L’effigie d’Alice licenciée

"Alice" licenciée pour ses propos sur la famille Kadhafi

Le mannequin Vanessa Hessler a eu une relation passionnée avec l’un des fils Kadhafi durant quatre ans. REUTERS/Eric Gaillard

 

L’icône du fournisseur d’accès à Internet « Alice », Vanessa Hessler, vient d’être renvoyée après avoir évoqué sa liaison avec l’un des fils Kadhafi dans un magazine italien.

« Ce sont des gens très simples, comme vous et moi, » a déclaré Vanessa Hessler, visage du fournisseur d’accès à Internet « Alice » au sujet de la famille Kadhafi, dans le magazine Diva e Donna, paru ce mardi 1er novembre.

Critique des insurgés lybiens Lire la suite…

ISRAEL UNE GUERRE CONTRE L’IRAN ?

En plus des mesures de rétorsion prises pour « punir » la Palestine de son succès à l’UNESCO voici en plus des rumeurs de bruits de bottes  contre l’Iran…

Au secours !  Ils vont y arriver, à tout faire péter !

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, le 20 juin 2011.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, le 20 juin 2011.AP/Sebastian Scheiner

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, et son ministre de la défense, Ehoud Barak, tentent de lever l’opposition d’une majorité de ministres contre une attaque visant les installations nucléaires iraniennes, a indiqué, mercredi 2 novembre, le quotidien Haaretz.

Pour preuve, le quotidien croit savoir que l’armée de l’air israélienne s’exerce, sur une base italienne de l’OTAN, pour des attaques à distance. L’armée a aussi procédé à un essai de tir de missile à partir de la base militaire de Palmachim, près de Tel Aviv. Sans préciser de quel type de missile il s’agit, Ehoud Barak s’est réjoui d’« une réalisation technologique impressionnante et [d’]un grand pas en avant pour Israël dans les domaines de l’espace et des missiles ».

Impossible de savoir si ces manœuvres militaires ont un lien direct avec les visées israéliennes contre l’Iran. Dan Meridor, vice-premier ministre israélien chargé du renseignement et du nucléaire, a tenu à dissocier l’essai de missile de mercredi et les rumeurs sur une éventuelle intervention militaire. « Les deux choses sont vraiment distinctes », a-t-il dit à la radio de l’armée. Lire la suite…

Des nouvelles de l’indignation londonienne

Dans le cœur de la City de Londres, des protestataires rassemblés à Finsbury Square dénoncent les dérives de la finance mondiale.

Dans le cœur de la City de Londres, des protestataires rassemblés à Finsbury Square dénoncent les dérives de la finance mondiale.AFP/BEN STANSALL

La municipalité de Londres a annoncé mardi qu’elle suspendait son action légale pour contraindre les militants anticapitalistes à lever leur camp du parvis de la cathédrale Saint-Paul, en plein cœur de la City à Londres. La municipalité a expliqué qu’après la décision des responsables de la cathédrale de se retirer de la procédure, elle avait décidé « d’appuyer sur le bouton pause » en vue de « travailler à une solution mesurée ». Il s’agit d’une « question de jours », a précisé la municipalité, promettant une nouvelle annonce mercredi midi.

Dans un premier temps, la municipalité, qui gère le district de la City de Londres, avait annoncé une démarche devant la justice pour obtenir le démontage des tentes sous quarante-huit heures. Mais la municipalité a indiqué dans la soirée que la lettre d’injonction « n’avait pas été remise » aux manifestants et que la situation serait « revue » le lendemain. Lire la suite…

A qui profite le système ?

je vous présente ce documentaire d’une heure durant le quel vous pouvez avoir une idée sur la question de la monnaie.

Money, le film

Image de prévisualisation YouTube

L’association Réséda est composée de quelques journaliste indépendants indignés de la manière dont la « grande » presse rend compte de la crise du système bancaire, monétaire et financier. Elle a donc décidé de monter une série de vidéos à partir de personnalités non « orthodoxes », afin de mieux comprendre la situation actuelle.

 

source: AGORAVOX

By: chafy

Le Sabbat des Sorcières 1.1.11

Mes respects pour cette analyse! A suivre…

http://agoras.typepad.fr/.a/6a00d8341ce44553ef010536f1323a970b-500wi

Par Menthalo – Halloween se termine. Cette fête païenne était marquée par le grand sabbat des sorcières et aujourd’hui, alors que les banquiers ont la gueule de bois, les marchés nous jouent le tango des bouchers de la Villette, le tango des tueurs des abattoirs : « Faut que ça saigne ».

Les amateurs de numérologie vont se régaler entre ce 1.1.11 et le 11.11.11 qui arrive.

Le 11 a ses deux chifres 1 qui s’affrontent intérieurement.
L’autorité de l’un contre le désir de diriger l’autre. Tensions intérieures si cette rivalité n’est pas transcendée.”

Cette citation me semble parfaitement cadrer avec la situation géopolitique actuelle.

