Rififi autour d’un avion turc tombé en Syrie

Un avion turc aurait été abattu par la Syrie mais pour l’instant, il reste des zones de flou autour de cette histoire, à surveiller donc si vraiment on veut en savoir plus, mais cela n’augure de toute manière rien de bon, le bruit des bottes se confirme simplement…

L'avion de combat de type F-4 s'est abîmé en mer à 15 km de Lattaquié, en Syrie
L’avion de combat de type F-4 s’est abîmé en mer à 15 km de Lattaquié, en Syrie Crédits photo : OSMAN ORSAL/REUTERS

Alors qu’une partie de la presse turque voit une attaque syrienne, une réunion de crise a été convoquée par le premier ministre Erdogan à Ankara. Un incident qui pourrait avoir de graves répercussions dans le contexte de la crise syrienne.

Défaillance technique ou attaque syrienne? Un avion de combat turc avec deux pilotes à son bord a disparu vendredi, avant de s’abîmer en mer, à 15 km au large de la ville syrienne de Lattaquié. «Le contact radar et radio avec un de nos appareils qui avait décollé de Malatya (à l’est de la Turquie) a été coupé en mer au sud-ouest de la province de Hatay (sud)», a déclaré dans un communiqué l’état-major turc. Cette annonce intervient au lendemain de la publication par le New York Times d’informations sur la présence de la CIA en territoire turc, pour apporter, selon le quotidien, un soutien logistique aux insurgés combattant le régime de Bachar el-Assad.

Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a convoqué une réunion de crise à Ankara, a rapporté l’agence de presse Anatolie, à laquelle ont participé le chef de l’état-major, les ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de la Défense, et le chef des services secrets. Objectif: élucider les circonstances de la chute de l’appareil, un avion d’attaque F-4, au large des côtes syriennes, et discuter de la réponse à y apporter.

Informations contradictoires

Si, pour l’instant, les circonstances de cette disparition restent floues, peu avancent cependant des raisons techniques. Très vite, al-Manar, la chaîne libanaise du Hezbollah, a déclaré que l’avion de combat avait été abattu par les forces syriennes. Interrogé dans l’avion qui assure son retour du Brésil, Recep Tayyip Erdogan aurait déclaré à l’un des journalistes du Habertürk: «En ce moment, nos forces aériennes et notre marine effectuent des opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée occidentale et heureusement nos pilotes sont en vie, nous avons seulement perdu un avion.» Avant d’ajouter implicitement que l’avion avait bien été abattu par la Syrie: toujours selon le Habertürk, il aurait «affirmé que des excuses étaient arrivées de manière très sérieuses de Syrie en lien avec cet événement, que la Syrie avait fait part de sa grande tristesse et du fait qu’il s’agissait d’une erreur».

Dans une récente déclaration publique, le chef du gouvernement turc n’a confirmé aucune des informations avancées par ces médias. Il s’est borné à préciser que des hélicoptères et des navires de l’armée turque recherchaient l’appareil avec des bâtiments de la marine syrienne. Il n’a pas non plus confirmé que Damas était derrière le crash, ni que la Syrie avait présenté ses excuses: «Je ne peux pas dire que notre avion a été abattu. Parce qu’il n’est pas possible à ce stade de dire cela avant d’avoir en main des renseignements catégoriques», a-t-il déclaré.

Source: lefigaro.fr

13 commentaires

  • silex

    Oui ben, il faut que les merdia arrêtent de nous prendre pour des imbéciles. Sila Cia arme des étrangers et des rebelles présents en Syrie, il est clair que ce sont ces gens-là qui créent des provocations. On connait maintenant bien ces méthodes usées jusqu’à la corde. Toujours les mêmes….

