Besoin d’acheter une maison? Pourquoi pas une église?

Pour prévenir l’avenir, il faut investir dans l’or, la pierre et la nourriture, mais quitte à acheter de la pierre solide, pourquoi ne pas acheter une église ou un couvent? Peut être est-ce un moyen de se mettre sous la protection de Dieu… :mrgreen:

Le site de Patrice Besse annonce la vente de deux nouvelles églises; toutes deux dans l’Aisne. La première se situe à Saint-Quentin et nous l’avions déjà recensée lors de la décision de sa mise en vente par le diocèse de Soisson en décembre 2010. La seconde se situe à Hirson. Nous la connaissions comme église menacée,suite au dynamitage de son clocher en novembre 2008, pas encore comme bien à vendre. Nous avons appris également la mise en vente d’une église par la municipalité de Vitry-lès-Nogent en Haute-Marne

Ces annonces portent donc à 13 le nombre d’églises à vendre en France, 4 ont été retirées de la vente et peut-être vendues, 9 chapelles (notamment d’anciens prieurés ou couvents) sont à vendre

Liste validée au 13 juillet 2011

13 églises mises en vente
  1. L’église du village est à vendre de Vitry-lès-Nogent (Haute-Marne) depuis novembre 2010. « La désaffection pour le culte et les moyens financiers font que la commune ne peut pas investir dans la restauration de cet édifice », peut-on lire sur le blog municipal consacré à sa mise en vente. La commune recherche un acquéreur pouvant justifier une destination « noble » à l’édifice.
  2. Dans le Nord, à Aulnoye-Aymeries, l’ancienne église Saint-Éloi a été mise en vente par son propriétaire, le diocèse de Cambrai. Selon l’annonce mise en ligne par le notaire Me Azambre le bâtiment « conviendrait pour une salle de réunions, de réceptions ou autres projets ». Un bâtiment « désacralisé », « à rénover », avec une surface habitable de près de 600 m². Son prix ? 150.000 euros, hors frais (La Voix du Nord 4 avril 2011)
  3. Dans l’Aisne  » à Saint-Quentin, l’église Sainte-Thérèse est à vendre » ( L’Union 31 décembre 2010 ). Selon l’évêché : « Nous vendons le bien parce que la structure est en péril et que nous n’avons pas les moyens financiers de faire face aux travaux. Si un acheteur veut investir, remettre la structure en état et présente un projet conforme à ce que fut le bâtiment, pourquoi pas ».  L’économe de l’évêché précise que les premières démarches engagées ont consisté à demander une estimation du bien afin de fixer le prix de vente. « Notre ligne de conduite est celle-ci : une fois que nous aurons fixé ce montant, nous interrogerons la municipalité pour savoir si elle est intéressée. Nous souhaitons travailler main dans la main avec les élus. (…) Si la Ville nous dit non, alors nous lancerons une procédure de vente grand public », poursuit celui qui est en charge du dossier à l’évêché » Lire la suite. Voir l’annonce sur le site de Patrice Besse. Le bien y est estimé 590 000 €
  4. Dans l’Aisne, àHirson, l’ancienne église paroissiale sainte Thérèse de style Art Déco, est en vente sur le site de Patrice Besse (245 000 €). Le 19 novembre 2008 la Voix du Nord écrivait :  »  Sainte-Thérèse, qui appartient à l’évêché, présente un état de vétusté avancée et de dangerosité, qui a conduit à prendre la décision de fermer l’édifice au public et de déconstruire le clocher. »
  5. dans l’Allier Authentique église romane à vendre, rénovée en charmante habitation d’environ 200 m² tout confort, sur un joli jardin de 2 800 m² arboré, avec piscine. 10 à 15 minutes de Vichy. 296 800 €
