Accueil » Écologie, environnement et animaux » La planète terre s’effrite

La planète terre s’effrite

Les choses se font parfois petit à petit, mais le résultat final n’en est que plus grand, ce que nous pouvons aisément redouter quand il s’agit de la stabilité de la planète et des séismes en général. Eagleeyes nous gratifie donc d’un article allant dans ce sens et nous explique de manière claire les craintes qu’il y a à avoir, un grand grand merci à toi!

La presse ne relaye pas souvent les phénomènes dont les scientifiques non aucune explication logique à fournir au public, et qui affectent sévèrement les paysages de notre planète. En dehors d’inondations d’éruptions volcaniques et de séismes, très rares sont les autres phénomènes, faisant l’objet d’articles. En voici un « tout petit » aperçu à travers le monde, mais ce sont les plus significatifs, ceux qui démontrent sans détoures que notre coquille d’oeuf est en pleine restructuration. Fausse est la rumeur selon laquelle notre planète gonflerait.

Les phénomènes dont il est question ci-après, ne sont relatés qu’au travers de publications scientifiques spécialisées et dans les échanges du même ordre entre les chercheurs eux-mêmes. Ce n’est qu’à l’occasion de fuites rares, qu’ils se retrouvent dans la presse et uniquement celle en soif de sensationnalisme. Je parle de ces fissures qui de jour en jour lézardent la croûte terrestre, qui mettent non seulement en danger la vie des populations riveraines, mais également laissent envisager un chaos sans précédent au travers du monde tout entier.

Quel serait l’origine des ces fissures, qui peuvent s’étendre sur des kilomètres de long et parfois ne faire qu’une dizaine de mètres. Au stade actuel des études lancées à travers le monde, il y a à peine deux ans, les scientifiques de renom, et recrutés par les états, n’ont jusqu’à ce jour, pu apporter une quelconque réponse, alors que ce phénomène s’amplifie. Lors de ma participation à une autre étude, pour évaluer les conséquences d’un Big One californien, sur le Nevada et la caldeira de Yellowstone, j’ai eu accès à des données et autres relevés. Ces derniers, dans ce contexte bien précis, n’avaient pas d’incidences majeurs, mais dernièrement je les ai ressortis, pour faire des recoupements sur d’autres sujets. Et là, ils mettaient clairement en évidence, un problème dont jusqu’ici peu de scientifiques ont acceptés d’en avaliser les résultats, tellement ils sont en contradiction avec les quelques connaissances et surtout, les sacrosaints « modèles » de prévisions sur lesquels les chercheurs se reposent. Mais actuellement la Terre est en mouvement accéléré, et donc ne permet plus aux modèles établis, d’être encore d’une quelconque fiabilité. Prenons le déplacement de la plaque Pacific, ces modèles étaient établis sur une échelle de temps de 10 ans. D’après les simulations, il y a 3 ans, le même déplacement s’opérait sur 8 ans et 6 mois, fin 2010 les relevés permettaient de voir une accélération de ce déplacement, amenant les chiffres à 6 ans et 10 mois et fin 2011, ils n’en étaient qu’à 5 ans et 3mois. Alors que la date de relève fut devancée de 6 mois, les derniers relevés les amènent à 4 ans et 10 mois. Donc en bout de course, un déplacement de 10 cm/an il y a 10 ans nous amène actuellement entre 15 et 17 cm/an et 19cm à certains endroits du Pacific Est.

Donc j’en conclu que les déplacements des plaques étant plus rapides qu’il y a 10 ans, le repositionnement des prismes d’accrétions et la décharge de l’énergie accumulée aux points de friction, se font plus rapidement et de façon plus vive, d’où la puissance plus élevée, des séismes. Mais à ce repositionnement s’ajoute un autre phénomène, la partie de plaque supérieure qui prolonge le prisme d’accrétion tente à s’affaisser après le choc. Ce qui fait que la partie concernée, pouvant aller à des centaines, des milliers de kilomètres à l’intérieur des terres, suit ce mouvement d’affaissement et donc se fissure, un peu à l’image de l’effondrement d’une falaise.

