Fusillade dans une discothèque du Nord : dix blessés, le suspect en fuite

Certains sont crétins, d’autres dépassent en profondeur le niveau intellectuel décent! Cela fait plusieurs fusillades dans le style en quelques jours en France, ce qui montre bien la gravité de la situation. On pourrait assister à un tel problème dans une banque pour un braquage car les fins de mois sont de plus en plus difficiles, cela pourrait être pour manger puisque là aussi c’est devenu un problème récurent pour de plus en plus de français, mais non, c’est une histoire de discothèque, encore! Le point positif, il n’y a aucune personne de décédée, juste des blessures légères, un gros gros coup de chance en somme…

Un homme qui s'est vu refuser l'entrée dans une discothèque à Bertry (Nord), près de Cambrai, a ouvert le feu dimanche matin avec un fusil, faisant plusieurs blessés. Le suspect a pris la fuite avec un complice à bord d'un véhicule.

Un homme qui s’est vu refuser l’entrée dans une discothèque à Bertry (Nord), près de Cambrai, a ouvert le feu dimanche matin avec un fusil, faisant plusieurs blessés. Le suspect a pris la fuite avec un complice à bord d’un véhicule. | (AFP.)

Les coups de feu ont fait dix blessés légers, selon les gendarmes contactés par leParisien.fr. Le suspect s’est enfui avec un complice à bord d’un véhicule. Les deux hommes sont activement recherchés par la gendarmerie. Jusqu’à dix-sept véhicules de pompiers se sont rendus sur place, où quarante pompiers, quinze gendarmes, ainsi que des personnels du Samu ont été mobilisés.

Vers 4h30, un client de la discothèque «le Vamos», jugé «indésirable», a été «invité à quitter les lieux, ce qu’il a fait», explique le sous-préfet de Cambrai, Etienne Stock, lors d’un point presse. Mais il est revenu rapidement avant de tirer trois ou quatre coups de chevrotine avec une arme de chasse à l’extérieur, puis dans l’entrée de l’établissement. 

Il aurait notamment tiré une fois dans la porte de la boîte de nuit. Il s’est ensuite enfui avec l’aide d’un complice «à bord d’un véhicule dont le numéro d’immatriculation a été relevé», précisent le sous-préfet et les gendarmes.  Le «retour rapide» du tireur présumé pouvait être «lié au fait qu’il avait une arme dans son véhicule, sur le parking de l’établissement. Là aussi c’est l’enquête qui devra le déterminer».

Neuf clients et un portier légèrement blessés

Selon un dernier bilan, les tirs ont fait dix blessés légers, neuf clients et un portier. Sept ont été admis dans les hôpitaux de Cambrai et du Cateau-Cambrésis. Trois personnes très choquées ont aussi été prises en charge par les secours, dont une a également été hospitalisée, selon les pompiers sur place. Aucun pronostic vital n’était engagée et la personne la plus gravement touchée a été atteinte au coude, a précisé le sous-préfet. Une unité de soutien médico-psychologique a été mise en oeuvre à Cambrai.

Source+article complet+vidéo: leparisien.fr

15 commentaires

  • delphine

    le suspect ou « une chance de plus pour la France »!? :-((((

  • mamy sophie

    Benji le crypto faf, se jetant sur chaque fait divers pour déverser son fiel…

    On vous a démasqué, postulez au Figaro, vous finirez rédac chef!!!

    Et ne vous étouffer pas avec votre saucisson…je ne suis pas aussi mauvaise que vous, l’expérience de ma longue vie !

    Petite crotte

    • dudul

      « je ne suis pas aussi mauvaise que vous »
      faf… crypto-faf….

      sophie, tu est lamentable, tu est incapable de développer la moindre réflexion dans tes commentaires…
      ci tu n’aime pas les articles, mais que fait tu ici? à la limite, tu défendrait un pont de vue, en argumentant… ok. mais tu te contente de critique. tu ne parle même pas des articles… tu te contente de déverser ta frustration…
      je te plains, tu doit être bien triste dans ta vie (si longue…)

      • ratgana

        Mais non, mamy sophie aime plaisanter, c’est une titilleuse qui n’a pas à argumenter car elle plaisante.
        Mamy sophie est connue pour ses blagues, toujours de bon gout, qui enchantent les petits et les grands.

      • Mais bien sur, comment ai-je pu oublier, elle fait aussi des confiture comme Bonne maman, suis-je con moi hein…. Au niveau humour on est loin de Desproge soit dit en passant… Peut etre du style Guy Bedos, bien gauchisant et ne poussant pas trop a la reflexion…

    • cathocaro

      que je sache, l’origine de l’agresseur n’a jamais encore été évoquée, ni dans l’article, ni dans le post de benji…. à part par vous……
      alors mamie sophie, d’où vient votre réaction disproportionnée et infondée?
      bon saucisson!

      • vincenzo

        Bonjour,

        @cathocaro.

        Les sayanim ne peuvent pas manger de saucisson, sauf s’il est « cacher ».
        Plein de sites alternatifs sont « squattés » par des sayanim, dans le but de bâillonner la communication/information qui les dérange.

    • vincenzo

      @mamy sophie

      Tu peux être « sayan », c’est ton droit.
      Ma réponse est « dégage sayan ».

  • delphine

    en fait, les faits divers, c’est normal!
    tant qu’ils concernent une certaine population en tant que victime,
    et une autre population en tant qu’agresseur;

    c’est bien connu. maintenant les victimes sont les pauvres agresseurs
    et les horribles fachos sont les agressés.
    merci à tout ceux qui permettent un tel revirement des valeurs.

    pardon pour le gros mot que je viens d’employer:
    « des valeurs » quelle horreur!
    je pense que d’ici peu où l’on sera surtaxés
    ou on finira même en taule
    à force d’employer un tel vocabulaire.

    ce sont ces comportements autistes et inversés
    qui nous amènerons une guerre,
    dont personne ne veut,
    mais que tous les lâches préparent.

