Les vers de terre qui fabriquent les sols ont-ils disparu ?…

Effarant comme ce genre de constat est considéré comme insignifiant par la plupart …. Tous ceux qui ont un bout de jardin, savent combien sont précieux ces auxiliaires souterrains, et pourtant……on y va allègrement avec les désherbants, les anti-machins et les pro-choses!! Je me souviens de pieds de maïs géants (pour la môme que j’étais) ils me dépassaient de beaucoup…aujourd’hui!! ce gourmand en eau, est délaissé pour le colza, le sorgho, des hectares de plantations uniformes, sans aucune « mauvaise herbe » (très peu de coquelicots en bordures). Dans le sud-est ça fait bizarre. Tout cela à cause des graines enrobées de pesticides,  herbicides, d’anti-rongeurs etc…Les quelques rapaces qui restent ont bien du mal à trouver pitance..les oiseaux de même , les haies ont disparues. L’éveil des consciences!!! la belle affaire…..mais quelle conscience?? Bientôt plus besoin de terre, juste un support et des nutriments apportés via l’arrosage, c’est déjà le cas des fraises, tomates et de combien d’autres légumes et fruits sans saveurs, disponibles au même moment??? L’interdiction à la vente de graines anciennes va sonner le glas de nos jardins si en bons moutons bêlants nous constatons sans agir. Il ne nous reste plus que la rébellion, la désobéissance pour protéger le vivant, ce vivant qui est PROPRIETE UNIVERSELLE et non pas le support de bénéfices indécents, fait par les multinationales de l’agro-alimentaire. Une pétition est en ligne, SIGNONS ET FAISONS SIGNER ……Merci à Alain L.    (Bon courage à nos amis de Kokopelli) .

Où sont passés les vers de terre, les fabricants de sol ?

Depuis les années 50, la population moyenne de vers de terre dans un hectare est passée dans la surface agricole utile française (S.A.U) de 2 tonnes à moins de 100kg, entrainant dans sa chute une partie de la biodiversité.

Les grands vers de terre, qui font partie de la faune anécique, vivent très profond dans la terre : « le ver de terre sort tous les jours à la surface, vient chercher la matière organique, fait demi tour et vide son intestin pour faire un curicule et redescend. Ils mélangent constamment argile et humus, ce sont de grands fabricants de sols » en aérant et brassant le sol de la surface vers le fond.

(…)

Pour lire la suite, cliquer ICI

Auteur : bourgogne-live.com

Source : www.bourgogne-live.com

Article relayé par : mich pour TerreSacrée

 

45 commentaires