Après la loi 78, la réforme C-38 qui va obliger un chômeur à prendre le premier emploi venu sans quoi il sera privé de ses prestations d’assurance emploi!

Un petit pas pour l’homme, un pas de géant vers….. l’esclavage!!! Pas le choix, au chômage, cela sera soit l’emploi imposé, soit aucune prestation sociale, point! Pour l’instant, cela se passe au Québec, à quand pour le reste de la planète?

http://us.123rf.com/400wm/400/400/dirkercken/dirkercken1101/dirkercken110100007/8558490-chain-gang-papier-chackeled-ainsi-prets-pour-le-concept-de-travail-force-pour-l-39-esclavage-ou-le-t.jpg

Cette réforme du programme d’assurance-emploi (prestation de chômage) affirme que si un individu n’a pas de travail et qu’il reçoit des prestations d’assurance-emploi, il ne pourra refuser aucune proposition d’emploi sous peine de se voir retirer ses prestations de chômage.  Vous perdez votre emploi et il y a quelqu’un qui vous offre un emploi comme plongeur au salaire minimum, si vous refusez vous n’avez plus le droit au chômage!
Des camps de travail pour bientôt pour les prestataires du chômage et de l’assurance sociale?  On s’en va en cette direction avec ce projet de loi!

50 commentaires

  • J’aimerais bien qu’on me propose un taff moi :D

    sont marrant avec ce genre de loi, si le marché de l’emploi est vide, ça changera rien.

    • hopix

      C’est pas que le marché du taf est vide, c’est que le taf, il faudrait l’offrir sans contrepartie, et si possible disparaître après

      • yael

        non c’est surtout si on payait les gens correctement ça irais beaucoup mieux… La crise à bon dos dès fois…

      • Exact Yael.

        Il n’y a pas de sot-métier. Mais quand on voit comment ça marche…
        Prenons un exemple inventé criant.

        « Mathieu a 27 ans. Célibataire, ses parents sont décédés il y a deux ans dans un accident; ils ne lui laissèrent qu’un maigre héritage de 6000 euros, une fois les frais et les dettes remboursés. Mathieu possède un diplôme d’ingénieur, et au sortir de son école, il a brillamment excellé dans une petite start-up. Malheureusement, toutes ses qualités n’ont pas suffit à sauver la petite entreprise de la forte concurrence.

        Mathieu se retrouve au chômage. Son profil, très spécifique, intéresse les recruteurs. Mais la ‘crise’ étant, aucun n’accepte ses prétentions salariales. Le Pôle Emploi lui propose un poste, et lui annonce que s’il le refuse, ses prestations sociales sauteront. On lui propose plusieurs postes:
        – Balayeur dans le métro à Paris.
        – Employé chez Couic-Do, une chaîne de restauration rapide.
        – Ingénieur au sein d’une multinationale.

        Mathieu vit en proche banlieue parisienne. Quand il avait un travail, il a opté pour un crédit à la consommation sur trois ans pour s’installer dans son petit deux pièces. De plus, devant fréquemment se déplacer quand ses parents étaient encore en vie et vivaient dans le sud de la France, il s’était permis un crédit sur cinq ans pour l’achat de sa voiture neuve.

        Aujourd’hui, Mathieu a donc le choix entre trois emplois. Précision, ces trois postes sont payés au smic, soit 1096.94 euros mensuels.
        Il paye un loyer de 700 euros, rembourse un crédit sur sa voiture de 195 euros par mois, et un crédit à la consommation de 45 euros mensuels. Par ailleurs, ses factures d’énergie et de télécoms s’élèvent à environ 120 euros mensuels.

        Comme Mathieu gagnait 3.000 euros bruts mensuels lors de son précédent emploi, il paye environ 230 euros par mois d’impôts, et n’a droit à aucune aide sociale (APL, etc.). Heureusement, lorsqu’il a perdu son emploi, on lui a garanti 80% de son salaire… jusqu’à trouver un nouvel emploi.

        Donc, faisons le calcul sur le budget mensuel en euros, de Mathieu, un jeune ingénieur de 27 ans, performant, qui a subit le courroux et les aléas de la vie :
        +1096.94
        – 700
        – 195
        – 45
        – 120
        – 230
        Restant à la fin du mois : – 193.06

        Bien entendu, Mathieu a encore besoin de manger. Payer ses assurances, c’est obligatoire. Et dépenser encore pour une foule de choses.

