Surpopulation, quand l’Homme se met la nature à dos..

À compter de 1970, les surfaces allouées aux activités agricoles décollent. Cette période marque l’avènement de l’agriculture industrielle, des grandes monocultures gavées d’intrants chimiques. Malgré les gains de productivité, les 13 millions d’hectares ne suffisent plus pour répondre aux besoins de l’exportation.

Et pour cause : les quantités de blé tendre français vendues à l’étranger passent de 4 millions de tonnes en 1970 à 18 millions en 1982, après quoi elles ont baissé. Cette expansion ne répondait en rien aux besoins de la population française. Il s’agissait avant tout d’un enjeu économique. La France exportant ses productions, il a été décidé, en toute logique, d’importer de quoi nourrir les Français.

Cette perte d’autonomie alimentaire trouve aussi son origine dans la spécialisation des cultures. La France est le premier producteur mondial de betterave à sucre. Que faire de toute cette betterave, si ce n’est l’exporter ? Ainsi, pour un certain nombre d’aliments indispensables, la France compte principalement sur l’importation.

La marchandisation des denrées concourt pour une bonne part à ce phénomène. Ces produits alimentaires constituent aujourd’hui une force économique au même titre que des biens de consommation. Sans arrêter l’exportation agricole, du vin notamment, il serait judicieux de recentrer les productions sur les besoins directs de la population et non pas sur les exigences de l’industrie agro-alimentaire ou de l’exportation. 

Cultiver en France tout ce qui peut l’être permettrait une quasi autonomie et allégerait le bilan carbone. Relocaliser et diversifier l’agriculture serait de même plus sain pour les autres pays exportateurs spécialisés. Le Brésil ne cultive plus que du soja, l’Indonésie de l’huile de palme et les plaines des Etats Unis sont couvertes de maïs.

Ce sont les prix et non plus les besoins alimentaires qui dictent les échanges. Ainsi, la Grande Bretagne peut exporter des pommes de terre vers les Pays-Bas et importer, de ce même pays… des pommes de terre.

L’absence de liens entre le nombre d’individus et la capacité de production agricole « réelle », ainsi que la quête de bénéfices au mépris de l’environnement, ont créé une agriculture destructrice de biodiversité. Cela a également permis à la population de grossir sans tenir compte des capacités réelles du milieu à subvenir aux besoins.

Le développement de l’industrie de la viande suit malheureusement cette tendance. Si les animaux sont en majorité élevés et tués en France, leur nourriture est en partie constituée de soja (OGM) en provenance du Brésil et leur viande vendue au Royaume-Uni.

Selon le Fonds Mondial pour la Nature (WWF), la France importe chaque années 4,5 millions de tonnes de soja du Brésil, soit 22% de la production de ce pays, au prix d’une déforestation massive. Cette production nécessite plus de 400m² de surface agricole par habitant. Infaisable en France.

Sans mondialisation agricole la France n’aurait pu se permettre de produire autant de viande et d’exporter autant de betterave. Les équilibres écologiques et économiques auraient été mieux préservés.

Aujourd’hui, les champs disparaissent en France. Pourtant, avec la généralisation nécessaire du bio, les surfaces agricoles seraient bien utiles pour palier une possible baisse de rendement. La FAO a montré que l’agriculture biologique ne pouvait, à elle seule, assurer la sécurité alimentaire au niveau mondial mais pouvait y contribuer de manière importante.

Des chercheurs autrichiens ont prévenu que l’Autriche ne pourrait assurer son autonomie alimentaire si elle passait au tout bio. Le bio met en lumière l’excès de population induit par la surproduction alimentaire. A l’inverse, une étude canadienne menée pendant 10 ans est plus optimiste et révèle que le bio pourrait, en fait, nourrir l’humanité.

Les engrais bio, encore très peu utilisés, autorisent des rendements élevés. Cependant, à mesure que la population augmente, les terres disponibles pour son alimentation sont trop souvent urbanisées.

Le désastre de l’agriculture intensive est longtemps resté ignoré. Il a participé à la plus grave crise agro-alimentaire et écologique de l’histoire de l’humanité.

La révolution agro-chimique a donné tord à Malthus, qui prédisait une incompatibilité entre la croissance arithmétique de la production agricole (1,2,3,4) et la croissance exponentielle de la population (1,2,4,8,16). Elle a par la même occasion jeté le discrédit sur toute idée de dénatalité.

Homme et nature préservées sont incompatibles

En France, l’Homme n’est plus soumis à la sélection naturelle. La médecine sauve un grand nombre de personnes de maladies qui, associées aux guerres et aux famines, ont longtemps maintenu la population française sous la barre des 20 millions. Le seul moyen de contrôler l’effectif passe donc par la prise de conscience de la finitude des ressources et de l’espace, et du besoin d’autres espèces de vivre. Car aucune espèce, pas même l’Homme, ne peut se reproduire indéfiniment.

L’Homme s’infiltre dans toutes les niches écologiques. Dans les océans, par exemple, la pêche intensive court-circuite la chaîne alimentaire. Les humains pêchent ce que mangent les requins, qu’ils exterminent par la même occasion. Les grands prédateurs comme les requins empêchent non seulement les proies de proliférer, mais aussi de trop diminuer.

Par la prédation, ils créent une pression sur ces populations, ce qui les incite à se reproduire davantage. C’est un subtil équilibre que l’Homme ignore trop souvent. On ne s’avance pas trop en disant que les 7 milliards d’humains ne seront jamais végétariens. Il est donc probable que la pression sur les ressources halieutiques se poursuive jusqu’à épuisement total.

En prolongeant les courbes actuelles d’expansion urbaine et de besoins alimentaires croissants (donc de surfaces), la France et le reste du monde se dirigent vraisemblablement dans une impasse. D’autant plus vite qu’un paramètre vital reste ignoré : la résilience écologique. Pour s’auto-épurer, la planète a besoin d’un minimum d’écosystèmes sains – forêts, milieux humides, océans, faune et flore diverses, etc. – , de terres vierges en somme.

(…)

Pour lire la suite, cliquer ICI

Auteur : Christofer Jauneau

Source : www.natura-sciences.com via Sauve-la-Terre

109 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Il n’y a pas surpopulation mais une gestion des ressources alimentaires destinée à faire du profit.

    • si… si…

      le problème n’est pas de nourrir tout le monde parce que ca on peut effectivement mais ce qu’il faut c’est pouvoir nourrir tout le monde sans irrémédiablement détruire les équilibres naturels et pour ca il est déjà trop tard… il suffit d’ouvrir les yeux sur la réalité pour le voir il n’y a pas un endroit sur la planète qui ne soit saccagé!! tout cela ne durera pas indéfiniment…
      comme l’homme est incapable de l’admettre et d’être raisonnable c’est l’univers en agissant sur la planète qui va s’en charger (ce qui a déjà commencé).

      simple constat auquel ni vous ni moi ne changerons quoi que ce soit.

