Le budget culture augmente quand celui de l’emploi diminue

Ne pas informer les personnes, ne plus leur donner une instruction suffisante pour être vraiment éveillé, et leur donner l’illusion qu’ils sont cultivés. Bien sur, cette description est un peu extrême mais résume même vulgairement le fait que le budget de la culture en France soit en perpétuelle augmentation! Pour autant, la culture est aussi de connaître l’histoire du pays dans lequel nous vivons, dont les pans de l’histoire qui sont volontairement oubliés dont l’histoire de Charles Martel, Napoléon, la guerre d’Algérie avec ses vérités cachées… Bien sur, je fais un peu de pub, mais c’est normal, c’est pour « votre culture personnelle« … ;)

dossier_8_culture_boutique-225x300

En vente dans les kiosques dès le 1er août

ien que son influence
internationale décline,
la culture française fait
l’objet d’un soutien financier
croissant. Si le budget de certains
ministères est à la baisse,
celui de la culture ne varie qu’à
la hausse. Chaque année, la
rue de Valois pavoise ! En 2012,
son budget a progressé de
près de 1 % à 7,4 Md€ quand
celui du ministère de l’Emploi
reculait de 11 % pour revenir à
10 Md€.
La France dépense presque
autant pour les loisirs que pour
l’emploi, malgré un taux de
chômage à 10 %. La plupart
des pays européens – Allemagne,
Royaume-Uni et Pays-
Bas en tête – réduisent leurs
dépenses culturelles pour se
recentrer sur l’essentiel – la
croissance – et ne pas augmenter
les impôts. La France, elle,
garde 11 000 fonctionnaires
voués au rayonnement de sa
culture. Pourquoi ? Pour rien,
ou presque. Comme le souligne
l’essayiste Donald Morrison
(lire page 12), la culture
française s’est métamorphosée
en culture « à la française »,
élitiste, non exportable et suspendue
au goutte-à-goutte des
subventions.

Bien que son influence internationale décline, la culture française fait l’objet d’un soutien financier croissant. Si le budget de certains ministères est à la baisse, celui de la culture ne varie qu’à la hausse. Chaque année, la rue de Valois pavoise !

En 2012, son budget a progressé de près de 1 % à 7,4 Md€ quand celui du ministère de l’Emploi reculait de 11% pour revenir à 10 Md€La France dépense presque autant pour les loisirs que pour l’emploi, malgré un taux de chômage à 10 %. La plupart des pays européens – Allemagne, Royaume-Uni et Pays-Bas en tête – réduisent leurs dépenses culturelles pour se recentrer sur l’essentiel – la croissance – et ne pas augmenter les impôts.

La France, elle, garde 11 000 fonctionnaires voués au rayonnement de sa culture. Pourquoi ? Pour rien, ou presque. Comme le souligne l’essayiste Donald Morrison, la culture française s’est métamorphosée en culture « à la française »élitiste, non exportable et suspendue au goutte-à-goutte des subventions.

Dossiers du Contribuable n°8  » Les folies de la culture bobo « , 4,50 €. Parution le 1er août 2012.

En vente chez votre marchand de journaux (www.trouverlapresse.com). Et sur la boutique de Contribuables Associés à cette adresse : www.contribuables.org. Pour s’abonner, rendez-vous sur www.lecri.fr/abonnez-vous-au-cri.

Source: lecri.fr

6 commentaires

  • dudul

    « la culture française s’est métamorphosée en culture élitiste, non exportable et suspendue au goutte-à-goutte des subventions. »

    c’est un excellent raisonnement, mais, étant élitiste, ce n’est plus de la culture….
    (voire alain soral)

    • Monky's

      La culture contemporaine c’est tout de même un fabuleux tour de magie : On introduit du vent d’un côté et de l’autre en ressort des dizaines de milliers de billets de banque … pratique pour boucler rapidement ses fin de mois (si en plus on est subventionné c’est encore mieux …)

      L’art se doit un minimum subversif, on rencontre de bons artistes qui on créé leur univers calqué sur la réalité et qui s’efforce de le faire évoluer mais ceux là ne seront jamais subventionné par le ministère de la culture.
      Pour exemple j’aime beacuoup Banksy (grapheur de talent, oeuvres controversés).

  • pedro

    le budget de la culture sert aussi à préserver de l’emploi !!!

  • Lord Plouf

    à voir absolument pour obtenir une définition quasi-exacte de la culture … (les 20 premières minutes du sketch)

    http://tvbruits.org/spip.php?article981

  • d.vile

    même si je ne suis pas vraiment concerné par le système français, je suis professionnel de ce secteur, et cet article me choque.

    les masses sont de moins en moins ouvertes à la culture (qui sur le terrain, met aussi et surtout en valeur des idées, des courants de pensée, et tente de faire de simple habitants du monde des CRACS*) alors, effectivement, il faut plus de moyens pour tenter d’arriver à des résultats.

    Il s’agit également d’un secteur qui se développe depuis les années 80 seulement (et encore, 90 me semble plus juste), contrairement à d’autres qui le sont depuis l’arrivée du monde moderne! Comment on peut jeter la pierre dans la mare culturelle, alors qu’elle tente d’éveiller, en son sein, des idées et des initiatives alternatives???

    Oui, il y a des emplois à préserver dans le secteur culturel, et donc des couts qui augmentent. Mais ces couts ne sont-ils pas à mettre en relation avec la valeur non commerciale dégagée? Autant de comportements et de pensées positives inhérents, et ça devrait être choquant d’y mettre plus de moyen?
    Risible. Juste un moyen de vendre du papier toilette à 4,5€…

    * CRACS = citoyens responsables actifs, critiques et solidaires (finalité ultime de tous les projets culturels, en tout cas ceux menés en belgique francophone, et je sais de quoi je parle).

  • vanvoght

    l’art c’est du bisnesse . point bar . vendre un etron en plastique ou une toile totalement bleu en expliquant que c’est de l’art …………. excusez moi , mais pour moi c’est de l’arnaque .
    quant un maire achete pour + 10 000 € un tas de feraille sensé decorer un rond point , c’est escroquer ses administrés .