US, Californie : des galets s’enflamment dans sa poche !

Une histoire étonnante et déconcertante, des galets qui qui se sont enflammé dans la poche d’une femme et qui l’ont brûlé au second et troisième degré! Ces galets contenaient du phosphore, matière qui s’enflamme au contact de l’air, et pour l’heure, aucune explication n’a été trouvée quand à la réactivité de ces galets.

Rocks from beach burn woman - exclusive

Rocks from beach burn woman - exclusive

Traduction SOTT

SAN CLEMENTE, Calif. (KABC) Des galets ramassés lors d’une promenade en famille ont littéralement fait un trou dans la poche d’une femme en s’enflammant. Selon les autorités, la femme souffre de graves brûlures.

Les galets sont de différentes couleurs – certains verts, certains orangs. Il y en avait 7 en tout. Une famille de San Clemente les avait ramassés lors d’une promenade à Upper Trestles, sur la plage de San Onofre, samedi dernier.

« Les filles jouaient avec les galets, leur mère les a pris pour les mettre dans sa poche, et la friction les a littéralement fait se consumer dans sa poche », a dit un voisin.

Le responsable des pompiers du comté d’Orange, le Capitaine Marc Stone, a dit que des flammes sortaient carrément du bermuda de la femme.

« Cette femme de 43 ans souffre de graves brûlures à la jambe, au deuxième et au troisième degré », a dit Stone.

L’incident fait actuellement l’objet d’une enquête. L’agence sanitaire du comté a déclaré attendre les résultats de tests supplémentaires sur les galets, mais affirme déjà que deux d’entre eux contenaient du phosphore. Les 5 autres ont subi une contamination croisée du fait qu’ils se trouvaient ensemble dans la poche de la victime lorsque la réaction s’est déclenchée.

La raison de la présence de galets contenant du phosphore sur la plage reste inexpliquée, mais selon les responsables du comté, des responsables sanitaires et environnementaux ont visité la zone et n’ont pas décelé de problème de sécurité publique – ce qui ne fait qu’ajouter au mystère de l’origine de l’incident.

« J’ai parlé à un auxiliaire médical aujourd’hui. Il fait des gardes depuis 27 ans. Il n’a jamais rien vu de tel. », a déclaré Stone.

Selon les autorités, le mari de la victime souffre également de blessures aux mains contractées alors qu’ils essayait d’aide sa femme.

Trouvé sur Sott.net

 

8 commentaires

  • Eagleeyes

    Avec un capitaine des pompiers portant le nom de STONE, c’est le pierre de tout, et connaissant l’engouement qu’on les femmes pour ces gars-là, rien d’étonnant qu’elle s’est enflammée !

    • fotoulavé fotoulavé

      Eagleeyes tu sort ! Et au coin !
      Ceci dit j’en connais plein qui ont le feu au bermuda !
      Et dire que l’on cherche des tas de techniques pour allumer un feu en toutes situations.
      Ne pas jeter la pierre.

      • Eagleeyes

        Mais ! Mais ! J’ai rien fait moi, M’sieur. C’est sorti tout seul !

        Ton esprit phosphore !
        Gare à la pierre d’achoppement !

  • EGO

    encor des déchets toxique a découvrir.

  • Rebours annick

    Le phosphore émet ou transmet des U.V., si ces galets sont constitués de granit, ou de roche cuite (par le soleil), et s’ils sont contaminés par la radioactivité de Fukushima qui
    se propage et se décuple en continu à travers la planète, rien d’étonnant qu’ils se soient enflammés à cause de ces énergies de feu potentialisées l’une par l’autre. Mais les médecins traduiront très probablement cette explication par des termes plus accessibles aux populations, afin de maintenir leurs consciences en état simplifié !
     » Fêh « .

  • PAM2/3

    tu parles, encore un problème de prothèse… J’ai vu les mêmes, mais de la même taille les deux… et plus poilus…
    (là, j’ai bien honte, enfin je pourrais… mais non, rien, c’est chaud !)