USA: un test de dépistage du sida autorisé pour la 1ère fois en vente libre

Voilà un test qui va ravir les laboratoires pharmaceutiques, ce sont des millions à la clé et pleins de nouveaux patients potentiels à traiter! De plus, avec l’obamacare qui va obliger la totalité des américains à prendre une assurance santé, au niveau financier, c’est le gros jackpot!!! L’argent va bien circuler. Reste une grande inconnue:le test est-il fiable quand on sait que nombre de produits peuvent créer des faux-positifs? Le nombre de personnes qui seront soignées avec un traitement lourds, contraignant et onéreux et cela inutilement risque d’exploser…

WASHINGTON – L’Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé mardi pour la première fois la vente libre d’un test de dépistage du sida sans aucune supervision médicale.

La FDA suit ainsi la recommandation unanime d’un comité consultatif de 17 experts indépendants qui s’était prononcé le 15 mai pour la mise sur le marché de ce test, OraQuick In-Home HIV, du laboratoire américain OraSure Technologies.

Un essai clinique mené par le fabricant a montré que le test permettait de détecter avec succès une infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) dans 92% des cas, soit légèrement au-dessous du seuil de 95% recommandé par la FDA.

Le OraQuick permet à une personne de collecter un échantillon de sa salive sur ses gencives à l’aide d’un tampon qu’elle place ensuite dans un récipient. Il faut de 20 à 40 minutes pour avoir le résultat.

Un résultat positif ne signifie pas forcément que la personne est séropositive mais indique que des tests supplémentaires devraient être faits dans un centre médical pour une confirmation.

De même, un résultat négatif n’est pas une garantie absolue que le sujet n’est pas contaminé, surtout si ce dernier a été infecté au cours des trois mois précédents, précise la FDA dans un communiqué.

Mais ce test a le potentiel d’identifier un nombre important de séropositifs qui n’ont pas été diagnostiqués, surtout dans les groupes à risque qui ne se font pas tester.

Selon les experts de la FDA, le test, étant donné sa marge d’erreur, devrait ne pas détecter quelque 3.800 cas de sujets séropositifs par an.

En revanche, il a été exact à 99% pour indiquer qu’une personne n’est pas contaminée.

Savoir si on est infecté ou non est un facteur important pour le succès des efforts visant à empêcher la propagation du VIH, souligne le Dr Karen Midthun, directrice du centre d’évaluation biologique et de recherche de la FDA.

Quelque 240.000 personnes sur les 1,2 million qui sont infectées par le VIH aux Etats-Unis ignorent qu’elles sont séropositives, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC)

Et un test régulier est le moyen le plus efficace de freiner le nombre des nouvelles infections, qui est aux Etats-Unis d’environ 50.000 par an depuis 20 ans.

Ce test sera en vente à partir d’octobre dans plus de 30.000 points de distribution aux Etats-Unis, a précisé OraSure Technologies, qui indique ne pas encore avoir établi le prix de détail.

Interrogée par l’AFP, une porte-parole de la firme de Bethlehem en Pennsylvanie (nord-est), Ashley Buford, a seulement dit que le prix de gros était de 17 dollars.

OraSure souligne également dans un communiqué que ce test est identique à celui utilisé depuis des années par les médecins sous le nom de maque OraQuick Advance HIV 1/2 Antibody test.

L’OraQuick Advance est le test rapide le plus vendu aux hôpitaux, cliniques et cabinets médicaux aux Etats-Unis avec des millions d’unités distribuées depuis plusieurs années, selon l’entreprise.

