Nous ne voulons pas l’alternance, nous voulons une alternative !

Il va être très difficile à Mr Hollande de tenir les promesses qu’il a faite aux citoyens, apparemment personne n’est dupe de la politique d’austérité qui nous attend sous peu. La gestion du département de la Corrèze, (le plus endetté de France) par F.Hollande ne laisse présager rien de bon pour la France.

Michael Canovas
Le Blog de Michael Canovas
dim., 06 mai 2012 04:25 CDT

Pourquoi je n’étais pas à la Bastille le dimanche 6 mai 2012 ?

Cette victoire face à Nicolas Sarkozy marque la fin d’une ère. Elle témoigne d’un ras-le-bol colossal à l’égard de la façon de gouverner du président sortant. Plus qu’un désaccord idéologique avec la réforme sociale ou la néo-libéralisation du pays (démantèlement du droit du travail, des services publics, précarisation des travailleurs, etc…), elle dénonce l’opposition d’une majorité d’électeurs vis-à-vis de l’extrême droitisation du discours de la majorité et des excès comportementaux de Sarkozy (le Fouquet’s, « casse-toi pov’con », surmédiatisation, régime hyper-présidentiel, etc…).  

Non, le 6 mai n’est pas la victoire de la France de Gauche. Ce n’est pas le retour de la Gauche du progrès social et encore moins une victoire du Socialisme. Après une longue hésitation, j’ai décidé sans aucun plaisir de voter pour François Hollande. Je ne nie pas ma satisfaction presque euphorique à assister à la défaite du candidat UMP et d’observer cette droite réactionnaire aux propos nauséabonds libérer l’espace médiatico-politique et nos institutions. Cependant, je ne me fais aucune illusion. Être de Gauche ça se démontre par les actes et par la réforme sociale. Voici les six arguments qui me font relativiser cette victoire :

1. Les socialistes seront terrifiés à l’idée d’assurer le progrès social et de dépenser plus. Dans un souci de « bonne gestion » ils n’augmenteront en aucun cas les dépenses publiques. Il n’y aura pas de relance par les salaires. Le mot d’ordre restera l’austérité. Il n’y a que très peu de clivages idéologiques au niveau économique entre le PS et l’UMP comme en témoigne le lamentable débat entre Hollande et Sarkozy. Nous n’avons pas assisté à l’affrontement de deux modèles de société, mais à une bataille de chiffres, de bilans. La finalité pour les deux candidats est de construire l’Europe libérale et de rétablir l’équilibre budgétaire au prix d’une dégradation évidente des conditions de vie en France. Bien sûr des différences existent, elles concernent essentiellement les mœurs et les affaires de traitement de l’être humain, de l’immigration, etc… Ces différences ne sont pas anecdotiques. Elles expliquent largement mon vote au second tour.

2. Dans un souci de « bonne gestion » ils ne reviendront pas non plus sur les lois adoptées depuis 5 ans par la majorité UMP bien que ces lois portent toutes en leur sein les effets catastrophiques de l’individualisme et du néolibéralisme. S’ils étaient réellement en désaccord avec la politique menée par Sarkozy, ils devraient abroger ces lois injustes qui ont précarisé tous les domaines de notre société : loi HPST, réforme des retraites, LRU, etc… [Le PS entend rétablir la retraite à 60 ans uniquement pour les carrières longues. Il approuve ainsi tout le sens de la loi sur les retraites réforme principale du quinquennat de Sarkozy pour tous les autres : prolongation de l’âge de la retraite et augmentation de la durée de cotisation.]

3. Ce sont les socialistes qui ont construit l’Europe telle qu’elle est depuis les années 1980, en signant l’acte unique, le traité de Maastricht, Amsterdam, etc… Ils ont mis en place cette Europe néolibérale et portent une lourde responsabilité. Partout en Europe les socialistes ont imposé des plans de rigueur toujours plus injustes, toujours plus foudroyants pour les populations : gel des salaires, des retraites, fermetures de services publics. Geórgios Papandréou, président de l’Internationale Socialiste est un de ces chefs d’États qui a sacrifié le social au profit de la Finance et des enjeux économiques Européens. La liste des socialistes qui ont trahi la cause même du collectivisme et de l’égalitarisme est longue : Mitterrand, Jospin, Schröder, Blair, Zapatero, etc… Je n’aborderai ici que succinctement le cas de Dominique Strauss-Khan, libéral qui s’assume, à qui la présidence française était promise, qui a accepté de prendre la tête du Fond Monétaire International, haut combien coupable des souffrances du tiers-monde (ou quart-monde) (cf : http://michaelcanovas.wordpress.com/2012/04/17/il-faut-annul…).

