours

  • Stef

    C’est sur que les math c’est moins utile que bouger leur gros cul en voiture pour faire 200m et cela ne sert a rien pour voir des émission putassière ou voir leur camarade péter un plomb car trop brimé par les autre et faire du school shooting

  • BLEU CERISE

    – Si l’on commence à enlever des programmes scolaires, tout ce qui ne sert à rien, ainsi que tous les sujets sur lesquels , faute de preuves nous devrions etre très circonspects( DARWIN…la conquète spatiale…la psychanalise…l’économie…) il ne resterait plus grand chose à enseigner, ce qui n’empècherait nullement les enseignants de réclamer encore plus de moyens !

  • ertalif ertalif

    « Les courbes exponentielles vous donnent des boutons ? »

    pour nous faire croire que « LA CROISSANCE » est la solution à tous les problèmes il faut effectivement arrêter de nous enseigner les courbes exponentielles….
    Des boutons ou des bubons, il faut choisir!

  • den

    Quelqu’un reprend des nouilles? Et à la fin….l’école est elle bien nécessaire?

  • Bernard

    L’enseignement des mathématiques soufre de plusieurs problèmes:
    1) son enseignement est confié à des passionnés, incapables de comprendre les difficultés des élèves.
    2) il faut à tout moment rapprocher les mathématiques des réalités physiques, biologiques, statistiques, comptables, ce pour quoi ne sont pas formés la plupart des enseignants.
    3) oui à un enseignement des mathématiques à « plusieurs vitesses »
    4) le moindre « trou » dans la compréhension fait vite du dégât: les élèves doivent être suivis de très près pour remédiation.

    • Tex

      Tout à fait juste!!

    • Antinukciv

      Ben moi cela me gène ce que tu dis :
      Un enseignant du PRIMAIRE n’a aucune idée de ce que sont les maths : il faut donc que les élèves partent tous d’un socle commun pour pouvoir choisir plus tard. Si tu dis a un gosse, tu n’est oas bon en math car il n’a pas apris par coeut ses table de multiplication, il t’écoutera et ne travaillement plus les maths mais tu l’empeche peut etre de devenir un grand physisien. Une fous physicien, c’est la qui a besoin des math et tu l’en prive alors que tu n’a pas la compétence pour juger… C’est tres grave. Ca n’améliore pas notre monde.

      • Tex

        Comprends pas Antinukciv!

        Ce sont bien les instits qui enseignent aux enfants les bases du calcul mental, car ici, il est question du calcul mental, pas de trigonométrie, ni d’algèbre etc…

  • Tex

    On a déjà commencer à supprimer l’apprentissage du calcul mental en France!!

    Au lieu d’apprendre aux enfants le schème des nombres grâce auquel ils feront facilement le passage à la dizaine (base du calcul mental)on les oblige à apprendre PAR COEUR LES TABLES D’ADDITIONS!!!

    Cette modification du programme de calcul a un seul but : faire des adultes qui ne savent plus calculer…
    DEPLORABLE…

  • J!

    Ouais, j’ai toujours pose la meme question quand je rencontrais un instituteur avec un peu d’experience:
    « Est-ce que le niveau d’apprentissage des enfants s’ameliore, reste le meme ou se degrade? »
    Ce fut toujours la meme reponse: « Cela se degrade de plus en plus! »
    Et franchement faut pas jeter la pierre aux profs, qui doivent plus eduquer qu’enseigner.
    Quelle epoque formidable…

  • Plum_-

    Salut

    Comme quoi nous sommes parfois d accord :p,

    Ma copine est instite et le constate année aprés année l enseignement et la methodologie se degradent , perdent du contenu comme neige fond au soleil car les programmes et les bouquins imposé
    S par les inspections sont de plus en plus vides de contenu et de plus en plus laxiste. De plus si l instite sort des clous pour appliquer ce qu il pense etre le mieux , le rappel à l ordre ne tarde pas.

    L air du temps voudrait qu il ne faut pas etouffer nos cher tête blonde de travail . Hum hum hum pourtant c est bien par l education que passe le developement de sois hors pour un enfant un apprentissage n est jamais une corvée pourvu que le maitre le rende atteactif , non pas par l espoir d une recommence ( image cadeau bons points) mais par la mise en avant de la curiosité et de l envie de comprendre.

    Il faut se souvenir que les enfants deborde de questions sur le fonctionnement de tooutes choses ( dit papa c est quoi ca , comment ca marche ca , pourquoi pourquoi pourquoi) et n atrendent qu’une chose qu on leurs apportent des reponses.

    Malheuresement la societe de tout temps et de plus en plus brime cette soif de connaitre , en stigmatisant les enfants qui aimeNt apprendre, avec des dictons comme : la curiosité est un vilain defaut.

    Il faut par contre ne pas negliger l autre facette inerente au bon developement intelectuel , la conscience , car : science sans conscience n est que ruine de l ame.