Accueil » Argent et politique » Hollande-Sarkozy au deuxième tour des présidentielles

Hollande-Sarkozy au deuxième tour des présidentielles

Aucune surprise par rapport aux sondages officiels, le duel Hollande Sarko est bien celui qui s’affrontera au second tour. Dixit Mélanchon, dixit Marine Le Pen, « out » également pour les autres candidats.

À ma droiiiiiite Nicolas Sarkozy allias « le nain » qui a vendu 1/6ème de l’or de la France aux américains pour sauver le dollar, qui a mit en gage le restant auprès de l’Europe, qui à ruiné la France , sans parler des scandales répétés qui ont émaillé son mandat durant 5 ans.

À ma gauuuuuuche, François Hollande allias « Flamby » qui s’est mit à genou devant les banquiers de la city de Londres pour leur garantir que rien ne sera fait contre eux.

Le duel sera difficile, l’abstention risque d’atteindre un niveau record au second tour, et la finalité sera la même, soit nous sommes cuits, soit c’est la révolution, soit les deux ce que je juge personnellement très probable!

 

François Hollande en meeting à Besançon, le 10 avril.

 

Première surprise : la forte participation. Contrairement à certaines craintes, les Français se sont fortement mobilisés dimanche pour le premier tour de l’élection présidentielle, avec une participation un peu supérieure à 80 %, selon les instituts de sondage, l’un des taux les plus élevés depuis l’instauration de l’élection du président de la République au suffrage universel. Sans égaler le record de participation de 2007, où l’abstention n’avait été que de 16,2% au premier tour, on se situerait dans un étiage proche des premiers tours de 1995 (21,6 % d’abstention), 1988 (18,6 % d’abstention ou 1981 (18,9 % d’abstention).

François Hollande, 28,4 %, le succès : Pour François Hollande, c’est une première victoire. Avec 28,4 %, selon les estimations de notre partenaire Ipsos, le candidat PS est en tête au premier tour, avec un score quasi-record pour un candidat socialiste au premier tour : à l’exception toutefois du score record de François Mitterrand en 1988 (34,11%), aucun autre socialiste n’a atteint un tel niveau. Alors que sa campagne était jugée comme manquant de ferveur, le candidat PS a su réunir sous son nom les électeurs de gauche, et part avec un avantage certain face à son adversaire UMP.

Nicolas Sarkozy, 25,5 % :  le raté : Nicolas Sarkozy est crédité de 25,5 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle, selon les estimations de l’institut Ipsos dont nous disposons à 20 heures. Le président-candidat arrive deuxième derrière le socialiste François Hollande, et se qualifie ainsi pour le second tour. Mais en recueillant seulement 25,5 % des voix, M. Sarkozy obtient un score légèrement inférieur à ceux dont il était crédité dans les intentions de vote d’avant premier tour. Surtout, le candidat UMP ne parvient pas à rééditer sa performance de 2007 : arriver en tête du premier tour pour créer une dynamique susceptible de lui donner des chances de l’emporter au second. Il a un score qui le rapproche de celui de Marine Le Pen, du Front national, dont il s’était attiré les voix en 2007.

Marine Le Pen, 20 %,  la surprise : C’est elle le ‘troisième homme ». Marine Le Pen est créditée de 20 % des voix, selon les estimations fournies par l’institut de sondage Ipsos, prenant ainsi la troisième place après François Hollande et Nicolas Sarkozy et reléguant Jean-Luc Mélenchon hors du podium. Si elle était créditée de près de 20 % d’intentions de vote en janvier 2012, la candidate du parti d’extrême droite avait toutefois vu les sondages se tasser au fil des mois pour s’établir entre 14% et 17 %. Avec ce score, Marine Le Pen dépasse le score de son père en 2002 (16,8 %), ce qui lui permet d’aborder les législatives en position de force. Elle peut tenter de bousculer le jeu à droite.

Mélenchon, 11,7 %, le pari perdu mais le score record. Jean-Luc Mélenchon est crédité de 11,7 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle, selon les estimations de l’institut Ipsos dont nous disposons à 20 heures. Le candidat du Front de gauche se classe ainsi quatrième, derrière la candidate du FN, Marine Le Pen, qu’il espérait devancer. Mais il devance le candidat du MoDem, François Bayrou. M. Mélenchon réalise un score inférieur aux intentions de vote dont il était crédité avant le premier tour (12% à 15 %). Parti en campagne avec 5 % des intentions de vote, celui qui a réussi à occuper tout l’espace à la gauche du PS estimait dans les jours précédant le scrutin que son résultat pouvait être d’ores et déjà considéré comme « un succès ». Son score est loin d’être un échec : M. Mélenchon multiplie par six le résultat de la candidate du Parti communiste en 2007, Marie-George Buffet, qui avait atteint 1,93 % des voix.