Voici quelques exemples très significatifs de ces mouvements de terrains, qu’on peut aisément qualifiés d’annonciateurs d’un évènement importants.

  • Déjà en 2005 une équipe de chercheurs anglais, a constaté sur base des données transmises par ENVISAT, la formation en à peine 3 semaines, d’une fissure de 8 m de large et s’étendant sur près de 60 km le long du rift d’Afar en Ethiopie. Le point de départ de cette fissure correspondrait avec l’éruption du Dabbahu, et pourrait à terme, séparer l’Ethiopie de l’Erythrée en formant une mer.
  • Début juin 2010, Birch Creek, état du Michigan, du jour au lendemain, une fissure de 200 m sur 1,2m apparaît en pleine forêt. Une surélévation de près de 5m oblige les arbres à s’incliner
  • Juillet 2010, des scientifiques découvrent la plus profonde des fissures dans la Mer des Caraïbes, elle débute à 5km de profondeur et s’étend sur une centaine de kilomètres, aucune estimation de sa profondeur n’a pu être faite.
  • L’année 2011 fut très riche dans ce type de phénomène, janvier, plusieurs fissures de 4 à 7m de profondeur apparaissent sur la côte Est du Sri Lanka sur la localité de trincomalee.
  • En février une gigantesque fissure sème l’effroi parmi les habitants de Puno au Pérou. Une fissure de 100 m de large sur 3 km de long offre un spectacle effrayant des roches de plusieurs tonnes sont comme remontées à la surface sans avoir subit le moindre séisme. Le terrain ressemble à un champ ayant été labouré. Les constructions sont comme broyées.

    D’autres évènements similaires se sont produits dans toute l’Amérique du Sud.

  • La plaque Nord américaine et Eurasienne s’écartent l’une de l’autre au rythme de quelques centimètres par ans, créant ainsi des failles, volcans et des geysers. C’est donc en avril qu’apparaît une fissure entre 10 et 14m de profondeur dans la partie nord de l’Islande, cette région constitue la partie la plus à l’Est de la plaque Nord-américaine. Ce types de fissure est à l’origine en 2001, de la disparition de la moitié d’un lac de 6 km, ne laissant comme paysage que des geysers et abandonnant les maisons du bord du lac, à près d’un km de la nouvelle rive.
  • Avril, le sol se fissure sur l’île d’Usedom au nord de l’Allemagne en Mer Baltique, 50 m de long et 4 m de profondeur. Là, notre équipe fut à pied d’oeuvre durant une semaine et fut contrecarrée par une décision des autorités allemandes de ne faire aucune déclaration à la presse allemande. Nos relevés tentent à démontrer que l’évènement est fort probablement lié à l’activité du sol au départ de Legnica et remontant vers le nord. Cela à fait l’objet d’un autre article. Il concerne la rupture nette du relief et un effondrement entre Copenhagen et Oslo.
  • Fin mai, de profonds affaissements sont apparu subitement dans la région de Charlesbourg (Québec, Canada), endommageant champs et voiries, ils ont près de 8 m de large sur 5 m de profondeur.
  • En juin, suite à l’éruption du volcan Puyehue au Chili, un énorme trou s’est formé atteignant 10 km de long et 5 de large obligeant les autorités locales, à évacuer la population des abords.
  • Décembre au nord-Ouest de la Colombie, déjà que de très nombreux violents glissements de terrain ont eu lieux, mais la situation s’aggrave de plus en plus.
    Amicalement Eagleeyes.

73 réponses à La planète terre s’effrite

  1. Vite,
    Un complexe anti-ride pour Gaïa !

  2. Calendrier Maya => Fin 2012
    Augmentation de l’activité solaire
    Augmentation du champ magnétique
    Stimulation des plaques et zones les plus « ferrées »
    Augmentation de la tectonique locale

    Non ?

  3. ouais bah si elle pouvait s’ouvrir assez grand pour avaler l’humanité ça serai pas mal !

    après au bout de quelques millions voir milliards d’années elle refait un vrais être humain et pas une grosse merde comme nous …

    ok je sort ….

    • nan nan tu as raison !;-)
      je pense qu’il y a eu un bug quelque part lol
      nous sommes vraiment les etres les plus debiles de la planete. egoiste egocentique destructeur…. enfin bref!!!!