  • syldeg

    Le suspect principal, âgé de 31 ans, sa compagne de 34 ans ainsi qu’un complice présumé de 34 ans ont été arrêtés séparément quelques heures à peine après les faits. Le premier a été placé en garde à vue pour tentative d’assassinat, les deux autres mis en cause pour complicité, a précisé lors d’une conférence de presse Nicolas Julia, substitut du procureur de Cambrai.

    Le suspect a été interpellé à son domicile de Ligny-en-Cambrésis par le GIGN. Il avait été condamné à de nombreuses reprises, notamment en 2004 à deux ans de prison dont un avec sursis pour des faits de violence avec arme, selon M. Julia.

    Vers 04H30, ce client de la boîte de nuit Le Vamos, à Bertry, près de Cambrai, jugé « indésirable », a été « invité à quitter les lieux, ce qu’il a fait », avant de revenir rapidement et de tirer trois ou quatre coups de feu avec une arme de chasse à l’extérieur puis dans l’entrée de l’établissement, selon le sous-préfet de Cambrai, Etienne Stock.

    L’arme, qui a été retrouvée, est un fusil de calibre 12, chargé avec des cartouches de plombs, selon le substitut. Bien qu’interdit d’entrée dans l’établissement car il avait dans le passé « posé des problèmes », selon le procureur Jérôme Marilly (il avait été videur dans cet établissement et avait été évincé de cette fonction en raison de son comportement), cet ancien portier avait réussi à rentrer et a été mis dehors après avoir été reconnu par le gérant.

    Il serait ensuite revenu, alors que sa compagne avait prétexté avoir oublié des effets personnels pour se faire ouvrir la porte, et aurait tiré sur la porte du vestiaire, puis sur la porte de l’établissement, selon le substitut du procureur.

    Ces coups de feu surviennent une semaine après ceux qui avaient été tirés aux abords d’une discothèque de Lille, faisant deux morts et six blessés. « Bien évidemment tout le monde fait le rapprochement » avec la fusillade de Lille, a dit M. Stock. « Il s’agit d’un contexte un peu similaire et en terme de date, on est dans un calendrier très proche », pour autant « il ne faut pas avoir d’a priori et
    les faits ne sont pas forcément identiques », a-t-il ajouté.

    « Il faut que les forces de l’ordre soient davantage présentes aux abords des établissements », a estimé de son côté Patrick Malvaës, président depuis 32 ans du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL).

    source nord eclair

  • ha mais en voilà une belle argumentation! Sais-tu qu’il y a des frontistes qui aident les plus pauvres et des front de gauche qui crachent sur les SDF? Mais oui. De plus, c’est ici un jugement que tu exprimes sans me connaitre, que sais-tu de moi au fait? Pas grand chose, ce qui t’empeche de me cracher dessus encore un peu plus, quel dommaaaaage! Les donneurs de lecons sont parfois si haineux, mais il te manque des armes pour pouvoir te lacher jusqu’a la jouissance… Allez, t’es gentille, va t’installer devant secret story avec un paquet de chips et laisse les gens intelligents parler entre eux.

    • kalliia

      Je suis d’accord avec toi benji…J’ai vu très souvent des gens de droite voire même d’extrême droite qui aidait les gens et qui essayaient justement d’intervenir pour aider telle ou telle personne à la différence des gens de gauche et d’extrême gauche que si tu n’as pas ta carte au parti ou si tu n’es pas de gauche ils ne t’aident pas…Loin de là, et c’est cela qui est dommage car tout le monde devrait être concerné par la pauvreté et aidé les autres, voire même leur tendre la main…

      Pour ce qui est de revenir à l’article, il y a quand même une chose étonnante et que j’ai remarqué à la longue lors des faits divers c’est que les journalistes, à chaque fois qu’il s’agit d’un français qui est impliqué, ils donnent son nom mais à chaque fois qu’il s’agit d’un maghrébin ou autre, comme par hasard ils ne citent pas de nom…Alors c’est pour cela qu’on peut peut être déjà deviné l’origine du criminel…

      Mais là on est aussi en droit de se demander et même légitimement que fait donc la police et que fait le ministre actuel de l’Intérieur ?????? Parce que mine de rien cela fait deux fusillade en moins de quinze jours dans deux discothèques différentes !

    • vincenzo

      Bonjour benji,

      Cool ! C’est une tactique pour influencer le choix des infos que tu met en ligne. C’est une attaque typique de sayanim.
      Le livre de jacob cohen est instructif:
      Voir le lien ci-après

      http://www.michelcollon.info/Les-sayanim-des-agents-dormants.html

      D’autre part, le pseudo féminin n’est qu’un pseudo pouvant être utilisé par un homme.
      Ignorer ce genre d’attaque est la meilleure arme.

  • machbose

    Ouhla… ça fuse les commentaires

    Perso, merci Benji. Car on voit de plus en plus de « faits-divers » qui montrent un délabrement psychologique et social.
    Alors moi, ça ne m’étonne pas du tout ce genre de réaction, attendez-vous à en voir de plus en plus et près de chez vous!
    De plus en plus de gens sont dans le désespoir, perdent leur travail, leur appart… puis leurs repères psy et sociaux. Il est normal que régulièrement des gens « pètent un plomb » littéralement! La goutte d’eau qu’on nous impose peu à peu peut faire déborder bien des vases…