Union bancaire en vue en Europe, calendrier pour l’intégration

Techniquement, c’est la mise en place de ce qu’on peut appeler le « nouvel ordre mondial », une finance globale, un gouvernement qui centralise tout, une belle arnaque qui est actuellement en train d’être mise en place. Maintenant, pour reprendre des propos récents de Nigel Farage, cela va se casser la figure de toute manière, ils sont en train de vouloir nous imposer un système « à la russe » avec une centralisation généralisée de tout et n’importe quoi, cela n’a pas pas duré puisque l’URSS a fini éclatée, et c’est ce qui arrivera à l’Europe! Pour mettre au point la feuille de route de cette union économique et monétaire, des « pointures » vont se mettre à la tâche, et c’est déjà tout un roman! Ils sont 4, tous considérés comme pourris et se nomment respectivement: Herman Van Rompuy, José Manuel Barroso, Mario Draghi et Jean-Claude Juncker! Ça promet!!

http://cartoons.courrierinternational.com/files/imagecache/dessin_700x/illustrations/article/2012/06/2506-Kal.jpg

 

Source de l’image: cartoons.courrierinternational.com

Qu’apprenons-nous en fait sur le sujet?

Les dirigeants européens réunis jeudi à Bruxelles pour approuver un « pacte pour la croissance et l’emploi », devraient demander à quatre hauts responsables de l’Union européenne de rédiger une « feuille de route » pour renforcer l’intégration de l’UE.

Selon le projet de conclusion du Conseil européen – le 20e depuis le début de la crise de l’euro début 2010 – les Vingt-Sept demanderont en outre à la Commission européenne de faire des propositions pour mettre sur pied une union bancaire.

Seulement, Olivier Delamarche l’expliquait sur BMF Business, il y a une différence entre l’austérité et la croissance, l’austérité est une décision politique, cela se décide, la croissance, c’est de la pure économie, on ne décide pas la croissance, c’est en somme de la foutaise, de belles paroles dans le vent, et « qui pisse face au vent se rince les dents », ces européistes devraient donc se méfier un peu du retour de flamme possible.. Quand au conseil européen, le 20ème depuis le début de la crise et ils ont toujours pas réussi à obtenir un résultat réellement positif? Ce n’est plus de l’incompétence, surtout qu’à chaque fois, on paye pour leurs réunions!!!

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE s’appuient sur un rapport des présidents du Conseil européen, de la Commission, de la Banque centrale européenne (BCE) et de l’Eurogroupe.

« Afin de donner suite à ce rapport », Herman Van Rompuy est invité, avec José Manuel Barroso, Mario Draghi et Jean-Claude Juncker, à élaborer « une feuille de route spécifique et assortie d’échéances précises pour la réalisation d’une véritable union économique et monétaire », lit-on dans le projet de conclusions.

« Un rapport intermédiaire sera présenté en octobre 2012 et un rapport final avant la fin de l’année », ajoute ce document.

Un rapport fournit par des banquiers? C’est comme demander un rapport sur un médicament douteux au labo qui le produit, au niveau objectivité, on a déjà vu mieux! D’ailleurs, combien de rapports ont été fournit (au passage) par Monsanto expliquant que les OGM étaient l’avenir de la planète et que c’était bon pour tous le monde? C’est pareil!!! C’est une arnaque annoncée!!!

Les Vingt-Sept ont été rattrapés par l’urgence de la situation financière de l’Espagne et de l’Italie, qui réclament, avec le soutien de la France, des mesures à court terme pour alléger la pression des marchés.

A son arrivée à Bruxelles, le président français, François Hollande, a déclaré qu’il demanderait des « solutions très rapides » pour soutenir ces pays « qui sont les plus en difficulté sur les marchés, alors même qu’ils ont fait des efforts considérables pour redresser leurs comptes publics ».

Les chefs des gouvernements espagnol et italien, confrontés à un coût croissant de leurs emprunts publics sur les marchés financiers, ont lancé ces dernières semaines des appels au secours répétés à leurs partenaires.

Encore une fois, messieurs, restons sérieux! Vous souhaitez calmer une allergie sans éloigner l’allergène, pour « alléger la pression » et stabiliser un tant soit peu la pression, il faut commencer par reconnaitre l’arnaque des USA avec leurs cerbères les agences de notation, et user d’une véritable riposte en attaquant à notre tour les marchés américains qui se montrent si agressifs avec l’Europe. En Europe les dominos tombent, les uns après les autres, et cela ne va pas s’arrêter car vous n’est pas capables de sortir la moindre solution viable, mais c’est une opinion personnelle avant tout…

Pour ceux qui souhaiteraient se faire leur propre opinion et prendre connaissance de l’intégralité de l’article, il faut se rendre sur le site de Reuters et lire cet article: Union bancaire en vue en Europe, calendrier pour l’intégration.

 

9 commentaires

  • ratgana

    Ca fait quelques mois qu’ils en parle mais ça ne sera pas pour tout de suite car pour le moment c’est une réunion pour fixer la date de la prochaine rencontre. (Joke)

    On parle bien ici de l’abandon des souverainetés budgétaires et Prague fait état de ses réticences et ne veut pas de cette union bancaire pour rappel, la république tchèque est membre de l’UE depuis 2004 mais pas de la zone euro.
    Alors qui va décider, les membres de l’EU ou ceux de la zone euro ?

    Les 4 piliers :

    1 union bancaire (existe déjà de fait)
    2 Objectifs annuels de déficit public (existe depuis longtemps)
    3 mobilité du travail et de la coordination fiscale (reforme du droit social, en cours)
    4 renforcement de la coopération inter-parlementaire et trouver les moyens d’établir un contrôle démocratique des décisions budgétaires. (pré NOM)

    Ce qui est intéressant se trouve être le « 4ème pilier » .Remarquez que la presse ne s’étend surtout pas sur ce sujet, 2 lignes maxi pour des articles à rallonge.

    Maintenant si l’on prend les caractéristiques habituellement retenues pour définir le totalitarisme (wiki) :
    une idéologie imposée à tous,
    un parti unique contrôlant l’appareil d’État,
    un appareil policier recourant à la terreur,
    une direction centrale de l’économie,
    un monopole des moyens de communication de masse
    un monopole de la force armée

    On ne pourra plus dire que vous êtes un « complotiste » ou un quelconque opposant, les preuves sont là et ils vont les signer très prochainement.

    A suivre aussi, les pays-bas :

    Fitch a confirmé hier le AAA des Pays-Bas (le 27/06/2012)
    Union bancaire : les Pays-Bas insistent sur la supervision commune les Pays-Bas (le 27/06/2012)
    Les Pays-Bas sont sortis de la récession au 1er trimestre (le 26/06/2012)

    mais aussi : Au Pays-Bas, l’euroscepticisme est devenu un thème de campagne porteur

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120628trib000706281/au-pays-bas-l-euroscepticisme-est-devenu-un-theme-de-campagne-porteur.html

  • hopix

    C’est pourtant pas si évident encore :

    L’Europe en désaccord alors que la crise se propage
    (A la veille du sommet de l’UE)
    http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31664
    par Barry Grey

  • Michèle DRAYE

    Le but « inavoué » est de faire du FMI la banque mondiale

    L’union bancaire européenne n’est qu’une étape de ce plan

  • pikpuss

    Le règne de l’usure mène tout droit au totalitarisme et au féodalisme… Tout cela grâce à la complicité de tous nos dirigeants qu’ils soient de gauche comme de droite…

  • Bouffon

    C’est clairement une prise d’otage politique de la finance. Une confédération conviendrais mieux aux problèmes.