Il faut de l’eau à gogo pour tous nos machins

Voilà une info qu’elle est belle et intéressante! Notre empreinte hydrique sur la planète! Savoir combien d’eau a été utilisée pour fabriquer ce que nous utilisons quotidiennement alors que c’est une ressource si précieuse sur la planète… Quand on sait qu’un enfant décède toutes les 20 secondes par manque d’eau potable, que depuis cent ans, la consommation d’eau augmente deux fois plus vite que la population. D’ici 2025, la demande risque d’augmenter de 650 %, et que nous avons tendance à ne pas faire trop attention… On ouvre le robinet, ça coule! Magique? Non, tragique!

Même si l’eau recouvre les ¾ de notre petit point bleu, une grande partie de celle-ci est salée. Il faut de l’eau douce pour alimenter le monde. Et l’eau douce n’est pas aussi illimitée que la météo de ces derniers mois veut nous le faire croire. Voici dans quelle quantité nous avons besoin de l’eau pour fabriquer les machins qu’on utilise :

L’empreinte hydrique des produits nous vient du site Imagine All the Water développé par la commission européenne

Regardez cette liste !

Micropuce électronique de 2 grammes : 32 litres d’eau
Voiture particulière de 1,1 tonne : 400 000 litres
Une tranche de fromage = 152 litre
1 jeans = 9982 litres
1 feuille de papier = 13 litres


1 kg de bœuf (steak) = 15415 litres d’eau
1 pomme = 82 litres d’eau
1 kg de riz = 2497 litres d’eau
1 pizza margherita = 1216 litres d’eau
1 tranche de pain = 48 litres d’eau

Maintenant, regardez autour de vous, imaginez votre supermarché, pensez à toutes les voitures dans la rue…

Que représentent ces chiffres ? Le site les met en perspective. Un T-Shirt, c’est comme si vous tiriez 250 fois la chasses d’eau. Fabriquer un jean ? C’est arroser sa pelouse pendant 9 heures. Une tranche de pain de 30 grammes ? C’est la quantité de larme versée si vous pleurez pendant 84 heures sans vous arrêter. Il existe des solutions pour réduire son empreinte hydrique mais forcément, il faut faire des efforts. [Imagine All the Water]

Source: Gizmodo.fr

39 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    déjà, si on récupère toute l’eau de pluie des toitures et des parking…

    • ratgana

      Voilà une solution !
      Un bon moment que je me bats pour faire passer l’idée de récupérateurs d’eau sur toiture en ville ne serait ce que pour l’alimentation des wc . Je suis pris pour un con face à des propriétaires qui payent 3 euro le M3 d’eau plutôt que de l’avoir gratuite. Il faut du temps.

  • Fred

    Je ne vois pas ou est le problème? On ne consomme pas cet eau on l’utilise uniquement pour ensuite être rejeté, en eau usée certes, mais il n’y a eu aucune perte. Contrairement au pétrole ou au gaz, qui eux sont effectivement des ressources que nous consommons et donc qui s’épuise dans le temps.

    • Nrico

      lorsqu’on parle de nourriture, je suis d’accord, c’est effectivement rejeté. Mais c’est pas le cas des voitures ou des micro-puces. Y a juste à regarder ou ça finit pour comprendre que c’est de la perte pure et simple, vue la durée de vie…

  • Maria j

    De grace arretez de culpabiliser les gens parce qu ils mangent du pain ,du riz ou des pommes et portent des jeans !!!!!! Le probleme est ailleurs,comme le disait le post precedent,on ne met pas assez les moyens dans la RECUPERATION,la creation de bassins de retention,remplir les piscines avec l eau de pluie pas celle du robinet,exploiter chaque surface de toiture…..Defendre aux agriculteurs d arroser en plein soleil toute le journee comme le fait mon voisin d en face…

    • Tex

      Interdire la culture du maïs dans les régions sèche!!!

