Graisse anatomy…

Deux histoires deux destins, la première montrant la débilité de certaines personnes dont le tour de taille est inversement proportionnel au quotient intellectuel, la seconde un handicap tragique qui oblige à se gaver. Comment comprendre qu’une femme ait pour souhait d’être la plus grosse mariée du monde et dépasser les 725 kilos!!! Uniquement cette information montre bien le niveau…. Quand à moi, excusez-moi, c’est une habitude d’écrire en caractères…..gras!

Elle veut devenir la plus grosse mariée du monde

© Thinkstock.

Susan Eman a une drôle d’ambition: celle de devenir la plus grosse femme du monde. Pour ce faire, elle est prête à tout. Et son rêve se concrétise peu à peu. Elle a d’ailleurs rencontré un chef qu’elle s’apprête à épouser.

La future mariée, qui pèse 360 kilos, a pour objectif d’atteindre un poids encore plus gros pour le jour où elle dira « oui » à Parker Clack. Son objectif ? Dépasser le poids record de 725 kilos.


Et comme son gabarit est exceptionnel, elle a fait faire une robe de mariée sur mesure. Il a fallu trois couturières et 13,7 mètres de soie pour la créer… « Quand j’ai essayé la robe, c’était incroyable. Je me suis sentie comme une mariée! Parker ne m’a pas vue encore. Mais il a vu des photos. Il a dit que j’étais belle. »

Reste que son futur mari s’inquiète pour elle: « J’aime les grosses mais je m’inquiète pour sa santé. Je m’assure qu’elle mange un peu de salade et fasse de l’exercice… »

Source: 7sur7.be

De l’autre côté, le gras est indispensables à un jeune homme anglais qui souffre d’une maladie rarissime, le poussant à ingurgiter des doses indécentes de nourriture chaque jour.

Un adolescent britannique qui souffre d’une maladie extrêmement rare est obligé d’ingurgiter des kilos de nourritures grasses quotiennement pour survire.

D’après le Sun qui relate l’étrange histoire de Lee (15 ans), l’adolescent qui réside à Croydon, au Sud de Londres au Royaume-uni, se gaverait de saucisses, de bacon, d’hamburgers et de sauce en tout genre tous les jours et ce sur ordre du médecin.

Une maladie rare
« Le rêve », diraient certains! Pas tout à fait. Lee souffre d’un mal appelé GLUT 1, une maladie rare qui touche une personne sur 14 millions. Son corps ne parvenant pas à transformer le glucose ingurgité, il est obligé de manger de grosses quantités de nourritures riches en matières grasses pour survivre. Sans ce régime spécial, Lee pourrait avoir de gros dommages au cerveau ce qui lui causerait d’affreuses crises.

Mais attention, si l’huile d’olive, la mayonnaise et la nourriture frite lui est hautement recommandée, il est interdit pour Lee de manger un bonbon sucré, un morceau de pizza ou même du pain. Tout ce qui contient du sucre lui est totalement déconseillé.

56 saucisses, 24 hamburgers…
D’après le calcul réalisé par ses parents, Lee mangerait par semaine pas moins de 56 saucisses, 24 tranches de bacon, 24 hamburgers, le tout accompagné par trois pots de beurre d’arachide, sept pots de crème fraîche, un litre et demi d’huile d’olive et un énorme pot de mayonnaise. Rien que ça!

« Il est assis à table avec un gros tas de saucisses et d’hamburgers devant lui, pendant que je cuisine des repas sains pour ses frères et soeurs », confie Ayse Parker, sa maman. « Tout ce qu’il mange est frit. Je dois aussi mettre de la crème fraîche et de la mayonnaise dans tout ». Mais ce genre d’alimentation grasse n’est pas sans risque également. Lee doit être régulièrement surveillé car un tel régime peut entraîner de gros problèmes cardiaques.

De son côté, Lee ne semble pas trop malheureux. « Je suis content de ne plus devoir manger de la purée », confie l’adolescent. « Mais le chocolat, les pizza et les bonbons me manquent ».

Source: 7sur7.be

Triste de voir le monde à travers un sandwichs ou une friture, au nom de la stupidité ou du à une maladie qui n’a aucun traitement. Les valeurs que notre société nous transmet parfois sont pathétiques et nous éloignent tant de celles que nous devrions reconnaître et pour lesquelles nous devrions nous battre…

9 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    Elle devrait faire un treking de 3 semaines en montagne.

  • Pimousse

    J’ai tapé « Susan Eman » sur google, cette femme souffre dans sa tête c’est une certitude, un suicide à la mal bouffe et arrêt cardiaque garantie.

    Les maladies rares sont des plus étonnantes !

  • Carlos

    Sans évoquer le cas pathogène de « Susan Emans », je pense que les personnes obèses sont également des victimes du système. ça me fait mal au coeur lorsque je vois un jeune garçon ou une jeune fille gravement en surpoids. On les voit s’essouffler, suer, fuir certains regards, je ne pense pas qu’ils soient satisfaits de leur « Dépendance » à la nourriture, comme toutes dépendances, c’est une souffrance, une entrave. C’est comme les anorexiques, qu’on ne rencontre que dans la milieux aisés (?), j’en ai vu une hier, toute pâle, toute frêle, on aurait dit qu’elle allait s’envoler…

  • Karl

    « J’aime les grosses mais je m’inquiète pour sa santé. Je m’assure qu’elle mange un peu de salade et fasse de l’exercice…  »
    Mouhahahahhaha ! Pardon c’est plus fort que moi c’est vraiment trop trop drôle!
    Ah c’est sûr que passé les 600 kg la salade et le sport oulala c’est important m’sieur dame. Mouarf!!
    Il lui faudra déjà un treuil pour se lever, le jogging ça va être chaud, je voudrais bien voir ça.