Des oiseaux congelés vivants après avoir été saisis à Roissy, selon la LPO..

PARIS – Quelque 80 oiseaux saisis il y a dix jours par les douanes à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle ont été congelés vivants par les services vétérinaires, a affirmé jeudi la Ligue de protection des oiseaux (LPO) qui a dénoncé des actes insupportables et injustifiables.

Image d'illustration

Nous savions déjà que, faute de structures et de moyens adaptés, l’euthanasie était pratique courante au sein de l’aéroport de Roissy (…), mais de là à les congeler vivants, il y a un pas que la direction des services vétérinaires a osé franchir!, ont dénoncé dans un communiqué commun la LPO et la Fondation Brigitte Bardot.

Les deux associations envisagent de porter plainte afin que de tels actes insupportables et injustifiables ne se reproduisent plus.

Les services vétérinaires de l’aéroport n’ont pu être joints par l’AFP.

Selon Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, pas loin de 80 oiseaux (chardonnets gris, cardinaux rouges ou à poitrine rose, des espèces d’Amérique du Nord) transportés illégalement par un passager en provenance du Mexique, ont été saisis il y a une dizaine de jours par la douane.

Les services vétérinaires ont récupéré les oiseaux et les ont tout simplement mis au congélateur et, aujourd’hui (jeudi) à midi, tous les oiseaux étaient morts, a-t-il affirmé, précisant avoir été alerté par des marchands d’animaux et par des douaniers et posséder des photos des oiseaux morts.

La France est un des derniers pays à ne pas avoir les conditions minimum pour gérer les animaux vivants saisis sur les aéroports, qui sont souvent euthanasiés sans chercher à les replacer parce qu’on n’a pas le temps, selon M. Bougrain-Dubourg.

J’ai vu des poissons tropicaux, par exemple, rester sur le tarmac pendant toute une nuit et évidemment ils étaient morts le lendemain, parce qu’il n’y a pas de lieu d’accueil, pas de compétences, a-t-il souligné, dénonçant une double peine: Non seulement ils font l’objet d’un trafic mais en plus on les tue dans des conditions inacceptables.

source ROMANDIE partagé avec Sos-Planète

15 commentaires

  • pokefric pokefric

    Oui, il y a du boulot.Ils auraient put êtres offerts à un parc animalier ……..

  • Babou

    Mais quand la race humaine comprendra t’ elle qu’il n’y a rien de plus naturel que la LIBERTÉ ! Tant qu’il y aura des abrutis pour mettre des oiseaux en cage, des poissons dans des aquariums….. Personnellement, cela m’insupporte de voir des animaux enfermés, régulièrement je récupère des oiseaux blessés, je les garde un peu le temps de les soigner, mais surtout je n’ai qu’une envie c’est de les relâcher…… Tout ce gâchis pour dire : « moi j’ai telle espèce, ou j’ai ça ou ça…. » Je suis admirative devant leurs pouvoir de liberté, et l’homme jaloux de tout, le mets en cage, point barre c’est tout.
    Quand aux conditions de ces pauvres « émigrés », certains humains ne sont parfois pas mieux lotis, alors….. que faire de ces pauvres animaux, la route va encore être très longue, heureusement que les associations existent et se battent !

    • delphine

      +100 bravo Babou

    • homme des bois

      j’ai eu deux chiens et une bonne dizaine de chats dans ma vie. je vis a la campagne en bordure de forêt et j’ai pas de clôture. les animaux tu peux les laisser complètement libres. mon premier chien faisait sa vie, comme les chats. il allait ou il voulait et tout, et même assez loin de chez moi, a plusieurs kilomètres. On a bien eu quelques problèmes avec des gens qui pouvaient pas accepter de voir un chien sans laisse se promener tout seul, mais là j’ai un jeune chien très turbulent et têtu. quand on le laisse seul il se sauve et aboie dés qu’il est en colère, des fois pendent des heures. ça embête les gens du village, parce qu’il va devant leur portail et il aboie. celui là je suis obligé de l’enfermer pendent la journée. la nuit dehors il se tient bien parce qu’il a peur du noir.
       
      Ce que je veux dire, c’est que ce chien, si il n’y aurait pas les voisins, on le laisserais complètement libre. mais là on peut pas. C’est con, mais j’y peut rien. Il a que 5mois, il a encore le temps d’apprendre un peu les bonnes manières ^^. Ce que tu dis Babou c’est très bien, mais ça ne marche que si les animaux dont tu t’occupe et qui vont et viennent en liberté n’embêtent pas les gens.

      • Tex

        Surtout qu’il y a une loi qui interdit de laisser déambuler les chiens….
        Moi, je les enferme dans mon terrain (qui est grand ) parce que  s’ils provoquent un accident t’es responsable, s’il se font écraser t’es triste et en plus il y a une telle quantité de chiens volés pour les labos et pour renouveler le cheptel reproducteur des élevages de l’enfer des pays de l’Est que si un de mes chiens arrivaient là, je ne me le pardonnerais jamais!

      • Babou

        oui…. mais je parlais de barreaux et d’aquarium !

  • willy74150

    nous aussi on est en cage mais la plupart d’entre nous refuse la vérité !!!

    dans ce cas moi je congèlerais bien ceux qui sont responsable et je les regarderais hurler et durcir tout doucement en écoutant du Mozart avec un bon Cognac !!! de plus la famille serait dans l’obligation de regarder !!!

  • La lumière est devant

    AFFLIGEANT…
     

  • A.Caporale

    La mort par le frid est une mort douce.

  • delphine

    quand on voit aussi peu de respect pour l’humanité
    comment espérer de l’attention pour les animaux?

  • Mathieu

    Tout est histoire de fric dans cette triste histoire. De fric pour ce foutu revendeur d’animaux (qui n’ont rien à faire chez un « propriétaire »), de fric pour les services vétérinaires qui n’ont pas le temps ou pas les moyens, il n’y a que pour ces bêtes que le mécanisme débile du commerce n’a aucun sens, et pourtant c’est elles qui payent le plus cher. Je ne pense pas qu’il y ait de mots pour décrire ces situations telles qu’elles le sont, mais tout ça est très triste. Ça me dépasse.

  • Tex

    Pffffffffffffffff! Innommable!!

  • odc

    Beau pays civilisé que la France …….. :no:

  • lilou

    Alors!   L’abruti qui a congelé ces pauvres oiseaux, on ne le congèle pas ?
    C’est une barbarie humaine sans précédent. C’est une honte!  J’espère que la Fondation Brigitte Bardot ne laissera pas passer une chose pareille.  Même si l’on trouvera toujours de bonnes excuses pour des actes de ce genre.   UNE HONTE!