Le F.B.I. embarque des serveurs et coupe le sifflet à plusieurs gros sites web

Le FBI a bossé à l’américaine, ils ont envoyés des chars d’assaut pour lutter contre un moustique et ont fait sauter plusieurs sites, ont saisi des serveurs, juste pour mener une enquête sur UNE et une seule personne!

Pour des raisons inconnues, le F.B.I. a mené un raid sur un data center situé aux Etats-Unis et saisi plusieurs serveurs.

L’opération ne s’est pas déroulée sans causer des dommages collatéraux:

Plusieurs sites a priori sans lien avec l’objectif de l’opération —parmi lesquels Pinboard et ceux du réseau Curbed— ont purement et simplement disparu de la toile: il faut dire que pour être certain de ne pas rater leur cible, les gars du F.B.I. ont embarqué trois racks de serveurs.

D’après l’hébergeur chez lequel le F.B.I. a fait irruption (DigitalOne, une entreprise suisse avec des activités aux Etats-Unis), tout ce que les fédéraux américains cherchait ne concernait qu’un seul et unique client. [NY Times]

Source: gizmodo.fr

3 commentaires

  • Rodica

    C’est de pire en pire! ls prennent quoi au petit dêjeuner, ces » Energumènes »??

  • Lecteur

    Le bureau fédéral d’investigation est un danger, c’est un comble, mais c’est vrai!
    Ils terrorisent pour lutter contre le terrorisme, cherchez l’erreur…