        Que va faire Mathieu ? Acceptera t’il le poste d’Ingénieur payé au SMIC ? »

        Dans tous les cas, le résultat est là : forcer les gens à travailler sous menace de leur retirer toute aide, c’est permettre aux employeurs de s’offrir de la main d’œuvre, qualifiée ou pas, au plus bas coût possible. Et par là même, permettre aux banquiers de détenir tout pouvoir sur les gens, puisqu’ils ne pourront qu’être débiteurs, à terme.
        L’exemple était un peu extrême. Mais les faits sont là : les salaires vont être tirés vers le bas par l’obligation induite de travailler, pendant que toutes les charges, immobilières, énergétiques, etc. ne cessent d’augmenter. La limite se déplace de plus en plus vite, et ceux qui firent partie de la classe moyenne sont de plus en plus précipités dans la classe pauvre.
        Ca pue l’asservissement général.

        ESCLAVAGE. C’est le mot. Cette loi, où qu’elle s’applique, doit-être dénoncée à l’ONU, car elle retire le droit à chacun de vivre dignement, et de vivre libre.

      • Boono Boono

        Merci John pour ta description, c´est en gros ce qu´il m´est arrivé. En Suéde ont a ca depuis un moment et le resultat pour ma pomme si on simplifie un peu, cela má obligé de changer de métier, de graphist/styliste de form à conducteur de pelle mecanique dans la construction (!!!). C´était une opportunité qui s´était présentée que j´ai saisie. Mais j´ai étè obligé d´allé à 200km de chez moi pour travaillé, vivre dans une caravane durant la semaine, loin de mes enfants… Injuste!.. Ceci dit j´adore ma nouvelle profession mais ma vie familliale y est passé…

        Je dit sa malgré que aujourd´hui même, j´ai été mis à la porte, un nouveau post à coté de chez moi, mais aprés 3 semaines ma personne ne leur a pas plus … Mon apptitude proféssionelle d´accord mais ma personne non…(ils ont du sentir que je suis un mouton enragé, ca leur fait peur). Au-paravent je travaillait cette derniére année pour une école qui soudainement s´est rendue compte qui lui manquait dans son économie des tas de millions (la spéculation) alors mon bon boulot bien pénard « POUF ».

        Ceci pour vous donnez un visage à l´esclavage moderne. Il m´est permis de m´endetter (chose que j´ai presque réussi à me débarrasser) mais de crée une vie saine et stable où une famille peut fleurir, ce n´est plus qu´un rêve…

        Pour finir mes chéres amis, il y a tant de chose que j´aimerais parlé avec vous mais moi et l´écriture c´est pas mon fort (dislexsique) alors je vous demanderai simplement de me lancé ce soir une bonne pensée, la solitude m´accable…

      • Ouaip, on pense à toi.
        Courage !

      • Bouffon

        Y’a pas 36 solutions. Soit il ampute, soit il meurt.
        Le loyer c’est 30% du budget donc 329€, faut qu’il déménage. Faut pas avoir de crédit pour pas se retrouvé dans la merde comme toutes les planète aujourd’hui. Si il avais épargné comme un bon gestionnaire aujourd’hui il ne devrais pas vivre à crédit sur ses salaires futurs. Donc c’est son choix et il peut difficilement s’en plaindre. Donc 240€ en moins.
        Résultat il reste à Matthieu 417€ pour finir le mois.
        Il pourras manger et mettre un peu d’argent de côté pour un plaisir, voir ses parents ou s’acheter une moto, mais les 3 en même temps c’est fini…
        S’il est malin et qu’il mérite son diplôme, il prendras surement la moto et retrouveras un qualité de vie avec des petits plaisirs. ;-))

  • MouteMoute

    Et si le seul emplois dispo est technicien de surface au Formule 1 de Passy et qu’en plus on habite Narbonne est-on obligé d’accepter ? :D

    • hopix

      Ouais, même pour un CDD de 3 moi faut que tu déménages, ou bien tu passes du côté obscur

    • Bas non, faut que ce soit un minium réalisable, si c’est trop loin, c’est pas possible. :p

      • yael

        Ne rigolez pas je suis entrain de subir quelque loi a Sakamerde mon taf vient de déménager obligée de suivre sinon je suis en tort à partir de demain c’est la grande éclaterie 80 km par jours pour aller au boulot !!! ouaiiiiiiiiiiii !!! et puis pas 80 km dans la campagne non, non, 80 km en région parisienne… Je vous fait un dessin ou ça va???? Laches toi snowleopard fais moi une belle image de ma situation qu on se marre !! lol

      • hopix

        Tu prévois de déménager ? parce que 80 km par jour c’est mort côté budget, non ?

