La sonde américaine Voyager 1 se rapproche des confins du système solaire

Il y a 35 ans, une sonde spatiale est lancée pour laisser un message aux autres civilisations qui pourraient habiter on ne sait où dans la galaxie mais pas que… Et cette sonde atteint actuellement les confins de notre système solaire et est donc parti « vers l’infini et au delà » comme le dit si bien le grand philosophe intergalactique Buzz l’éclair. Pour rappel, je vous met ici le message en question avec tous les petits dessins très étudiés, le disque d’or qui n’est pas celui de Yvette Horner (on va leur épargner cela, faudrait pas qu’on s’en fasse des ennemis non plus!).

La sonde américaine Voyager 1, lancée en 1977, est en voie de sortir de notre système solaire, a indiqué la NASA sans pouvoir dire quand le petit vaisseau spatial en sortira et deviendra ainsi le premier objet de fabrication humaine à voyager dans l’espace interstellaire.

Les lois de la physique font qu’un jour Voyager 1 deviendra le premier objet fabriqué par les humains à entrer dans l’espace interstellaire mais nous ne savons pas exactement quand, explique Ed Stone, responsable scientifique de Voyager à l’Institut de Technologie de Californie à Pasadena (ouest).

Les dernières données que nous recevons indiquent que Voyager 1 se trouve sans aucun doute dans une nouvelle région du système solaire où l’environnement change plus rapidement, poursuit-il dans un communiqué publié sur le site du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, responsable de la mission.


La sonde rencontre de plus en plus de particules chargées d’une plus grande intensité d’énergie provenant de l’au-delà de notre système solaire, un signe qu’elle se rapproche des confins.

C’est vraiment emballant, nous approchons de la frontière du système solaire, se réjouit le scientifique.

Voyager 1 se trouve à environ 17,8 milliards de km de la Terre. Les signaux mettent 16 heures et 38 minutes pour parvenir aux vastes antennes du réseau de communication avec l’espace lointain de la NASA.

De janvier 2009 à janvier 2012, il y a eu un accroissement graduel d’environ 25%, des rayonnements galactiques rencontrés par la sonde, précise Ed Stone.

Plus récemment, nous avons constaté une accélération très rapide d’une partie du spectre électromagnétique et depuis le 7 mai, les rayonnements cosmiques augmentent de 5% par semaine, ajoute-t-il, un autre signe que Voyager 1 s’approche de la sortie du système solaire.

Quand les deux Voyayer ont été lancées en 1977 (à un mois d’interval, ndlr), l’ère spatiale n’avait que 20 ans, relève Ed Stone. Les deux sondes sont toutes deux encore en bon état, et Voyager 2 se trouve actuellement à plus de 14,7 milliards de km du soleil.

Le programme d’exploration Voyager de la NASA avait pour objectif l’étude des planètes extérieures au Système solaire.

Voyager 1 et 2 ont survolé Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune ainsi que 48 de leurs lunes.

Les données recueillies par les neuf instruments à bord de chacune des sonde en font la mission d’exploration du Système solaire la plus fructueuse scientifiquement de toute l’histoire spatiale.

Les deux Voyager ont révélé un grand nombre de détails sur les anneaux de Saturne et permis de découvrir les anneaux de Jupiter.

Elles ont aussi transmis les premières images précises des anneaux d’Uranus et de Neptune. Elles ont en outre fait la découverte de 33 nouvelles lunes et révélé l’activité volcanique de Io et la structure étrange d’Europe, deux lunes de Jupiter.

Source: Romandie

10 commentaires

  • klaumech

    C’est vraiment passionnant de savoir qu’un objet fabriqué par l’homme, va sortir de l’attraction de notre système solaire pour plonger dans l’inconnu.
    Moi c’est le genre d’info me fait rêver…
    Ce qui est encore plus fou, c’est que 35 ans après, ils réussissent toujours à capter les signaux d’un petit objet qui se trouve à quasiment 18 milliards de kms de la terre !!
    Y a pas à dire, à l’époque, on construisait pour durer. Rien à voir avec nos appareils d’aujourd’hui ^^

  • Mouton du 83

    Ben faut pas être comme la fausse.. sceptique .. hum … Quand les bonzomes sont derrière la lune normal la lune fait écran les ondes rebondissent et se diffusent.. C’est comme le problème des communication radio sur terre, sans relais, les ondes se perdent vite à cause de la rotondité de la terre !!
    Donc oui pourquoi pas, ils arrivent bien à piloter un truc qui se trouve sur Mars.. Et puis dans le monde en folie que nous vivons en ce moment un peu de rêve ne fait pas de mal.. Par contre ce qui me fout en rogne c’est de savoir le génie de l’humain perverti comme on le voit de nos jours.. sans compter les centaines de milliards balancés connement dans l’armement.. Ils auraient pu nous créer un chouette monde.. mais bon comme disait Coluche.. vous pensez que les gouvernants sont des cons?? et vous pensez qu’ils vous prennent pour des cons?? remarquez ils ont peut être raison.. parce que depuis le temps qu’ils vous prennent pour des cons c’est que vous êtes vraiment cons..; c’est ce que je pense.. nous les peuples il y a longtemps qu’on aurait du se lever et foutre ces salopards en taule (et encore je suis gentil) au lieu de ça on laisse faire et la masse tranquillou devant les anges de la téléréalité avec sa tite bierre est bien peinarde.. quelle bande de nases on fait !!! nous tous.. car il n’y en a pas un pour se lever et dire bon maintenant ça suffit on se bouge le fion et on les matraque… merde on est des millions.. qu’est ce qu’on en a a foutre de quelques centaines de salopards qui nous emmerdent???