Deux policiers agressés par un enfant

Il n’y a vraiment plus de jeunesse, c’est triste de voir cela…

Deux policiers ont été agressés hier après-midi à Nantes par un enfant de huit ans, rapporte le site de Presse Océan. Alors qu’ils intervenaient pour un conflit de voisinage, les deux policiers ont été accueillis par un petit garçon qui tenait une bombe lacrymogène et un marteau. L’un souffre d’une fracture ouverte au doigt, après avoir été frappé avec le marteau par l’enfant, tandis que l’autre s’est vue notifier 3 jours d’ITT.

L’enfant et sa mère ont été conduits au commissariat. Aucune suite judiciaire ne sera toutefois donnée à cette affaore, compte tenu du très jeune âge du garçon.

Source: lefigaro.fr

33 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    Lol, faut arrêter de prendre les enfants pour des cons !
    Je suis heureux de voir que nos enfants en ont !
    Ceci dit c’est pas bien de taquiner monsieur l’agent…
    Bien conditionné les enfants sont capablent de faire des tas de choses comme:
    manger 1 kilo de pâte à tartiner, pourrir la vie d’une tête à clac ou d’un gros, emporter une bouteille de rouge sans payer (vue en réel), casser le doigts d’un policier avec un marteau, etc…

  • Monky's

    Comme d’habitude Le Figaro, ils balancent une info sans les détails/circonstances pour qu’on s’offusque.

  • Evelyne

    D’un côté, on peut peut-être en sourire mais en tout cas ce gamin, si à 8 ans, est capable de blesser quelqu’un avec un marteau au point de casser des doigts, il est capable de faire pire en grandissant et peut réserver des surprises, on peut dire qu’il est déjà bien éduqué dans ce sens

  • Bouffon

    Ça ne m’inquiète pas qu’un flic se soit fait taper sur les doigt…
    C’est le conditionnement sociale ou l’endoctrinement qu’il faut pour qu’un enfant de 8 ans en arrivé là.

  • hum étrange qu’ils ne nous disent rien concernant la venu de ces deux policier, ils sont pas venu prendre la température des lieux, bien qu’ils aient trouver une petit gars de 8ans avec un sérieux coup d’chaud, mais doit bien y avoir une raison à cela, je connais pas de gosse se promenant chez eux avec une gazeuse dans la poche et un marteau à la main.

  • Bernard

    Sérieux problème d’éducation dans cette famille. L’article est incomplet et je ne vois qu’une seule explication à ce fait divers: c’est une de ces familles où, dès l’enfance, on vous désigne l’agent de police comme ennemi, donc une famille de voyous, et cet enfant en deviendra probablement un !

  • silex

    ça ne veut strictement rien dire. Qu’est-ce qu’ils ont fait ou dit les policiers ?

    ces infos isolées sans contexte sont inutiles et nuisibles.

      • Plum_-

        +1 egalement , pour le seul interet de ce type de fait divers et de relancer certaines propositions de lois qu’aimerait bien mettre en place un certain system repressif de mierda , ici l incarceration des mineurs de moins de 13 ans.

        Un gamin de 8 ans qu elle que soir la betise qu il fait est un gosse , d une part il peu changer d autre part il n est pas responsable de ses actes puisque a cette ages la morale et la raison sont seulement a l etat d embryons. Ce qui differencie l enfant de l adulte ces la concience de ses actes.

        Qui n a pas fait de connerie etant gosse ?

      • kalliia

        Là Plum je suis vous arrête de suite lorsque vous dites qu’un enfant de 8 ans n’est pas responsable, peut être pas pénalement mais civilement oui suite aux arrêts Gabillet et suivant du 9 mai 1984, l’enfant peut être déclaré responsable :
        assemblée plénière de la Cour de Cassation dans une série d’arrêts du 9 mai 1984, fondés sur l’article 1382 du code civil.

        Dans l’arrêt DJOUAD, l’assemblée plénière estime qu’il n’y a pas lieu de rechercher si l’enfant (âgé de 9 ans) avait eu conscience du délit qu’il avait commis (incendie d’un véhicule), dès lors qu’il avait commis volontairement cet incendie, la faute était constituée au sens de l’article 1382 du code civil.