Source: Romandie

Et voici la liste de ces fameux produits pouvant créer des faux-positifs:

  • anticorps anti-glucidiques (52, 19, 13)
  • anticorps spontanés (5, 19)
  • immunisation passive par gammaglobulines ou immunoglobulines (utilisées prophylactiquement contre une infection immunisante). (18, 26, 60, 4, 22, 42, 43, 13)
  • lèpre (2, 25)
  • tuberculose (25)
  • mycobactérie aviaire (25)
  • lupus érythémateux disséminé (15, 23)
  • insuffisance rénale (48, 23, 13)
  • insuffisance rénale avec hémodialyse (56, 16, 41, 10, 49)
  • traitement à l’interféron de patients hémodialysés (54)
  • grippe (36)
  • vaccin antigrippal (30, 11, 3, 20, 13, 43)
  • herpès simplex 1 (27)
  • herpès simplex 2 (11)
  • infections des voies respiratoires supérieures (rhume ou grippe) (11)
  • infection virale récente ou vaccination contre maladie virale (11)
  • grossesse chez des femmes multipares (58, 53, 13, 43, 36)
  • malaria (paludisme) (6, 12)
  • taux élevés de complexes immuns circulants (6, 33)
  • hypergammaglobulinémie (taux élevés d’anticorps) (40, 33)
  • faux positifs pour d’autres tests, y compris le test RPR (rapid plasma reagent) pour le syphilis (17, 48, 33, 10, 49)
  • polyarthrite rhumatoïde (36)
  • vaccination antihépatite B (28, 21, 40, 43)
  • vaccination antitétanique (40)
  • transplantation d’organe (1, 36)
  • transplantation rénale (35, 9, 48, 13, 56)
  • anticorps antilymphocytaires (56, 31)
  • anticorps anticollagène (qu’on trouve chez des homosexuels masculins, des hémophiles, des Africains des deux sexes, des lépreux) (31)
  • test positif pour le facteur rhumatoïde, anticorps antinucléaires, (présents tous deux dans les polyarthrites rhumatoïdes et d’autres affections associées) (14, 62, 53)
  • maladies auto-immunes (44, 29, 10, 40, 49, 43) : lupus érythémateux disséminé, maladies du tissu conjonctif, dermatomyosite
  • infections virales aiguës (59, 48, 43, 53, 40, 13)
  • néoplasmes (cancers) (40)
  • hépatite ou autre maladie du foie d’origine alcoolique (32, 48, 40, 10, 13, 49, 43, 53)
  • cholangite sclérosante primaire (48, 53)
  • hépatite (54)
  • anémie à cellule falciforme (chez les Africains) (38, 34, 40)
  • anticorps à forte affinité pour le polystyrène (utilisé dans les test kits) (62, 40, 3)
  • transfusions sanguines, transfusions répétées (63, 36, 13, 49, 43, 41)
  • myélome multiple (10, 43, 53)
  • anticorps HLA (vis-à-vis des antigènes leucocytaires de classe I & II) (7, 46, 63, 48, 10, 13, 49, 43, 53)
  • anticorps « anti-smooth muscle » (48)
  • anticorps antimembrane cellulaire (48)
  • IgM (anticorps) antihépatite A (48)
  • IgM antihépatite B (HBc) (48)
  • préparations d’immunoglobulines humaines datant d’avant 1985 (10)
  • hémophilie (10, 49)
  • affections hématologiques malignes, lymphome (43, 53, 9, 48, 13)
  • cirrhose primaire du foie (43, 53, 13, 48)
  • syndrome de Stevens-Johnson (9, 48, 13)
  • fièvre-Q avec hépatite asociée (61)
  • échantillons de sérum inactivé par la chaleur (51, 57, 24, 49, 48)
  • sérum sanguin surchargé de lipides (hyperlipémie) (49)
  • sérum venant de sang hémolysé (dont l’hémoglobuline a quitté les globules rouges) (49)
  • hyperbilirubinémie (10, 13)
  • globulines produits au cours de gammapathies polyclonales (qui se rencontrent dans les groupes à risque SIDA) (10, 13, 48)
  • réactions croisées pour d’obscures raisons chez des individus sains (10)
  • ribonucléoprotéines humaines normales (48, 13)
  • d’autres rétrovirus (8, 55, 14, 48, 13)
  • anticorps antimitochondriaux (48, 13)
  • anticorps antinucléaires (48, 13, 53)
  • anticorps antimicrosomes (34)
  • anticorps antileucocytes T (48, 13)
  • protéines du papier filtre (13)
  • virus d’Epstein-Barr (mononucléose infectieuse) (37)
  • leichmaniose viscérale (45)
  • relation sexuelle anale (réceptrice) (39, 64)

