L’Argentine montre l’exemple… et les politiciens européens font des courbettes devant le cartel bancaire

Chapeau bas à l’Argentine qui agit intelligemment!C’est un autre sujet qui ne va pas être trop médiatisé, histoire de ne pas donner de mauvaises idées à d’autres…

En 1922, est fondée la société YPF en Argentine. C’est la première compagnie pétrolière publique en Ibéro-Amérique. Elle doit alors devenir un catalyseur stratégique pour le développe­ment industriel du pays. En 1993, elle est privatisée par le prési­dent Carlos Menem, puis vendue à Repsol en 1998.

Liée entre autres aux intérêts britanniques, la direction espagnole de Repsol décida de dépouiller cette société. Fait admis par le Financial Times de Londres reconnaissant “que l’espagnole l’utilisait comme une vache à lait afin de réinves­tir les profits ailleurs dans le monde”. L’absence d’investissement et de nouveaux forages avait créé une telle pénurie de pétrole et de gaz que l’Argentine fut obligée, en 2011 et ce pour la première fois en 17 ans, d’importer l’un et l’autre, en dépit de ses ressources abondantes. (EIR).

Le 16 avril 2012, la présidente argentine Cris­tina Fernandez de Kirchner a annoncé qu’elle venait de signer un décret expropriant 51% de la compagnie pétrolière YFP sur les 56% détenus par la société espagnole Repsol depuis 1998. Ceci afin de permettre au pays de retrouver sa “souveraineté en matière d’hydrocarbures” et d’assurer le développement futur de la nation. « Les actions de la Présidente rappellent celles prises par feu son mari, l’ancien président Nestor Kirchner, en 2005, lorsqu’il annonça une restructuration de la dette imposant aux créan­ciers une réduction de 75%, faisant valoir que le peuple passait avant les créanciers internationaux. En 2006, Kirchner a fini par rembourser les fonds dus par l’Argentine au FMI, déclarant qu’’il existe une vie après le FMI, et cette vie est bonne’ ».

Cette décision courageuse sera-t-elle suivie par d’autres pays comme la Grèce et l’Espagne (et bien d’autres qui seront dans une situation similaire prochainement), qui passent sous le rouleau compresseur des pieuvres du cartel bancaire ? Est-ce le début d’une révolte des dirigeants contre les sociétés secrètes qui mènent notre monde ? Tout dépend du courage de ceux qui mènent (officiellement) ces pays mais qui ont souvent fait allégeance pour exercer des fonctions gouvernementales. S’agissant de l’Argentine, cela fait déjà pas mal d’années que la Haute finance anonyme et vagabonde a quelques soucis avec ses dirigeants.

Pas étonnant, dans ce paradigme, que cette bonne employée du cartel bancaire qu’est C. Lagarde soit montée au créneau de la présidence du FMI pour qualifier d’’’odieuses’’ toute comparaison entre la Grèce et l’Argentine ou l’idée que la Grèce adopte une restructuration similaire de sa dette. Dans la foulée, les pions politiques du cartel ont reçu une piqûre de rappel pour exprimer leur allégeance en menaçant d’isoler l’Argentine et de la laisser se débrouiller toute seule. Pour cette classe politique européenne corvéable, qui s’en met plein les poches (peu importe leur étiquette): servir la communauté bancaire est bien plus important que se soucier du bien commun des populations.

C’est ainsi que «le secrétaire du Foreign Office William Hague a promis que la Grande-Bretagne coopérerait avec l’Espagne et nos partenaires de l’UE pour s’assurer que les autorités argentines respectent leurs obligations et engagements internationaux». (Ainsi, ceux-là mêmes qui exigent une austérité meurtrière en Espagne volent au secours des intérêts financiers espagnols.) (Source : Strategic Alert)

Source: Liesi

14 commentaires

  • Tous ces pays qui montrent l’exemple le font en défendant la souveraineté de leurs richesses. Ils refusent de les laisser entre les mains des multinationales et ils ont bien raison! La révolution citoyenne du future devra être de reconquérir notre souveraineté à nous aussi!
    Parce que: http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/01/27/bilderberg-a-deja-choisi-hollande-pour-la-france/

  • Maverick

    Petit rappel : il y aurait du pétrole aux Malouines …

    • dudul

      [blague]
      oui, il y a des terroriste la bas aussi…. il serait judicieux d’envoyer l’armée pour protéger les population
      [blague fin]

  • sevi

    Bonjour, je vis en Argentine et je peux vous assurer que Cristina Kirchner n’a pas exproprié YPF pour son manque d’investissements mais tout simplement parce que Cristina a besoin de fonds. En effets la politique des K depuis les années 2000 est la subvention à tout a et aucun investissement à long terme. Les caisses de l’Etat sont vides et ils vont chercher l’argent là où il est.
    Maintenant il faut admettre qu’YPF n’est pas une référence non plus en matière de réinvestissement.
    Enfin bref, tout´ça pour dire les moutons, qu’il faut s’informer, oui, mais bien.Tout n’est jamais tout blanc ou tout noir.(sans jeu de mots avec les moutons hehehe)

    • vanvoght

      oui , en un peu moins pire que chavez . lui il est obligé de faire rafiner son petrol au chili vus qu’il a viré les salarier de ses rafineries qui fesaient greve .
      c’est vrais , il faut se renseigner aupres de ceux qui vivent dans ces pays avant de dire n’importe quoi .

    • vanvoght

      ben oui , la demagogie poussée a son paroxisme . mes amis qui vivent la bas pouront vous l’expliquer . bref faut que chavez arrete de fumer la moquette ; il nen as pas pour longtemp .
      encore une icone qui s’ecroule ; c’est desesperant .

  • SuperBird

    Bien avant, quelque soit le futur président marionnette des Financiers ,
    il y aura surement un Big Crash d´ici 2014 et une crise très grave sur le plan politique et monétaire, voir pire, dont nous mêmes en France subirons comme les autres,
    même les Allemands qui ne pourront plus vendre massivement à
    l´exportation vont plonger avec nous.
    La nouvelle règle Européenne concernant le déficit budgétaire et qui a été votée aux 2/3 par le double parlement réuni a Versailles en Février 2012 dernier ( les socialistes n´ont pas voté contre mais se sont abstenus, permettant ainsi à la droite d´obtenir la majorité des 2/3 et de faire adopter le vote , s´ils avaient voté contre ca aurait entrainé
    l´obligation d´un référendum populaire et ca le système n´en voulait pas) cette nouvelle règle impose de ne pas dépasser 0,5 % du PIB ,
    Déjà qu´à 3% de limite c´est impossible à tenir , et que maintenant en plus il faudra faire d´abord préalablement valider le budget de chaque État membre par le MES avant de pouvoir l´appliquer
    ca signifie potentiellement un étranglement programmé des pays membres de la CEE ,
    Le système européen tel qu´il est actuellement , ne peut donc
    qu´imploser, à la grande satisfaction des USA.

  • nono

    Cela a été TRES mediatisé, c’était y’a déjà 2 semaines au moins. Et désolé, mais l’Argentine n’est pas un exemple à suivre. C’est un pays ou j’ai vécu, corrompu à souhait. L’Argent d’YPF ne viendra pas dans les poches du peuple, mais dans le sac à main Chanel de Kristina la présidente… Faut bien se renseigner avant de mettre en avant des infos pareilles.

    • détentesensible

      Ah bon, et quelle place sociale tu avais la bas, pour avancer de telles choses ???
      Tu as des preuves concernant leur futur ou quoi ?? ^^