12 commentaires

  • Michèle DRAYE

    QU’EST-CE QUE L’ON PEUT FAIRE POUR EUX?

  • viking

    bien, super bravo…… de parler enfin de Chris Busby !!!

    c’est l’un des premiers avoir dénoncé l’emploie de L’U 235 en Serbie, en Irak et en Libye avec une contamination des population sur leur ADN

    En clair c’est population ne pourront engendrer uniquement des dégénérés…. 

    Ex : enfant a 2 têtes, déformation diverses…. il suffit d’être dans la zone ou les poussières d’ U 235 se baladent pour être contaminé… ou pour un résistant d’être simplement effleuré par une balle a L’U 235 ( les Tontons Macoute de L’OTAN on des balles a l’U 235…) donc les soldats de l’OTAN s’il les manipule a main nue et ensuite pisse ou mange =  TRICARD eux aussi et leur famille…. femme lors de rapport sexuel….

    sur la Libye, dés le début des opérations avec le rythme des bombardements un expert Italien sur Voltairenet disait : « l’Otan va balancer env 40 tonnes d’U 235 sur la Libye, la région et tout le nord de l’Afrique seras contaminé 70 ans
    La TV Russe RT (Russia Today) en a parlé a l’époque ; il avait montré sur une trés courte vidéo la guerre en Libye vue de leur satellite : sidérant la précision capable de voir qui est dans une voiture….

    Je rajoute et avoue… avoir regardé les vents dominant ( site météo ou on a les cartes du monde entier pour l’aviation) de nombreuse fois lors des bombardement sur la Libye et notamment le jour au nos fier a bras de pilote on étaient bombarder une ville très au sud de la Libye : les vents assez fort était orienté Est/Ouest  c’est a dire vers l’Atlantique, donc le Sud de l’Algérie et le Maroc sont contaminé

    Compte tenue de la volatilité des sables du désert, de la duré et de l’intensité des bombardements, de la variation des vents …l’Espagne et tout le Sud de la France, l’Italie, la Grèce, Malte…. l’ensemble du pourtour de la Mare Mostrum auront leur Dose….

    Avis au amateur de soleil,

  • Texcaltex

    Ils sont complètement cinglés!!!
    Pourquoi leur balancer de l’U 235????

    • viking

      l’Uranium 235 permet d’avoir des ogives restant conique lors de l’impact, si elles étaient en plomb elle s’écraserait, s’aplatiraient, lors de l’impact.

      En restant conique elle percent les blindages, le béton… pour permettre a la charge d’exploser après

      l’explosion génère énormément de chaleur,  cette chaleur + l’explosion brûle et volatilise l’Uranium en Milliards de Milliards de fine particule se propageant avec les vents alentour voir au loin et pour 70 ans dans le cas du désert.

      En Serbie il y a des vallées ou les jeunes ont disparu par les cancers, ils on remplit les cimetières et les autres sont chez nous en Immigrés et logiquement avec l’envie de se venger (je les comprends) . Avec la végétation, la pluie et son lessivage, l’érosion, cette pollution reste sur place et a tendance a ce concentrer du fait du lessivage des eaux de ruissellement donc il y a peu de chance qu’elle se propage sauf si vous allez la bas en vacance vous en ramenez sous votre voiture, vêtement, nourriture, et vos besoins (merde….)

      Pour avoir équipé les Tontons macoute de l’OTAN en balle a U 235, la balle est plus pénétrante, c’est a mon avis a cause du faible coût de L’U 235 et peut-être l’envie de nuire ….

      Les ogives super perçante sont une invention allemande dés la guerre de 1870 ils en avaient, c’était un alliage de différent métaux absolument pas radioactif, et leur technicité s’étant amélioré durant la 2 guerre Mondiale ils étaient super en avance (25 a 30 ans d’avance sur les alliés dixit des ingénieur Ricains)

      2 coup de canon du Bismark sur le Hood , le Hood explose est coule
      le Bismark avait des camons tenant la mire automatiquement quelque soit la houle…. comme nos chars Leclers avec 60 ans de retard !!!!

      Les allemands ont étaient les seuls capable au monde de fabriquer des boogies de train très solide pendant peut-être 50, 100 ans, ils fournissaient le monde entier

      L’inox est un brevet Krupp des années 1920, et la première application de grande taille est la toiture en écaille d’un gratte ciel de New york le Chrysler Builbing (de mémoire)

      l’acier au microscope puissant c’est un assemblage de bille, donc il y a des espace entre, l’eau s’y met et sa rouille, pour l’inox on ajoute une molécule comblant les espace ( c’est résumé)

    • Bouffon

      @Tex,Tu viens de te réveiller ?, il font ça depuis 1990, et c’est pas pour percer les blindage, y’a d’autre technologie non polluante comme dit Vic, c’est pour démanteler leur parc nucléaire, les USA n’ont jamais recycler leur munition, pourtant les explosifs on des date de péremption. ça coute moins chère de les tirer, et ça rapporte du pognon de reconstituer les stocks. Pour te donner un idée, chaque obus (39-45) traité dans un usine automatique coute environ 2000.- pcs

      • Texcaltex

        Ben oui,  les ogives perçantes je connais mais je ne connaissais pas cet usage de l’U235… tout ce qui concerne les guerres ne m’intéresse pas beaucoup, je suis plus fan de potagers bios etc… Sorry!!

  • Texcaltex

    Bon ça ne nous dit toujours pas ce que ce monsieur voudrait que nous fassions…à part éradiquer les centrales nuc de la planète..

  • hé bééé

    Dailymotion a semble t-il retiré la vidéo .
    Qu’à cela ne tienne , Youtube est là !
    youtube.com/watch?v=WEyfG4SPlY0

  • de passage...

    Yougoslavie 1999, – Afghanistan 2001, – Irak 2003.

    En Yougoslavie, l´OTAN admet avoir dispersé dans la nature 35 tonnes d´uranium – et toutes les statistiques de maladies liées aux radiations (cancers des os, leucémie, mélanomes) ont été multipliées par 4 depuis 1999. En Irak, la situation est bien pire: entre les deux guerres de 1991 et de 2003, ce sont des milliers de tonnes de déchets radioactifs qui ont été déversés sur la population de ce pays. On ne fait qu´entrevoir les résultats de cet empoisonnement délibéré – dont les naissances massives d´enfants mal formés (monstres, bébés sans membres ou sans tête, etc.) ne sont que la manifestation la plus visible. Il est évident que l´UA est la la première cause de mortalité dans les pays visés, loin devant les bombardements délibérés ou les « dégâts collatéraux ».