Revoilà la Grèce pour le 20 août 2012

Avec tous ces événements, on en aurait presque oublié la Grèce qui n’est toujours pas sauvée par un miracle économique, mais nous sommes à la veille d’une échéance dont l’impact ne sera pas des plus agréables…

Le ministre allemand des Finances a essayé de rassurer sur la situation espagnole, mais les analystes du Crédit Mutuel-CIC mettent en garde contre la période difficile qui s’annonce cet été alors que les mesures détaillées par les dirigeants européens les 28 et 29 juin peinent à prendre de la consistance.

Un autre souci arrive vite à l’horizon… Le 20 août 2012, le gouvernement grec doit rembourser à la BCE une somme  modeste de… 3,2 milliards d’euros en raison de l’arrivée à échéance d’obligations. En a-t-il les moyens ? NON. Les eurocrates devront décider s’il faut continuer les plans de sauvetage. Nous sommes en situation de soins palliatifs avec un verdict médical déterminé par les banquiers supranationaux : utiliser la Grèce pour couler les Etats européens dans leur intégrité afin d’obtenir le consentement des Etats pour plus de SUPRANATIONALITÉ.

Source: Liesi

8 commentaires

  • Frane

    Qui connait le jeu de stratégie Risk, ça rappel quelqu’un ?
    La 1ère édition date de 1959, par les Parker Brothers.

    Ce qui se passe encore(et non pas actuellement)m’a fait penser à ce jeu.

    Voilà c’était juste une info.

  • hopix

    bah la Grèce a du pétrole, contrairement à la france :)

  • ratgana

     » le gouvernement grec doit rembourser à la BCE une somme modeste de… 3,2 milliards d’euros  »

    Ils n’ont qu’à faire un chèque et c’est bon.

  • myvong

    Il y a bien un site « adopte un mec » il devrait y avoir « adopte un Grec » parce que les pauvres…. ils n’auront plus rien à se mettre sous la dent bientôt!!

  • PAS D ENTOURLOUPE

    si il s’agissait d’un pays subsaharien il aurait déjà été « gradé » PPTE

    la seule solution pour les voisins grecs est de sortir de l’euro et de fermer leurs oreilles et leurs yeux pour ne pas être hypnotisez par un peur imaginaire et promise par les maîtres financiers si ils prennent leur liberté

    dans le cas contraire qu’ils fassent des stocks de vaseline

    depuis quand on parle de cohabitation entre la souveraineté nationale d’un Etat et la dictature monétaire des responsables(banquiers et multinationales) euro-américains de la finance mondiale

    il faut être lobotomisé pour encore parler de démocratie en Grèce alors que Le Dirigeant n’a JAMAIS té élu mais dicté par la France et l’Allemagne