      • dudul

        il ne s’agit pas d’un constat, juste d’une affirmation répété en boucle dans les média…
        et que les gens finissent par croire tel un dogme…. comme tu le fait…

      • babs

        je confirme, nevenoé
        « Il n’y a pas surpopulation mais une gestion des ressources alimentaires destinée à faire du profit.  »
        +++

      • Bouffon

        Prends google et une calculatrice, pas besoin de cohérence ou de logique en mathématique…

        Enlève le pétrole qui n’est rien d’autre qu’une vie à crédit qui a fait son temps. T’as plus d’engrais, plus de tracteur, ni de chauffage.

        Niveau bois, même si ta familles et celle de tes frères et sœurs vous retourniez chez Papa & Maman. Si on arrive à se chauffer pendant 10 ans, c’est très très bien. Problème le renouvellement de la forêt est calculé sur 75 ans.

        Pendant la guerre, (Donc on était 2 à 3 fois moins) il utilisait à peu-près les techniques de nos ancêtres on pourrais comparer ça à de la culture bio « commerciale » comme on nous le vente à la tv et sur internet. Pourtant, les champs ne suffisait pas à nourrir le pays, il a fallut occuper les parcs publique, les plates bandes, les terrains de foot etc…

        Il se passe exactement la même chose à Cuba actuellement et en Corée du Nord c’est pire.

        Mais en faites le problème majeur c’est la flotte, pas d’eau pas de vie, pas de culture, pas de nourriture…

        ça c’est pour l’aspect pratique…

        De l’autre côté, t’as l’aspect idéologique avec les pays émergeant comme la chine, l’inde, l’Amérique du sud qui on goûter à la viande, à la voiture, à la télévision, au congélateur et qui vont comme les occidentaux ne pas accepter cette décroissance forcée.

        Alors si tu ne compte pas te mettre au cannibalisme (comme en corée du nord) alors tu ne peux pas nourrir tout la planète et si tu te mets pas à l’esclavagisme on se demande qui va remplacer tout ses litres de pétrole.

        Mais ça c’est rien, on a encore pire, le sang de la nature, c’est le pognon, c’est un outils de payement fort pratique comparativement au troc. Mais il est baser sur la confiance.
        Si tu rompt la confiance dans l’argent, alors c’est l’hyperinflation, comme cette argent représente les ressources de la planètes, c’est comme si ton silo, ton grenier et ton congélateur partait en fumée.

        C’est ce qu’on appelle le syndrome du barrage. Plus tu habite proche du danger plus tu dois l’occulter pour pouvoir continuer à vivre sans l’angoisse de l’épée de Damoclés.

        Autrement, y’a la Lune ou Mars, mais c’est plus chère…

      • Nevenoe Nevenoe

        Le problème n’est pas notre nombre mais, comme tu le dis, notre modèle économique entièrement basé sur les hydrocarbures ainsi que sur la spéculation alimentaire.
        En fait c’est l’économie mondialiste qui nous fout dedans.
        Il faut revenir à des productions agricoles réellement destinées à l’alimentation de base relocalisées et adaptées à leur environnement, c’est à dire qu’on arrache le maïs du sud ouest par exemple. De même il faut réduire les quantités de viandes produites …

      • Bouffon

        Bien sur que dans un société ou l’être humain n’as pas conscience que son subconscient et capable de lui présenter une logique cohérente en dépit du bon sens pour contourner une frustration. Le problème deviens bien le nombre.
        Il faudrait au moins que les gens soit moins égoïste pour s’écouter pour s’entraider. Mais même pour la majorité écouter et respecter sa famille et devenu plus dur que d’assumer un travail de merde en usine.

        Si n’avais pas cette multitude d’idée crée par le nombre qui te permets de te raccrocher à un espoir qui relèvent de la croyance alors la question ne se poserais même pas.

        ça fait un moment qu’on parle du sujet sur ce blog, depuis je suis passer à la pratique, je suis citadin la tâche n’en est pas plus facile. Mais il y a des buts incontournable (le chauffage, l’eau, la nourriture) et 7 milliards d’humains se battront pour les avoir et survivre et tu pourras avoir tout le pognon et les ressources que tu veux, il n’auront plus aucune valeur puisque ce n’est qu’un contrat temporaire qui ne résoudras rien.

        Que l’on puisse nourrir la planète entière dans une des plaine du viet-nam et quand bien même celà serrais possible sans ogm, serre, engrais et machine. Me laisse entièrement de marbre. Car demain tout le monde comprendras que ce pauvre vietnamien tient ta vie entre ses mains.

      • Tex

        Très juste Bibi!!!

    • Tex

      Bien sûr que si, qu’il y a surpopulation!!
      L’unité de mesure n’est pas de savoir si on pourrait nourrir tout le monde mais à quel prix on pourrait le faire…

      Et puis de quel droit monopolisons-nous tout l’espace vital au détriment des autres espèces??
      Du droit que nous nous arrogeons du fait de notre supériorité et de notre intelligence supérieure??

      Faut arrêter de délirer et vite reprendre notre vraie place… humblement!!!

    • willy74150

      bien sur que si il y’a surpopulation !!! crois tu vraiment que sans le pétrole et la mécanisation ainsi que l’électronique on serais 8 milliards ? et que ce chiffre va augmenter temps qu’il y’aura cette merde de pétrole ? vous êtes d’une mauvaise fois invraisemblable !!! en aucun cas cette planète n’est faite pour 8 milliards d’homme !!! citez moi un mammifère équivalent genre : gorille , singe , chimpanzé , loup , cheval , ce que vous voulez avec le même nombre d’individu !!! réponse aucune de ces espèces car eux non pas de pétrole !!! et en plus avec cette merde d’humain puante ils on aucune chance d’arriver à ce nombre !!! le seul qui y’arrive ce cache dans les bas fond de notre société c’est le rat bien plus petit et bien plus malin que nous , lui ne centre tue pas !!! arrêter de dire qu’il y’a assez pour tout le monde même en agriculture biologique la je me marre 100 fois plus … j’arrive pas à y croire quand j’entend ça ! regardez même le nombre de voiture , d’immeuble , de maison sa devient un cauchemars !!! mais non les gens copule copule sans arrêt obséder pas les gosses et surtout par la peur de la MORT !!! et oui un enfant ça laisse une petite trace de notre misérable vie pourrie de prédateur et de pollueur l’humain n’est même pas un cancer c’est pire y’a pas de mots … je suis heureux : pas d’enfant je part libre la conscience tranquille …………………………….