        L’arrêt DERGUINI (même jour) considère que l’absence de discernement de l’enfant n’est pas de nature à l’exonérer de sa responsabilité, sa faute résultant de l’anormalité de son acte. La Cour de cassation confirme ici la position prise dans l’arrêt DJOUAD : la cour d’appel «n’était pas tenue de vérifier si le mineur était capable de discerner les conséquences de tels actes ».

        Enfin, l’arrêt FULLENWARTH (même jour) ne considère même plus la question de discernement mais se borne à constater l’existence d’un acte préjudiciable commis par l’enfant.

        La deuxième chambre civile de la Cour de cassation se conforme à cette jurisprudence en considérant que les juges du fond « n’étaient pas tenus de vérifier si le mineur était capable de discerner les conséquences de son acte » et qu’ils avaient caractérisé la faute commise par cet enfant (Civ.2, 12 décembre 1984).

        L’enfant pourra encore être déclaré responsable sur le fondement de l’article 1384 alinéa 4 du code civil. Il n’est pas nécessaire selon l’arrêt GABILLET (Assemblée plénière de la Cour de cassation, 9 mai 1984) de rechercher si le gardien a ou non un discernement suffisant dès lors qu’il a l’usage, le contrôle et la direction de la chose.

  • Pipotron

    Coucou,

    J’ai lu cette info ce matin et il y a quelques détails de + :

    « Deux policiers nantais ont été agressés lors d’une simple intervention dans le cadre d’un conflit de voisinage, ce mercredi après-midi. Le plus surprenant dans cette affaire reste l’âge de l’agresseur en question : un enfant de seulement 8 ans !

    Tout commence alors que les policiers viennent de frapper à la porte d’un appartement après avoir été alertés par des voisins. La mère de famille sort sur le palier de son domicile pour s’entretenir avec les forces de l’ordre et c’est à ce moment-là que son fils de 8 ans surgit et asperge l’un des policiers de gaz lacrymogène. Il ne va pas s’arrêter là puisqu’il frappe ensuite le fonctionnaire à coups de marteau. Résultat : un doigt cassé et 10 jours d’interruption de travail pour le policier.

    La mère ne serait pas intervenue lors de cette attaque. Emmenée au poste pour y être entendue avec son fils, la petite famille a regagné son domicile dans la soirée. Vu son âge précoce, l’enfant ne pourra pas être reconnu pénalement responsable de ses actes. Après vérifications, les policiers ont constaté que le père était connu pour des faits de violence. »
    http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/26/1407765-nantes-des-policiers-violemment-agresses-par-un-enfant-de-8-ans.html

    PS : c’est mon 1er post mais je vous suis depuis quelques mois :)

  • Pipotron

    Enfin, juste qu’ « Après vérifications, les policiers ont constaté que le père était connu pour des faits de violence. »

    Comme c’est étonnant…

    • Bernard

      C’est bien ce que je disais plus haut: dans cette famille, le flic est l’ennemi désigné ! Et en plus  » la mère n’a pas réagi ».

  • Natacha Natacha

    Merci la TV, les jeux vidéo et peut-être la violence familiale…
    Pour mieux faire, il y a vraiment du boulot pour tous !

    • NEO

      Mme Polony, vous n’aller pas nous refaire le coup des jeux vidéos qui créent des violents et des tueurs comme à « On n’est pas couché » ?

      • Natacha Natacha

        je ne dis pas que tous les jeux vidéo ou émissions TV sont violents.
        J’observe que beaucoup rendent les enfants et ados agressifs, excités, irritables. Certains parlent de désensibilisation neuronale (réflexe naturel de rejet de la violence émoussé)E tout cas les systèmes émotionnels sont très sollicités. Les jeunes joueurs sont en état d’alerte dans des états réflexes automatiques où le jugement de valeur n’a plus sa place. Ils reçoivent des bonus,logiquement donc la violence est ludique et légitimée.
        Pensez-vous que les enfants font toujours la différence entre réel et virtuel ?
        Quant aux émissions TV, de nombreuses études tendent à montrer que l’exposition à des images violentes amène distraction ,inattention, défaut de concentration (pour les adultes aussi d’ailleurs)dans l’apprentissage ou activités diverses ainsi qu’émotions négatives, tristesse voire détresse pouvant conduire à un isolement ou même à un rejet social.
        Il y a aussi le temps passé …
        Vous regardez les « news »TV avec des enfants vous ? Très peu pour nous.
        Bien sûr nous sommes différents et certains peuvent avoir des comportements addictifs ou encore des pathologies psy. Il y a beaucoup à étudier et nous manquons de recul.
        Dans le le doute je préfère proposer une balade à vélo, une visite au musée ou une partie de ping pong.
        Faire et vivre des choses ensemble renforce la communication, la confiance et soi et en l’autre.
        Je sais tout cela est rapide et nous pourrions écrire et discuter des pages et des pages, un autre fois peut-être.
        Désolée, je ne suis pas Natacha Polony !
        Bonne journée.