      • Ouais, d’accord avec vous!

        • Ouai, ouai et encore ouai !

          • Biologiquement, je pense que c’est impossible. Arrivé à un stade de cognition, nous arrêtons l’évolution, ce que nous faisons actuellement et c’est normal. Nous protégeons les handicapés, nous soignons les grands malades, etc. nous conservons en sommes les « mauvais », les non-adaptés. (attention je ne dis surtout pas qu’il ne faut pas le faire ^^’). Peut-être je me trompe. Notre évolution n’est pour moi plus biologique mais passe par la réflexion. Et là va falloir un effort mondial de communication, sinon c’est pas possible :P

  4. en tout cas chapeau les maya !!! ça confirme l’existence et l’intervention des extra terrestres dans un passé lointain lorsque les hommes les prenait pour des dieux …

    c’est évident et tellement clair …

    • Non; c’est juste astronomique :)

      • pourquoi un NON catégorique ? chacun sont opinion à t’es yeux la tienne est la bonne sans erreur possible , la mienne est sans erreur possible pour moi …

        • Ben, « Ca confirme », y’a pas plus catégorique. Tout ce qui confirme, c’est un PREUVE.

          Et ce n’était pas agressif, je t’assure. D’ailleurs, ces deux thèses ne s’excluent pas l’une l’autre.
          Je pense que les Mayas étaient de fins, très fins astronomes, comme les Dagons. Cela n’exclut pas qu’ils aient pu avoir des contact avec des formes de vie, ou des communications, aliens, même si leur savoir n’en est pas une preuve.

          • on ce rejoint un peu finalement , je n’est pas interpréter t’on avis comme agressif t’inquiète …

          • Hello John,

            « Même si leur savoir n’en est pas une preuve ».

            Mais pour les toltèques, les Olmèques, et les Incas, le grand sorcier était considéré comme étant un descendent de leur divinité suprême, le « fils du soleil », autrement dit, celui qui vient d’au-delà des étoiles, sur son chariot de feu. Donc bel et bien une être venu de l’espace.

  5. Super Eagleeyes, c´est toujourds avec grands interets que je lit tes précisions et fait violence à mes neuronnes afin d´éclairer mon cerveau de profane. Bien écrit!

    Mais dit moi je ne suis pas sur de bien comprendre cette phrase, « Mais à ce repositionnement s’ajoute un autre phénomène, la partie de plaque supérieure qui prolonge le prisme d’accrétion tente à s’affaisser après le choc »

    Une autre questions, a l´instar des grands mouvements en Asie et en amerique du sud je me pose des grandes questions sur ces « essains » de tremblement en Californie et le long des iles Aleutian, aux bas de la mer de barent. Chaque jour, il y a DES dixaines de secousses de magnitude 2 a 4. C´est pas la force qui impressionne mais bien le nombre. Je n´ai pas reussi à trouver quelque chose de similaire ailleurs dans le monde.

    Est-ce que mes inquiétudes sont infondée???

    Merci!

    • Un calendrier de Maya, avec des « éssains »…
      Voila un beau mariage!

    • Hello Boono,

      Je vais essayer d’être clair.
      Lors d’une subduction il y a chevauchement de deux plaques, ce mouvement de glisse de celle d’en-dessous (pacific) entraîne un raclage de sa surface par celle du dessus (Eurasienne) et cette accumulation est le prisme d’accrétion. Mais vu la proximité d’avec le manteau ce prisme se solidifie, mais pas assez que pour rester en suspension. Et donc la fragilité ou résistance partielle fait que les chocs sont extrême et la partie en question s’enfonce.
      L’exemple de la boue partiellement séchée en surface que l’on racle, montre bien l’effet. Des craquelures surviennent en surface, la partie en aval s’enfonce vers la raclette et lorsque celle-ci est retirée, cette même partie s’affaisse au plus bas et s’étend.

  6. Eagleeyes, je viens te t’envoyer un Mp, j’aimerai que tu y jettes un coup d’oeil et avoir une discussion avec toi sur ces sujets.