4. Par ailleurs, comme je l’ai précisé dans un de mes articles précédents, rien n’est possible si l’on continue à respecter les traités européens et les critères du pacte de stabilité. Les États ont perdu tous les leviers de leur souveraineté en confiant à l’Europe les politiques monétaires et budgétaires. Les traités condamnent les États à l’austérité en leur imposant un euro fort et stable qui profite aujourd’hui presque essentiellement aux Allemands. Il n’y a pas de relance possible au sein des structures actuelles. Seule la rupture peut dégager la marge suffisante pour lutter contre la misère de masse. L’austérité entraîne l’austérité. Elle paralyse l’activité d’un pays et l’enferme dans le cercle vicieux de la dette. Hollande sera parfaitement docile face à la Finance et aux marchés.

5. Rappelons enfin que les socialistes sont coupables des plus grandes privatisations, des plus grandes libéralisations de ces trente dernières années. Oui, entre 1997 et 2002 de véritables réformes sociales ont pu être faites (35h, CMU, emplois-jeunes), mais le programme du PS en 2012 ne s’inscrit plus dans cette logique grandes réformes sociales. C’est tout le sens de notre scission… l’essence même du Front de Gauche. Comment accepter le mépris de F. Hollande à l’égard de la sensibilité communiste et anticapitaliste. Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile de France, avait d’ailleurs affirmé que Jean-Luc Mélenchon était un candidat « plus grave que Le Pen » sans la moindre réprimande de son parti. La mise en avant de socialistes tels que Manuel Valls (néolibéral assumé) démontre clairement l’encrage néolibéral désormais assumé du PS. Les socialistes sont partout. Ils sont présents dans toutes les institutions et partagent la responsabilité de la situation économique et sociale du pays. Fervent défenseur du OUI au référendum de 2005, François Hollande s’inscrit pleinement dans ce socialisme d’accompagnement du système qui a renoncé au mouvement social.

6. Enfin, la victoire des socialistes est une fois de plus l’occasion pour le modèle capitaliste néolibéral de se pérenniser grâce à des corrections marginales des inégalités et de ses excès les plus insupportables. Faut-il vraiment faire survivre le système en le corrigeant marginalement ? Notre réponse est non ! Nous souhaitons replacer les enjeux humains et environnementaux au cœur de toutes les politiques publiques : place à l’insurrection citoyenne !

Source : SOTT via Crashdebug
Voir aussi:

29 commentaires

  • michel

    A part le fait que je suis d’accord avec le fond de l’article, voltigeur… comment pouvez-vous oser dire :
    « La gestion du département de la Corrèze, (le plus endetté de France) par F.Hollande ne laisse présager rien de bon pour la France. »

    Non, arrêtez la propagande de l’UMP, merde quoi.
    Il a été plus d’une fois démontré que 83% de la dette corrèzienne est directement imputable à la droite et ce sur une période de 7 ans, alors que 17% de la dette est issue de Hollande en 5 ans.

    Alors c’est bien de sortir un vrai texte de gauche, mais si c’est pour nous mettre une intro digne d’un tract UMP du caniveau, franchement, fallait se passer de commentaires !

    De plus, l’UMP a reproché le passage de 700-800 à environ 1200 employés municipaux entre 2009-2012 et ce, sans parler que ces 500 nouveaux postes n’étaient du pour 90%, que du passage d’une partie des fonctionnaires, du statut national à celui de la Région !