  • tarou

    c’est pas grave quand l’humain comprendra que son coté lapiniste a été devastateur il sera trop tard.

    l’humain a un trop gros ego il prefere aller jusqu’au bout et emmener tout le monde par le fond plutot que reflechir et faire des sacrifices pour le bien de tous.

    entre la religion qui a accentuée ce « degat » et ceux qui pensent avec des « si » on en est à un point de non retour.
    aujourd’hui la population ne cesse de croitre les problemes sont de plus en plus irresversibles mais on continue sans jamais se poser la question quand il y aura plus rien qu’est ce qu’on fera ?

    sans compter bien sur les secheresses ou les multiples problemes climatiques jamais pris en compte.

    l’humain se croit « superman » a penser toujours qu’il se sortira de tout aujourd’hui je n’ai plus aucun doute de son extinction. j’ai lu beaucoup de livres sur les degats qu’il pourrait y avoir si l’homme ne changeait pas sa façon de faire et comme il ne change pas les problemes augmentent.

    j’ai lu un livre il y a quelques annees qui parlait de 2030 (c’est juste une date butoire) ce livre explique comment nous serons confrontés a tout : ecologiquement et economiquement et ce qu’il y a dans ce livre nous sommes en train de le vivre c’est à dire que nous avons 20 ans d’avance sur des previsions catastrophiques donc pour moi rien de rejouissant la dedans. et etand donné que nous sommes preparés a rien sauf a vivre dans un confort bien reglé la chute sera d ‘autant plus brutale.

    j’ai compris que de toute façon il y a rien à faire parce que l’humain ne veut pas avoir de contraintes. si certains veulent des enfants il ne comprennent pas que les charmantes petites bouilles vont devenir des adultes consommateurs et detructeurs. ils preferent s’attendrir sur un petit etre qui leur ressemble et flatte leurs egos plutot que de voir que cet humain risque de ne plus avoir rien a manger. j’ai lu encore un article ou les enfants qui naissent auront un cancer propablement avant 30 ans. donc finalement nous risquons de revenir a une mortalité jeune comme avant.

    mais pour ma part quand j’analyse tous les degats il n’y aura peut etre rien cette année mais nous sommes bien proche d’un chaos. je me promene suffisament en foret pour voir deja de gros degats.

    • dudul

      le problème n’est pas dans la quantité mais dans la gestion.
      de nombreuses études on démontré qu’il y avait suffisamment de ressources pour tout le monde.

      par exemple, sait tu qu’un agriculteur peux être contraint de jeter sa production si il dépasse les cotas fixé par l’UE….

      à titre d’exemple je citerais un producteur laitier, disposant de quelque vaches contrains de jeter 3 000 Litres de lait par semaine….
      et là je ne prend l’exemple que d’un petit producteur seul…

      ouvrez les yeux… on vous manipule, on nous manipule… uniquement pour le profit

      • babs

        complet, l’agriculture de masse a ete installée pour tuer les petits aggriculteurs,
        pas du tout pour nous nourrir plus et mieux …
        sinon, personne n’aurait plus faim …

      • tarou

        comme je l’ai dit on est dans les « SI » donc vous pouvez debattre de ce que vous voulez avec les diverses theories de : il y en aura pour tout le monde !
        ACTUELLEMENT (je l’ecrit bien en majuscule pour dire que nous sommes au present et pas dans des projections futuristes qui n’existent pas) donc nous augmentons la population et nous vivons de la même façon.
        je ne sais pas qui ferme vraiment les yeux en fait !!! quans nous aurons cet equilibre de respect nature humain, on verra mais pour l’instant l’humain continue de s’accroitre et de detruire et de tout epuiser c’est suffisamment visible non tu crois pas ? et comme je le repete les degats sont extremements visibles et irreversibles, toutes les mers pollués toutes les forets saccages, que se soit en amazonie au bresil et memes nos petits bois ont pris un sacré coup. tu sais que je vois souvent le matin des renards des chevreuils des sangliers proches de chez moi car ils ont leurs forets de plus en plus detruites.
        mais je veux plus debattre vraiment pour ceux qui sont trop buttes on est pas immortels ni superieurs la nature reprendra tot ou tard ses droits c’est evident.

      • dudul

        si tu ne veux pas débattre, pourquoi vient tu exprimer ton point de vue? c’est un dogme? une religion? tu vient prêcher la bonne parole, et condamner au bucher les autres?

        on parle nourriture, toi tu nous parle des foret, des océans, … on a compris, tu est ecolo, et c’est bien…
        mais au lieu de te « buter » comme tu dit, essaye de réfléchir…. personne ne dit qu’il n’y a pas un problème de pollution, ni de gestion….

        quand on jette un sac poubelle par terre, c’est quoi le problème? le soucis c’est pas de crée le sac plastique… c’est bien de le jeter par terre…

      • Tex

        Si Dudul, le soucis c AUSSI de créer le sac de plastique, le produire pollue et qu’il soit par terre à la vue de tous ou bien dans une poubelle ça ne change rien à l’affaire!!
        Ce sac est là et sa production et son élimination polluera.

        C toi qui te bute sur la nourriture, on pourrait nourrir
        7 000 000 000 d’humains!!! La belle affaire!! Et puis???
        Tu crois que ça se résume à ça??

        7 000 000 000 d’humains rouleront en voiture, achèteront des milliers d’objets en plastique, seront fournis en électricité par des centaines de centrales nucléaires supplémentaires, consommeront, et pollueront,à notre stade de non évolution c i-né-vi-table !
        C donc une pure folie de ne pas inciter les humains à contrôler les naissances!!

        C la responsabilité de chacun de ne pas avoir une kyrielle de gosses en mettant en avant la conscience collective, agir pour le bien de tous et pas se dire : »Ben quoi, C mon droit quand même, d’avoir autant d’enfants que je veux!! »

        C cet égocentrisme, ce manque de conscience collective qui fait que la planète est dans cet état!!

        Tout le monde sait à quel point le plastique pollue, qui fait l’effort d’utiliser des bouteilles en verre??
        Qui fait l’effort d’essayer d’éviter le suremballage?
        Combien pratiquent le tri sélectif?

        Faut arrêter de résumer le problème par « On peut nourrir tout le monde »!!
        C exactement comme si tu disais, « J’ai un jardin de 100 m² et je vais y mettre 1000 chiens! Y a pas problème puisque j’ai assez d’argent pour les nourrir tous! »

      • Tex

        … et sa production et son élimination polluerONT…

      • rudolphe vandenberg

        je vois bien l image tragicomic de mille chien dans mon jardin qui f

      • babs

        la, je te confirme tarou,
        peu de personne on compris qu’il fallait s’adapter …
        les gens croient que la terre tourne autour d’eux !
        vrai pour la terre, elle est foutu pour moi … 2000 bombes nucléaires dans l’atmosphère … ça fait pas du bien, limite ça pourrie tout !!!
        ceci dit, dans les Pyrénées, et je peux vous dire que les légumes de nos agriculteurs …
        ben ils déboitent !!!

      • Tex

        Ils déboitent?? C à dire???

      • Tex

        + 1000 Tarou!!!!

        Dudul, je répète : nourrir tout le monde ; à quel prix pour le planète et les autres espèces??

        De quel droit une espèce pourrait-elle proliférer au détriment de sa propre espèces et des autres??? Du droit que nous sommes des êtres pourvus d’une intelligence supérieure?

        Si c’était le cas, il n’y aurait pas 7 milliards d’humains sur Terre et la planète ne serait pas dans cet état!!!
        L’humain est un parasite nuisible …mais la nature est bien faite et elle va bientôt se secouer les puces, j’ai confiance!!!