    Merci

    • Hello Camael,

      Laisse-moi un peu de temps pour lire, car pour ces deux semaines, je suis en déplacement. Je les ai mis en favoris.

      • Pas de soucis Eagleeyes, déjà que pour les lire il fait du temps tant ces articles fourmillent de renseignements mais il y a un sujet auquel j’aimerais discuter avec toi et ce sont les anomalies gravitationnelles. Sujet peu connu mais qui peut apporter des réponses certaines tribulations des changements terrestres et cosmiques.

        Enfin dès que tu te fais une idée avec ces articles, préviens moi.

  7. Un calendrier de Maya, avec des « éssains »…
    Voila un beau mariage!

  8. essaim, dessein ou dessin?..

    Quel est ton destin? ;-)

    • des seins ou saints les derniers, il est plus que grand temps de les invoquer ! mdr

      • Eagle,

        Concernant mon premier commentaire; a-t’on connaissance de la nature géologique des zones à activité sysmique accrue, et en agumentation ces temps-ci ?
        Plus de fer, ou de matériaux affectables par les champs magnétiques solaires ? Ou pas vraiment de différence avec le reste des plaques ?

        Par ailleurs, tu dis qu’il n’y a pas de gonflement de la planète; ça paraît catégorique quand on se souvient de quelques articles du blog annonçant cette thèse. N’y aurait-il pas au moins quelques gonflements localisés ?

        • John,

          Je ne peux l’affirmer vindicativement, mais la nature du sol ne devrait pas avoir d’implication directe ou indirecte, dans l’augmentation des séismes. Par contre et là cela à déjà fait partie d’une de mes réponses antérieurs, les perturbations magnétiques occasionnées par les grosses éruptions solaires sont plus que probablement à l’origine, en modifiant les polarités jusqu’au noyau interne. Il ne faut pas perdre de vue que la plus grande composante des manteaux et noyaux est la magnétite, un ferrugineux aisément magnétisable. De plus ces quatre couches internes de notre globe, agissent comme un gigantesque gyroscope, et pour le moment il est fort à parier, que les branches arrivent sur le point de tourner toutes dans le même sens. D’autre part, certaines ondes absorbées, seraient réfléchies au sein même de notre planète et agiraient comme le fait une taque à induction. Les courants de convections seraient ainsi agités dans les manteaux et plus encore dans celui le plus proche de la lithosphère, le manteau supérieur.

          Quant au gonflement, il n’est pas significatif comme le prétendent certains sites alarmistes, mais il en un léger de l’ordre d’une 10aines de cm situé à l’équateur de la rotation terrestre, et s’estompe au fur et à mesure qu’on s’en éloigne, soit au nord soit au sud.

      • Bonjour Eagleeyes,

        Qu’entends-tu par mouvements de terrains annonciateurs d’événements importants ?

        • Hello Natacha,

          Dans le contexte où était cette partie de phrase, il s’agit que l’accumulation de ces phénomènes en un lieu ou tout au plus une région, ne peut que conduire à un évènement conséquent. Pour donner un exemple concret, prenons le cas de la Californie et le Big One, cela commencera par de petits mouvements de terrains très sporadiques (effondrements, glissements) qui s’accentueront progressivement, en quantité en intensité, pour en arriver à l’engloutissement de la région entière.

          • Je m´imagine que dans les fort séismes il y a un relachement, du mouvement, ca soulage et d´hailleurs ont a entendu des info etonnante sur des mouvement dans le plancher du pacifique. Mais pour la Californie et Alaska comme tu dit, ca me suggére qu´un paroxisme est a attendre, un point d´appui qui lache.

          • OK. Je suis d’accord, je pense à des mouvements du même ordre.
            Merci pour ta réponse.

  9. Ola,

    Cela pourrait il avoir un lien avec « haarp » ? désolé de cette question sans doute naive mais il en est ainsi avec toutes ces infos qui circulent sur le net.
    Lorsque qu’on navigue dans un domaine aussi spécialisé il est difficile de ne pas paraître idiot ou incrédule.
    Bien à vous

    • Hello Henry,

      L’idiot est celui qui ne pose pas et ne se pose pas de questions du tout!

