Sécurité dans les aéroports, un enfer pour les voyageurs aux Etats-Unis!

La folie sécuritaire, la paranoïa totale, et avec cela un zeste de « patriotisme américain » qui ressemble plus à du totalitarisme affligeant de débilité qu’autre chose, et vous obtenez le TSA dont nous avons déjà parlé à de nombreuses reprises ici. Les dérives qui découlent de cette soif sécuritaire sont nombreuses et effrayantes, et cet article explique un peu (car trop difficile de tout dénoncer en une seule fois) la gravité de la situation. Quand à son coût, c’est pire que tout comme  nous le rappelle l’article de Marianne dont le lien se situe en bas d’article: « une administration devenue « championne de la bureaucratie avec 3896 employés en son siège, payés en moyenne 103 852 dollars (78 000 euros, NDA), et 9656 responsables sur le terrain ». Et au total, rappelaient-ils, « la TSA emploie pas moins de 65000 personnes. De plus, elle a dépensé 57 milliards de pour une multitude d’échecs techniques et opérationnels ».

Files d’attente interminables, désorganisation, agressivité des contrôles, listes noires, suspicion généralisée, harcèlement: c’en est assez pour beaucoup de voyageurs aux Etats-Unis qui renoncent de plus en plus souvent à prendre l’avion et multiplient les actions en justice. L’aviation civile et les agences de sécurité sont sur le grill et la rébellion commence à porter ses fruits.

Cette semaine, dans le magazine en ligne très populaire Gizmodo, le journaliste Andrew Tarantola posait la question: « Quelle distance seriez-vous prêt à conduire si cela pouvait vous éviter les dispositifs de sécurité des aéroports? » Pour lui, la réponse est déjà une réalité: « Lorsque j’ai du m’occuper de mon voyage vers Los Angeles au cours de ce week-end, j’ai réalisé que je préférerai conduire quatorze heures plutôt que d’endurer le harcèlement de la TSA (l’Administration de la Sécurité des Transports, NDA) ». Ce ras-le-bol est en train de se répandre aux Etats-Unis, à tel point qu’il affecte le voyage aérien et suscite la colère y compris au sein des autorités elles-mêmes.

Ce n’est pas faute, pour les cinq membres du Congrès américain qui ont rendu public, en novembre dernier, leur rapport sur la TSA dix ans après sa création, d’avoir tiré la sonnette d’alarme. Ils y dénonçaient alors une administration devenue « championne de la bureaucratie avec 3896 employés en son siège, payés en moyenne 103 852 dollars (78 000 euros, NDA), et 9656 responsables sur le terrain ». Et au total, rappelaient-ils, « la TSA emploie pas moins de 65000 personnes. De plus, elle a dépensé 57 milliards de pour une multitude d’échecs techniques et opérationnels ».

Les membres du Congrès ont rapporté 25000 brèches dans la sécurité des aéroports auxquelles ce dispositif gigantesque et coûtant une fortune au pays n’a rien pu faire. Mais le pire est sans doute que sur tous les plans, le système des aéroports américain est cassé, comme l’expliquait le Wall Street Journal le 15 avril dernier. Pour le quotidien, « le voyage aérien serait plus sûr si l’on autorisait les couteaux, les briquets et les liquides et si l’on se concentrait sur les nouvelles formes de complot terroristes ».

Or, la TSA est en passe de devenir l’agence fédérale la plus détestée des Etats-Unis, et ce qui suit n’est en rien l’exception qui confime la règle.