      • te fatigue pas pour des olibrius qui inventeront n’importe quoi pour ne pas avoir à se remettre en cause. leur but c’est de se trouver une bonne excuse pour ne rien changer à leur existence minable.

         » quoi se passer de technologie qui détruit tout et abandonner l’argent? plutôt crever  » et bien qu’ils se rassurent c’est ce qu’ils vont faire… suffit de voir comment simplement être menacé de perdre un emploi les rend fou de rage, ca court partout en gueulant et bientôt ils casseront tout.

        ces gens la loin de vivre leur vie ne font que la subir.

        triste spectacle en vérité…

      • Nevenoe Nevenoe

        Tes propositions puisque d’après toi on ne peut pas nourrir tout le monde ?

      • le temps des propositions, des améliorations, du système est fini !
        accroche toi au branche,ou pas tu fais comme tu veux, car ca va méchamment secouer…
        il est grand temps de devenir responsable de soi même et de cesser d’espérer une solution qui viendra des autres. il n’y aura pas de miracle de masse fruit d’un homme providentiel.

      • Nevenoe Nevenoe

        « il est grand temps de devenir responsable de soi même »

        C’est à dire ?
        On arrête de bouffer ? On tue les bouches inutiles ? Stérilisation pour tout le monde ?

      • Tex

        Et bien il faut commencer par accepter de n’avoir qu’un ou deux enfants par couple!!
        Avec un enfant, étant donné les décès, la décroissance est lente…. avec un enfant par couple, c plus rapide!!

        Ce serait déjà extraordinaire!!!

      • Tex

        ERRATA :Je voulais dire :

        « Avec DEUX enfants par couple, même aidé des décès, la décroissance est lente…. avec un enfant par couple, c plus rapide!!

      •  » On tue les bouches inutiles ? Stérilisation pour tout le monde ?  »
        Mais c’est du délire la… tu es un(e) grand(e) malade toi !!

        encore une fois : il n’y a pas de solution universelle alors occupe toi de toi, de ta vie et merci de foutre la paix aux autres !! c’est clair pourtant ce que je dis…

      • Nevenoe Nevenoe

        @ TAROU : pourquoi s’exciter comme ça ?

        Si tu as raison la nature reprendra ses droit et l’humanité sera dans la merde … et c’est tout.
        Si tu as tort tu te sera énervé pour rien.

      • tarou

        bof ! c’est surtout un ras le bol que rien ne change et que tout empire a cause de chacun d’entres nous!

        denoncer les illuminatis et leurs plans psychopate est une chose mais quelque part nous sommes tous responsables de ce qui se passe dans ce monde car nous avons tous été complices et nous ne reflechissons jamais aux consequences de nos actes.

        disons que je suis souvent dans la logique donc effectivement fermez les yeux sur certaines choses n’est pas mon style.
        j’ai pas forcément toujours raison mais c’est logique quoi lol et surtout je deteste l’hypocrisie humaine !

        enfin bref faut vraiment etre aveugle pour pas voir que l’avenir est tres tres sombre donc pas sur que j’ai tord revez ok c’est bien ! c’est ce qu’il reste a l’humain seulement a un moment donné il faut vraiment ouvrir les yeux.

        combien avant nous ont voulu changé le monde et on en est ou ?

      • Nevenoe Nevenoe

        Oui l’avenir est sombre pour de multiples raisons.
        Rejeter la faute sur chaque terrien est assez injuste car tout est mis en oeuvre pour désinformer et formater chacun d’entre nous depuis notre naissance.
        Remettre ce que l’on croyait en cause est une démarche très compliquée.
        Il y a des tabous difficiles à briser.
        dans le post sur Mein Kampf il y en a un qui dit qu’il ne l’a pas gardé sur son PC par une crainte assez absurde. C’est à cause du matraquage que nous subissons depuis notre naissance sur ce sujet.
        Combien de Français osent se renseigner sur les thèses révisionnistes ?
        Ce sont des exemple du carcan mental que les politiques et les médias nous posent dès notre enfance le tout relayé par nos parents amis etc …
        Ceux qui osent parler se font traiter de tous les noms, celui de conspirationiste étant encore le plus aimable…

      • Bouffon

        Certes, mais on sais déjà que le gaspillages suffiras à éradiquer la faim dans la monde. Pas à nourrir la planète.

  • fotoulavé fotoulavé

    T’as raison tarou. Il suffit de regarder autour de soi. Dans la nature ou en ville pour voir le décalage entre la réalité et ce qu’il se passe. Ce que je ne comprend pas c’est le peu de gens qui, comme nous, comme moi, accepte de voir ce qui arrive au galop. Je suis attéré de cette attitude  » tout va bien, on continue dans les bien de consomation et zéro dans les liens humains ». Aucun de mes amis proches de mon domicile ne me prennent au sérieux.
    Le chaos est en marche et ça va friter trés vite, l’affaire de quelques mois.

    • dudul

      tout comme je l’explique au dessus, il ne s’agit pas de quantité, nous produisons suffisamment pour tous…

      commence par te demander comment se fait-il que chaque jours en france, se sont des milliers de tonnes de denrées alimentaires qui sont jeté… elle seul pourrait nourrir 3 ville comme paris…

      • hopix

        Il ne suffit pas que la Terre ait la capacité de nourrir ces fameux 12 milliards d’humains.
        Il y a aussi l’eau, l’énergie, les comportements individuels et collectifs.
        Il n’y a pas que la quantité nécessaire pour ces éléments, mais aussi la qualité qui fait défaut.

        On le voit déjà pour être passés de 6 à 7 milliards en assez peu de temps.

        Curieusement, la crise ramène la métaphysique sur le devant de la scène, à cause de l’hystérie ravageuse d’un système de profits qui prétendait justement évacuer celle-ci.

        Il est temps de considérer que la nourriture n’est pas seulement de se remplir le ventre avec les matières digestes et plus ou moins calibrées.
        L’acte de se nourrir, de boire, nous met en communication intime avec les nutriments que nous absorbons. Il y a une réelle continuité matérielle, au niveau macroscopique.

        Il est impensable, compte tenu de ce que nous savons aujourd’hui (ou devrions savoir) que la question du qualitatif soit régulièrement escamoté au profit (hé oui, encore) du quantitatif.

        Il semble assez probable que d’une façon ou d’une autre, nous vivrons moins longtemps, et moins nombreux par conséquent.

        Reste à savoir ce que nous acceptons ou refusons de subir.
        Notre liberté est aussi de nous réapproprier nos vies, et a fortiori nos morts. Il y a aussi une question de dignité qui se posera à nous tous, comme elle se pose actuellement aux personnes dites « en fin de vie » ou à leur entourage.

      • hopix

        Ce que je crains c’est qu’ici et là éclatent des guerres civiles, outre les guerres militaires de plus ou moins « basse » intensité.
        Il n’y aurait qu’à pousser un peu dans ce sens…
        Le peuple est divisé à propos de solutions qu’il jugerait bonnes, même s’il arrive à un accord assez massif sur ce qu’il refuse.