      HAARP ne peut plus être le seul responsable. On oublie avec le temps tous les essais nucléaires, terre, mers, airs. Les ondes de choc ont considérablement eu un impact. Ne fusse qu’en voyant se qui se passe et qu’on tait, à l’atoll de Mururoa, hormis les atteintes sanitaires envers la population, on ne relate jamais la fissure béante s’agrandissant sans cesse dans le socle, laissant s’échapper un magma visqueux sans discontinuer. Une lézarde de plus dans la lithosphère, et ce depuis 1996. Officiellement, l’arrêt des essais fait suite à la promulgation de la dénucléarisation du Pacific, mais le 8è des derniers essais était le plus fort la charge a été dépassée de celle initialement prévue, et brisa le socle de l’atoll, ce qui a conduit les géologues sur place à mettre en garde le président de la République d’alors à savoir Jacques Chirac, que continuer, mènerait à une catastrophe mondiale. C’était déjà trop tard, et ils le savaient.

    • petit complément qui met bien en évidence l’origine de nos soucis.

      Les traditionnalistes Hopis disent que nous avons attiré nous-mêmes ce feu par nos agissements et que nous ne pouvons aucunement blâmer le Créateur des conséquences de nos actes.

      • J’en suis persuadée aussi, nous sommes seuls responsables de ces catastrophes… comment une espèce dotée d’intelligence peut-elle être aussi suffisante, cupide, présomptueuse, prétentieuse, nombriliste et inconséquente… on a vraiment le pompon !

      • Bonsoir EAGLEEYES,
        vraiment c’est génial et enrichissant de te lire et merci à tous pour vos question, je n’ai pas eu à en poser; bonne nuit a tout le monde !

  10. EAGLEEYES
    Y a t il des zones où le risque est plus important que d’autres ou bien peut-on estimer que le danger est partout?

    Tu parles d’événements importants, how important??

    • Hello Tex

      Dans l’état actuel de mes relevés et de ceux de certains confrères, le doute est de moins en moins permis, il devient clair qu’il y a de moins en moins d’endroits où on peut dire, qu’on est totalement à l’abri. Comme l’a bien expliqué un collègue à la télé hier et là je peux dire qu’il a osé, comme en Italie, un séisme peut avoir lieu à un endroit précis suivi de ses répliques, peut très probablement engendrer un autre séisme à un endroit proche, voire réveiller un volcan endormi depuis des lustres. C’est comme une fissure, elle peut continuer sa progression, tout en occasionnant d’autres craquelures et occasionner une fuite dans une canalisation.

  11. bonsoir ,

    salut a tous les amis moutons , cela fessais une semaine que je ne vous avaient pas lus , depuis mon  » aveu » a vous tous qui , je vous en remercie m’avez soutenu dans vos  » com » et je vous remercie a nouveau.

    A Eagleeyes,

    tu sait comme je suis passionné par tes article , et ça depuis pas mal de mois et d’années , je les ais toujours lus avec un grand intérêt meme si il y a des fois ou je ne comprend pas tout , je me renseigne sur le net ce que peut bien vouloir dire tel ou tel mots ou terme que tu nous donnes

    Là comme a chaque fois j’ai lus et relus ton article qui est com’ d’habitude SUPER ET BIEN DÉTAILLE , j’aime bien les chose avec les détails les pourquoi du comment enfin bon tout …….

