Pas de visa pour le président du Comité olympique syrien

Isoler ce pays au maximum, qu’il n’attire aucune sympathie, qu’ils ne soient représentés nulle part, c’est la technique choisie pour pouvoir attaquer la Syrie avec l’accord et le soutient de la communauté internationale. Encore une fois, on en revient à ces bruits de bottes qui deviennent récurrents…

Les anneaux olympiques à l’aéroport de Heathrow (Londres) © reuters.

Le Royaume-Uni a refusé d’accorder un visa au président du Comité olympique syrien, le général Mowaffak Joumaa, qui ne pourra pas assister aux Jeux de Londres de juillet-août, rapporte vendredi la BBC.

Selon la même source, le visa a été refusé au responsable en raison de ses liens avec le régime de Bachar al-Assad, qui se livre depuis quinze mois à une répression sanglante d’une révolte populaire.

La décision des autorités britanniques doit être ratifiée par le Comité international olympique (CIO), selon la BBC.

Le CIO avait invité le général Joumaa, qui ne figure pas sur la liste de l’Union européenne des personnalités syriennes interdites de voyager en Europe, à assister aux JO de Londres prévus du 27 juillet au 12 août.

Mais la possibilité de lui refuser un visa avait été évoquée en avril par le secrétaire d’Etat britannique chargé des Sports, Hugh Robertson.

Le ministère de l’Intérieur et le ministère des Affaires étrangères ont refusé de commenter « des cas individuels ».

Source: 7sur7.be

8 commentaires