    La gestion de la Corrèze par Hollande a été exemplaire ou presque pour bien d’autres départements, donc merci bien d’arrêter un peu le coup de peur, genre la gestion de Hollande est déjà une catastrophe…

    Non, c’était vrai que Nicolas Sarkozy était le plus mauvais ministre de l’intérieur entre 2002 et 2007

    François Hollande a été entre 2008-2012, un député de Corrèze correct et responsable, ne dites pas l’inverse ou si vous l’osez : apporter des preuves tangibles à votre discours.
    Merci

  • michel

    Bon sinon, le texte en lui-meme est excellent, merci d’avoir fait partager cette trouvaille !
    Hein ? j’avais juste été un peu choqué de l’intro hein ? sinon tout va bien :p

  • MANQUEPASDAIR

    bonjour pourquoi a t il été soutenu par les coréziens
    mauvais procès qu on lui fait . pensez vous qu il aurai été élu s il était mauvais gestionnaire, une certaine personne traine plein de casseroles et ont va chercher des poux a hollande ?
    ensuite les journaux parle de la fuite de grosse entreprises et des riches qui on profité des largesse de l ancien gouvernement et maintenant ils fuit comme des rats
    mauvais français

    • delphine

      ce n’est pas parce qu’on se méfie de Hollande,
      qu’on soutient Sarko
      et les riches qui se barrent!!!

      il faut sortir de ce bipartisme, bi pensant,
      stérilement manichéen.
      où on ne saurait être QUE de droite, ou de gauche
      sinon on n’existe pas.

      et bien on peut exister en dehors de la droite et de la gauche,
      en prenant ce que chacune peut donner d’utile,
      et en ajoutant tout ce qu’elles n’osent pas inventer.

  • Maverick Maverick

    Les gens n’ont pas tant voté pour Hollande que contre Sarkozy. Et ce dernier avait fait le choix de beaucoup s’exposer (au contraire de Mitterrand), et a accumulé les maladresses, affichant un manque de sobriété énervant (Fouquet’s, Yacht, Airbus présidentiel avec four à pizza, …) Alors qu’il demandait aux français de se serrer la ceinture. Pour la « France du Mérite », on a pu juger avec le Prince Jean. Et avec les affaires Woerth/Bettencourt, Karachi, il avait assez casseroles pour rendre jaloux la plupart des cuisiniers de France. Sans parler de ses déclarations (Wauquier aussi) sur les chômeurs, que personnellement j’ai très mal prises.
    Mais bon … Pour en revenir à Hollande, candidat de rechange, de compromis et autres promesses, ça s’annonce mal. Il a tout intérêt à adopter la méthode Mitterrand : laisser ses premiers ministres se mettre en avant, pour avoir des fusibles. Une fois Aubry grillée comme Mauroy le fut en son temps, il nous refera le coup de Fabius, le premier ministre socialiste de la Rigueur. On parie ?
    En ce qui concerne les choix « de société » comme le mariage homosexuel et l’immigration, il pourrait s’en servir pour accentuer les clivages au sein de la Droite. Pour la Proportionnelle, tout dépendra si il veut se garder la possibilité de dissoudre l’Assemblée; parce que ce type de scrutin favoriserait Front National et Front de Gauche, aux dépens de ses parlementaires à lui. A dose homéopathique, donc.
    En tout cas, je pense que nous venons de voir l’arrivée de la « Gauche Placebo » MDR

  • ok.jeux

    Bonjour,

    Pour info l’opération Ipad en Corrèze a couté : 2011-2012 s’élève à 1,5 million d’euros.

    Mais en contrepartie :

    * L’année 2012-2013, le transport scolaire qui était gratuit jusqu’à présent , le tarif sera en fonction du revenu des familles (de 40 € au minimum à 200 € au maximum) et il sera dégressif en fonction du nombre d’enfants transportés au sein d’une même famille.

    * la taxe sur le foncier bâti qui n’avait pas augmenté depuis 4 ans sera relevée de 6,5 % en 2012.

