Le cadeau empoisonné des fichiers policiers..

Ca n’inquiète personne ces fichiers qui ne donnent pas toutes les garanties de fiabilité?

Truffé d’erreurs, le plus gros des fichiers policiers va être fusionné avec le plus gros des fichiers de la gendarmerie au sein d’un seul et même méga-fichier d' »antécédents judiciaires », qui sera lui-même connecté au plus gros des fichiers de la Justice. Une énorme usine à gaz censée corriger les erreurs… mais qui n’est pas sans poser problème.

Le 6 mai 2012 ne restera pas seulement dans l’histoire comme le jour où François Hollande fut élu président de la république. Ce même jour, le Journal officiel publiait un décret, co-signé par Claude Guéant et Michel Mercier, respectivement ex-ministres de l’intérieur, de la justice et des libertés, afin de fusionner les deux principaux fichiers policiers, et de les interconnecter avec le plus gros des fichiers judiciaires……………………..

.[…]

Qualifié de “véritable ‘révolution’ dans les méthodes de travail et surtout d’analyse“, le NS2I combine fichiers de police et de gendarmerie, et remplace le logiciel Ardoise (pour Application de recueil de la documentation opérationnelle et d’informations statistiques sur les enquêtes) qui, non déclaré à la CNIL, avait fait polémique avant d’être suspendu en 2008 : il permettait en effet d’entrer des données “sensibles” concernant l’orientation sexuelle, le handicap, l’appartenance syndicale, politique ou sectaire des victimes, témoins et accusés……….

[…]

Cette énorme usine à gaz est aussi un véritable cadeau empoisonné pour le nouveau gouvernement, ………………………….

[…]

Lire l’article en entier

Auteur : Jean Marc Manach

Source : owni.fr via TerreSacrée

 

3 commentaires