Le programme Phoenix du Pentagone est lancé

Autre bonne nouvelle ce soir, les américains et plus particulièrement la NASA a trouvé un autre moyen de palier à la crise et accessoirement de recycler du matériel, en s’attaquant au cimetière orbitant autour de la planète terre, tous ces morceaux de satellites qui flottent inlassablement, en clair, on est tellement doué que même notre espace est devenu une poubelle! Allez, pour vous rappeler un peu l’état de notre ciel:

  • La décharge est composée de 20 000 tonnes de matériaux peut trouver 25 500 objets divers en orbite, parmi ceux-ci, il n’y a que 595 satellites qui fonctionnent pour un poids de 4 500 tonnes.
  • Nous avons également 15 680 débris de plus de 10 cm se trouvant entre 400 et 1 500 km d’altitude.
  • Etc…

Le projet Phoenix de recyclage de satellites est lancéSi vous n’êtes pas au courant des projets en cours du Pentagone, et c’est bien normal, sachez que le projet Phoenix a été lancé. Véritable satellite de recyclage, il devra ramasser les satellites morts pour récupérer ce qui peut l’être et aider à en assembler de nouveaux.

L’idée peut paraître saugrenue, mais l’espace aussi est très pollué, surtout dans les orbites basses de la planète. Aussi, la DARPA (l’agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine) s’est lancée dans cet ambitieux projet et prévoie de lancer un premier appareil équipé de bras robotisés suivi de petits satellites.

L’appareil principal évoluera dans l’ « orbite cimetière » et collectera les morceaux pouvant être réutilisés, comme les antennes.

Il pourra ensuite réorganiser ces pièces pour recréer des satellites opérationnels et ainsi économiser les 18 000 € par kilo que coûte un lancement. Le contrat pour acquérir toutes les technologies nécessaires s’élève à 2 millions d’euros.

Un projet ô combien important quand on sait qu’il n’y a pas moins de 250 milliards d’euros de métal dérivant dans l’espace.

Source: Gizmodo.fr