François Bayrou, 8,5 %, en chute : François Bayrou ne parvient pas à rééditer son succès de 2007. Avec moins de 10 %, le centriste n’a pas su séduire un électorat sans doute plus polarisé qu’en 2007 autour du duel gauche-droite. Face à deux candidats qui ont eux aussi beaucoup parlé de dette et de déficits, le centriste n’a pu incarner à plein l’aternative « responsable » qu’il cherchait à figurer.

Eva Joly, 2 % l’écologie en chute : Eva Joly n’aura pas réussi à porter haut les couleurs de l’écologie. Avec 2 % des voix, la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts se classe sixième, à l’issue d’une campagne difficile, où les idées écologistes ont rapidement fait figure de grandes absentes. Attaquée sur son style, en butte aux remarques sur son accent ou sa manière de faire campagne, Eva Joly a eu du mal à trouver sa place. Elle atteint le score dont elle était créditée dans les sondages.

Nicolas Dupont-Aignan, 1,8 %, un pari réussi : le candidat gaulliste, Nicolas Dupont-Aignan, termine à 1,8 %, selon Ipsos. Le souverainiste, qui souhaitait être le premier des « petits » candidats, réussit toutefois à sortir de l’anonymat.

Philippe Poutou (1,2 %), Nathalie Arthaud (0,7 %), Cheminade (0,2 %) : pas d’espace pour les « petits ». Les quatre autres candidats font des scores très faibles, selon les estimations d’Ipsos. Avec 1,2%, Philippe Poutou réalise une contre-performance par rapport au score d’Olivier Besancenot en 2007. Même chose pour Nathalie Arthaud, qui peine à retrouver les scores d’Arlette Laguiller. Tous deux souffrent aussi du bon niveau de M. Mélenchon. Quant à Jacques Cheminade, il ne séduit que 0,2% des électeurs

Source: LeMonde.fr

151 réponses à Hollande-Sarkozy au deuxième tour des présidentielles

  1. Si vous souhaitez voir des présentations des résultats différentes.
    - Avec votes Blancs et nuls
    - Avec abstentions

    On peut par exemple noter que, en 2007, Sarkosy, Royal, Bayrou avaient totalisé 62,44 % des inscrits. En 2012 ils (Hollande à la place de Royal) ne représentent plus que 50,62% des inscrits. Cette baisse de 12 points mériterait tout à fait d’être commentée en tant que telle.

    Blog : http://www.credohumanisme.com

  2. « François Hollande qui s’est mit à genou devant les banquiers de la city de Londres pour leur garantir que rien ne sera fait contre eux »

    Ah parce que Sarkozy pendant 5 ans il ne s’est pas laisser marcher dessus par le duo Cameron-Merkel ?
    Hollande a sorti juste une petite phrase et n’a pas encore gouverné, tu ne sais absolument pas ce qu’il fera donc c’est bien beau de parler mais si vous voulez que ce soit moins pire, et que la vision tracée soit meilleure, le changement c’est maintenant !
    (Je précise que je n’ai pas voté pour Hollande au 1er tour donc qu’on ne vienne pas me bassiner 3 heures sur mon commentaire)

  3. Ne faites pas les cons à vous abstenir, tous ceux qui ont voter FN ont tout intérêt à se reporter sur Hollande, l’UMP explosera et le FN aura de très grandes ouvertures aux législatives !

    Nevenoe a tout à fait raison en disant :
    « 7 millions d’électeurs pour pour MLP, soit 2,2 millions de plus qu’en 2002 …
    Pour que le FN se renforce il doit siphonner des voix à l’UMP, et pour ça Sarko doit perdre et ensuite l’UMP perdra les législatives.
    C’est comme ça que le FN peut devenir un parti capable de gouverner.
    Il faut savoir être pragmatique.
    Plus l’UMP s’affaiblira et plus le FN se renforcera, c’est ce qui est arrivé aujourd’hui.
    Pas mal d’électeurs traditionnels de l’UMP ont voté Marine, c’est aussi simple que ça. »

    Dire que Hollande est plus dangereux pour la France que Sarkozy, c’est que vous êtes vraiment endoctrinés mes pauvres… Il passe son temps à mentir et à changer de comportement à 1 mois de l’élection, à sourire partout pour faire croire que c’est un bon gars etc
    Si vous voulez vous faire enfilez 5 ans de plus par la même personne et garder un président de droite encore et encore, ça ne tient qu’à vous, mais il ne faudra pas venir vous plaindre d’ici peu !