      • yael

        Non je peux pas demenager… trop compliqué j ai 3 enfants… Bah oui tu va bosser pour la gloire en clair lol vaut mieux en rire mais crois moi qu hier j en pleurais !!!

      • Tex

        Tu loges sur place en semaine, je ne vois plus que ça!
        Quelle bande de salopards

        N’empêche que je ne vois pas en quoi tes enfants t’empêchent de déménager…

      • yael

        j ai ma fille qui est anorexique tex je ne peux pas lui faire faire un trajet de fou pour sa fac de medecine…
        je suis degoutée… Bisous les moutons bonne nuit

      • t’as pensé à devenir une chômeuse heureuse? https://bit.ly/JKZ0b0

        « Presque tous les hommes sont esclaves, faute de savoir prononcer la syllabe : »non »! » Nicolas de Chamfort

      • Camael

        Et pourtant le première des libertés est de savoir dire non. Enfin va essayer de faire comprendre ça à une société humaine qui marche le cul devant et disant cela je paraphrase la très célèbre phrase d’Hitler ‘plus c’est gros, plus ça passe’..

      • yael

        Je dis « non » et je vis d ‘amour et d’eau fraiche c’est ça???????? lol

      • @yael

        tu me fais rire t’imagine même pas ! ha ca pour commenter tout et n’importe quoi ici y’a du monde (et tu te pose la) mais pour changer l’organisation de sa vie histoire d’avoir une solution de rechange en cas de pépin (prévu puisque ce site n’a de cesse d’avertir de ce qui s’en vient) la, y’a plus personne… et ca se dit enragé… laissez moi rire. bref tu payes ton inconscience alors n’espère pas me faire pleurer avec tes 80km!

      • yael

        Ahhh tu es beau toi ! lol est ce que je t ai demandé de pleurer??? quel agressivité dans ta com!!! et toi tu viens faire quoi sur ce blog??? agresser les gens ? c’est ça ta rage toi ?

      • yael

        En plus ma coms de départ s’adressait à Hopix et toi tu te pose là comme tu dit à me faire chier alors que je t(ai rien demandé… C’est pas la première fois que je te vois agir ainsi… ca t apporte quoi de rentrer dans la gueule des gens? Moi la rage je ne l’éparpille pas n importe comment…
        Alors soit gentil oublis moi stp.

      • C’était pas Hitler, mais Goebbles :)

        Et il avait raison sur ce point. Les humains sont cons, au point de ne pas se poser de question même quand l’énormité est devant elle.

      • pokefric pokefric

        CynAcidIronic,tu te pose en héros libertaire?
        Qui est tu pour agresser les gens de la sorte?
        C’est toi qui donne des leçon , le derrière posé sur une chaise devant ton ordinateur, tu n’a pas l’air si libéré que ça dit donc,ce proclamer anarchiste,anti conformiste et profiter du matérialisme,c’est assez paradoxal,non ?
        Tu est le genre, je profite du système pendant que les autres vont bosser.
        C’est tout un système à changer et il est d’un ordre mondial,et tu capable de changer tout ça ?
        Tu ne paie pas le carburant et aucunes T.V.A ?
        Tu vis dans une yourte,à l’écart de tout et en contact avec la nature ?
        Si tu perd ton temps pour écrire des âneries pareil,c’est que tu est bien encré dans la société et si tu vivais comme tu veut bien nous le faire croire,il m’étonnerais fort qu’on lise des commentaires….

      • Frane

        merci pour ce lien cela paraît en conformité avec ce que j’en pense concernant le travail. J’ai pas encore tout lu mais cela devrait me plaire !
        Qui a dit un riche qui ne travaille pas est une réussite sociale en revanche, un pauvre qui ne travaille pas est le cancer de la société ?
        cf la volonté des puissant.

