70 000 postes supprimés à cause de Free Mobile ?

Free mobile ferait des victimes suivant un professeur d’université, 70 000 en tout! Une nouvelle hécatombe due à la concurrence, dur!

Free Mobile logoIl semble qu’on puisse désormais accuser Free Mobile de bien des maux. D’ailleurs, de l’avis d’un professeur à l’Université Paris II, le nouvel opérateur serait prochainement responsable de la suppression de 70 000 postes.

Bruno Deffains, professeur à l’Université Paris II, est beaucoup moins nuancé que l’Arcep sur la question des conséquentes de l’arrivée de Free Mobile sur le marché. Si l’Arcep (par la voix de Jean-Ludovic Silicani, son président) laissait entendre en mars dernier que le service lancé par Xavier Niel pourrait à terme être la cause de la suppression de nombreux emplois chez la concurrence directe (Orange, SFR et Bouygues Telecom en tête de file), Bruno Deffains, lui, table sur près de 70 000 emplois détruits.

De l’avis de ce professeur, au passage Directeur du Laboratoire d’Economie du Droit, 2 éléments principaux déboucheraient sur une telle « catastrophe » : la baisse des prix de l’ordre de 50% sur des offres dites équivalentes et la « rupture » des services de base (pas de terminaux proposés avec les forfaits, disparition des boutiques physiques).

D’ailleurs, sur ce dernier point, c’est le renouvellement moyen de smartphone chez les clients mobiles qui serait problématique, en passant de 30 mois en 2011 à 42 mois. Il est simple de faire le lien avec l’impact direct de cet allongement de délai…

Pour être un peu plus précis, Bruno Deffains voit les choses comme il suit : 10 600 suppressions d’emplois chez les opérateurs mobiles, 35 200 suppressions chez les partenaires directs (distributeurs, fournisseurs, etc., et on parle tout de même de 13 500 suppressions au sein des effectifs du télémarketing), 15 800 chez les partenaires indirects, et 7800 emplois supplémentaires chez les opérateurs pour cause de délocalisation.

Source: Gizmodo.fr

19 commentaires

  • Ils sont responsable que d’une chose, avoir foutu un bourre pif aux 3 escrocs.

  • Bernard

    Mon expérience commerciale m’a appris que ce genre d’alerte est toujours excessive: le nombre de concurrents révolutionnaires que j’ai vu arriver en 30 ans dans mon domaine…et je suis toujours là ! Mais, il n’y a rien à faire: c’est le progrès, demandez aux photographes, qui ont eux même enterré les peintres. Quand au délai de renouvellement des appareils, il ne pourra que réjouir les protecteurs de l’environnement. Beaucoup de produits subissent une baisse après un engouement: les panneaux photovoltaïques sont déjà en perte de vitesse, par exemple

  • jos

    Sa me fait rire, « a cause de free « …
    Free a juste remis les chose a plat et ces 70000 poste n’aurais jamais du exister.

  • Antinukciv

    On voit que c’est un prof d’éco… il n’a rien compris
    Je crois que Free embauche non? Orange supprime des emplois déjà délocalisé non?

  • freeman freeman

    merci a free qui permet a des dizaines de million de français de faire des économies importantes sur les factures de mobile

    MERCI FREE

  • KD.2-mésou-6

    Tous ces opérateurs n’avaient pas qu’à profiter de leur client comme ils ont fait et font encore, par devant et par derrière, y en a marre de mettre un coussin sur son derrière! Je ne vais surtout pas les plaindre et BRAVO FREE!!!!

  • ratgana

    Une fois de plus, ce genre d’annonce reste de la poudre aux yeux.
    Emplois, concurrence pure et parfaite dans une économie de marché, baisse des prix, suppression d’emplois, et patati et patata …..
    Jamais un mot sur les externalités négatives : surproduction et surconsommation de téléphones, dépendance générée par ce type de matériel (effrayant chez les ados voir les enfants) , renforcement des systèmes d’émission (antennes, micro ondes, etc) Traçabilité des personnes comme les bovins (idéale pour une politique sécuritaire) et j’en passe ….

    Autre point, pour avoir étudié à Paris 2, je sais que pour beaucoup, les profs sont loin d’être ouverts sur l’extérieur, ils sont à fond dans leur(s) matière(s), et sont parfois intransigeants, souvent bornés. Rappelons aussi que ce monsieur Bruno Deffains est un spécialiste en matière d’économie du droit, d’économie de la concurrence et d’économie de la réglementation ce qui réjouit cour de cassation et conseil d’Etat quand il s’agit de fournir des rapports attestant du bien fondé du système économique actuel.
    En d’autres termes : un bouffon

  • belebele

    Demandez à Orange, SFR, où sont leurs centres d’appels,centre de « relation « client » » ? Dés qu’ils peuvent délocaliser pour gagner plus ils n’ont aucuns scrupules…

    MERCI A FREE et bongue vie ;-)

  • rudolphe vandenberg

    vive free !!!!

    180 euro d ‘économie sur l’année, et 60sms de plus par mois (m^meme si j’utilise presque pas mon mobile)

  • barkayal

    Tiens j’avais jamais remarqué, leur logo on dirait un serpent…

  • Maverick Maverick

    Et l’invention de la pelleteuse a détruit un grand nombre d’emplois, les ventes de pelles se sont effondrées, et patati et patata … Ces travaux n’ont qu’un intérêt purement académique. Ce qui serait vraiment bien serait que ce type indique vers quels secteurs (nouveaux ?) de l’économie ces emplois vont se déplacer, et dans quelle proportion.

  • Yfonchier

    Sur les 70.000 pertes d’emploi, combien chez orange ?
    Aller, à la louche … 15.000 ?
    Free a donc sauver 15.000 personnes du suicide.
    Merci Free.

    Ha non oops pardon mes plus plates excuses, je confonds orange et france telecom.

  • dupontg

    Faudra prendre en compte l’allegement des frais de telephonie chez les artisans et autres entrepreneurs, ce qui permettra de les rendre plus competitifs et de creer des emplois