    * Quant à l’allocation de garde d’enfant, elle sera désormais attribuée sous conditions de ressources : les foyers non imposables et les familles monoparentales continueront d’en bénéficier.

    source :http://www.correze.fr/fileadmin/user_upload/Correze_Magazines/2012/Correzemag96_Janvier2012.pdf

    Pour beaucoup de corrèzien, l’opération Ipad va peut être dur à avaler, d’autant, que celui-ci n’apporte pas grand chose dans le cadre scolaire ( pour ne pas dire aucune utilité) et qu’il est surtout source de conflit parental qui doivent gérer le temps qu’il passe avec celui-ci, les incivilités entre môme …

    Alors oui pour que nos bambins travaillent avec le numériques mais les choses auraient pu être mieux réfléchis.
    Car cela fait deux ans pour les Ipads, mais avant c’était des ordis avec système Ubuntu et tout les autres logiciels c’était des open-sources. Beaucoup de profs non formés à ces outils et aucune formation pour les mômes sur la nétiquette du web.

    bonne journée

  • Tex

    HS

    http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/05/harclement-sexuel-loi-abrogee-associations-manifestent-hollande-sarkozy-promettent-nouvelle-loi_n_1482175.html?ref=mostpopular

    Panique à bord après la décision du Conseil constitutionnel d’abroger immédiatement la loi sur le harcèlement sexuel, jugée trop floue. Si l’abrogation de la loi par les Sages était justifiée, les conséquences de cette décision pour les victimes de harcèlement sexuel sont rudes: toutes les procédures en cours sont annulées.

    On attend la nouvelle loi avec impatience…

    • Maverick Maverick

      Je ne comprends pas l’abrogation immédiate. Que ça suspende l’ouverture de nouvelles procédures, c’était déjà très limite. Mais « casser » les procédures en cours, je trouve ça inadmissible. D’autant plus que normalement, la loi ne peut pas être rétroactive ?

  • delaude

    @ Tex : Il y a eu un jugement hier dans lequel le tribunal s’est jugé incompétent ! La victime était effondrée ! Une honte !

    @ Maverick : Bien trouvé ton terme de « gauche placébo » !