Le cauchemar de Stephen Persaud: un mois pour rentrer chez lui

Stephen Persaud, lui-aussi, en sait quelque chose. Le 11 mai 2010, ce Californien s’apprête à rentrer d’un stage professionnel d’infirmerie aux Iles Vierges avec sa femme enceinte et leur petit garçon de seize mois, par un vol sur American Airlines. Mais lorsqu’il se présente pour l’enregistrement au guichet de la compagnie, l’écran de l’agent au sol clignote et émet un signal d’erreur. Aussitôt, cinq agents gouvernementaux apparaissent et il se trouve emmené dans une salle pour y subir un contrôle en règle et un interminable interrogatoire. « Nous savons que vous vous êtes rendus en Somalie » finit par lui lancer l’un des agents. « Nous voulons savoir où, quand, et quels endroits vous avez visités ». Pendant ce temps, l’épouse de Stephen Persaud et leur enfant sont mis à bord d’un avion en direction de la Californie. Mais lui se trouve bientôt confronté à cette déclaration ahurissante: « Vous êtes sur la liste des personnes interdites de vol ». Et ce n’estt pas de très bon augure pour lui. D’ailleurs, la suite, pour lui, va tenir du véritable cauchemar……
la suite sur Marianne2

16 commentaires

  • yael

    Ils deviennent fous je crois bien… Ils feraient mieux de s’inquiéter de leur centrales eux aussi… chaque semaine il y en a une en alerte!!! Ce matin :
    http://hisz.rsoe.hu/alertmap/site/?pageid=event_desc&edis_id=NC-20120501-35050-USA

    Ils sont paranos mais pas dans le bon sens…

  • Frane

    Les américains sont les plus gros débiles de la planète ! Mais je n’en fais quand même pas une généralité car il doit y avoir des gens de bon sens la bas. Il est évident que cela ne donne pas envie d’aller aux states.

    • paul

      je suis français et j’habite depuis 3 ans aux usa. il y a toujours de soucis au passage de douane car ils en font des tonnes, mais en majorité les américains sont très ouverts et ne parlent pas de politique, de guerre ou de religion en permanence. il faudrait commencer a ne pas voir les américains comme tous des débiles. Vu des Etats Unis la France c’est pas non plus brillant (voir en ce moment les élections…)

      • voltigeur voltigeur

        Ne sois pas fâché, ce n’est pas méchant, nous avons des contacts qui
        montrent qu’ils sont loin d’adhérer les yeux fermés.
        Nous sommes tous dans la même galère, mondialisation oblige, et c’est à nous
        les peuples de faire en sorte de sortir des griffes du système.
        Je crois que les « occupy » se font entendre aussi!
        Le mouvement Occupy annonce de nouvelles manifestations: Le 1 Mai, une journée «sans les 99%»
        Tous les espoirs sont permis non?
        Courage aux millions d’Américains, qui mangent grâce aux bons alimentaires..

      • vincenzo

        Ouais…bonne réponse pour un pro-us, a la mémoire courte mais….
        On va quand même demander aux survivants vietnamiens innocents qui subissent toujours « l’agent orange », aux sud-américains qui ont pris dans les dents les dictatures financées par les US, amérique centrale incluse, Irak et ses armes de destructions massives qui était un gros mensonge pour contrôler le robinet du pétrole irakien vers la Chine, l’Afghanistan et le pipeline de UNOCAL qui devait transporter le pétrole du Turkménistan au Pakistan en passant par l’Afghanistan dont les Talibans ne voulaient pas.
        Un lien expliquant les raisons us :

        http://globalresearch.ca/articles/COL306A.html

        Ainsi que la complicité des us dans le trafic d’héroïne en occident

        http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20100401.OBS1766/les-usa-laissent-ils-pousser-l-opium-afghan.html

        Effectivement nous sommes vraiment plus abrutis que les zuniens !
        Aussi docile, taillable et corvéable à merci.

      • vincenzo

        Comme d’habitude, j’oublie toujours un truc.
        Le sang ! Oui, le sang de ces millions de morts, de non-occidentaux, qui est sur les mains des membres du gouvernement us, adoubé par son peuple.
        N’est-ce pas ?
        Ce ne sont pas les martiens qui ont élus les dirigeants US ?
        Le peuple zunien, n’est pas un peu responsable ?