      • Nrico

        Il y en a un qui a comprit comment faire dans les régions sèches. Pierre Rabhi. Avec la permaculture.
        Donc si il fallait interdire quelque chose, ça serait plus la méthode, plus que la pratique.
        Autre point, pour rebondir sur ce que disait Maria j, le fait d’arroser en plein soleil, c’est sûr qu’il faut pas sortir d’un bac +5 pour comprendre que ça sert pas à grand chose… et c’est une autre abhération que de voir des pelouses municipales arrosées alors qu’il pleut… c’est bien un système d’irrigation automatique, mais ça serait encore mieux avec un capteur d’humidité.

    • Cyrille

      Les agriculteurs arrosent en plein soleil parce qu’on les y oblige, une rotation est décidée, si le voisin a hérité d’un 14-18h le mardi il ne peut pas arroser en dehors de cet horaire.
      Alors les interdire ne me semble pas le terme le plus approprié. Dire que c’est inutile c’est exagérer, c’est moins efficace donc gaspillage oui…
      Celui qui peut arroser la nuit est conscient que c’est mieux, content pour sa récolte, par contre à 2h du mat’ il va fermer les vannes, et ne me parlez pas d’automatismes pour un petit exploitant c’est impossible techniquement/financièrement…

  • Tex

    POUR VOUS DONNER UNE IDEE DE LA RARETE DE L’EAU SUR TERRE :

    Voir ce lien il est INCROYABLE!!!!

    http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/05/20/combien-y-a-t-il-d-eau-sur-terre/

    • Tex

      Et pendant ce temps, on emploie de l’eau POTABLE pour laver nos VOITURES et pour nos TOILETTES…

      Il y a quand même quelque chose qui ne tourne pas rond sur cette planète!!!

    • Vraiment intéressant!!! Top niveau cette image qui résume la situation en un seul regard! Et dire que malgré tout, certains ne comprennent toujours pas….

    • vanvoght

      c’est tellement dingue …… ont as quand meme du mal a y croire . mais bon .
      quoi qu’il en soit il y as longtemps que j’ais posé mes reserves d’eau de recuperation d’eau de pluie .
      AVEC 1000 L JE PEU AROSER MON PETIT POTAGER PRESQUE UN MOIS ; heureusement car en ce moment ça fais presque un mois qu’il n’as pas plue ….. mais mes salades se portent bien ……

      • fotoulavé fotoulavé

        Super image ! Je vais partager ce lien un max. J’ai aussi 1000 l d’eau de pluie pour les toilettes et autre petits traveaux (laver par terre par exemple) et j’ai diminué ma consommation d’eau du robinet de moitié.

  • DRAYE Michèle

    @ TEX

    Tu dis « et pendant ce temps on utilise de l’eau potable pour laver nos voitures et pour nos toilettes »

    Sur un forum « survivialiste » on conseille d’utiliser l’eau du bain pour les toilettes.

    Je m’y entraîne…Comme je vis seule, c’est assez facile

    Le contenu de ma baignoire me suffit presque pour une semaine

    Libre à vous d’essayer

  • matmatol

    Ouai c’est sure!!!et encore, attendez qu’on commence à exploiter l’hydrogène pour l’énergie, des millions de barils…..d’eau, on boira du pétrole!!!

    Sans CO2, c’est l’avenir de l’homme et de la planète? Ouai, ou l’asservissement de plein de pti humains qui doivent boire dans les 3 jours si ils veulent pas y passer!

    l’eau c’est le pire des problèmes qui puisse y avoir, alors un petit effort tout le monde!

  • J...

    C’est clair comme de l’eau…

    Pour le petrol on est pret a faire la guerre a un pays.
    Pour l’eau, on sera pret a tuer son voisin…

    • tex

      Et bien commençons tous à récupérer l’eau de pluie!!
      On pourra la partager avec les voisins qui en manqueront …

      au lieu de s’entretuer, s’entraider serait mieux!

  • mémé

    le problème de la récup d’eau de pluie pour les toilettes, c’est que les personnes qui font ça ne participent pas au coût du traitement des eaux usées, contrairement à celui qui utilise l’eau du robinet où là c’est compté dedans.
    récupérer l’eau de la machine à laver est plus écologique, à mon avis.