      • Boono Boono

        Je comprend ta douleur… On éspére ses moment qu´il y aurait plus de meilleurs sollution…

        LAISSE TOI PAS FAIRE!!!

      • yael

        c’est clair !!!! merci Boono…

      • Yael, il doit y avoir des solutions. Et au pire, met toi en quête d’un nouveau poste. En Ile de France, y’a quand même pas mal de boulot; tu es dans quel secteur ?

      • yael

        Je suis dans un métier complètement sinistré… (photogravure)

      • Bouffon

        Ça fait 10 ans que j’ai pas de travail.

      • yael

        tu es dans la photogravure aussi?

      • Bouffon

        Non, je suis logisticien, informaticien et j’ai plein d’autre corde à mon arc. Le problème se situe à d’autres niveaux.
        Mais ce résume bien avec un seul, « les mathématiques des probabilités » explique bien le trucs.
        Il y a en moyen 300 postulation pour une place. Donc une chance sur 300. Certains décrocheront un job au bout de 10 recherche (les chanceux) d’autre à partir de 300 recherche (la moyenne de probabilité) et d’autre ne trouveront pas de boulot avant 3000 recherche (les malchanceux) et y’en a même qui retrouveront plus jamais de travail de tout leur vie. C’est l’exception qui confirme la règle, « une personne sur des millions. voilà le schéma de distribution du travail.

        Le dernier prix Nobel expliquait qu’en plus du problème du Turn Over, il fallait accepter une part de chômage minimal qui corresponds à une taux de base qui permets la synergie du rapport place de travail / demandeur d’emploi et que dans certain cas elle ralentissait la reprise à l’embauche.
        p.e pour des problèmes de lisibilité de l’annonce ou de visibilité du profils rechercher.(Trop d’info, tue l’info)

      • yael

        très juste : (pour des problèmes de lisibilité de l’annonce ou de visibilité du profils rechercher.(Trop d’info, tue l’info)) Un mec sur France Info en parlait de ça…

      • Bouffon

        En ce moment, je pense que la priorité c’est plutôt les 79 milliards de déficits de la balance commerciale.
        Faut plus d’entreprise et de place de travail.

        Ce problème fait partie d’un plus grand. La fin du cycle des technologies (Kondratiev) et de la non-acceptation du futur, pas d’ogm, pas de clonage, pas de robotique, pas de bionique, pas de nucléaire pas d’éolienne, pas de solaire, pas de lithium, pas d’hydrogène.
        Cette attitude Punk du « no-futur » perturbe le progrès de la civilisation, la relance économique et les place de travail qui vont avec.

      • boono boono

        « En ce moment, je pense que la priorité c’est plutôt les 79 milliards de déficits de la balance commerciale. Faut plus d’entreprise et de place de travail. »

        Ouais tout a fait! moi je voudrait une societé avec un secteur agricole de au moins 25%, carabiné « l´industrie financiére », mettre les gens au boulots et envoyé les banquiers à des stages dans les hopitaux, du style nettoyé les couloirs, pas les patients, car sa ils n´en ont pas la compétance…

      • boono boono

        Les professions artistique c´est pas évident, y a tellement de vautours dans ces milieux pres à tout pour prendre ta place (c´est d´ailleurs ainsi qu´ils s´ont reussi a asservir les millieux culturelle, comparé aux années 60-70 où l´engagement et la revendication étaits le sens même de l´art) que c´est des choix d´autant plus difficile.

        Pour ma part, étant autodidacte, la chose la plus importante quand j´ai craché en 2005 était d´aquérir une formation afin de sortir de cette précarité qui me faisait faire des « creations » pour des choses auquel je ne croyais plus et avec un tas de Novlangues qui me faisait gerber, c´était somme toute tous des éscrots, un esclavage par les oligarchies culturelles(!!!). Je leur est fait un joli bras d´honneur!!! :) Surtout je me suis rendu compte que le plus important c´était le bien être de mes enfants. Puis quand t´est sans cesse à te soucier du lendemain tu peux plus reflechir clairement et dénoncer les vrai cochons!

        Aujourd´hui je sait pas… J´aurais eu en ce temps là une autre solution, de tomber malade, psychiquement par ex. et continuer à vivre sur le systéme j´aurai pu faire reculer les écheances, y donner du temps… Mais, en Suéde dans tout les cas, pour obtenir des aides de l´état, c´est une jungle administrative et il te ménent la vie dur, pour finir veulent tout savoir de ta vie privée, de ton economie et t´est malgré sa même pas sur de ressevoir tes petit miette… Là tu pert ta dignité! Pas pour moi!!!

