Projet Iter et Nucléaire – Jean Pierre Petit met le doigt sur les dangers de disruption

Entre ITER avec son risque de disruption à Cadarache et le CERN en Suisse avec ses secousses sismiques qu’il déclenche en Italie (merci eagleeyes!) l’avenir de l’humanité semble aux prises de quelques Savants Fous!

Projet Iter et Nucléaire – Jean Pierre Petit met le doigt sur les dangers de disruption

Le Projet Iter, un projet nucléaire international et pharaonique devant proposer à terme une énergie nucléaire prétendument inépuisable et sans danger, boitille avec la crise économique et financière mondiale : Japon, Etats-Unis et France sont en très mauvais état financier après des décennies d’incurie politique et financière…

C’est dans ce contexte très hostile au développement du projet dans une région magnifique du sud de la France, à Cadarache, en Provence, que le scientifique très proche du Mouvement pour la Vérité Jean Pierre Petit a mis le doigt où ça fait mal, en révélant que le projet Iter, en plus d’être un gouffre financier, n’était pas aussi dénué de risques que cela, et qu’il y avait notamment le risque de Disruption décrit dans un article publié sur le média indépendant Agoravox.fr (l’un des seuls médias indépendant d’internet, faut-il le rappeler ?).

http://www.dailymotion.com/video/xme89u

 

Vidéo : Michelle Rivasi (Députée EELV) et JP Petit explicitent la problématique de « disruption » dans le projet nucléaire franco-mondial Iter – Dailymotion

Avec ces révalations sur les conséquences possibles de la disruption, nous sommes une fois de plus à des années lumières du projet initial vanté par les élites et les nucléocrates qui disposent visiblement d’un Pouvoir particulièrement puissant en zone France…

Une fois de plus, par sa clairvoyance et par son indépendance revendiquée, Jean Pierre Petit fait honneur à la science en sortant ce nouveau lièvre à destination du grand public, un grand public trop souvent plongé dans l’ignorance concernant les vrais enjeux de Société.

Une ignorance savamment entretenue à tous les niveaux de décision, et par des revues de pseudo-vulgarisation scientifique qui ne montrent généralement que l’aspect « positif » proposé par les élites néo-mondialistes, et se gardent trop souvent de gratter la couche de peinture pour étudier d’autres thèses alternatives, comme on l’a vu récemment au sujet du 11 Septembre…

On ne s’étonnera pas dès lors que les citoyennes et les citoyens français sont  de plus en plus nombreux à tourner les talons lorsqu’on leur parle de Science.

Source: 911nwo.info

By: earthrider

6 commentaires