En bref: une américaine risque 39 jours de prison pour avoir fait un potager chez elle!

L’article original se trouve ici en anglais, et explique que Julie Bass risque d’écoper de 39 jours de prison pour le simple fait qu’elle a créé un potager chez elle dans la petite ville de Oak Park dans le Michigan. Bien sur la ville n’a plus d’argent, ce n’est pas une exception américaine, des tas de villes sont dans cette même situation, mais cela

http://www.gralon.net/articles/vignettes/thumb-creer-un-jardin-potager-1457.gif

n’empêche pas de faire respecter le fascisme la loi! Son tort? Avoir créé son potager dans la cour avant de la maison et pas dans la cour arrière. Cela peut donc se résumer ainsi: on peut avoir dans cette bourgade un jardin en friche, abandonné, envahit de mauvaises herbes et bien affreux, mais il est interdit d’avoir un potager organisé, entretenu et même très joli. La logique à l’américaine, voilà de quoi ravir Monsanto qui voulait tout simplement faire interdire les potagers aux USA!

15 commentaires

  • C’est le comble de l’absurde.

  • Alti

    Les lotissements américains ont des règlements, d’après ce que j’avais lu il est obligatoire d’avoir du gazon et de l’entretenir régulièrement.

    • Talion

      Certes !… Mais cela ne change rien à l’absurdité de la situation… Faire de la prison pour avoir mis en place un potager devant sa maison c’est du grand n’importe quoi !

  • J2M

    La même chose existe en France.
    Chaque ville à son code d’Urbanisme.
    Ils ne l’empêche pas de planter mais ils lui demandent de respecter l’urbanisme.
    Elle a reçu un avertissement, une amende et maintenant elle est poursuivie.
    Tout ça car elle ne veut pas respecter le code d’Urbanisme.
    Donc rien de choquant je trouve. En tout cas rien à voir avec les projets d’interdiction de potager dans une propriété privée.
    Petit bémol cependant, en France, la commune lui aurait envoyé une équipe des espaces verts pour raser son potager. Et elle aurait du payer la facture. Ça n’aurait pas été jusqu’à la prison. Mais bon ce n’est pas en France !

  • 93 jours ou 39 il y eu inversion des touches? :) merci à Biotop!

  • paia

    c est vrai qu ‘a cote de ca les tribunaux ,flics,,,,ont pas autres chose a foutre a traiter des vrai cas penals,meutres,drogues,,,,que de faire ch..r une pauvre femme dans son bled qui part en sucette ou personne viendra l aider quand il y a plus rien a bouffer,,et le pire c est qu’autant cest un voisin qui a porter plainte,,,,

  • c_oim

    On met en tôle les gens honnêtes et on laisse les truands nous gouverner!

    Eh bien je ne suis pas d’accord, et je le dis.

    :D

  • Eurydice34

    Le vrai problème vient du fait que son jardin devant est différent de celui de ses voisins. Et si tous ses voisins faisaient comme elle? Ils seraient bien embêtés pour la poursuivre puisque son jardin serait donc commun. C’est à la fraternité de se mettre en place pour mettre des bâtons dans les roues de ces empêcheurs de vivre.

  • Maurice

    J’ai échangé notre jardin potager de 750 m2 contre un appartement pour y construire des immeubles.J’ai demandé comme préalable de pouvoir reconstituer ce jardin en plus petit.
    L’architecte m’a autorisé de le faire sur une surface de 50 m2 et de mettre en gazon 100 autres m2
    Tout est inscrit au Cadastre. La Bible dit :  » Nous n’avons pas le droit de ne penser qu’à nous-même et d’ agir à notre guise. Nous ne pouvons pas simplement rechercher notre propre agrément et vivre pour notre plaisir. Cherchons au contraire à être agréable au prochain, pensons à ce qui lui fait plaisir et qui contribue à son vrai bien. Une telle attitude constructive nous soudera les uns aux autres et édifiera notre communauté.  » Epître aux Romains ch, 15 v. 2-3 version Kuen

  • zulu

    et bientôt il y aura aussi une personne qui risque xx jours de prison pour avoir plus d’UNE poule chez lui ( ou elle) non? Vu que cette loi existe. A savoir si elle est validé.

  • Mario Trahan

    Elle devrait faire du temps(prison) et faire parler d’elle !!!

    Il faut en profiter dans ces cas pour faire comprendre que
    la civilisation(grosses villes) ne sont là que pour nous apprendre
    qu’elles n’ont pas de bon sens, en fin de compte.

    Il fallait l’essayer pour en voir l’absurditié !!!

  • Eurydice34

    Apparemment c’est ce que dit l’article :
    The city is pointing to a code that says a front yard has to have suitable, live, plant material. The big question is what’s « suitable?
    If you look at the definition of what suitable is in Webster’s dictionary, it will say common. So, if you look around and you look in any other community, what’s common to a front yard is a nice, grass yard with beautiful trees and bushes and flowers, »
    L’uniformisation, voilà ce qu’ils veulent.

  • Eurydice34

    Oups, ma réponse est sur l’ancien blog, je fais un copié collé :p !
    Apparemment c’est ce que dit l’article :
    The city is pointing to a code that says a front yard has to have suitable, live, plant material. The big question is what’s « suitable?
    If you look at the definition of what suitable is in Webster’s dictionary, it will say common. So, if you look around and you look in any other community, what’s common to a front yard is a nice, grass yard with beautiful trees and bushes and flowers, »
    L’uniformisation, voilà ce qu’ils veulent. Alors tous au potager, le potager devient commun, et leur loi, basta !! Mais à la fin de l’article, il y a un voisin qui apparemment n’aime pas le potager devant, il dit qu’elle n’avait qu’à le faire derrière, faudra pas compter sur lui pour la solidarité  :roll: ( et c’est peut-être même lui qui a râlé à la mairie, qui sait  :| ) .