        « Hallo ! Hallooooo !!!
        Hallo, tonton, tu dis qu’ils ont voté avec un pistolet sur la tempe tenu par des martiens ? »
        La vache ! 200 à 300 millions de martiens aux us avec un pistolet braqué sur la tempe des zuniens ? Les pauvres, on y croit.

      • engel

        C’est la Grande forme aujourd’hui vincenzo.

        Un autre « petit truc » oublié :
        C’est la seul nation a avoir utilisé (pour l’instant) la bombe atomique !
        Et bien sûr, contre des civils sans défense. Et tant qu’a faire, deux fois !

        Et en plus, ça donne des leçons de morales…

      • vincenzo

        Mais oui, aussi pendant la guerre de sécession.
        L’armée des nordistes bombardait les villes du sud, même sans soldats sudistes.
        Le but était de couper l’armée sudistes de ses bases arrières, en pilonnant les civils pour provoquer un rejet de ceux-ci de leur propre armée.
        Techniques reprises pendant les guerres d’invasion en Algérie, par l’armée française.
        Merci Tocqueville !
        Mais tout ceci avait un coût élevé, il fallait supporter financièrement une armée.
        Aujourd’hui, l’armée n’est plus nécessaire, il suffit de corrompre des traitres à leur pays, en faire des leaders via les merdias, quelques dollars, un armement approprié, une bonne couverture médiatique, attendre que le fruit tombe. Les morts sont du camp visé et des traitres, pas un seul du pays corrupteur.
        J’allais encore oublier ! Les réseaux sociaux ou guerre électronique et les drones, sans pertes humaines. Lien :

        http://www.washingtonpost.com/world/national-security/obama-announces-new-military-approach/2012/01/05/gIQAFWcmcP_story.html?tid=sm_btn_tw

        En réalité Obama ne fait qu’une reprise du discours de Robert Gates en début 2011.

      • tranquillelamouette

        effectivement, ce sont les américains qui élisent leur gouvernement, comme le notre a élu le nain fou pour son dernier quinquennat… Mais bon la france a aussi des choses à se reprocher non? La guerre d’algérie par exemple? Les essais nucléaires en Polynésie? Le militantisme d’Areva au japon après Fukushima…
        Faire le raccourci Gouvernement = peuple est facile, mais dangereux… si on prend le même raccourci pour la France, tous les français sont des débiles profonds…

      • JP

        Oui c’est facile de critiquer les US de toute façon…mais la france a pas mal à se reprocher également à son niveau. je ne vais pas reprendre le discours de vincenzo (a tiens il a oublié le massacre des indiens aussi) mais juste dire que le peuple américain n’est pas aussi « débile » que son gouvernement et ils ne pensent pas tous à envahir les autres pays. à chaque guerre il y a eu des opposants, à la mondialisation il y a des opposants, des artistes engagés dont le monde entier achète les disques ou regarde les films. le peuple a élu bush ? faudrait voir comment les médias US présentent le reste du monde et comprendre qu’ils sont éduqués comme ça comme des joyeux moutons. (en même temps nous on a quoi ? 17 ans de droite ? et le pourcentage de sarko + le pen ça fait combien aux dernières élections ?) on a rien compris alors ? ça viendrait pas un peu des médias font peur aux gens (surtout quand le pen arrive en tête dans des villages de la cambrousse) … allez une pensée pour les soldats US qui sont morts pendant le débarquement pour libérer la france (et permettre à leur gouvernement de se s’enrichir avec la reconstruction de l’europe oui oui..). what ?