  • Arlette

    La Dette de la FRANCE
    http://www.ladettedelafrance.fr

    – Le premier Blog sur la Dette de la FRANCE.
    – Analyses, commentaires, Révélations
    Par Philippe HERLIN.
    Ce BLOG : Jeudi, 10 Mai 2012.
    Quelle est la Situation réelle des Banques Françaises ?
    Nous avons déjà parlé de la Situation très difficile que connaît DEXIA, mais la Situation empire et, selon Le Monde,
    « avec encore 400 milliards d’euros de Bilan, le Groupe Franco-Belge représente un risque de déstabilisation de l’ensemble du Système Bancaire Européen ».
    Les ETATS Actionnaires (Belgique, France, Luxembourg) vont devoir remettre au pot.
    GROUPAMA ne va pas bien, non plus.
    Et on apprend, aujourd’hui, que le CREDIT IMMOBILIER de FRANCE (la Banque des H.L.M.) est au bord de la faillite.
    Le bilan serait sain, il s’agirait uniquement d’un problème de liquidité, on est rassuré.
    – Et les autres ?
    « Il semblerait que les Banques françaises, qui ont encore des problèmes de liquidité, soient allées lourdement au guichet de la B.C.E., juste derrière les Espagnoles et les Italiennes» selon un Analyste du Cabinet indépendant AlphaValue (L’Expansion).
    « Il semblerait » car les Banques et les Autorités refusent de communiquer sur ce Sujet… Le CREDIT AGRICOLE, qui est engagé d’environ 30 milliards d’euros en GRECE à travers sa Filiale Emporiki, doit avoir des sueurs froides, en ce moment. Il serait utile de jouer la Carte de la transparence, pour éviter de mauvaises surprises.
    Par ailleurs, mon Livre « Repenser l’Economie » est « le Livre dont je vous recommande la lecture de toute Urgence » selon Yann Moulier Boutang pour la Revue L’impossible.
    A lire ici.
    > Suivez La Revue de Presse de la crise Financière (reprise sur Twitter).
    Par Philippe HERLIN – 1 commentaire :
    Lundi, 7 Mai 2012.
    Retour à la réalité.
    Les Français ont voté : François Hollande est élu Président de la République. J’avais exprimé, dans mon avant-dernier billet, un Avis différent, qui n’aurait pas forcément changé grand-chose à notre Avenir d’ailleurs. Mais quoi-qu’il-en-soit, souhaitons-lui, Bonne Chance.
    Notons également, au vu des Résultats, que les Bulletins « blancs et nuls » ont fait un bond, de 700.000 au premier tour à 2,1 millions au second tour, soit un triplement (ils représentent le double de l’écart entre les deux finalistes) !
    En les comptabilisant, on voit que :
    – François HOLLANDE fait 48,63 %,
    – Nicolas SARKOZY fait.. 45,57 %,
    – les Blancs et Nuls….. 5,80 %.
    Le Président élu est minoritaire chez les votants. Pas terrible.
    Retour à la réalité donc avec Angela MERKEL qui explique que la renégociation du Pacte Budgétaire Européen n’est pas possible, avec la Grèce qui risque d’être ingouvernable suite aux Elections Générales d’hier, et avec l’Espagne qui va renflouer ses Banques.
    Il faudrait une rupture de Politique Economique pour inverser
    « l’impressionnante dégradation tendancielle de la situation économique de la FRANCE » comme l’explique très bien cette Note de NATIXIS.
    Oui, vraiment, bon courage Monsieur le Président !
    Philippe HERLIN.
    Publié par Par Philippe Herlin – 41 commentaires :
    Vendredi, 4 Mai 2012.
    Perdu : 1’000 milliards d’euros.
    Ecrire au Journal qui transmettra.
    Mon texte pour le nouveau Site Economie Matin : Perdu : 1’000 milliards d’euros.
    Ecrire au Journal qui transmettra.
    Pour compléter ce texte sur les LTRO (les deux Prêts géants à 1 % sur trois ans de la B.C.E. aux Banques), on indiquera que ce sont les Banques les plus mal en point qui ont emprunté le plus d’argent à la B.C.E.
    Les Banques Italiennes ont emprunté le quart de ces 1.000 milliards d’euros.
    Les Banques Espagnoles auraient emprunté 36 % du second LTRO du 29 février (d’un total de 529 milliards d’euros), on ne dispose pas de chiffre pour le premier, celui du 21 décembre.
    Quand on sait que même DEXIA, une Banque en Faillite soutenue à bout de bras par la Belgique, la France et le Luxembourg, a accès à ces LTRO, on peut s’inquiéter !
    En fait, on peut déjà considérer qu’un grand nombre de Banques seront dans l’incapacité de rembourser la B.C.E.
    PAS GRAVE, elle fera encore tourner la Planche à billets !
    Par Philippe HERLIN – 6 Commentaires :
    http://www.philippeherlin.com

  • Lilithe Lilithe

    oui bon cela reste quand mème la gauche caviar et puis il n’est pas reste quand il va mangé une petite salade à 140€ avec BHL………….

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/salade-a-140eur-dejeuner-bling-109380

    Pour moi ils sont tous pareil pas un pour rattraper l’autre et si Hollande ne fusse que 10% de ses promesses je serait franchement très contente.

  • François

    Le problème est simple ; les gens ont votés. Ça fait 200 ans que notre pays suit, à peut de chose près le même schéma social. La révolution ?? Fumisterie, pas besoin de faire des hautes études pour le comprendre, il suffit de faire quelques recherches sur le sujet. Les Français ont un pouvoir énorme, mais ne l’utilisent pas…Pourquoi ce marasme social ?? A cause du formatage culturel depuis ces 2 derniers siècles. Alors bon, Hollande, Sarkozy…Quelle différence ?? Ce qu’il faut, c’est que le pays regagne sa souveraineté (socio-économique) et que le peuple soit la pierre angulaire d’une vraie Démocratie, alors seulement la, les choses pourront changer.

  • MouteMoute

    Déjà les drapeaux ça la fout mal (au moins pour ceux de droites qui ont choisi hollande par dépit, au moins 2 millions de votants).
    Secondo la mise en avant du fils hollande est insupportable ! C’est dingue d’être aussi bêta après les affaires familiales de Sarko…
    Les socialos vont droit dans le mûr et nous sommes leur passages impuissants… le changement est raté, qui en doutait ?
    Aller normalement ils vont perdre les législatives !