        Seulement, les passions sont bien vives autour d’idées qui ne sont souvent contradictoires qu’en apparence.
        Les arguments pour « prouver » ou convaincre » ne font que souligner les divisions et exacerber les passions.

        Tout ça profite à qui ? On voit bien l’intérêt (pour certains 1%) qu’il y a à laisser se creuser des clivages artificiels et attiser haines et intolérance.
        Seulement nous en paierons le prix aussi .

      • rudolphe vandenberg

        donc si jai bien comrpsi les 1%(illiminati ou pas..) ont raison de vouloir baisser la population a 500 millions d’humains???

      • Tex

        Non, on ne parle pas de tuer des gens, on parle d’arrêter de se reproduire comme des lapins, c pas tout à fait pareil!!

      • delphine

        salut Tex

        exact.
        la question est juste,
        mais il ne faut pas se tromper dans la réponse.

      • Tex

        Absolument!! pas question de stérilisations imposés…mais d’une conséquence de la prise de responsabilités pour chaque humain.

      • Bouffon

        Ouais mais regarde les chinois, il pratique l’enfant unique depuis 1980 et leur population commenceras à maigrir en 2030.
        Alors que tout les 13 ans la planète compte 1 milliards d’habitant en plus.

      • Tex

        Oui, mais pas un milliard de chinois!!!

      • hopix

        Je ne dis pas qu’ils ont raison, à supposer qu’ils aient effectivement ces intentions là (et qu’ils soient en mesure des les réaliser, ce qui n’est peut-être pas si facile tant qu’eux-mêmes n’ont pas encore de solution de refuge sur une exo-planète).

        Je dis seulement que c’est probablement ce qui arrivera, suivant le principe de causes multiples et combinées, dont on sent bien l’émergence actuelle.

        Je ne sais pas quand, ni comment… (sinon je le dirais)

        A moins que d’autres évènements jusqu’ici inconcevables se produisent, qui modifieraient totalement les conditions initiales que nous avons là. Question de croyance à notre niveau, mais tout est possible, gardons ça à l’esprit.

      • Tex

        De toute façon, la pollution tend à stériliser les humains et C très bien comme ça!!

        Que peut-on rêver de mieux comme mécanisme régulateur?

        Tu pollues la Terre Mère? Et bien ta pollution te stérilise et tu disparais!!
        C MAGIQUE!!!!
        MERCI LA NATURE!!

      • hopix

        Oui Tex, je suis d’accord avec toi, je pense qu’il y a une tendance naturelle à l’ordre (dans la nature) et à l’équilibre. L’Humain a tendance à refuser ceci, parce que son égo est à la fois surpuissant et très fragile. Ce qui le conduit à élaborer un certain nombre de défenses symboliques dans son psychisme (individuel et collectif).
        Nous en sommes à peu près là, et il devient certain que nous devons changer quelque chose.
        Individuellement chacun a sur ce point ses croyances et convictions, mais collectivemrnt cette conscience n’est pas encore mûre vis-à-vis de cette phase décisive de l’histoire humaine, pour laquelle nous manquons de référence.
        Quoiqu’en disent les prophètes, gourous et manipulateurs de tout poil.
        Mais on a bel et bien à se redéfinir, et ça pourrait être passionnant.
        Quant à notre mort, hé bien vivons là, comme nos aïeux, quand le moment vient chacun le sait. Puisque c’est la seule chose ici-bas qui soit certaine. :)

      • Hilaire

        Amen ! ;-)

        Ces conversations peuvent devenir très intéressantes, quand on prend la peine d’écouter l’autre sans le juger, la preuve ! :-)

  • Gandalf

    SOS-SOS-SOS

    Salut, je n’arrive pas a mettre d’avatar sur mon profil, avez vous rencontré des soucis ?
    Pourtant j’ai tout converti avec « photofiltre » suis avec 800 octets et 40 de résolution.

    ???

    • voltigeur voltigeur

      Tu peux re-essayer à partir de lundi! Benji va migrer le site sur un autre
      hébergeur, car nous avons des soucis de saturation. (erreur 500)
      Espérons que le nouveau serveur sera à la hauteur!!

    • dudul

      inscrit toi sur gravatar (wordpress)

      • perso ces idiots ne veulent jamais valider mes avatar, du moins ils mettent toujours une classification comme étant inapproprié… bas voyons

        il l’aime pas ma belle pyramide ? :D

        C’est tout simplement de la censure.

      • @snow pourquoi fais-tu de la pub pour DAVID DUKE sur ton blog? David Duke, né le 1er juillet 1950, est une personnalité politique américaine, activiste nationaliste blanc et écrivain. Sa notoriété vient aussi du fait qu’il est un ex-sorcier impérial des chevaliers du Ku Klux Klan.

      • Peu être parce que l’on née ni ne grandit parfait, qu’après avoir participé et cru à ce genre de choses et que malheureusement grâce à ça on découvre qui réellement nous manipulaient, et qu’au final on se penche sur l’unique problème qui n’est ni noir ni jaune, bas je suis qui pour juger le parcours d’un autre, si au final il se bat contre la gangrène de son pays, qui participe bien d’ailleurs aux problèmes du notre.

      • Que tu fasses un travail d’information, soit! Chacun y trouve son compte. Je ne te demandes pas de juger mais au moins de faire preuve de circonspection quand a ta façon de relayé de l’information de tel ou untel. Tenir le même discours que David Duke ne de te dérange pas plus que cela?

        A part cela, pour faire un gravatar il faut aller sur l’adresse suivante: http://fr.gravatar.com/

        Salut à tous les moutons.

      • et de quel discours tu parles au juste ?

        Mettre un lien vers son site n’a jamais fait de moi un disciple de ce gars, ni même un chrétien orthodoxe, car je partage aussi le site de ce prêtre.

        Tu sais, ça fait un an que j’ai mon site, en un an et 130.000 visites je n’ai eu qu’un seul mail m’accusant d’antisémitisme, et fort heureusement j’ai réussi à faire changer d’avis à cette personne, comme quoi c’était juste la pensée unique qu’il l’avait pousser à croire ça de moi, donc à part ce mail, je n’ai jamais eu aucune plainte de qui que ce soit, donc je continuerais de partager les liens que je jugerais intéressant, que ce soit un ancien raciste ayant mis une crois sur son passé, un ancien juif orthodoxe devenu chrétien et j’en passe et des meilleurs.

        Les liens que je partage sont à l’image du contenu de mon site, je donne généralement du grain à moudre pour tout les avis, et parfois je donne mon propre avis, mais je ne me limite jamais à une façon de penser ou de voir les choses.

        Donc pour moi, ça ne me pose aucun problème de conscience.

      • Tex

        Salut Obio!! Ca faisait longtemps!!

      • Salut tex, vivement demain!

        @snow Sur David Duke, il existe des vidéos que l’on peut qualifier sans aucuns doutes d’antisémitisme notoire. M’enfin fait comme bon te semble. Ne t’étonnes pas que des gens ensuite disent « il l’aime pas ma belle pyramide ? :D »

      • aucun rapport entre cette fameuse pyramide, duke et l’antisémitisme.
        ou alors je me trompe hein ? :p

        en tout cas rien avoir, sinon ils auraient supprimé le lien vers mon site.

