Flottille pour Gaza: Des commandos israéliens à bord du bateau français

Gaza… prison à ciel ouvert….

Des activistes brandissent un drapeau palestinien sur le «Dignité - Al Karama», lors de son départ de l'Ile Rousse, en Corse, pour rejoindre la flottille internationale, le 25 juin 2011. AFP PHOTO / MURIELLE KASPRZAK

 

Le chef d’état-major israélien a donné l’ordre d’abordage après le refus des passagers de changer de cap. Les Israéliens conduisent le bateau français vers le port d’Ashdod…

Le navire français de la flottille internationale qui projetait de forcer le blocus maritime israélien de Gaza, a été encerclé ce mardi matin par plusieurs bâtiments de la marine israélienne, et des commandos de la marine israélienne sont ensuite montés à bord. Ils conduisent le bateau français vers le port israélien d’Ashdod, rapporte la chaîne de télévision Al-Jazira.


«Après avoir épuisé tous les canaux diplomatiques et que des appels répétés au navire eurent été ignorés, les marins israéliens ont abordé l’Al-Karama afin de l’empêcher de briser le blocus maritime de sécurité autour de la bande de Gaza», a affirmé l’armée israélienne dans un communiqué. «A la suite de leur refus (des passagers, NDLR) de se rendre au port d’Ashdod (dans le sud d’Israël, NDLR), il est devenu inévitable d’aborder le navire et de le conduire à Ashdod», assure l’armée dans ce texte, qui ajoute que l’intervention s’est déroulée sans violences.

Refus des passagers de changer de cap

Selon le site internet israélien Ynet, le chef d’état-major, le général Benny Gantz, a donné l’ordre d’abordage à la suite du refus des passagers du navire français de changer de cap. Avant l’abordage, le bateau avait été encerclé dans la matinée par plusieurs bâtiments de la marine israélienne.

«Le bateau est entouré par au moins trois navires israéliens et depuis 9h06, heure de Paris, toutes les communications sont brouillées, nous ne pouvons plus communiquer avec eux (ceux présents à bord du bateau, ndlr) par téléphone ni par internet», a déclaré à l’AFP Julien Rivoire, joint au téléphone à Paris.

La marine israélienne aurait menacé de prendre le contrôle du bateau

De son côté, un porte-parole de l’armée israélienne a indiqué que «des bâtiments de la marine ont hélé le yacht pour l’informer qu’il approchait d’une zone fermée», mais s’est refusé à fournir des détails sur l’intervention. Selon un journaliste de la chaîne Al-Jazira présent à bord, la marine israélienne a prévenu l’équipage qu’elle prendrait le contrôle du bateau s’il n’obtempérait pas.

Le «Dignité-Al Karama», d’une capacité de 17 passagers, avait quitté dimanche les eaux grecques en déclarant naviguer à destination d’un port égyptien puis a annoncé qu’il modifiait son cap pour tenter de gagner le territoire palestinien. Son arrivée était programmée mardi dans l’après-midi.

B.D. avec agences

source 20minutes