El Hierro, refait parler d’elle.

Quasi à la même époque que l’an dernier, nous assistons à une série de secousses, plus de 270 en moins de 24h00. D’après les localisations disponibles sur l’IGN.es, il semble qu’il s’agisse d’un agrandissement du passage entre les deux chambres magmatiques. Rappelez-vous, lors des dernières secousses de l’an passé, il s’était produit un effondrement du passage initiale, entraînant ainsi la formation d’un autre plus petit et très vite obstrué par la suite, ce qui a considérablement ralenti l’activité de ces derniers mois. Actuellement toutes les secousses sont situées entre 4km, soit entre 18 et 22km de profondeur et tournent autour de 2.9/ER

Ce qui est surprenant, c’est que dans le temps, on peut s’apercevoir qu’il a presque tout juste un an (à 10 jours près) qu’est survenue la première séries de secousses. Depuis le début de cette année, il faut le dire que  la frontière entre la plaque Eurasienne et celle Africaine, a été fortement malmenée, surtout ces trois derniers mois. Cela provient initialement des récents déplacements successifs et importants de la plaque Pacifique. La plaque Eurasienne est ainsi compressée et suivant les analyses qui sont en cours, et pour lesquelles je ne puis être présent comme à l’habituée sur le site, il semblerait que nous serions face à un écartèlement dans le bassin méditerranéen nord. J’y reviendrai plus tard.

Amicalement vôtre, Eagleeyes.

16 commentaires

  • matmatol

    merci pour tes infos, très intéressant comme d’habitude!:)

  • Tex

    Merci Eagle, tu nous manquais!!

    Je me réjouis de lire ton article sur l’écartèlement dans le bassin méditerranéen nord et ce que ça implique!!

    Va falloir sauver nos fesses!

  • batay

    Tex, je ne saisis pas bien le rapport avec le bassin méditerranéen, El Hierro étant une île des Canaries, dans l’Atlantique… Ou alors la dérive des continents s’est bigrement accélérée ces derniers jours!

  • Bonsoir,
    merci pour cette mise à jour Eagleeyes! :)
    En fait, petite question (peut être stupide ^^), est ce que cela signifie que le risque de tsunami est toujours d’actualité? Et sinon, quels sont les risques pour les populations alentours, par rapport à l’ « agrandissement du passage entre les deux chambres magmatiques » ?
    Merci encore,
    à plus tard.

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Bonsoir Lecteur,

      Il n’y a pas de questions stupides lorsqu’on est en quête sincère de connaissance.
      Certes le risque de tsunami n’est pas écarté de la liste des risques majeurs. Néanmoins un autre risque a fait l’objet d’âpres débats au sein des spécialistes sur place, l’immersion de l’île !
      Il faut bien se rendre à l’évidence que les derniers évènements se sont produits à très peu de distance de l’ancienne cheminée. Cette dernière fut obstruée par des débris issus de l’effondrement consécutif à l’explosion et ayant formé El Golfo et toute la vallée de La Frontera jusqu’à Sabinosa. D’autre part, cette dernière séries de secousses c’est produite juste en dessous du centre de l’île et sur une quasi homogénéité dans la profondeur, mais cette fois dans la longueur de l’île et non pas en travers de celle-ci, comme l’an passé !
      Seul l’avenir nous permettra d’y voir plus clair, si c’est possible !

  • Delaude

    Bonjour, Eagle.
    Merci pour ces infos.
    J’ai, si tu me le permets plein de questions :

    Je vais presque tout les jours sur Live Earthquakes Map jeter un coup d’oeil. Il me semble que le nombre des secousses se multiplient encore aujourd’hui dans les Canaries, l’Italie et la Sicile, la Grèce et la Turquie.
    Le nord du bassin méditéranéen, donc…

    Il fut un temps où la concentration des secousses se situait plutôt dans la ceinture de feu, et sporadiquement la côte ouest nord et sud américaine et le bassin méditerranéen.
    Outre le problème spécifique aux Canaries,cet essaim de petites secousse est-il annonciateur d’un mouvement beaucoup plus important autour du bassin méditerranéen ?

    Les secousses en Sicile sont elles en rapport avec un mouvement magmatique important de l’Etna ?
    (Je ne sais pas si les termes sont très exacts, tu m’en excuseras svp).

    Je sais que tu n’es pas Mme Soleil, mais quels sont les conséquences probables pour les européens (turcs compris) de ce mouvement ?

    L’immersion de l’ile serait-elle progressive ou brutale ?

    Merci mille fois de me répondre, autant que tu le peux…

    • Camael

      Le réveil de l’Empédocle, ça aussi ce n’est pas à ignorer.

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Delaude,

      Pour la petite histoire, l’Empedocle n’est pas le seul à s’agiter, il y en a trois autres, mais plus proche du Détroit de Gibraltar et plusieurs autres au-delà de ce dernier, côté Atlantique, et qui suivent la séparation des deux plaques jusqu’aux Açores. Là aussi ça s’agite, on s’attend dans peu de temps à des mouvements vers le nord, vers Islande, ce qui occasionnera des séismes dans nos régions.
      L’essaim des Canaries traduit plutôt ce mouvement car il se situe sur un zone plus fragile du plancher océanique se prolongeant au travers du Maroc pour aller rejoindre le nord-est de la Tunisie, la Sicile, l’extrême sud italien et le détroit du Bosphore (Istanbul). Il s’agit là de l’ancienne frontière des deux plaques, et ne suscite, à tort que peu d’intérêt auprès des imminences.
      Comme je le disais dans un précédent article, pour moi la Turquie est en sursis de subir un fort séisme, et ce qui me fait flipper c’est que cela viendrait à se produire en pleine période touristique. Et cela concernerait aussi les îles grecques du sud et la Crête.

      • Delaude

        Merci pour ces précisions Eagle. Donc en résumé, comme dit Camael, ça va twister… Arrivera ce que doit…
        Notre bonne mère Terre est en transformation elle aussi…

  • Delaude

    Tu peux développer, Camael ? Empédocle je vois qui c’est mais le réveil ????

  • Delaude

    OK ! Merki !!

  • Tex

    BON ON MET NOTRE CASQUE ALORS!!

    Tiens à propos, plus de Yael ni de Poke?