Source et références des numéros indiqués: sidasante.com

N’oublions pas la cerise sur le gâteau quand même, le petit plus qui fait toute la différence, c’est bien de parler de sida, de soins, de traitements, de faux-positifs, mais c’est en ne tenant pas compte des déclarations du professeur Montagnier, prix Nobel de médecine et découvreur du virus du sida en France qui déclarait que tout cela n’était qu’une grosse arnaque et que le sida pouvait se soigner très bien…

8 commentaires

  • dudul

    diarrhée? sida!… vomissement? sida!… déprime? sida!
    c’est rassurant….

    dans la même catégorie…..
    GSK, premiers producteurs de vaccins au monde:
    « règlement à l’amiable de 3 MILLIARDS de dollars »
    pour:
    -déclarations trompeuses sur l’efficacité de ses médicaments.
    -avoir soustrait des documents démontrant l’inefficacité et les risques de tels médicaments.
    -avoir incité les médecins à prescrire ces médicaments inefficaces et potentiellement dangereux, à coup de voyages à Hawaï, de chasses au faisan en Europe et de tickets de concert pour Madonna.

    (lien: http://www.initiativecitoyenne.be/article-gsk-condamnee-a-payer-3-milliards-de-dollars-pour-la-plus-grosse-fraude-sanitaire-de-l-histoire-des-107730539.html)

  • gasogene

    J’aime bien la photo, le drapeau des u.s. a attrapé le sida ?

  • bob

    Un test pour détecter un virus qui n’existe pas. Le seul virus hautement contagieux c’est bien celui de la connerie humaine.

  • scorpio

    Oui Benji, grosse arnaque ! Mais quand on en parle autour de soi, on est prit pour un dingue ! Comme disait Mark Twain :  » Il est plus facile de duper les gens, que de les convaincre qu’ils ont été dupés  » Ecoutez également le dr Etienne de Harven,il en parle très bien ! http://www.youtube.com/watch?v=axjr0lltCGM Bien à vous.

  • Mouton du 83

    Le sida n’existe pas, et du reste personne n’a jamais fourni la moindre de photo de ce prétendu virus !!! En fait pour dire si on a le sida ou pas on mesure le taux d’anticorps !! On ne mesure pas du tout le taux de virus dans le sang !! Ce qui fait que même une femme qui a eu des grosses multiples peut se retrouver sur la liste des sidéens !!! il y a des articles fabuleux qui expliquent comment et pourquoi l’AZT a été crée et comment on a inventé une maladie !! Mais le sida n’existe pas, il n’y a pas besoin de le soigner puisqu’il n’existe pas !!!!<une alimentation saine fait déjà le plus gros travail !!! Encore une méga arnaque pour le bon peuple !
    Une vidéo très intéressante en espérant que ça vous donnera envie de creuser le sujet !
    http://www.youtube.com/watch?v=MM3hqJHbDZE&feature=player_embedded

  • kalliia

    J’avais déjà vu cette vidéo et je trouve lamentable que l’on empoisonne sciemment des personnes parfaitement saine.
    Ainsi par exemple j’ai deux amis qui tous les deux ont été déclarés depuis de nombreuses années « séropositifs » et qui ne sont pas du tout malades, bien au contraire ils se portent même à merveille puisqu’ils ont quand même une assez bonne hygiène de vie ….Donc je suppose et je pense que c’est la vérité c’est le fait que se sont les industries pharmaceutiques pour écouler leur stocks d’AZT qui ont crée ce que l’on pourrait appeler le « syndrome SIDA ». Je trouve cela criminel de tuer des millions de personnes pour leur profit !

  • moi

    Le plus marrant c’est que l’on peut être séropositif en france et ne pas l’être aux usa, l’être aux usa et non en ausralie…pas de « norme » mondiale établie…bien sérieux tout cela…