      • vincenzo

        Ok, j’ai pris des raccourcis.
        Pour les génocides, une autre fois, j’ai une belle liste.
        Je n’ai pas précisé que les zuniens étaient débiles. Par contre, l’acceptation de ce système d’esclavage auquel tous les peuples occidentaux sont soumis, ne permet pas d’avoir le recul, et surtout le TEMPS de chercher l’information.
        Il faut aller sur les sites officiels, qui sont très fournis, trop bien sûr, là où il faut du temps, pas qu’un peu mais beaucoup. Au détriment du reste, de la famille, du sommeil, et de la santé.
        Que les médias us fassent de la propagande, c’est sûr. Mais en allant sur le site de la CIA, Département d’état us, du Congrès us, toutes les infos y sont. Alors ? Paresse ?
        Non, journées harassantes qui vident les individus de leur énergie, et par routine ne pensent qu’au lendemain un verre à la main avec les copains.
        Alors ? Doit-on dire ignorance ? Ou lassitude ?
        Mais il existera toujours un petit % de la population qui fera l’effort malgré la fatigue, d’aller chercher l’info au détriment du reste. Des copains, de la famille et du sommeil.
        Quand à Le Pen, c’est facile.
        1°)-La responsabilité de l’immigration appartient au patronat, qui dans les années 60, pour ne pas voir grandir les syndicats comme en Allemagne et Italie, profita de la décolonisation pour faire entrer des vagues d’étrangers pour casser les salaires des français. Mais ce furent toujours les étrangers les plus démunis (les affamés) qui prirent le chemin de notre pays.
        2°)-Le B.I.T. (basé à Genève) a publié, il y a déjà 15 ou 20 ans, que l’Europe avait besoin de 50 millions d’immigrés pour faire face à la dénatalité.
        3°)-La désinvolture de nos contemporains, à la campagne mais aussi à la ville, de se poser des questions.
        Quand à la seconde guerre mondiale, l’entrée tardive des us (1942?), a permis la destruction de l’appareil industriel européen par l’ampleur des bombardements us, lui permettant de prendre le leadership mondial avec une infrastructure industrielle intacte.
        Les us et les anglo-saxons en général, via les banksters de Wall-Street et la City ont participé au financement de l’Allemagne, qui s’est terminé le 20 octobre 1942 avec le « Trading with the Enemy Act ».(voir l’excellent livre de Schuyler Ebbets).
        Sinon, un dossier en ligne
        http://questionscritiques.free.fr/Bush/Prescott_Bush_Hitler.htm
        Un livre de 1991
        http://users.skynet.be/roger.romain/chapitrepreambule.htm

        En ce qui concerne la Russie le financement de la révolution par le lobby juif de Wall-Street et de la City prévoyait la création d’un état juif. C’est pour cela que le Bund a soutenu cette révolution et les soviets.
        Le Birobidjian, région autonome juive ou oblast, a été fondé à l’initiative de Staline en 1928, avec le yiddish comme langue officielle (ce qu’elle n’est plus actuellement). Elle a conservé le statut de terre d’accueil pour les Juifs de Russie.
        http://www.youtube.com/watch?v=_NCNwnzwSNc
        Alors gentil les us et l’Angleterre (51ème étoile) du drapeau zunien ?

  • Gandalf

    Ils sont complètement fada.

  • silex

    Il y a les mêmes dans le pays du lobby qui n’existe pas, à Roissy ça commence à frôler, l’abus sexuel. Voir jusqu’ou vont les psychopathes ici :

    http://www.michelcollon.info/Mes-seins-feront-ils-exploser-cet.html

    Les Danois et les Suedois ont dit « Non » à ces gens

    http://minilien.fr/a0mqhp

    autre article http://mecanoblog.wordpress.com/2012/03/29/savez-vous-reconnaitre-un-terroriste/#more-8281

    Il y a vraiment des obsédés de l’irradiation doublés d’obsédés sexuels. Et ce sont les mêmes esprits qui ont imaginé de faire de l’éducation sexuelle dans les écoles. Ben voyons !

  • Nertalis

    Pauvre gosse ….
    Attention à la bombe qu’il à sur lui ….
    Il lui ont pas fait les rayons X pour des boulettes de shite dans le bide aussi ?

    Légèrement parano les ricains …