Mort pendant 21 heures, il se réveille à la morgue

Une petite histoire cocasse pour détendre un peu, avec tout ce qu’il se passe, une bonne nouvelle est toujours la bienvenue. Cet homme s’est donc retrouvé légèrement refroidi pour ne pas dire  franchement mort, aux yeux de la médecine comme de la famille, donc direction la morgue, sa fraicheur, ses frigos, la poésie de la salle d’autopsie…  Et finalement, au bout de 21 heures, il s’est réveillé!

La vie est ainsi faite, un jour nous finirons dans le frigo d’une morgue. En principe tout sera alors fini. Mais évidemment on ne peut jurer de rien. Tentative de cryogénisation, erreur humaine ou encore interrogatoire musclé peuvent également vous y conduire. Un sud africain de 80 ans en a fait l’expérience.

Afin d’éviter tout accident domestique, vous pouvez d’ores et déjà éliminer la cryogénisation. Certes, ils l’ont fait dans Star Wars mais ça ne marche pas encore. Donc éloignez-vous du congélateur.

En réalité ce sud africain de 80 ans a passé près de 21 heures dans le frigo d’une morgue après avoir été déclaré mort par sa famille. Une belle façon de se débarrasser d’un proche trop gênant à première vue. Mais même l’ordonnateur des pompes funèbres qui a vérifié les fonctions vitales de l’homme en question était sûr qu’il était décédé.

Et pourtant de bon matin, le pauvre homme s’est réveillé d’un léger coma frigorifié et sans doute un peu effrayé. Il s’est alors mis à crier espérant que quelqu’un viendrait le chercher. Mais c’était sans compter sur Ayanda Maqolo, propriétaire de la morgue.

Apeuré par les cris, tout comme ses employés, il a d’abord pensé qu’il s’agissait d’un fantôme. Hypothèse tout à fait concevable dans un tel lieu. « Je ne pouvais pas y croire » a-t-il déclaré. « Mais ce sont mes employés et je devais leur montrer que je n’étais pas effrayé donc j’ai appelé la police » à défaut d’avoir trouver le numéro des Ghostbusters dans l’annuaire.

Equipés d’armes à feu, les agents sont donc entrés dans la pièce, prêts à remettre à sa place ce cadavre récalcitrant. Digne d’un film d’horreur ou d’une mauvaise comédie américaine, cette histoire s’est néanmoins bien terminée. L’homme a retrouvé sa famille pour espérons-le encore quelques années. [AP via The Daily WhatImage Credit: Pertusinas/Shutterstock]

Source: gizmodo.fr

5 commentaires