Bayrou, dirigeant politique préféré des Français…

Bayrou, dirigeant politique préféré des Français…Hollande et les officiers de sécurité de Sarkozy…Longuet (UMP) compare François Hollande au capitaine du Costa Concordia…

Le journal de la présidentielle. 20minutes.fr

François Bayrou devient le dirigeant politique préféré des Français, selon un sondage Ifop

Le centriste François Bayrou se hisse en tête du palmarès Ipsos-Le Point en janvier, passant en cinq mois de la 14e à la première place avec 56% de jugements favorables, le candidat socialiste François Hollande faisant presque jeu égal. Nicolas Sarkozy enregiste 63% d’opinions négatives (+2 points) contre 34% d’opinions favorables (-2). François Hollande enregistre son meilleur score depuis la primaire d’investiture d’octobre dernier, avec lui aussi 56% d’opinions positives mais un peu plus d’avis défavorables (38%), se hissant à la deuxième position.

François Hollande dans un restaurant où déjeune une équipe de sécurité de Nicolas Sarkozy

Après son arrivée à Cayenne, en Guyanne, le candidat socialiste François Hollande a filé au Novotel pour déjeuner avec des responsables de de la gauche locale. Un hotel où étaient justement en train de déjeuner les officiers de sécurité de Nicolas Sarkozy… Ces derniers préparent le déplacement du président de la Répulique en Guyane, la semaine prochaine.

Eva Joly veut réquisitionner les logements vides

La candidate EELV à la présidentielle a souhaité ce lundi après-midi que la question du logement ne soit pas «livrée aux lois du marché». Dans un discours, elle a appelé à un encadrement des loyers, la réquisition des logements vides mais aussi un plan national de rénovation des habitations. «Une régulation plus juste consiste à capter une partie de la rente pour lutter contre le mal-logement et à instaurer des mécanismes qui découragent la hausse des prix, en taxant les plus-values, les héritages et les donations, en arrêtant de faire des cadeaux fiscaux sans contrepartie sociale», a-t-elle détaillé. Eva Joly a ensuite proposé la construction de «500.000 logements par an, dont 160.000 logements vraiment sociaux», passant notamment par «l’augmentation du quota minimum de HLM dans la loi SRU», de 20 à 25% (30% en Ile-de-France).

Jean-François Copé et le «silence du PS» après la confirmation du triple A de la France par l’agence Moody’s…

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé «s’étonne du silence assourdissant du PS alors que Fitch et maintenant Moody’s maintiennent la note de notre pays», écrit-il dans un communiqué. Selon lui, les socialistes «s’étaient précipités pour réagir» après la dégradation de cette note par Standard & Poor’s (SP). Le candidat PS François Hollande, en voyage en Guyane, s’est pourtant exprimé (lire ci-dessous).

…mais François Hollande (PS) estime que «ce sont les Français qui doivent avoir à juger les résultats»

François Hollande, à son arrivée à Cayenne, en Guyane, s’est exprimé la confirmation du triple A de la France par l’agence de notation Moody’s: «Je souhaite que le triple A de la France soit maintenu. Mais je ne confie pas à ces agences le soin de confirmer ce qui est bon ou ce qui ne l’est pas pour la France. La France doit être jugée sur ses resultats et ceux qui doivent avoir à juger les résultats, ce sont les Français.»

Ségolène Royal évoque la «grave dégradation de la politique française»

Perte du triple AAA français, la suite. Ce lundi matin sur France Info, l’ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2007 a vivement critiqué «ce gouvernement de droite», responsable, selon elle, de «cette grave dégradation de la politique française». Il y a «trois raisons» à cette dernière: «500 milliards d’euros de dépenses inconsidérées (…) L’absence de relance économique et l’absence de réforme bancaire, réforme indispensable pour que les banques cessent de commander et fassent avant tout leur travail, prêter aux entreprises qui se développent».

Gérard Longuet compare François Hollande au capitaine du paquebot qui s’est échoué…

Le ministre de la Défense (UMP) Gérard Longuet a comparé ce lundi matin le candidat PS François Hollande et le capitaine du paquebot Costa Concordia qui s’est échoué sur les côtes italiennes, avant de s’efforcer d’atténuer ses propos. «Il y a des capitaines qui frôlent trop les côtes et qui conduisent leurs bateaux sur les récifs», a déclaré le ministre sur LCI. «Je trouve que François Hollande côtoie et tutoie les déficits publics avec beaucoup de complaisance». Interrogé ensuite sur France Inter sur ces déclarations, Gérard Longuet a admis que cette «formule» n’était «peut-être pas la meilleure».

…et provoque les foudres du PS

En réaction à la sortie du ministre, Laurent Fabius a estimé, en marge d’un point presse au QG de campagne de François Hollande, que la comparaison était «totalement déplacée et si je voulais être plus sévère, j’aurais à l’esprit ces mots de Schiller: contre la bêtise, même les dieux ne peuvent rien.» «il doit s’excuser», a appuyé Manuel Valls, responsable de la communication du candidat socialiste, sur Twitter, qualifiant la phrase de Gérard Longuet de «faute de mauvais goût». Même réaction de la part de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande, qui a invité le ministre de la Défense à «présenter des excuses formelles». Le candidat socialiste, en déplacement dans les DOM-TOM, s’est refusé à toute réaction concernant la sortie de Gérard Longuet.

Villepin tacle Sarkozy sur le triple A

La perte du triple A français «signifie clairement l’échec du quinquennat», a estimé Dominique de Villepin lundi, lors de sa présentation à la presse de son équipe de campagne pour la présidentielle. Le candidat de République solidaire a profité de l’occasion pour dévoiler certaines de ses propositions, comme le passage de la durée du travail hebdomadaire à 37 heures ou la réduction du nombre de régions, qui passeraient de vingt-deux à dix.

Hervé Morin, lucide

Le candidat du Nouveau Centre à l’élection présidentielle, qui oscille entre 0% et 2% d’intentions de vote dans les sondages, a déclaré ce lundi matin sur Europe 1: «Je suis un candidat neuf, c’est ma première campagne. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit une partie de plaisir».

Cellule présidentielle avec agences

47 commentaires