Accueil » complots et théories, Réflexion » Les ultrasons pour réduire la population mondiale….

Les ultrasons pour réduire la population mondiale….

Nous en avions déjà parlé, nous sommes trop nombreux, et notre empreinte sur notre environnement amène des contraintes. Pendant que l’on s’interroge sur les moyens d’alléger notre impact, d’autres réfléchissent et se proposent de passer à l’action, avec des technologies invisibles si l’on en croit cet article de Natural-News.

Titre initial:
Les fonds de Bill Gates technologie servent à détruire votre sperme.

La vaccination de masse n’est apparemment pas la seule stratégie de dépopulation qui soit employée par la Fondation Bill & Melinda Gates. De nouvelles recherches financées par l’organisation visent à développer une façon de détruire délibérément des spermatozoïdes en utilisant la technologie des ultrasons.

« BBC News » rapporte que la Fondation Gates a passé un accord avec les chercheurs de l’Université de Caroline du Nord (UNC) pour développer cette nouvelle méthode de contraception.

Pour leur étude, l’équipe UNC a testé les ultrasons sur des rats de laboratoire et a constaté que deux doses de 15 minutes ont « considérablement réduit » à la fois le nombre et la qualité des spermatozoïdes.

Lorsqu’elle est administrée à deux jours d’intervalle dans l’eau tiède salée, la dose d’ultrasons permet de réduire le nombre de spermatozoïdes à moins de dix millions par millilitre, ce qui représente cinq millions de moins que le niveau de fertilité minimal, pendant une durée de six mois.

Le rapport affirme que cette technologie est développée à des fins contraceptives et non pour stériliser la population. Toutefois, le Dr James Tsuruta, qui a dirigé la recherche, a déclaré aux journalistes qu’il n’est pas clair si oui ou non cette technologie peut entraîner des dommages irréversibles. Davantage d’essais sont nécessaires pour déterminer si oui ou non,le fait de recevoir des ultrasons de façon répétée peut causer des dommages permanents.

La Fondation Gates a attribué 78 projets de recherche différents avec une subventions de 100 000 $ chacun dans le cadre de ses « Grands défis en Programme de santé globale. » Dix de ces projets abordent spécifiquement les nouvelles technologies de contraception selon « TIME »; l’un d’eux concerne une pilule qui inhibe la croissance et la maturation des spermatozoïdes, et un autre cherche à créer les composés chimiques qui empêcheraient les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule.

« Nous pensons que cela pourrait traiter les hommes avec une fiabilité maximale de six mois, pour un coût faible,avec une méthode contraceptive non hormonale et au cours d’une simple tournée », notent les chercheurs dans leur rapport. « Notre objectif à long terme est de diffuser des ultrasons comme moyen de stérilisation masculine réversible, peu coûteux et pour le long terme,. Elle convient bien au développement des pays du tiers monde. »

Retour en 2010, Bill Gates a expliqué aux participants, à la Conférence TED de cette année, ses idées pour diminuer la population mondiale. L’une d’elles est d’augmenter les taux de vaccination.

Maintenant, son organisation finance activement une recherche de pointe sur des méthodes contraceptives qui pourraient rendre les individus stériles. Coincidence?

Un article de Ethan A. Huff, traduit par Boxer pour Terre sacrée et publié par NaturalNews

 

24 réponses à Les ultrasons pour réduire la population mondiale….

  1. c’est rassurant :sweat:

    • Les mégaboules … :tremble:
      En plus, avec leurs conneries, les spermatozoïdes survivants seront de mauvaise qualité … Pour ne pas faire des enfants tarés, on sera obligés de suivre un traitement de re-fertilisation … Sérieux, il y a des jours où les nazis passeraient presque pour d’aimables plaisantins.

  2. Hello,

    Je devrais titrer mon commentaire, par :

    Les humains ne sont pas les seuls à en faire les frais !

    «  Lorsqu’elle est administrée à deux jours d’intervalle dans l’eau tiède salée, la dose d’ultrasons permet de réduire le nombre de spermatozoïdes à moins de dix millions par millilitre, ce qui représente cinq millions de moins que le niveau de fertilité minimal, pendant une durée de six mois. »

    Cela pourrait donner un élément de réponse, non seulement, à la baisse considérable du cheptel aquatique, mais aussi la dégénérescence des espèces, avec comme épilogue, leur extinction.

    La Terre en produit elle-même naturellement, mais l’accentuation des phénomènes géologiques et magnétiques, sont susceptibles d’en être la source. A cela ajoutons nos systèmes de traçage des bancs de poissons et autres sonars, mais aussi la multiplication des navires et sous-marins, au vu de leurs performances moteur, en est forcément une autre, tout en tenant compte de l’augmentation de la température des mers, ont rejoint aisément les conditions décrites dans le textes.

    • certains mammifère aquatiques communiquent par ultrason, je doute qu’il tente de se suicider…. arf :D
      il sagit forcément d’une fréquence particulière cette histoire de stérilisation. car comme tu dit, la terre elle même en produit. je dirai même, derriè chaque bruit se cache des ultrasons… on est pas stérile pour autant.