  4. Le PS est encore plus merdique que l’UMP.
    Droit de vote des étrangers ET éligibilité des étrangers.
    Promotion de l’Islam, financement de mosquées, immigrationisme
    destruction des valeurs occidentales, dénigrement de l’héritage culturel et historique européen, rabaissement des Français de souche, auto flagellation etc … tout ce qu’un patriote déteste.
    le PS est pire que l’UMP …
    Je vais sûrement voter Hollande mais c’est pour mieux exploser les collabos de gauche ensuite …

    • Non, pas d’éligibilité, je vois que tu t’es bien fais endoctriné, c’est bien, bravo !
      « Promotion de l’Islam » ben ouais, ils vont mettre des billboards partout avec des « Gloire à Allah! ». Cette blague!
      « Immigrationisme » Sous Jospin presque 2 fois moins d’entrées que sous Sarkozy. Et l’Allemagne va avoir besoin de 200 000 immigrés par an de plus pour garder sa croissance donc ne t’inquiètes pas, ils ne vont pas venir (MAJORITAIREMENT) où il n’y a pas de travail.
      Bref, tes craintes me font vraiment marrer.
      L’économie ce n’est pas pour les gamins !

    • Et puis une TVA à 21,2% pour que ce soit toujours les mêmes qui payent… Stop à la blague du Sarkozysme !

  5. tiens un français pur souche…. ça existe?

    l’éveil des consciences ça a pas l’air pour demain…..

    • « un français pur souche » c’est quoi ?

      Un gaulois de sang ? Colonisé par les romains !

      Un français de nom? Qui tire son nom des Francs! Peuple germanique.

      Un français de sol ! depuis le 1er siècle seuls les quelques départements du centre de la France (massif central) n’ont jamais été perdu.

      Le « pur souche » est loin d’être de « souche pure ».
      Et c’est très bien ainsi.
      En premier lieu, cela évite la consanguinité.

      • Vaste débat pour savoir qui est quoi!
        Le réel avantage n’est pas de savoir qu’elle est la souche, mais de savoir
        comment pour un bon encrage des racines, on va la faire fructifier,.
        Et c’est mal barrer, il y a division réelle, voulue et alimentée par qui nous
        savons..Ils n’en sont qu’au début de leur œuvre, la suite dépend du troupeau….

  6. Prévisible comme résultat…je souhaite que vous compreniez un jour que l’abstention massive est la seul solution à tout ce cirque politique. P-e qu’au second tour, c’est ce qui va se produire, espérons-le. Mais ce qui est plutôt comique dans cette histoire, c’est que ceux qui décriaient l’abstentionniste comme la pire des calamités, vont probablement le devenir eux aussi au prochain tour :-), du moins je ne vois pas pourquoi aller voter pour un ou pour l’autre, si leurs idées ne concordent pas avec les vôtres. Surtout que c’est deux faces de la même pièce. Vous êtes cuits pour encore 5 ans les cousins, cousines…C’est ce qu’on appelle en occident la démocratie. Nous on est pris avec Harper pour 4 ans, et on ne fera guerre mieux au prochaines élections provincial. On va changer Charest pour un autre pareil, sinon pire, et être coincé pendant un autre 4 ans. Il est temps que ça cesse ce niaisage, et cela ne dépend que de nous.

    PS: en passant benji, les moutons enragés, comme L’Éveil, on est dans la liste noir de Marc Lafontan d’Au bout de la route, et jugé comme des sites « fachos ». Je l’ai trouvé très drôle celle là!:))) Probablement parce qu’on a publié des articles sur l’abstention, d’où je ne vois toujours pas le rapport. Anyway!on s’en fou! la politique divise, pour les laisser mieux régner sur nous.

    • Pas grave, je ne lui en veux pas, encore un qui n’a pas comprit l’inutilité de la politique….. Il lira mon prochain article, il clarifie tout.

  7. Le saccage de la France et de l’Europe va pouvoir continuer… N’oubliez pas cette loi européenne qui autorise à tirer à balles réelles sur les émeutiers… Si nous ne sommes pas contents, c’est un bain de sang qu’ils nous préparent… Comme à chaque fois !

  8. Youtube : BILDERBERGS –
    Les BILDERBERGS ont déjà choisi : F. HOLLANDE.

    http://youtu.be/22faLBUIy8s

    Le Pdt. SARKOZY, après plusieurs ROLEX Suisse, avait une BREITLING / plus chère encore.
    Et son épouse, CARLA, en 2008, lui a offert une montre Suisse à 55’000 euros (= 36 briques anciens FF) : MARQUE = un mot composé, « je ne sais plus » – le 2e mot est PHILIPPE comme le prénom, facile à retenir.

  9. La montre du Président :
    Je me suis rappelée : Montre MARQUE / PATEK Philippe.
    http://www.chrono24.fr/patekphilippe/index.htm

    Sur Chrono24, vous trouverez 2’460 montres Patek Philippe Patek Philippe Nautilus, … –
    http://www.montres-de-luxe.com/Patek-Philippe_r17.html

    La Manufacture horlogère Genevoise PATEK Philippe poursuit le développement de sa référence 5960P, le fameux chronographe à quantième annuel équipé du …
    Images correspondant à montre Patek Philippe -