Hackers: l’actu brulante du moment…

Les hackers font de plus en plus parler d’eux, et il faut se résigner, toutes leurs actus doivent être réunies dans un seul article car il y a beaucoup à dire!C’est à se demander s’ils ne veulent pas accélérer la chute de l’économie mondiale en attaquant autant de systèmes qui font les beaux jours de la finance en question…

La monnaie virtuelle Bitcoin en crise

Le logo de la monnaie virtuelle bitcoin.

Le logo de la monnaie virtuelle bitcoin.Bitcoin

La valeur de la monnaie virtuelle décentralisée bitcoin est-elle en train de s’effondrer ? Sur la plate-forme d’échanges Mt. Gox, la valeur du bitcoin a brutalement chuté, dimanche 19 juin, passant en quelques heures d’environ 17 dollars (12 euros) à près de zéro. Cet effondrement du cours intervient après l’apparition d’une faille dans la sécurité du site Mt. Gox, exposant les données de milliers de ses utilisateurs.

La monnaie bitcoin, créée en 2009, fait l’objet de l’attention des médias depuis quelques semaines. Le système des bitcoins offre notamment la possibilité d’échanger en ligne de l’argent de manière décentralisée, de pair à pair, sans intervention d’une entreprise tierce pour sécuriser les transactions. Il permet également d’acheter directement sur divers sites Web un certain nombre de produits, payés en monnaie virtuelle.

Par ailleurs, le système présente l’originalité de générer de nouveaux bitcoins selon une courbe prévisible par un algorithme. Dans ce dispositif, plusieurs plates-formes comme Mt. Gox sont apparues, qui font office de guichet de change bitcoins-dollars.

PROBLÈME GLOBAL ?

Dans un communiqué, Mt. Gox annonce avoir fermé sa plate-forme jusqu’à ce que le problème soit résolu. Mais, depuis l’annonce du piratage, les données incluant le nom et l’adresse email de milliers d’utilisateurs circulent néanmoins sur le Web. Mt. Gox invite dès lors les utilisateurs à changer de mot de passe. Ce n’est pas la première fois que la sécurité des transactions impliquant les bitcoins est mise en cause. La semaine dernière, un utilisateur s’est dit victime d’une escroquerie qui lui aurait fait perdre 25 000 bitcoins.

Si la baisse de la valeur sur Mt. Gox est spectaculaire, elle ne semble pas paradoxalement mettre en péril la sécurité globale du système bitcoin. Les plates-formes d’échange comme Mt. Gox constituent en effet le maillon le plus faible dans la chaîne de l’anonymat des transactions. Sur des sites concurrents de Mt. Gox, comme Tradehill, la valeur du bitcoin est d’ailleurs demeurée plutôt stable.

Pour en savoir plus : Bitcoin, les deux faces de la monnaie virtuelle

Source: lemonde.fr

Sega: les hackers sont plus forts que toi!

DR

Impossible de se connecter au service Sega Pass depuis jeudi, et pour cause : le service en ligne de l’éditeur de jeux vidéo japonais a été victime de piratage.

Les données personnelles de 1,29 millions d’utilisateurs en ligne ont été dérobées : noms, dates de naissance et adresses e-mails, couplés aux mots de passe cryptés (pas sous forme textuelle, donc) des comptes personnels.

L’éditeur essaye de rester rassurant : aucune information relative aux moyens de paiement n’a été piratée, et « une enquête a été ouverte pour comprendre la cause et le canal utilisé pour l’intrusion », précise un communiqué.

Aujourd’hui encore, le site Sega Pass est suspendu, alors que l’éditeur perdait 5% à l’ouverture de la bourse de Tokyo.

Message sur la page d’accueil de Sega Pass

Après le triple hack de Sony le mois dernier et l’intrusion dans les serveurs de Nintendo au début du mois, c’est un véritable festival du piratage qui a marqué ces derniers jours dans le monde du jeu vidéo. Pendant le seul week-end de la Pentecôte, les studios Codemasters, Bethesda Softworks et Epic Games ont été attaqué selon le même mode opératoire : intrusion sur les serveurs, copie d’informations personnelles.

Mais si les précédents piratages ont été revendiqués par le groupe Lulzsec, récemment très actif, l’attaque de Sega n’a pas été revendiquée pour l’instant. Lulzec a même fait part de son soutien à Sega, via Twitter, et appelé la société à rentrer en contact avec eux pour trouver les coupables.

Source: lemonde.fr

Bientôt un mai 1968 de l’internet avec Lulzsec et Anonymous en haut des barricades ?

Lulzsec et Anonymous viennent de déclarer une guerre totale contre tous les gouvernements et les multinationales de la planète.

Baissez la tête, cela risque de canarder dans tous les sens, car Lulzsec et Anonymous n’ont manifestement pas l’intention de faire dans la dentelle:

Les gouvernements, les banques et les grandes entreprises sont dans le collimateur des pirates, dont l’objectif avoué est de révéler tous leurs secrets et de dénoncer la corruption.

Lulzsec et Anonymous en appellent donc à l’unité des hackers pour faire triompher leur objectif: l’opération est baptisée Anti-Security (#AntiSec). Jouant avec la terminologie navale, Lulz security « encourage tout navire, grand ou petit, à ouvrir le feu sur tout gouvernement ou agence qui se mettra en travers de [leur] chemin ».

Les pirates partent donc le couteau entre les dents à l’assaut des symboles du pouvoir public ou privé présents sur la toile. Serait-ce le début d’un véritable mai 1968 de l’internet? Nous le saurons bientôt. [Pastebin]

Source: Gizmodo.fr


 

2 commentaires

  • shalk

    Je crois, vu l’absence de commentaires, que peux de gens se rendent compte de l’impact que pourrait avoir une guerre du net.
    Aujourd’hui, notre société est mise à mal financièrement par de l’argent virtuel, et cela a des impacts sur la vie réels (prix à la consommation, coût de la vie… mesures d’austérités…)
    A savoir, un groupe de hackers allemands avait déclaré qu’à 10, il leur faudrait une semaine pour faire tomber internet, mais que comme ils en ont besoin, ils ne le font pas.
    Mais si ils ne le font pas tomber, ils peuvent le rendre transparent ! Souvenez-vous des impacts de weakyleeks…

    Je ne sais pas si ces groupes sont sérieux, mais leurs impacts pourraient être énorme, avec une perte total de la confiance des entreprises envers internet…
    Bientôt « SFR hacké: des millions de comptes utilisateurs se sont fait piraté, code bancaire compris…. »

  • Visiteur

    Leur but ultime est peut-être bon! Ils utilisent l’avantage (peut-être le dernier) qu’ils ont sur ceux qui « dominent » le monde d’aujourd’hui. Plus de transparence, pourquoi pas?
    Franchement, devoir se passer de jeux ps quelques jours a surement fait du bien à beaucoup de monde. Et après, on est même remercié par Sony pour notre patience! L’impact sur la vie des gens est minime finalement. Alors, si ça peut faire bouger les choses.
    J’aime croire qu’ils ont de bonnes intentions.