    a un moment tu nous dit qu’il y avais risque que L’éthiopie pouvais êtres détaché et séparé par une mer , enfin si j’ai bien comprit , et je me demandais pourquoi toutes ces catastrophes , ses volcans qui dormaient depuis plusieurs dizaines d’années , pourquoi ces fissurent qui apparaissent comme ça du jour au lendemain …..
    ne serait ce pas une RE- DIVISION des terres sur le continent TERRE , il y a des années j’avais lus une prédiction de NOSTRADAMUS qui disais , a peut prés cela que des continents allais ce découpé , des volcans gronderais et vomirais de nouvelle terres , les mers et océans deviendrais plus grand et augmenteraient leur volume d’eau , il y parlais aussi des pôles qui allais subir des désordres il était aussi question de la troisième guerre mondiale qui allais débuté dans les territoires musulman trop laisser comme des  » nul  » mais que cette guerre n’allais pas étre longue du fait de ces catastrophes naturel , car toutes les techniques des états allais être chamboulé par les précipitation climatique ………..
    voila Eagleeyes, ce que je me souvient de ce livre qui a l’époque m’avait foutu les jetons , j’avais 10 ou 11 ans quand j’ai lus ce livre que j’avais acheté a  » france loisir  » , alors tu vois j’ai 50 ans bientot donc il y a eu de l’eau , des catastrophe de grave depuis qui ce sont passé , mais cela fait maintenant plusieurs semaines que repense a ce livre , et i faut dire que beaucoup de prédictions de NOSTRADAMUS ce sont passée , alors bon pourquoi pas celle là , enfin bon c’est ( certainement naïf ) pour toi de voir que je pense a cela mais je pense que tout problème a ces solutions !!!!!!!!!
    la preuve BENJI nous l’as démontré ce matin

    http://lesmoutonsenrages.fr/2012/05/29/un-ado-resout-un-probleme-disaac-newton/

    en tout cas si je me goure EAGLEEYES ne te cache pas pour me le dire et explique moi avec des  » mots d’enfants  » L O L non mais là je fessais référence a un « film  »

    merci BENJI pour l’article sur cet ado , CHAPEAU BAS POUR LE GAMIN

    sur ce je vous laissent les amis moutons , je suit aussi beaucoup le site de JO avec les évènements qui ce pas là bas chez NOS COUSINS DU QUEBEC …… a quand pour la france , pour bientot d’aprés les info de MR JOVANOVIC

    amicalement a tous

    • Hello Domdom26,

      Nostradamus n’a fait que suivre une logique implacable, dans le sens où les plaques sont en mouvement libre suivant les courants de convection et donc se déplacement indéfiniment, se heurtant les unes aux autres.
      Des volcans vomiraient de nouvelles terres, ce n’est un secret pour personne, les Açores en sont le plus bel exemple.

      Quant aux solutions ? Ben oui il y en avait, mais l’enrichissement personnel, la soif de profits de nos dirigeants et leur arrogance notamment envers une ethnie amérindienne qui voulait mettre en garde l’humanité au conseil de l’ONU en 1993. Je mets une partie du discours ci-bas.

    • La Conférence  » Le Cri de la Terre  »

      Assemblée Générale, Nations Unies du 22 novembre 1993

      Par Martin Gashweseoma

      Gardien Hopi de la Nation Souveraine Hopi

      Box 753

      Hotevilla, AZ 86030

      Traduit en français par Didier Wolfs (Le texte initial a été volontairement modifié certains passages ont été supprimés car sans intérêt pour ce thème).

      Nous sommes venus depuis la Nation Souveraine Hopi pour participer à la conférence  » Le cri de la Terre  » organisée par les Nations Unies. Nous sommes fiers d’avoir été invités. —–

      — Mon nom est Martin Gashweseoma. En tant que Hopi, nous sommes ici pour vous présenter notre message qui explique comment nous sommes arrivés ici, depuis les mondes précédents. La voie Hopi est de mener une bonne vie et à travers nos cérémonies et nos méditations, nous prenons soin de cette terre et de la vie. Nous possédons toujours les tablettes en pierre sacrées qui nous ont été données par la Femme Araignée. C’est là notre titre de propriété en ce monde et elles nous furent données avec un plan de vie à suivre, accompagné d’instructions et d’avertissements. C’était une bonne vie. Lorsque la pluie venait et apportait beaucoup d’humidité, nos récoltes produisaient suffisamment pour nourrir tous les êtres vivants, y compris les fourmis, les animaux, les oiseaux, les plantes et les humains.