    • tex

      NON!!
      Tes eaux savonneuses doivent idéalement passer par un dégraisseur où les alcalins se déposent et on peut donc les récupérer avant qu’ils ne polluent le sol.
      Une vraie fosse septique ne peut fonctionner que si les micro-organismes font leur boulot de nettoyage de l’eau et les alcalins les tuent! Il ne faut donc y mettre que des eaux fécales et des produits de nettoyages compatibles avec les fosses septiques!

      Les nouvelles normes qui interdisent les dégraisseurs et mélangent toutes les eaux dans les fosses toutes eaux sont complètement dénuées de bon sens et anti-écologiques!

      C’est complètement fou de voter des normes pareilles, encore un effet de la grande compétence de ceux qui nous gouvernent!!!

      • hopix

        Penses-tu, Tex, que ce soit de l’incompétence ? Ou du cynisme.
        Puisqu’il ne t’échappe pas que dans tous les domaines, ils mettent systématiquement les choses au pire. Il semble évident que c’est intentionnel.
        Cherche à qui profite le crime : le pire est plus lucratif (pour eux) que le meilleur.

      • tex

        J’aime accroire que c’est de l’incompétence et qu’ils ne sont pas tous complètement pourris!

    • tex

      Ou alors comme pour l’eau du bain pour le potager, n’employer que des savons biologiques…

      • ratgana

        Et le percarbonate de sodium pour la lessive + savon de Marseille ou savon noir ?

      • tex

        Sais pas ce qu’il y a dans les savons bio…ou plutôt ce qu’il n’y a pas… il y a aussi
        Voici une recette:
        3,5 litres d’eau

        150g de paillettes de savon de Marseille

        Un petit peu de bicarbonate de soude (une petite poignée)

        Une cuillère à café d’huile essentielle d’arbre à thé ou lavande

        Faites bouillir l’eau, mettez les paillettes et les cristaux de soude.

        Mettez dans un pot ouvert avant que ça épaississe en refroidissant.

        Quand le mélange est refroidi mettez l’huile essentielle.

        Un verre à moutarde de ce mélange dans le tambour pour la lessive et voilà, le tour est joué !

        Il y a aussi les noix de lavage.

      • tex

        Et je crois que le bicarbonate de soude est employé aussi comme assouplissant!

      • tex

        « Sais pas ce qu’il y a dans les savons bio…ou plutôt ce qu’il n’y a pas… il y a aussi
        Voici une recette: »

        Drôle de phrase, j’ai des courts-circuits par moment!!

      • tex

        Enfin si, je sais qu’il y des savons sans phosphates….

  • cmauer

    Voir la conference a ce sujet de la SCop Le Pavé
    http://www.scoplepave.org/l-eau

    Sur le ton de l’humour noir mais tellement realiste

  • Oui, la récupération d’eau de pluie est une solution : en captant l’eau à la source, on bypass le circuit de traitement pour les usages non alimentaires : pas de traitement, pas d’acheminement, pas de pertes… C’est juste du bon sens, les anciens faisait ça.

    Il existe un site pour montrer en temps réel la consommation d’eau de pluie d’une famille équipée d’un récupérateur : http://www.maison-aqualogic.fr

    Instructif…

  • hé bééé

    Toute l’eau douce sur terre répartie entre les 7 milliards d’humains que nous sommes , cela représente l’équivalent de 5m³ d’eau pour faire vivre une personne soit 5’000 litres .

    Une piscine olympique de 2m de profondeur c’est 2500m³ soit l’équivalent des besoins en eau de 500 personnes .

    Quand on voit le nombre impressionnant de piscines et que celles-ci sont rempli et mises quotidiennement à niveau pour compenser l’évaporation avec de l’eau de la ville . C’est un énorme gâchis !

    Certaines villes arrosent les espaces vert avec de l’eau potable alors qu’il existe des circuits d’eau non potable dédiés à l’agriculture .

    Les bornes à incendie des pompiers , elles aussi sont raccordé à l’eau de ville .

    Bref , les besoins en eau douce pour faire vivre une personne aujourd’hui (agriculture , élevage , hydratation) tiennent dans un cube de 1,71m de cotés .