  • Rien à voire avec la choucroute mais regardez ce que l’ont vas avoir dans nos cieux bientôt… des drones anglo-israëliens, puis des… prédators… Hollande se prendrais il pour obama et sa “kill list” ?

    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5167-defense-la-france-prete-a-s-offrir-le-drone-anglo-israelien-watchkeeper

    Amitiés,

    Folamour,

  • A.Caporale

    Il n’est pas plus violent que les policiers……. il n’a ni flash ball, ni taser, ni tonfa. Et personne ne lui a donné l’ordre d’agresser, il a juste défendu sa famille !

  • N°6

    Voilà un enfant qui, déjà à 8 ans, a parfaitement assimilé les nouveaux principes qui régissent notre « société démocratique » :
    – loi du plus fort et donc loi de la jungle
    – culte immodéré de l’argent, de la corruption, des trafics
    – négation de l’ « autre » et de ses idées
    – contestation, voire destruction de toute forme d’autorité (qui de toute façon ne peut plus faire grand chose)

    … Malheureusement …

    On ne peut pas complétement reprocher à cet enfant de voir ce qu’il se passe dans les rues et de se sentir plus proche du petit délinquant qui roule, hilare, en bagnole de luxe en narguant les forces de police,
    que du travailleur pauvre qui laisse sa vie et sa santé dans un boulot de mer.. tout en ne pouvant même plus nourrir sa famille où se soigner.

    La faute à la TV et autres jeux vidéos ? : l’excuse simpliste. La violence est en permanence autour de nous, mais on n’y fait même plus attention.

    Ce ne serait pas plutôt notre faute ? : individuelle, collective, tout ce qui représentait jadis un minimum d’autorité ou au moins un garde-fou, tout ceci à complétement abdiqué depuis longtemps … pourquoi ?
    La peur, semble-t-il …

  • William

    un gamin de 8 ans Vs 2 policiers… victoire du gamin au premier round par abandon…. ca decrit assez bien la justice actuel…
    dans le meme temps il faut reconnaitre qu’on peut se demander que font deux policiers face a un enfant de 8 ans… meme si c’est le gamin qui finalement donne la reponse…

  • dudul

    c’est vrais que les circonstances, on ne les à pas….
    que l’on ne sait pas pourquoi l’enfant à réagi ainsi…

    mais même si le jeune ne peux pas être tenu responsable pénalement, il me semble qu’un suivi psychologique du petit serait le minimum…
    agresser quelqu’un avec un marteau à 8ans… je n’ose imaginer à 13, à 15, ou à 18…..

  • france

    on aimerait avoir rien que le prénom, pour voir dê quelle « famille » vient cette petite m…

  • jimoke

    Un foutu fait divers lu dans Presse-Océan… Vraiment de quoi déclencher nombre de réactions bien démesurées… Une fois de plus les moutons m’étonnent… Et je parle pas de France…!!!

  • CLASH

    et tous là, salut; J’sais pas moi mais « p’tit voyou, futur Mesrine… », un peu simpliste, non ?! moi me pause juste une question : « Comment j’aurai réagit à 8ans si 2 flics maltraitaient ma mère (com’ certains disent, on n’a pas les détails…et source Le Figaro, n’oublions pas…) , à voir si elle n’a pas été menotté ou si elle s’est débattu, peu importe, le gamin normalement constitué tente de défendre sa mère (qu’elle soit coupable ou pas, le minot s’en fou, il réagis sur le coup à l’instinct) ; et donc moi je pense que j’aurai tout fait (coups pieds, cris) pour venir au secours de ma mère, après marteau et gazeuse, il a peur de rien celui-la ! enfin tout ça pour dire qu’un article de fait divers sans détails ni profondeur est dangereux pour la santé mentale contestataire… A bon entendeur, à++ !!