  6. Dans la Meuse, église du Sacré-Cœur de Stenay. « L’édifice qui fait face au cimetière est une dent creuse. La tempête de 1999 est passée par là et le montant du désordre approche les 30.000 euros. D’un côté, le diocèse souhaite céder cette église à la commune de Stenay. De l’autre, la commune a dénoncé en février 2007, la convention qui liait la ville à l’édifice religieux… Le devenir de l’église du Sacré-Coeur est actuellement dans l’impasse. » En savoir plus
  7. En Aveyron, cette ancienne église, « dédiée à St Jacques, a été construite au 14ème S. en tant qu’édifice paroissial principal. Or, la Révolution et ses suites imposa aux fidèles de choisir entre la conservation de cet espace religieux ou la nouvelle affectation de la chapelle du 12ème S. des Bénédictins alors expulsés. La volonté générale s’est alors portée vers l’édifice roman au détriment de celui qui nous intéresse. Ainsi, la nouvelle destination de l’église s’est trouvée bien éloignée de ses fonctions premières. En effet, elle a été transformée en bergerie dès le début du 19ème S. » 230 000 euros
  8. L’église Saint-Louis n’est pas la seule église à vendre, en ce moment, à Tourcoing (Nord). Prix NC.Lire aussi : Tourcoing Rue du Touquet, une autre église à vendre – (La Voix du Nord du 10 décembre 2009) ; Deux églises à vendre (Nord Eclair 11 décembre 2009)
  9. L’ancienne église Saint-Jean-Baptiste, rue du Touquet à Tourcoing, propriété de l’entreprise de maçonnerie Sylvagreg, est elle aussi en vente. Un programme de douze lofts y est prévu. Son nom : programme « Abside »(Lire l’article A vendre lofts … dans une église ! paru dans Nord Eclair 9 juin 2010) 130 000 euros le loft
  10. Dans un village de l‘Hérault : « Superbe bâtisse en pierres « Eglise » de 250 m² au sol du 16esiècle bâtie sur les vestiges d’un entrepôt gallo-romain (Utilisé au 1er siècle après JC), à rénover entièrement, exceptionnel, rare et introuvable à la fois ». 215 000 euros
  11. Dans l’Eure, cette chapelle est l’ancienne église paroissiale du 11ème S. de style Roman.  » Fortement délabrée, elle fut restaurée dans la seconde moitié du 19ème S. Il existe des pierres tombales en grès et ornées de croix en relief, mais sans inscription. C’est en 1969 qu’elle fut abandonnée par ses fidèles et transformée en lieu d’exposition. » 318 000 euros
  12. Celle-ci dans le Morvan apparait en meilleur état : « L’édifice, classé Monument Historique, est perché sur un promontoire (site protégé). Il domine à perte de vue les paysages de l’Auxois-Morvan et sa taille, majestueuse, fait de lui l’une des plus grandes églises de Bourgogne du 14e siècle ». 450 000 euros
  13. Dans les Cévennes (Gard), c’est un hameau qui est à vendre avec deux maisons d’habitation, une écolette et une église… Le tout vendu par un particulier 498 000 euros.
4 églises retirées de la vente
  1. Dans la banlieue de Nancy (Meurthe et Moselle), l’église saint François d’Assise a été vendue à promoteur. elle sera transformée en centre commercial (Figaro 8 avril 2011)
  2. l’annonce n’étant plus disponible, on peut supposer le bien vendu. :P rès de Bayeux (Calvados) cette Eglise du XIIeme. Certes à ce prix-là elle est en ruine sauf le clocher qui a été refait après les bombardements de 1945. 175 000 euros (au lieu de 215 000 précédemment) : « située à 2 km du golf, de la plage, du port de plaisance et du centre ville, Eglise romane datant de 1250, sol intérieur d’origine en contrebas, le clocher a été refait après 1945 et ses bombardements. Idéal pour être aménagée en local d’activité, bureau ou atelier d’artiste. L’endroit est particulièrement calme, très agréable sans nuissances ni vis-à-vis, sur un terrain de 3000 m² et proche de toutes commodités. »