      • Le rapport est très simple sous couvert d’antisionisme certain comme toi se réfère et mette en avant des gens foncièrement raciste comme David Duke. maintenant si tu aimes relayer les thèses de ce genre de personnage peut-être as-tu des points communs avec lui?

      • Nevenoe Nevenoe

        Obio, ce type que je ne connais pas dit peut être des choses exactes bien qu’il fasse partie du KKK.

        Si Hitler dit que le charbon est bleu devons nous pour autant refuser ce fait et dire qu’il est vert ?

        Hitler était végétarien; est ce que de ce fait les végétariens sont des Nazis ?

      • Nevenoe Nevenoe

        « Si Hitler dit que le charbon est noir devons nous pour autant refuser ce fait et dire qu’il est vert ?

      • yael

        Ahhhh ça me manqué le duo de choc !!!! lol
        Bonjour Obioxoido…

      • Salut Yael.

        @nevenoe Imagine une thèse qui ne citerait que des phrases de Hitler, quel effet veux-tu que cela produise?

        Nul besoin de vérifier les dégats que l’idéologie nazie a produit pour comprendre que c’est mauvais tout comme peut-l’être aussi le communisme ou toute forme d’absolutisme politique mais aussi religieux, économique…

        David DUKE (ex-sorcier impérial des chevaliers du Ku Klux Klan)qui prône la suprématie blanche ne peut que se fonder sur un parti pris des qu’il émet une opinion et comme sa doctrine est très subjective. Il apparaît qu’un discours fondé sur la haine ne peut pas rassembler et a pour effet de discréditer son discours.

        Quand David DUKE aborde le rôle des juifs dans l’esclavage (commerce triangulaire, il est certain que son discours ne sera pas scientifique et plutôt orienté donc propagandiste.

        La promotion des vidéos de David DUKE dans le site de Snowleopard permet d’apprécier le côté tendancieux de ce qui s’appuie sur les théories conspirationnistes afin de désigner un ennemi invisible.

        Je trouve cela dommageable de tenir un dicours politique sur les paroles de tel personnage surtout quand il s’adresse à des esprits en devenir soit des jeunes, des adolescents… qui n’ont évidemment pas suffisamment d’esprit critique pour s’apercevoir de la manipulation dont ils sont ou seront victimes par des sectes comme le KKK.

      • Nevenoe Nevenoe

        Et si ce qu’il dit est la vérité ?

        En ce qui me concerne je n’en ai aucune idée et le sujet ne m’intéresse pas.

      • @nevenoe, je remarque simplement une confusion voulue entre antisionisme, conspirationisme… tendant vers l’extreme droite. Effet boeuf ou flou artistique de snowleopard?

  • Clocel Clocel

    Dans un mémoire daté du
    10 décembre 1974, intitulé «Incidences de la croissance
    de la population mondiale sur la sécurité des États-Unis
    et sur ses intérêts outre-mer», Henry Kissinger écrivait :
    «Pour perpétuer l’hégémonie américaine du monde et
    assurer aux Américains un libre accès aux minéraux
    stratégiques de l’ensemble de la planète, il est nécessaire
    de contenir, voire de réduire, la population des treize
    pays du Tiers-monde (Inde, Bangladesh, Nigeria…)
    dont le poids démographique à lui seul les condamne,
    pour ainsi dire, à jouer un rôle de premier plan en politique
    internationale. » Pour atteindre ce but, il faut faire
    accepter les méthodes de contrôle des naissances par les
    leaders du Tiers-monde, grâce à une incitation politique
    (en prenant garde que de telles pressions n’apparaissent
    pas comme une «forme d’impérialisme économique
    ou racial»!!!). Et si ce plan se révélait inefficace,
    il faudrait recourir à des méthodes plus coercitives.
    C’était aussi l’avis du Dr M. King, l’un des responsables
    des stratégies démographiques : «Essayez le planning
    familial, mais si cela ne marche pas, laissez mourir
    les pauvres parce qu’ils constituent une menace écologique
    »!!! Déjà, dans les années 1950, un auteur américain,
    William Vogt, prônait une réduction drastique de
    la population : «Une guerre bactériologique à grande
    échelle serait un moyen efficace, si elle était énergiquement
    menée, de rendre à la terre ses forêts et ses pâturages.
    » La «solution finale» du problème écologique par
    la réduction démographique s’appuierait sur quelques
    évidences de bon sens, du type : une planète finie est
    incompatible avec une population infinie.

    Extrait de: Petit traité de la décroissance sereine de Serge Latouche.

    • engel

      Ca a le mérite d’être clair !

       » solution finale » :
      Sur ce coup là ce n’est point la méchante marionnette « Adolf H » qui dit cela. Mais bien un futur prix nobel de la paix…..Tout comme l’est Obama !

  • Y’a bien des solutions dans certaines régions, mais faudrait surtout pas que les peuples soient conscient de ça, c’est pas bon pour le bizness.

    http://youtu.be/NILytyvVivo

    concernant cette histoire, j’avais vu y’a quelque année la vidéo en entier, de mauvaise qualité malheureusement donc je n’avais pas juger bon de la conserver, enfin bref, le truc c’est qu’il en ai venu à expliquer comment il fait vraiment, il utilise l’énergie tellurique de cette zone ( mexique ), beaucoup de zone dans le monde sont charger en magnétisme, c’est avant tout ça qui permet de genre de culture géante, et il y ajoutais un produit avec l’eau, je sais plus le nom, mais c’est un composant que l’on aurait tous en petit quantité dans le corps, ce qui donc augmente la quantité qu’il y aurait au naturel dans le sol, et donc en additionnant tout ça, les légumes deviennent de taille démesuré.

  • delphine

    salut les moutons

    certes un des premiers problèmes
    réside dans la mauvaise répartition des matières premières
    à commencer par celles alimentaires.

    le problème va bien au-delà.
    car cela implique une restructuration globale
    de la société mondiale.

    etil y a deux moyens pour arriver à cela :
    la bonne et la très mauvaise.

    la bonne solution consiste à développer
    un projet éducatif
    pour faire évoluer les sociétés,
    vers un esprit de partage et de modération des besoins.

    la très mauvaise
    se bornera à laisser faire sur la pente où nous errons actuellement,
    pour finir en coupe réglée sous la dictature du NOM.

    quand on voit les difficultés à faire cohabiter
    7,5 milliards d’habitants en ce moment,
    on peut avoir de très gros doutes,
    concernant la qualité de la vie planétaire,
    si l’on se retrouve à 9 ou 15 milliards,
    (selon certaines projections…).

    maintenant est-il utile
    de laisser croître les populations
    au rythme actuel,
    même si l’on note quelques petits tassements localisés?
    cette croissance exponentielle
    va servir à qui??????
    aux multinationales
    qui pourront continuer à faire des bénéfices,
    en vendant leurs sous-produits,
    à des masses de plus en plus lobotomisées?
    à la finance,
    qui aura ainsi toujours plus de moutons à tondre????

