Blackberry: 11% d’employés en moins

Un petit dégraissage de plus avec Blackberry qui lui aussi fait le menage, 11% d’employés en moins, mais pas d’inquiétudes, c’est juste la continuité de tout ce qu’il se passe actuellement…

Copyright Reuters

Copyright Reuters Copyright Reuters

En perte de vitesse depuis plusieurs mois, le canadien Research In Motion, fabricant du célèbre smartphone BlackBerry, se sépare de 2.000 collaborateurs. Pour la première fois, ses parts de marché aux Etats-Unis sont tombées sous celle d’Apple.« Une étape prudente et nécessaire. » C’est en ces termes édulcorés que le canadien Research In Motion (RIM), fabricant du fameux BlackBerry, a annoncé lundi son intention de se séparer de 2.000 collaborateurs. Certes, le 16 juin, à l’occasion de la publication d’une chute de 26% de son bénéfice net, au titre du premier trimestre de l’exercice 2012, à 695 millions de dollars, RIM avait évoqué un projet de licenciements, mais sans le chiffrer. Or cette coupe, qui va ramener le nombre de collaborateurs à 17.000, ne représente pas moins de 11% de l’effectif du groupe.

C’est à ce prix que l’ex-star des smartphones espère bénéficier d’une seconde jeunesse. Concurrencé par l’iPhone d’Apple et par Android, le système d’exploitation pour smartphones de Google, RIM a vu sa part de marché du parc installé de smartphones dévisser de 4,2 points entre mars à mai, aux Etats-Unis, son marché historique, pour tomber, pour la première fois, sous celle d’Apple. Tout un symbole. Et il ne s’agit là que du énième déboire d’un groupe qui va de résultats décevants en « profit warnings »  et retards de lancements de produits depuis plusieurs mois.

Autant d’éléments qui, ajoutés à la dégringolade de 52% du cours de Bourse depuis le début de l’année, mettent la patience des actionnaires à rude épreuve. Lors de l’assemblée générale annuelle de RIM, le 12 juillet, ces derniers ont donné six mois aux co-PDG, Mike Lazaridis et Jim Balsillie, pour leur proposer une nouvelle structure de management, moins concentrée entre les mains des deux hommes. L’objectif : insuffler du sang neuf à la tête du groupe, afin de tenter de le remettre sur les rails du succès.

Source: latribune.fr

Juste pour le signaler, en bref, aux USA le dégraissage continue également mais l’info mise en ligne est tellement brève, limite volontairement discrète, qu’on ne va pas trop s’étendre là dessus pour le moment jusqu’à ce qu’il y ait plus d’infos:

Près de 4000 fonctionnaires de l’aviation civile se sont retrouvés au chômage technique ce week-end aux USA à la suite d’un blocage parlementaire. Et ce pour le plus grand plaisir des compagnies aériennes qui ne versent plus de taxes d’aéroport. Le blocage, qui n’affecte pas le trafic aérien, empêche l’Etat de payer ses fonctionnaires aériens dans 35 Etats.

Source: tsr.ch