Soupçons de fraude fiscale: un ex-cadre d’UBS France mis en examen

Et jamais deux sans trois! Voici la troisième affaire du jour avec des banquiers qui nous veulent du bien! Les banquiers sont nos amis, mais c’est quand même des amis qu’on aimerait voir un peu plus souvent en prison quand même… Merci à Jean-Noël G. pour l’info.

Un ancien cadre de la filiale française d’UBS a été mis en examen jeudi dernier pour « complicité de démarchage illicite » et « blanchiment », a indiqué à l’AFP une source judiciaire. Cette inculpation entre dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de blanchiment de fraude fiscale.

La mise en examen concerne un ancien dirigeant du bureau d’UBS à Lille. C’est la deuxième après celle fin juin d’un cadre toujours salarié du groupe bancaire helvétique. Plusieurs perquisitions ont déjà été menées dans les locaux d’UBS à Strasbourg, Lyon et Bordeaux depuis fin juin. Des salariés ont été placés en garde à vue par le juge d’instruction parisien Guillaume Daïeff.

Double comptabilité

UBS est soupçonné d’avoir mis en place une double comptabilité, destinée à masquer certains mouvements de capitaux entre la France et la Suisse, et d’avoir permis à ses commerciaux suisses de démarcher des clients sur le territoire français, en violation de la législation.

Le parquet de Paris avait ouvert le 12 avril une information judiciaire sur les pratiques du numéro un bancaire helvétique en France pour « démarchage bancaire ou financier par personne non habilitée et blanchiment de fraude fiscale et de fonds obtenus à l’aide d’un démarchage illicite, commis en bande organisée ».

Une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de Paris en mars 2011 après la transmission par l’Autorité de contrôle prudentiel, chargée du contrôle des banques, d’une note sur les pratiques commerciales d’UBS en France.

Source: Romandie

3 commentaires

  • les banksters sont nos amis depuis toujours…
    http://bit.ly/OI6Mlu
    mais chut, faudrait pas que cela se sache!

  • Bouffon

    Bon ! Faudrait un peu pensé par vous même.

    La Suisse c’est pas un pays sale comme certain.
    Si elle n’as pas été mis sur la liste des paradis fiscaux
    c’est bien parce quel fait à peu de choses prés la même choses que les autres.

    Bancairement elle a la même législation que le Luxembourg.
    Mais personne ne casse les couilles du Luxembourg comme on le fait avec la Suisse depuis 5 ans. Ni ne s’occupe des pires comme les USA ou l’Angleterre.

    Ça n’as surement rien a voir avec le faites que l’argent des bénéfices des entreprises qui manque tant à nos économie depuis la virtualisation des entreprises, y trouve un refuge salvateur…

    Donc vous trouvez plus juste qu’elle attitude ?
    taper sur le barman ou soignez le poivrot ?
    Chasser 1% des riches ou 99% des entreprises qui les fabriquent ?

    A titre de comparaison. les 2 milliards de Bettencourt à 4 pour mille du droit suisse, ça fait 8 millions de fraude fiscale. Michelin et ses 12 milliard au Luxembourg, ça fait
    48 millions de fraude fiscale.

  • damon

    La Suisse est un beau pays… On y mange du chocolats et on se promène en montagne… C’est pas des vilains banquier car on y mange du bon chocolat en montagne.

    C’est pas un paradis fiscal la Suisse??? C’est les états-unis de Suisse faut pas oublier que chaque canton fait sont petit business perso et certains ont tout compris en matière de défiscalisation.

    En plus « le Suisse » ne pose pas de question et y a de toute façon rien à savoir …

    Forcément c’est pas le seul pays à jouer …