  3. A Nantes ( Loire-Atlantique)  cette église a récemment vendue  pour la somme de 848.720 €. Après aménagement, elle devrait devenir un hôtel hautde gamme
  4. Dans l’Yonne, plus de nouvelle de l’ Église romane ISMH dans sa totalité, à restaurer. « Subventions et défiscalisation ». 150 000 euros. L’annonce n’existe plus, sans doute a-t-elle été vendue.
9 chapelles (notamment de prieurés ou de couvents)
  1. Dans les Pyrénénes Atlantiques à Lons : la chapelle du Perlic à vendre, selon la République des Pyrénées du 26 avril 20211 : « l’Evêché veut vendre la chapelle du Perlic. Ce bien appartient à l’association diocésaine. » Lire la suite
  2. dans l’Allier : À 2 h 30 de Paris près de Saint-Pierre-le-Moûtier, anciens bâtiments d’un prieuré de 1600 à vendre rénovés en habitation familiale de 400 m², vestiges de chapelle, parc arboré d’1,8 ha, avec puits et piscine… 477 000 €  En savoir plus
  3. Dans le Gard, « entre Nîmes et Montpellier, remarquable prieuré du 16ème et son église du 12 ème restauré avec authenticité et raffinement. Le prieuré (360 m²) s’ouvre sur des jardins (1800 m²) … Attenante, l’église dont les fondations remontent au 7 ème siècle offre une sérénité et modernité envoûtante. La rénovation douce mais efficace a su préserver toute l’âme et la nature du lieu. » 1.150.000 €
  4. Dans le Vaucluse, Prieuré XIe siècle avec sa chapelle indépendante. 2.392.000 €.En Aveyron, prieuré transformé en chambres d’hôtes et restaurant crêperie. Cette bâtisse de 450 m² séduira les amoureux de la nature et des vieilles pierres, composée de 8 chambres dont une de maitre (40 m²) décorées avec goût, toutes équipées de salle d’eau et wc. Une chapelle, bibliothèque, grande pièce à vivre, cuisine équipée avec du matériel semi professionnel et buanderie. 690.000 €
  5. En Saône et Loire, proche de Cluny, rare en Bourgogne du sud, couvent datant du 19ème avec une chapelle, une salle de restaurant… 360.000 €
  6. Dans le Vaucluse, cet ancien prieuré (?) « Entièrement rénovée avec minutie et dotée d’ un confort Haut de gamme . Trois splendides pièces de jour aux plafonds voûtés en ogives. Les sols mosaïques reflettent son histoire et sont d’ un charme indéniable. L’ ancienne chapelle est devenue grand salon… » 3.500.000 €
  7. Dans les Bouches -du-Rhône, ancien prieuré de l’ordre de Malte du XVIIè siècle , piscines, tennis. Sur un site unique, cette demeure d’ env. 1000 m2 s’ articule autour d’ une chapelle bâtie en 1610 sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Entièrement restaurée avec des matériaux anciens , par un architecte- décorateur aussi puriste que minutieux , qui a su allier l’ histoire et le grand standing, le charme d’ antan et le confort haut de gamme (climatisation , chauffage central … ).  « magnifique chapelle , l’ immense salon baroque , n’ ont d’ égal que la belle bibliothèque d’ époque et la grande cuisine provençale.  3.180.000 €
  8. Dans le Finistère : «  Pont-l’Abbé. Vend chapelle XIXe. Très peu servi, bel espace à vivre, quartier idéalement placé, frais à envisager, prix à débattre. Contacter la mairie». » En savoir plus
  9. En Seine-maritime, à Osmoy-Saint-Valery : Chapelle à vendre ! « La chapelle du 14ème siècle n’a toujours pas trouvé acquéreur La commune n’a pas les moyens d’entretenir sa chapelle et aimerait bien s’en débarrasser. Mais personne n’en veut ! » En savoir plus

Source: patrimoine.blog.pelerin.info

2 commentaires