L’un est le petit Nicolas, héraut d’un Cartel à dominance américaine, l’autre héraut défend les couleurs d’une troïka ou d’un rickshaw où s’entassent Russie, Chine, Inde, Allemagne, … Lire la suite…

La Grèce remplace l’état major de l’armée, des rumeurs de coups d’état circulent

Voilà qui laisse place à pas mal de supputations. L’une d’elles tient la corde actuellement : si l’état-major a été remplacé, c’est pour empêcher qu’un coup d’Etat ne vienne renverser l’actuel gouvernement. Georges Ugeux, ex patron de la bourse de New-York, explique sur le blog du « monde.fr »: « Depuis deux jours, on craignait un coup d’état militaire en Grèce ».

Georges Papandréou craignait-il un coup d'état?

Après l’annonce d’un possible référendum sur le plan de sauvetage de la Grèce, une autre information agite la vie politique locale. La totalité de l’état-major de l’armée va changer. Et certains s’interrogent sur les raisons de cette décision.

Le Premier ministre Grec Georges Papandréou a donc décidé de remplacer les 4 hauts fonctionnaires de l’armée. Il a aussi déchargé de leur fonctions une douzaine d’officiers de l’armée et de la marine.

Au sein du gouvernement grec, on dément tout lien avec la situation économique actuelle. Il faut pourtant constater que le coût de fonctionnement du secteur militaire grec a pris des proportions gigantesques ces dernières années. Lire la suite…

La Palestine dérange l’oncle Sam Les USA suspendent leur contribution financiere a l’Unesco

LE PLUS. Lundi, la Palestine est devenue un Etat Membre de l’UNESCO. A la suite de cette décision, les Etats-Unis ont décidé de retirer leurs subventions menaçant l’avenir de l’agence de l’ONU.

La nouvelle est tombée lundi soir, quelques heures après le vote en faveur de l’adhésion de la Palestine comme Etat Membre de pleins droits au sein de l’UNESCO. Les Etats Unis ont fait savoir qu’ils couperaient les subventions allouées à l’organisation, soit 22% du budget total de l’agence onusienne (plus de 80 millions de dollars).

Le vote d'adhésion de l'Etat palestinien comme état membre à l'UNESCO le 31 octobre 2011 (M. MEDINA/AFP)

Le vote d’adhésion de l’Etat palestinien comme état membre à l’UNESCO le 31 octobre 2011 (M. MEDINA/AFP)

Washington a estimé que l’entrée de la Palestine dans les rangs des Etats Membres était prématurée, à quelques mois de la décision de l’Assemblée Générale de l’ONU (dont nous connaissons déja tous l’issue), et que les fonds injectés dans des programmes éducatifs, des programmes culturels, de la gestion du patrimoine mondial immatériel et matériel n’étaient plus la priorité des Etats-unis.

 

Un coup dur pour l’UNESCO. Après le vote, la Directrice Générale, Irina Bokova exprimait déjà son inquiétude sur l’avenir de la stabilité budgétaire de l’agence. Son visage fermé à l’annonce de l’entrée de la Palestine sonnait comme un coup de massue plutôt qu’une bonne nouvelle. Elle envisageait déjà l’après, le futur proche, celui d’une agence qui allait devoir gérer des programmes avec un budget réduit de 1/5ème !

Lire la suite…

Signez l’appel pour un audit citoyen de la dette publique !

Écoles, hôpitaux, hébergement d’urgence… Retraites, chômage, culture, environnement… nous vivons tous au quotidien l’austérité budgétaire et le pire est à venir. «Nous vivons au-dessus de nos moyens», telle est la rengaine que l’on nous ressasse dans les grands médias. Maintenant «il faut rembourser la dette», nous répète-t-on matin et soir. «On n’a pas le choix, il faut rassurer les marchés financiers, sauver la bonne réputation, le triple A de la France».

Nous refusons ces discours culpabilisateurs. Nous ne voulons pas assister en spectateurs à la remise en cause de tout ce qui rendait encore vivables nos sociétés, en France et en Europe. Avons-nous trop dépensé pour l’école et la santé, ou bien les cadeaux fiscaux et sociaux depuis vingt ans ont-ils asséché les budgets? Cette dette a-t-elle été tout entière contractée dans l’intérêt général, ou bien peut-elle être considérée en partie comme illégitime? Qui détient ses titres et profite de l’austérité? Pourquoi les États sont-il obligés de s’endetter auprès des marchés financiers et des banques, alors que celles-ci peuvent emprunter directement et pour moins cher à la Banque centrale européenne? Lire la suite…

Zapping actu du 02 novembre 2011

Je ne met pas systématiquement ce zapping que pourtant j’apprécie bien, mais le tsunami grec avec le referendum fait bondir de tous les côtés, il est alors intéressant de voir ce qui se dit, comment certains réagissent, allant de la parole du cœur jusqu’à la malhonnêteté la plus prononcée…

http://www.dailymotion.com/video/xm32kl

1 2