      • Où as-tu lu dans mon commentaire, que les poissons voulaient se suicider ?

        De plus, « une fréquence pour la stérilisation », qui te dit qu’une autre, ne peut avoir le même effet, sur une autre espèce ? 

        Quelle étroitesse d’esprit, et de vision. Arf arf arf !! mdr

        Je n’oserais ajouter plus, au risque d’être vexant !

    • Pas besoin d’ultrason pour tuer les poissons, la surpêche industrielle par bateau-usine suffit largement ;)
      Par contre pour les mammifères marins c’est différent et les bruits des machines humaines leur sont en effet insupportables.
      Et sinon la terre produits des infrasons et des champs magnétiques statiques et non des ultrasons il me semble, les deux premiers étant beaucoup plus dangereux pour les cellules vivantes à forte puissance.

  3. erreur 500 15h49

  4. Quel magnifique avenir nous laissons à nos enfants!!!! :shock:

  5. « Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création d’Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente.  »

    Extrait du Coran.

    So if you Muslim, Don’t Panic         ;)

  6. Après les ultracons, les ultrasons….. c comme garçon et garcon! :-D

  7. Je suis assez perplexe sur cette info.
    Cependant, cela ne remet pas en cause le fait que nous soyons déjà trop nombreux sur cette planète et que cela ne va pas s’arranger du fait de l’explosion démographique en cours : je rappelle que nous avons « gagné » le dernier milliard d’habitants en à peine 12 ans !…
    Il est encore possible d’agir pour éviter le pire, par l’éducation des filles (très en retard sur celle des garçons), la planification familiale et des campagnes de sensibilisation. C’est la tâche à laquelle l’organisation Démographie Responsable se consacre depuis peu.

  8. C’est quoi ce titre ? C’est comme si on titrait « Une pilule pour réduire la population mondiale ! »… il y a 50 ans…
    Cette article est paru ailleurs sous un titre du genre  » Bientôt une contraception masculine ? » puisqu’il s’agit d’une forme de contraception temporaire appliquée très localement et pas d’une castration généralisée.
    Perso j’espère que les hommes auront aussi droit à leur contraception un jour.

    • Je te vois bien prendre ta pilule quotidienne sans savoir si ta chérie sera ok…
      Ce serait un beau progrès vers l’égalité des sexes.

      • Heu… ça serait mon chéri déjà, parce que je suis une femme et qu’il était bien content que ce soit moi qui prenne la pilule et lui rien.

  9. En matière de contraception, il y aurait bien le Trianotherol (« Try another hole », aussi appelée contraception anale ;) )

    Bon, je sors …

  10. On peut aussi mettre en coincidence le fait que la fondation Gates soit un grand actionnaire de monsanto?
    On peut aussi dire que les gens travaillant chez monsanto et bill gates lui même ne mangent pas d’ogm, on ne sert pas d’ogm dans les cantines de chez monsanto.
    La reine d’angleterre ne mange pas d’ogm, en fait tous les psychopathes ultra riches sont obsédés par la nourriture bio qui ne contient pas d’ogm c’est pour ça qu’ils ont des jardins privés ou ce qu’ils consomment est cultivé proprement.
    On nous fait bouffer de la nourriture qui rends stérile et qui aide le développement du cancer, mais eux n’en mangent pas.
    Ya mammouth sous gravier avec la fondation gates

  11. Pas une si mauvaise idée.
    En tout cas, si ça fonctionne, je suis preneur. Si ça peut éviter à ma femme la pilule contraceptive. Pourquoi pas? 
    Et franchement, pourquoi pas réguler les naissances dans ces pays lapinistes ? Ca peut se discuter non ?

    • la question est épineuse et mérite bien d’être débattu
      Je pense que depuis la théorie du réchauffement climatique, on a beaucoup mis l’humain dans la culpabilité vis à vis de la nature. Et donc aujourd’hui on reproche aux pauvres d’être trop nombreux mais qu’est ce qui est le plus choquant, qu’ils soient nombreux ou qu’ils soient pauvres? De plus on sait bien que leur forte natalité est la conséquence direct de leur pauvreté, la preuve dans les pays riches, la natalité est bien plus faible.
      Donc si les ressources et les savoirs étaient partager plus librement (entendez gratuitement aussi ^^ ) alors on pourraient facilement vivre sans pauvreté. Les pays pauvres devenus riches verraient leur taux de natalité évoluer vers le même que ceux des pays développés.
       
      Bon sur qu’avec la crise actuelle, on se demande bien comment le monde entier pourrait vivre sans pauvreté… Ben il faudrait juste changer notre système de valeur : compétition, enrichissement, consommation / coopération,  épanouissement, partage.
      Moi je suis ptet utopiste mais j’y crois ^^

  12. où est l’intérêt des ultra sons en la matière??????

    avec la malbouffe,les ogm,
    les médicaments qui tuent ,
    l’abrutissement généralisé devant la télé,
    la pollution de l’eau, de l’air…;
    pas besoin de ça,

    on y va tout droit!