    Ils nous reste plus qu’à nous préparer au mieux au chaos, vous savez quoi faire depuis qu’on en parle !

  • delphine

    le titre de l’article est judicieux.
    l’alternance ne veut rien dire,
    ça permet juste de distribuer des postes ouatés
    et des prébendes juteuses aux potes du parti.
    faut bien s’entraider!

    gauche = droite

    par contre l’alternative est un mot délicat d’emploi,
    sinon on va se retrouver avec l’alternative droite/gauche.

    retour au point de départ.

    si alternative il doit y avoir
    mieux vaudrait que se soit à partir de propositions novatrices et visionnaires;
    parceque tout ce que l’on a déjà vu,
    franchement non merci.

  • Arlette

    MAI 2012 – DERNIERES NOUVELLES d’ALSACE –
    POLITIQUE : Pour le Père de François HOLLANDE :
    – « Un CADEAU EMPOISONNE ».
    Georges HOLLANDE, le père de François HOLLANDE, a déclaré qu’il espère que son fils
    – « va redresser la FRANCE »,
    malgré le CADEAU empoisonné que lui a fait Nicolas SARKOZY, dans un Entretien au Quotidien NICE-MATIN.
    « JE SUIS HEUREUX POUR LUI.
    Mais SARKOZY a fait un CADEAU empoisonné à mon fils. J’espère qu’il va redresser la FRANCE. OUI, je le crois. Il a beaucoup de diplômes »,
    affirme au Quotidien régional M. HOLLANDE, Père, 89 ans. Médecin O.R.L. à la retraite, Georges HOLLANDE vit dans une résidence cossue de CANNES, qui surplombe la CROISETTE. Selon le Quotidien, ses voisins disent de lui, qu’il
    – « a voté pour son fils parce-qu’il ne peut pas faire autrement mais ce ne sont pas ses idées ».
    Partisan d’une Droite DURE, pro-ALGERIE Française et hostile au Général de Gaulle dans les années 1960, le père du nouveau Président n’a pas influencé politiquement son fils, très attaché à sa mère Nicole : une Assistante Sociale décédée en 2009 « Catholique de GAUCHE » et qui figurait sur la Liste P.S. aux Municipales de CANNES en 2008.
    « Les JOURNALISTES en font un peu trop » :
    Peu bavard avec le Journaliste, Georges HOLLANDE confie cependant :
    « J’ai toujours eu de bons Contacts avec François. Je l’ai eu au téléphone hier, il m’a dit que les Journalistes en faisaient un peu trop ».
    Dans l’après-midi, Georges HOLLANDE a refusé de s’exprimer devant la Presse qui s’était rassemblée devant sa résidence.
    « Si ça continue, je vais être obligé d’appeler la POLICE », a-t-il menacé.

  • anonym X

    Il est des instants fragiles où la béante irréalité de notre monde, que généralement masque, sous une couche d’apparente concrétude, les sédiments de l’habitude, jaillit, spectre de quelques tombeau écroulé : l’Absence.

    Cette expérience métaphysique (car c’en est une, tant pis si cela doit faire sursauter les rieurs et les chiens), qui semble, il est vrai, comme cousine de la Nausée, telle que la décrivit Sartre, – mais c’est ici, qui se dévoile, l’inexistence dont est désormais frappée la réalité, plutôt que de quelques existence frémissante, – je la rencontre ici dans ces yeux.

  • Arlette

    Le Pauvre : SEGOLENE, ni leurs 4 enfants, n’assisteront à son investiture Présidentielle…
    **MES enfants** qu’elle exprime SEGOLENE – (il faut être à deux pour les faire) elle devait dire « NOS enfants » !
    Vidéo à voir sur MSN :
    – SAPIN : « Je veux pas voir la gueule à FABIUS ».

    http://video.fr.msn.com/?mkt=fr-fr&vid=0afc4bf9-740c-3262-2721-c2a9cf98c220&from=dest_fr-fr&src=v5:share:email