    à y regarder de plus près, pousser à la surnatalité,
    profite au NOM, plus qu’autre chose.
    plus les masses seront entassées dans des mégalopoles,
    plus elles seront à la merci des systèmes en place.

    que feront 30 millions de ventres affamés
    appartenant à des populations sans travail
    à MEXICO, LAGOS et ailleurs.
    ils consommeront la junk food
    et les sous produits de loisirs
    qui fera la richesse
    de castes vivant dans des archipels harmonieux
    où des urbanistes bobos
    caseront les zélites.

    tant mieux pour ceux qui se seront haussés
    dans la caste dominante.
    pour les autres….
    quel avenir,
    à construire ou à subir????

    le problème de la surpopulation
    ne se limite pas à la répartition de la nourriture.
    mais à celui de toutes les énergies non renouvelables,
    et de nombreuses matières premières
    QUI DONNENT DÉJÀ DES SIGNES DE DÉFICIT PROCHAIN.

    le tourisme sera aussi un des prochains gouffres
    énergétiques et source de pollution.
    On attend d’ici peu,
    1 milliard de touristes par an…..
    qui emprunteront des avions, et iront polluer
    à grande échelle,
    les pays du Tiers Monde.

    Le Tiers Monde
    devrait s’occuper de son agriculture vivrière
    pour nourrir ses populations
    plutôt que de se focaliser sur des tourismes de masse
    qui le transformera juste lui-même
    en source juteuse de petits sous-consommateurs.

    la surpopulation ne se limite pas
    à poser le problème de la juste répartition de la nourriture,
    mais encore faut-il savoir de quelle nourriture?
    et jusqu’où est-on censés laisser les populations croître?
    quelle sera la limite?
    si on se refuse à en penser une,
    maintenant,
    faudra-t-il attendre une auto-régulation des systèmes?…
    avec des coups de pouce
    toujours rentables pour certains :
    c’est à dire des guerres,
    et des épidémies!

    enfin laisser la population mondiale
    croître sans réflexion,
    pose le problème des autres espèces.
    NOUS NE SOMMES PAS SEULS SUR TERRE.
    au détriment de qui continuerons-nous à augmenter?
    nos terres arables
    et vivables dans des conditions correctes
    sont archi-limitées.
    beaucoup d’espèces sont en voie de disparition.
    beaucoup de sols cultivables sont DÉJÀ morts.

    l’humanité fait la preuve depuis longtemps qu’elle est capable du pire,
    il serait sans doute de temps de montrer qu’elle pourrait aussi le meilleur.

    • Tex

      « enfin laisser la population mondiale
      croître sans réflexion,
      pose le problème des autres espèces.
      NOUS NE SOMMES PAS SEULS SUR TERRE.
      au détriment de qui continuerons-nous à augmenter?
      nos terres arables
      et vivables dans des conditions correctes
      sont archi-limitées.
      beaucoup d’espèces sont en voie de disparition.
      beaucoup de sols cultivables sont DÉJÀ morts. »

      C ce que je me tue à répéter!!!
      Mais ça a l’air de passer à 100 lieues au dessus de la tête de pas mal de gens!!!

      Et j’ajouterai que nous avons déjà fait disparaître qq milliers d’espèces… elles ne sont pas en voie de disparition, elle ont disparu, C fait… plié !

      Avant, sur : http://www.worldometers.info/fr/
      on pouvait voir en « direct » de comptage des espèces qui disparaissent et le nombre d’espèces disparues depuis le début de l’année…

      Bien sûr, ils ont supprimé ce compteur, tellement c’était hallucinant !!

      Je pense qu’en 2012 nous en sommes déjà à plus de 1500 espèces disparues!

      Et sur cette liste, ils ont bien pris soin de ne mentionner pratiquement aucune espèce disparue depuis l’ère industrielle!!
      http://www.2hcreations.net/memorium/liste.html

      Y aurait-il comme un problème???

  • il y a une solution pour produire de la nourriture(légumes et fruits)….avec un minimum de place et un maximum de rendement en terme de quantité et de qualité nutritive….c’est l’hydroponie…! qu’ en pensez vous ???

    • st malo q

      c’est du n’importe quoi …
      je sais j’ai fait …
      et vu la raréfaction de l’eau douce non pollué c’est à passer aux oubliettes .

  • NEO

    Delphine, l’être humain est capable du meilleur comme du pire chaque jour et à tout instant.
    Au moment ou un homme bat sa femme à mort, une femme fait son maximum pour s’occuper d’animaux blessés et abandonnés qu’elle recueille chez elle.

    Je pourrais sortir une tonne d’autres exemples comme ça pour illustrer une journée banale sur terre.

    Non, le fait est que l’Homme n’est pas immortel (du moins pas pour l’instant) et certes, une meilleure gestion des ressources ainsi qu’une prise de conscience de toutes les populations permettraient à l’être humain de prospérer pendant des siècles et des siècles encore.

    Mais à quel prix et surtout dans quel but ? Plus l’Homme prospérera et plus il prendra de la place. Il aura besoin de toujours plus de ressources, comsommera en plus grande quantité et rejettera beaucoup plus de déchets et autres.

    Il est évident que les « zélites » comme tu le dis ont en tête d’épuiser au maximum les ressources de la Terre afin de se préparer à la quitter dans les meilleures conditions et d’aller exploiter les ressources d’une autre planète et ainsi de suite.
    (C’est enfoiré de Cheminade n’avait pas tort du tout en parlant d’exploiter au plus vite Mars ainsi que la Lune)

    On va vers une division nette de la population humaine: ceux qui auront l’argent, les ressources ainsi que toutes les avancées scientifiques de leur coté et qui deviendront de plus en plus des sur-hommes robotisés. De l’autre coté on aura les laissés pour compte, devenus bestiaux, pauvres, désabusés qui ne feront que se battre pour le peu de ressources qui leur restera.

    • delphine

      ta vision des choses me paraît assez proche
      de ce qui risque d’arriver concernant la division
      entre :
      une caste contrôlant tous les pouvoirs
      et des masses hyper contrôlées
      pour faire fonctionner le système.

      y-a-t-il encore un peuple pour se révolter dans l’avion? :-)

      tous les indices du contrôle des populations grâce à des technologies
      sont déjà là,
      qu’est-ce que ce sera dans 15 ans?

      c’est maintenant qu’il faut y réfléchir et vite!
      on a bien moins de temps que ce que l’on voudrait espérer.