      Il leur fut annoncé qu’une autre race d’homme viendrait sur leur terre et la revendiquerait comme leur appartenant. —–

      —– Lorsque cela arrivera, tous les leaders du monde et tous les peuples seront corrompus et ils ne sauront plus vers qui se tourner pour régler leur problème de corruption. Lorsque tout cela se produira, cela signifiera que nous serons tous très près de la fin. Les guerres arriveront comme des vents puissants et s’étendront de pays en pays, apportant la purification en ce monde. Au plus nous nous éloignons des instructions du Grand Esprit Massau’u, au plus nous recevons des signes qui prennent la forme de tremblements de terre, d’inondations, de sécheresses, de feux, de tornades car la Nature est prête à prendre sa revanche. Tout cela se produira en même temps que les guerres et la corruption. Et c’est ce que nous voyons en ce moment, alors que la colère gagne nos enfants qui s’entretuent et tuent leurs parents. Ils ne montrent plus de respect. Nous sommes tous corrompus.

      Si cette Purification ne se matérialise pas, alors le monde se retournera quatre fois et il ne restera plus que les fourmis pour commencer une nouvelle vie. Avant que les hommes ne viennent ici, ils étaient malades, tout comme aujourd’hui nous sommes malades de toute cette corruption. Maintenant, nous cherchons un moyen pour résoudre nos problèmes. C’est le dernier monde, nous n’irons plus nulle part. Si nous le détruisons, ce monde le plus haut, qui est comme un paradis, nous ne recevrons pas d’autres chances. Considérons ces faits sérieusement afin que ce monde ne soit pas détruit et que nous puissions continuer à vivre et sauver cette terre et cette vie pour les générations à venir.

      • Je me permets de laisser un lien qui parle justement des prophéties Hopi ainsi que de leur très vieille histoire :

        http://www.antonparks.com/main.php?page=atlantis_mu

        Franchement quand je l’ai lu j’ai adoré.

      • Pour compléter l’information, le contenu de ce message n’a pas été lu dans son intégralité. Alors que la présentation des membres de la délégation venait de se faire, l’assemblée commença à s’agiter. A la fin de la première partie au moment où Grand Père Martin Gashweseoma, entamait l’explication des tribulations à venir, ils furent contraints de quitter la salle de conférence sur le champ.

        Une fois à l’extérieur, le hasard fit qu’une journaliste et son cameraman s’étonnant de leur présence à l’extérieur, interrogea M. Gashweseoma.
        Il leur dit :

        « J’appréhendais ce moment où les leaders de ce monde ne jugeraient pas bon d’écouter le message de mise en garde, je le déplore. Il est grand temps que la population de la Terre, sache. Qu’elle est en sursis et que si les chefs de leur nation, continuent comme ils sont occupés, de grands malheurs s’abattront. Nous avons le devoir de prévenir toutes nations, et cela jusqu’au derniers moments, pour que le plus grand nombre puisse atteindre le salut ».

  12. désolé , pour le premier article je n’avait pas fini et j’ai fait une mauvaise manip

    benji peut tu le suprimé MERCI

  13. une meme fissure , a était faite en italie apres le séisme je pense , je l’ai en photo .

  14. Notre terre est une planète tellurique, donc composée effectivement d’un manteau de roches qui flotte sur un noyau. C’est là que la vie a pu se développer contrairement aux planètes gazeuses… Ces phénomènes comme l’ont expliqué d’autres, est donc tout à fait naturel comme d’autres phénomènes qui peuvent à juste titre provoquer l’inquiétude des petits humains que nous sommes comme par exemple l’effondrement d’un gigantesque amas de glace au fond d’un fjord argentin.

  15. Je tenterais bien on embryon d’hypothèse, en béotien.

    Si on remonte la chaîne de causalité, je dirais qu’il se peut que la cohésion de la matière sur un plan plus général, en train d’être affectée par quelque chose.
    Bien au-delà de l’échelle galactique, peut-être notre univers « entier », même s’il n’a pas de borne précise.

    La notion même de « limite » peut être moins nette, comme celle de « passage » au sens de « transition ».

    Il se peut aussi qu’il se produise même des boucles de rétroactions au sein même des chaînes de causalité au sens où nous l’entendons à la portée de nos concepts.

    Nos schémas les plus profonds doivent alors se trouver assez généralement dépassés, sans doute.

    Ce ne sont que des images, bien sûr :)

    • par cohésion j’entendais aussi, surtout les forces en jeu, bien sûr, et leurs interactions. Je verrais ça comme quelque chose d’assez subtil cependant.