        Mais l´absolument meilleure choses que j´ai faite à cette époque fut de tout vendre, mais tout, faut pas etre nostalgique. Je reussi à me retrouver avec un excedant de 1000 euros que j´ai pu partagé avec ma femme… D´une grande maison, le petit rêve à la campagne avec le potager et les moutons dans le pré, à un petit appartement de 50 m2 et tu sait quoi c´etait la meilleurs choses qui nous étaient arrivé, cela nous a rapproché, tellement allégé, le début d´une certaine liberté…

        Maintenant j´éspére que cette crise economique me permettera, au moment juste, de me racheter ce petit reve, la petite bicoque à la campagne mais cette fois en CASH ;-)

        Pour dire, bonne chance Yael, je m´engage, ta situation m´interpelle.

        j´éspére aussi qu´il y a encore des sympas moutons dans ce pré ;-) moi je profite du chaumage pour pendant des heures écrire des coms chez les Moutons Enragé ;-), je me sens mieux d´ailleure, j´ai tres bien ressenti depuis hier soir vos bonnes Wibe… Encore Merci!

        Tiens j´ouvre le dico pour controler une ortographe et je tombe pile sur le mots « GIGANTOMACHIE: Combats des géants contre les dieux. » Joli non!

      • yael

        Agréable de te lire merci beaucoup Boono et je te souhaite de pouvoir réaliser ton rêve… Et tu y arriveras j’en suis sure…

      • boono boono

        J´y suis presque, juste un petit déboir hier, Miles pensées à toi!

      • yael

        Je t’envois plein de bonnes ondes…

  • amélay

    En angleterre y sont le meme délire..
    Moi je serai vous je rigolerai pas trop y serai capable de te sucrai tes indémniter mm si tu refuse une place parce que c’est trop loin..
    Vous comprenez y en a marre des assister.. pfff révoltant!

  • Ca devient grave là !!

  • Mika

    imposer de reprendre une activité salariale, je suis 100% pour, mais donner au moins le choix entre 3 postes à pourvoir. Si refus d’un de ces postes, oui, couper 100% des prestations sociales.

    • hopix

      voilà, les 3 souhaits du conte de fée, les gens seront contents comme ça. Coupons coupons, je veux voir qu’une tête

  • En soi, c’est pas si mal.
    Je m’explique.
    Quand les gens ne pourront plus payer leur loyer. Quand ils gagneront rien pour travailler tout le temps. Ils feront « autrement ». On assistera à la reconstruction de la solidarité; les gens travaillerons les uns pour les autres, et comme ce sera du système D, on assistera à une décroissance induite. Et ces FDP de riches qui se prélassent dans le luxe, n’auront plus rien de luxueux à se mettre sous la dents, puisque seul le travail comptera, et plus l’argent. Plus d’esclave pour faire leurs sacs vuitton et compagnie.

    Un retour à la vraie valeur solidaire du travail: pas pour le luxe, le « progrès » ou que sais-je encore: pour vivre ensemble, et pour vivre dignement surtout.

  • Bouffon

    Dans le mot sociale, il y a les autres et on se construit d’après notre environnement.
    Un assisté social est donc un GPS cérébrale pour vivre dans notre belle société.
    T’arrête d’être assisté, tu regardes la vraie réalité en face, tu trembles de chiasse, tu sais pas comment tu vas faire, mais petit à petit, tu pense différemment, tu agis différemment et tu vis différemment.

    Rappelez-vous que dans la vie, l’important n’est pas ce que vous pourriez faire dans un monde parfait ou ce qu’il vous faudrait pour supporter la vie comme elle est. L’important c’est respecter le monde comme il est et de tirer parti de ces particularité qui font l’identité et le charme des choses qui le compose. Ainsi on peut construire son petit coin de paradis qui lui rends la vie et notre mondes plus acceptables. Parce qu’une vie ça ne s’achète pas; ça se construit.

  • henri

    Ca me rappelle l’histoire de l’assistante sociale de 50 ans a qui pole emploi a proposé un emploi de strip-teaseuse. Pas le choix ma pauv’ damz, pas le choix !