Les plantes carnivores deviennent végétariennes !

Catastrophique! Les plantes réagissent à notre pollution pour un résultat incertain… À surveiller de près!!!

Aujourd’hui, botanique ! Que mange une plante carnivore ? Finis le pâté de mouche et le nem de ver, nos plantes carnivores sont apparemment de moins en moins attirées par ces mets et préfèrent se sustenter par la racine … C’est le monde à l’envers.

En plus de ne plus manger d’insectes et autres plats si prometteurs, elles ont carrément perdu l’appétit. On est proche du bug dans la matrice. L’atmosphère est tellement pollué que l’azote qu’elles absorbent contient suffisamment de nutriments pour les satisfaire.

A la base, si les plantes carnivores se sont mises aux insectes (entre autres), c’est tout simplement car les nutriments du sol étaient insuffisants pour satisfaire leur métabolisme. Elles ressentaient le besoin de se nourrir plus et surtout d’ingurgiter plus de matières grasses, un papillon est passé par là et … gnap. Les plantes carnivores étaient nées. Pourquoi changer ce processus ? Il s’agit d’une transformation d’alimentation logique.

Selon le Dr Jonathan Millet de l’université de Loughborough, les hommes sont en partie responsables. A force de brûler des combustibles fossiles, plus d’azote s’égare dans l’atmosphère et fini par retomber au sol grâce à la pluie. La terre l’absorbe et par voie de fait, les racines de nos plantes carnivores également.

Les chiffres sont éloquents. Les plantes vivant dans des milieux particulièrement pollués se nourrissent avec 22% d’insectes, le reste provenant du sol. Plantées dans un environnement sain, elles engloutissent 57 % d’insectes pour répondre à leur besoin.

Le plus fou, c’est qu’elles s’adaptent à la situation … leurs feuilles sont moins collantes et elles changent même de couleurs.

Bref, on a mis les plantes carnivores au régime … les conséquences ne sont pour le moment pas connues, mais on doute que ce soit une très bonne chose. A moins d’être un papillon égaré au mauvais endroit, au mauvais moment.

Source: Gizmodo.fr

21 commentaires

  • nono

    Ce n’est pas un bug de la matrice ! Juste l’EVOLUTION. Elles se préparent au changement elles aussi.
    SI demain il n’y a plus rien de viable a la surface de la terre, peut etre le sol sera toujours ok. Et c’est le seul endroit ou elles trouveront de quoi se sustenter.
    Elles commencent à s’y habituer pour etre prete le moment venu… comme nous les moutons.
    La bisette, nono

  • PAM2/3

    Végétariennes, donc ni anthropophages ni cannibales, deux mots tirés ‘d’homme’ et de ‘viande’.
    Comment dit-on ‘qui mange ses semblables, dans ce cas…
    Ha ben non, ça ne marche pas, ce n’est pas le cas. Elles font mieus, sautent un règne et passent au rayon cristallin.
    Sans oublier le Ch’i, dont on ignore bètement la fonction essentiel de nutriment-matrice-de-vie, surtout chez nous…
    1 J’ai rencontré l’homme qui dit ne plus manger
    http://www.dailymotion.com/video/xebg5w_1-j-ai-rencontre-l-homme-qui-dit-ne_news

    Hé hé hé…!

    • hopix

      J’ai bien vu cette video, d’ailleurs intéressante :)
      Mais est-ce vraiment un truc à laisser traîner partout quand l’Etat, les banquiers et les employeurs cherchent manifestement à nous affamer par tous les moyens ? ;)
      Je pose la question, hein…

      • en tout cas ses dent on besoin de prana vu l’etat

      • j’ai jamais vu de sportif se nourrir du prana, et vu sa bave il crève la dalle.

      • Es ce qui l’arrive a capter LE Q10 aussi pour sa peau ? de toute façon de nourrir de façon liquide sa revient au même.
        Quand je bois 3 Pinte de bière moi aussi j’ai pu faim.

        Suis je un chaman ?

        Au delà de tout sa, les dérives de la société pousse certain abrutis à tenté de colporté des modes de vies illusoires déraisonné de sens, pour peux de jouir de gloire au quelque billet.

        Voici un exemple : Dans la nature, Il y’a des fruits.
        Dans ces fruits on trouve des graines.
        La nature va nous attirer par la saveur attirante de son fruit, dans le but de se servir de nous, pour éparpiller ces graines un peu partout.

        Question pour le crétin : Qui jouera se rôle, si on se nourrie de se soi disant prana et de nourriture liquide ?

