Sadisme économique……..

Sados ils sont, masos nous sommes? au vu des réactions, on pourrait le penser. Mais, tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se casse…..

Sadisme ? Oui, sadisme. Comment appeler autrement cette complaisance à faire souffrir et à humilier des personnes ? Durant ces années de crise, nous avons pu assister -en Grèce, en Irlande, au Portugal, en Espagne et dans d’autres pays de l’Union européenne (UE)- à l’impitoyable application du cérémonial de châtiment « austéritaire » exigé par l’Allemagne qui a provoqué une exponentielle montée des souffrances sociales (chômage, pauvreté, mendicités, suicides).

Malgré cela, Angela Merkel et ses alliés continuent d’affirmer que souffrir c’est bon et que, loin de considérer cela comme un supplice, il faudrait y voir plutôt un instant de volupté… D’après eux, chaque nouvelle expiation nous purifierait, nous régénèrerait et nous rapprocherait de la fin du tourment.

Une telle philosophie de la douleur ne s’inspire pas du marquis de Sade mais des théories de Joseph Schumpeter, un des pères du néolibéralisme, selon lequel toute souffrance sociale répond à un nécessaire objectif économique ; et il serait par conséquent erroné d’amoindrir le supplice, même légèrement.

Voilà donc Angela Merkel dans le rôle de « Wanda, la dominatrice », encouragée par un choeur de fanatiques institutions financières (Bundesbank, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international…) et par les eurocrates sectaires habituels (Barroso, Van Rompuy, Olli Rehn, Joaquin Almunia…).

Tous parient sur l’existence d’un masochisme populaire qui pousserait les citoyens non seulement à la passivité mais à réclamer plus de punitions et davantage de mortifications « ad maiorem Europa gloriam ». Ils rêvent même d’administrer aux peuples ce que la police appelle la « soumission chimique », des substances capables d’éliminer totalement ou partiellement la conscience des victimes, devenues sans le vouloir des marionnettes dans les mains de leur agresseur. Mais ils devraient se méfier, car les masses commencent à rugir.

En Espagne, par exemple, où le gouvernement conservateur applique des politiques sauvages d’austérité à la limite du « sadisme », les manifestations de mécontentement social se multiplient.
(…) Pour lire la suite, cliquer ICI

Auteur : Ignacio Ramonet

Source : www.medelu.org

Article relayé par : kannie pour TerreSacrée

3 commentaires

  • Sadiques ? Je ne crois pas.
    Je pense qu’ils sont aveuglés par le pouvoir et des égos comme des montagnes. Ils sont totalement formatés par l’idéologie économique dominante et emplis d’un tel orgueil qu’ils n’envisagent même pas qu’ils puissent être dans l’erreur. Enfin, si nous souffrons c’est que nous ne sommes pas capable de comprendre que c’est pour notre « bien » futur…
    A la limite, de quoi nous plaignons nous, nous les occidentaux ? Les deux tiers de la planète sont pauvres, voire affamés, ravagés par la guerre ou les désordres climatiques, ou sous la botte de tyrans.

    Reste également l’hypothèse du NWO. Dans ce cas là, nous n’existons que comme des outils, pas comme des individus humains.
    Le sadisme sous-entend bourreaux et des victimes et une jouissance.
    Je ne pense pas que ces politiques accepteraient de se voir comme tels. Dans leur schizophrénie ils seraient même scandalisés de cette analyse !
    Je ne vois pas non plus de masochisme dans les populations opprimées. Tout n’est sans doute qu’une question de conscience et de seuil de tolérance. Lorsqu’il sera dépassé, la prise de conscience s’étendra et les réactions commenceront.
    Ça vient… la peur va changer de camp….

    • vanvoght

      le seuil de tolerence , voilas le probleme …… jusqu’ou vat il aller ????? .
      mais detrompe toi , leur puissance est tel que rien ne peu leur faire peur .
      nous les avont laisser s’installer , c’est trop tard .
      a moins d’agire comme eux , mais ça nous n’en sommes pas capable ; NOUS avons une concience , eux non .
      est tu pret a tuer hommes femmes et enfants pour defendre tes idées ???? bien sur que non . alors tu a perdu .

    • Bouffon

      Vu comme il a été formater en peu de temps, je penche plutôt pour la corruption, le NOM et le copinage.