  16. Bonsoir Eagleeyes !

    Merci pour ta « compile » il y a un bon moment que je vois ses histoires de fissures sur Nature alerte, mais personne en parle effectivement.C’est comme le reste des infos actuellement rien de bien réjouissant. Quand au calendrier MAYA j’ai lu dernièrement un article écrit par des archéologues sur leurs dernières découvertes (sur Wikistrike) que finalement le calendrier n’annoncerait pas la fin du monde….
    le prisme d’accrétion c’est quoi ? excuses mon ignorance et bonne soirée à toi et à tous !

    • Hello Babou,

      Sans faire de grands discours, c’est un amas de sédiments et de roches, qui trouve raclé par le mouvement d’une plaque située sous une autre, à un point de subduction (chevauchement).

  17. Bonsoir Eagle, bonsoir tout les moutons !

    Si vous voulez savoir d’où viennent les problèmes de la planète, j’ai la réponse :

  18. - Dis, maman, pourquoi la terre tourne ?
    – Parce que la bête cherche son gland !
    mdr…

    • Elle se prend la tête avec son gland, d’où l’expression « tête de gland ». ouarff j’vais au pieu, pour roupiller et non me faire empaler. J’AIME PAS LE CHOCOLAT CHAUD ! Je préfère les fruits de mère.

  19. Ca te rend poétique, la nuit ^_^ Quelle te soit douce, et merci pour ton article…

  20. salut Eagle, excellent article merci.
    juste une remarque,
    il y a toujours eu des « arches ».
    rien à voir avec les récupérations religieuses
    gardons plutôt le coté légendaire
    donc,
    celui ‘qui doit être lu’
    rien à voir non plus avec des blockbusters US :-)

    et il y a toujours de l’espoir,
    chaque ère a ses propres arches.

    bonne nuit à tous

  21. J’adore ce genre d’article, mais j’avoue que les fautes d’orthographe laissent quelques doutes sur la « scientificité » de l’auteur et sur son instruction…
    Nostradamus avait aussi annoncé que les faux prophètes proliféreraient dans notre époque… Réchauffement climatique, campagnes de vaccinations, fin du monde à cause de l’homme, sida, et toutes les dérives ségrégationnistes qui pullulent…
    Le monde ne finira pas de si tôt, les hommes non plus, par contre la civilisation humaine, dans sa configuration actuelle, est intrinsèquement vouée à s’effondrer, et je crois que de moins en moins de gens en doutent…
    Ceux qui détiennent le pouvoir ont toujours voulu imposer leurs vérités pour pérenniser leur statut, et ont joué les faux prophètes : c’est pourquoi ces « fausses vérités » ont été acceptées et défendues par la grande majorité, soit parce qu’on y croyait vraiment, soit par la peur de passer au bucher pour une idée « divergente ».
    Alors on a dit que la terre était plate, que le soleil tournait autour de la terre, et aujourd’hui, nous croyons tous, avec le même aplomb, que nous vivons sur des radeaux de terre qui flottent sur du magma, sans que nous puissions réellement prouver que des territoires entiers soient passés sous d’autres de façon proportionnelle à l’émergence de terre en un autre endroit ?
    Nous vivons l’époque des faux prophètes, et beaucoup ont pris l’habit scientifique.
    Un dernier mot : Vous êtes nés, ce faisant vous avec gagné la vie, elle est à vous, votre vie ! Encore un mensonge éhonté que vous deviez la gagner tous les jours…
    1
    2
    3
    réveillez vous

    • Là, je t’arrête!!
      la « scientificité » et instruction n’ont plus rien à voir avec le niveau de compétence orthographique depuis que l’orthographe n’est plus prise en compte dans les examens autres que le français….
      Le niveau d’exigences a baissé!

  22. @ L’ermite,

    Le professeur Tournesol, ainsi que bien des hommes de science, tout comme A. Einstein, étaient de grands distraits, donc, suivant ta réflexion, on aurait du mettre en doute leur « scientificité » et ils manquaient d’instruction !

    L’arrogance est le panache des incrédules.

  23. l’homme est l’animal le plus destructeur de la planète,guerres,environnement,indiens,une pourriture sur terre,un parasite nuisible