  • Delaude

    Voici deux articles extrêmement intéressants qui donnent un éclairage édifiant sur les tensions dans la partie orientale de la méditerranée y compris la Grèce et ce qui se joue dans les coulisses…
    Une fois de plus, nous sommes dans la configuration de l’arbre qui cache la forêt…

    http://www.voltairenet.org/Tensions-croissantes-pour-l

    http://www.voltairenet.org/Le-bassin-du-Levant-et-Israel-une

    Curieusement, je n’ai pas vu passer ça dans les revues de presse, les analyses du conflit syrien ou les infos…
    Cela aurait-il échappé à M. Jovanovic ?
    C’est pourtant énorme !

  • Tallulah

    Turkey’s President Abdullah Gul has said the downing of a Turkish fighter jet by Syrian forces is impossible to ignore. However, he also admitted that the jet may have unintentionally violated Syrian airspace.
    “It is routine for jet fighters to sometimes fly in and out over (national) borders … when you consider their speed over the sea. These are not ill-intentioned things but happen beyond control due to the jets’ speed,” Gul told the Anatolia state news agency.
    However, Gul also echoed the strong words of Prime Minister Recep Tayyip Erdogan, saying “it is not possible to cover over a thing like this; whatever is necessary will be done. »
    Turkish Foreign Minister Ahmet Davutoglu has met with the country’s chief of general staff and his deputy on Saturday to discuss the incident further.
    Syrian state television SANA confirmed that an “unidentified aerial target” was detected flying at a low altitude and at a high speed when it entered Syrian airspace on Friday.
    “The Syrian anti-air defenses counteracted with anti-aircraft artillery, hitting it directly. The target turned out to be a Turkish military plane that entered Syrian airspace and was dealt with according to laws observed in such cases,” SANA said.

    Source: https://rt.com/news/fighter-jet-ignore-turkish-556/

    L’article est assez clair, l’avion turc était apparemment à la limite de l’espace aérien Syrien, du fait de sa grande vitesse il a pu dépasser légèrement et y rentrer. La défense syrienne a réagi vraiment vite.
    Au moins une chose est sûre, le système de défense anti-aérien est plutôt efficace! Ils peuvent dire merci aux russes x)

    • vincenzo

      un article de l’agence syrienne d’information, avec un plan détaillé :

      http://sana.sy/fra/51/2012/06/23/427100.htm

      Mon avis, l’avion a été détecté à proximité (1km) des côtes, le temps de réaction et il était à 10 km.
      A match 2, t’es vite éloigné, 1 minute ça fait 40 km, 15 secondes égal 10 km.
      Alors les turks c’est vraiment des clowns, comme les membres de l’otan, qui pensent être les seuls à savoir compter.
      Je vais proposer de leur donner quelques cours d’arithmétique, addition, soustraction, multiplication et division, plus règle de trois.
      On va garder les math pour plus intelligent, la confiture c’est pas pour les cochons.

      Mais s’il a pris des photos, c’est foutu elles sont à l’eau.

  • DR.PANIK

    Les USA voulaient tester les S300 !!! Les voila fixé !!!

  • jeti

    Effectivement, j’ai lu que la Turquie et l’Otan voulaient tester la réactivité de Damas. Hé oui maintenant « ils » sont au courant.

    Après les deux missiles balistiques des Russes il y a quelques jours « ils » doivent commencer à ce poser un certain nombres de questions.

  • DR.PANIK

    Concernant l’Algérie, le problême n’est pas là !! Sous protection reproché de la Chine et de la Russie, elle même fortement réarmé, l’Algérie fait figure dépouvantail régional. Les généraux Algériens se sont affolés car durant l’invation de la Libye, ils se sont aperçus que les batteries anti missiles S300 Libyenne sont restés muettes. Elles auraient été piratés par L’armée US. Les généraux Algériens pensent que les Russes, aprés l’histoire des MIG 29 MST non conformes remplacé par Poutine par des MIG 35, fourguent du matos non conforme voir piraté par les USA.

  • brujitafr

    Avion turc abattu n’était pas dans l’espace syrien : l’Otan confirme une réunion mardi(Màj 14h)

    http://www.brujitafr.fr/article-avion-turc-abattu-ankara-reflechit-a-sa-riposte-face-a-la-syrie-107348603.html