      • Maverick Maverick

        La nature m’a fait omnivore : aller contre cet état de fait est contre nature, et comme SuperCon le dit, si je ne remplis pas ma fonction et mon rôle dans mon écosystème, je le perturbe.
        Il faudrait que je retrouve ce lien (que j’ai avais eu via wikistrike, na!) où il est question du fait que nous absorbons directement de l’ARN et de l’ADN encore actif par notre alimentation : ce que nous mangeons fait littéralement partie de nous, notre métabolisme et notre ADN sont imbriqués avec ceux des espèces que nous mangeons. Nous faisons partie d’un tout, nomdadjiou !!!! >:-(

      • Discernement

        « Le plus fou, c’est qu’elles s’adaptent à la situation … »

        Si on pouvait juste faire pareille, c’est tout. Si je suis dans un climat tropical humide, je vais manger plus de fruits et legumes (la viande pourrit vite, non-merci l’intoxication alimentaire) et si je suis a la montagne, je kiffe une bonne fondue au fromage et autres. Time and place, c’est une bonne regle.

      • damon

        T’inquiète les nanimaux ils aiment les fruits, et c’est certainement eux qui font tout le boulot. Les shumain ça fait longtemps qu’ils ne participent plus au cycle végétal.

      • PAM2/3

        Ben, si t’as plus faim, t’étant nourri autrement, tu t’en fous, des manigances d’état. 7 ans, putain, sept ANS… (passés)
        Et d’autres ont les dents qui REpoussent… et les cheveux, et la b… J’en sais rien. Faut être ouvert, l’esprit est créateur, encore faut-il en avoir, ou le refaire, puis le parfaire. C’est peut-être ça la vraie évolution, universelle, ce changement de densité, de dimension, de vibration.
        Et tous suggèrent de se calmer, de méditer, d’éviter les toxines. C’est un long processus qui ne marche jamais aussi bien que quand on est au niveau. Bon, voilà, ça existe, c’est tout, faut pas se forcer si on ne peut/veut pas.
        Bien, j’vais m’en griller une moi… ;-)

  • Les animaux et les plantes ont été déconnécté de la matrice de Dieu partiellement. L’homme vit dans une société où la trame de la nouvelle matrice satanique est en train de le détruire, il oublit qu’il fait parti d’un tout ; La Terre, l’Humanité et Dieu.

    Esaïe 11
    11.6
    Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira.
    11.7
    La vache et l’ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte; Et le lion, comme le boeuf, mangera de la paille.
    11.8
    Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic

    • damon

      @mchris
      « Les animaux et les plantes ont été déconnécté de la matrice de Dieu partiellement. »

      Je comprend pas le raisonnement! Rien n’est jamais déconnecté de la source (je n’utilise pas « Dieu »), jamais, même l’homme dans les profondeurs de l’obscurité reste une représentation de la source et garde au fond de lui une part de lumière. C’est notre point d’origine, c’est le composant primaire de tout ce qui est.

      Oui l’homme à oublié qu’il faisait partis du tout, mais nous vivons ces événements pour retrouver cette connaissance.

  • Hugues

    La botanique n’est pas affaire de débutants. Quoique je ne nie pas les changements écologiques évidents, je dénie ce genre d’info néophitique. Les plantes carnivores ne sont pas carnivore! Elles le font uniquement parce qu’elles sont exposées à des mouches. Les Dionéas et Droseras vivent en milieu humide: sous-bois et marais.
    Le vrai signe à observer c’est la disparition des mouches. En effet, partout les gens détestent les mouches alors on arrose les zones d’éclosion de celles-ci avec des matières innommables afin de satisfaire les humains. Et il s’avère que ces zones sont justement les marais, ces mal-aimés.
    Elles ne sont nullement dépendante de carnivorisme. Donc, ces plantes changent pour des raisons intellectuelles… comme nous quoi! Elles nous montrent simplement la voie à suivre.
    Héhéhé !

    • Babou

      Hey !!! suis entièrement ok avec toi, les plantes carnivores se sont toujours nourries avec leurs racines, le petit insecte est simplement une ptite friandise pour elle.

  • Le Bon Dieu nous aurait donc créé un système digestif parce que il n’avait sûrement rien d’autre de mieux à faire ce jour là n’es ce pas ?

  • damon

    @supercon: C’est quoi le trip??
    Dans le genre ça gicle t’est fort!!
    « Je déplore que certain essaye d’attirer les plus faibles d’esprit dans des cul de sac.  »
    Totalement d’accord, mais n’oublie pas que chacun à le droit de s’exprimer. Il y a suffisamment de monde sur le blog pour surveiller les dérives (mon intervention allait dans ce sens).
    Alors comme j’aime le dire « On détend le cabestan! »