  • Nevenoe Nevenoe

    Certain sont en train de gober des fadaises qui permettront de mettre en place des programmes eugénistes car, bien entendu, tout le monde ne pourra plus se reproduire comme il l’entend et les heureux élus le seront en fonction de certains critères.

    pensez aux guidestones …

    1. Maintenez l’Humanité sous les 500.000.000 en équilibre perpétuel avec la nature
    2. Opérez la reproduction sagement en améliorant la forme physique et la diversité
    3. Unissez l’Humanité avec une nouvelle langue vivante
    4. Réglementez la passion, la foi et la tradition et toutes choses où la raison est altérée
    5. Protégez les peuples et les nations avec des lois justes et des tribunaux justes
    6. Laissez toutes les nations se régenter par elles-mêmes et résolvez les conflits externes dans un tribunal international.
    7. Evitez les lois insignifiantes et les fonctionnaires inutiles.
    8. Mettez en balance les droits individuels avec les devoirs collectifs.
    9. Chérissez la vérité, beauté, amour en cherchant l’harmonie avec l’infini.
    10. Ne Soyez pas un cancer sur la terre : laissez de la place pour la nature, laissez de la place pour la nature. »

    • delphine

      les guidestones posent beaucoup de questions ….
      à commencer par : qui sont ses vrais promoteurs?

      elles évoquent une utopie.

      or toutes les utopies imaginées à ce jour,
      si l’on veut bien y réfléchir,
      ressemblent de près ou de loin à des dictatures,

      sauf s’il est question d’un programme ou les individus préservent une « marge de liberté ».
      ou d’incertitude,
      si l’on veut parler en terme de physique.
      on ne pourra jamais faire l’économie d’un juste équilibre
      entre l’individuel et le collectif,
      si l’on veut que l’humain préserve sa créativité,
      au sens le plus large du terme.

      l’eugénisme n’est pas et ne sera jamais LA solution.

      les solutions résident dans la sagesse, la bonne volonté, traduites dans l’éducation
      pour amener les peuples à une conscience générale des droits et des devoirs
      que nous avons les uns envers les autres
      et envers la nature.

      ne soyons peut-être pas pressés de savoir,
      comment ILS vont réduire la population mondiale,
      pour la faire passer sous la barre des 500 millions,
      sans « interventions douloureuses et arbitraires. »:-(

      • Clocel Clocel

        @ Delphine.
        « or toutes les utopies imaginées à ce jour,
        si l’on veut bien y réfléchir,
        ressemblent de près ou de loin à des dictatures »

        Regarde, là: http://fr.wikipedia.org/wiki/Marinaleda

        La finca de Somonte, voisine de Marinaleda qui vient d’être évacuée manu militari, avait pour but de reproduire ce modèle…

        C’est parce que cette « utopie » est reproductible qu' »ils » n’en veulent à aucun prix!

        Bien à toi.

      • delphine

        Marinelada est effectivement
        une histoire très intéressante,
        certainement un modèle sur bien des points,

        il n’empêche que nous sommes désormais
        confrontés à des situations globales destructrices.

        paradoxalement,
        cette pensée « globale »
        si efficace à Marinelada,
        n’est valable pour le moment
        que sur de petites unités de territoires,
        avec des faibles populations.

        il suffit de constater les agressions pernicieuses
        dont ils sont victimes.

        pour le moment il n’y a pas de solution globale à l’échelle de la planète,
        on peut juste penser et agir global,
        mais au niveau local.

        c’est le bon vieux principe, toujours efficace:
        « ne cherches pas à changer le monde,
        commences par changer toi-même,
        et le reste viendra par surcroît. »

    • Tex

      Ben oui, désolée mais sur le fond ils ont parfaitement raison…
      Maintenant il reste à arriver à le faire appliquer… pour ça il faudrait que chaque personne développe une conscience globale.

  • st malo q

    ya quand même des gens sensés ici …notez que chacun tirera la couverture à soi .

    une chose est sûre ya trop d’obèses et surtout trop de cons !
    à bon entendeur !

  • st malo q

    c’est comme quand tu roule sur une route de campagne ds ta 106 pijot et que tu croise un 4X4 qui prend toute la place …
    la personne qui conduit le 44 paie autant d’impôt que ta tête de con pour rouler sur la route …

  • VOYAGEUR

    arfff
    je viens de réaliser que la Grèce est en tous points l’avenir de l’homo sapiens gaïaounesque
    pas de thunes, donc pas de conso, donc pas de pollution
    taux de fécondité : 203 ieme rang mondial sur 222
    sélection naturelle
    la voie est toute tracée, reste plus qu’à suivre

  • Tex

    Il ressort de tout ça que l’humain n’est vraiment qu’un animal et de la pire espèce…
    Toutes mes excuses aux autres espèces…

  • NEO

    Non Tex, je pense que l’être humain est une espèce parmi toutes celles qui ont existé, existent et existeront à l’avenir.

    Il paie simplement le prix du grand développement de son cerveau. Nous faisons juste parti d’un cycle qui se renouvellera tant que la Terre existera.

  • engel

    D’abord, il fallut des bras pour produire.
    Puis, il fallut des bouches pour consommer.
    Aujourd’hui, il faut notre chair pour prospérer.
    Demain, il voudront notre peau !

  • engel

    -« On est trop fort, on est trop puissant, on est trop gros, on est trop… pour disparaitre. Rien ne pourra jamais nous détruire ».
    Résultat, un petit rongeur vivant sous terre de rats (mi-lémurien/mi-rat) prit leur succession.

    Mais au final ces bestioles donnèrent naissance à une bête encore plus prétentieuse : L’homme.

    *** Je sais, j’y étais !

    • engel

      Arh, manque le titre !!!

      Les dinosaures disaient*** :

      -« On est trop fort, on est trop puissant, on est trop gros, on est trop… pour disparaitre. Rien ne pourra jamais nous détruire ».
      Résultat, un petit rongeur vivant sous terre de rats (mi-lémurien/mi-rat) prit leur succession.

      Mais au final ces bestioles donnèrent naissance à une bête encore plus prétentieuse : L’homme.

      *** Je sais, j’y étais !

  • dudul

    Bon, au moins, se sujet aura eu le mérite de nous faire débattre…
    Je vais pas en rajouter sur le sujet mais tenter d’expliquer ma vision des choses…
    Beaucoup de com’s ne font que véhiculée des grandes phrases, répétés en boucle dans nos média, sans se poser les bonnes question, et se pérmètent de qualifier de con toute idée divergente,ou pas rigoureusement identique. (Les même média qui se foutent de nous à longueur de journée)

    Déjà sachez que je suis au moins aussi écolo que vous…

    J’ai l’impression que beaucoup, cessent de se poser des questions des que le mot écologie est prononcé.
    Au point que si un pyromane vous disait qu’il est écolo, vous l’aideriez à foutre le feux…l

    Et sincèrement, je trouve ça dommage.

    Je pense que certaines personnes ont certains intérêt à nous manipuler… À venir dénaturer certain problèmes pour arriver à leurs fin…que ses personnes possèdent les grand médias…. Que que beaucoup d’associations, en dénonçant de petit problèmes gagné une certaine crédibilité; mais si l’on regarde le fond, sur les gros problèmes, elle trahissent le monde, et vont rigouresement dans le sens des industries…

    Je pense que certaines sont largement infiltrés, soyons franc. Ne vous contentez pas, des idée véhiculée constantament , et que vous répétés tel des dogme. cherchez un peu plus par vous même. Explorée d’autre possibilité…

    Les bonnes intentions ne suffisent pas, pour trouver les vérités…