L’Otan restera au moins jusqu’à fin septembre en Libye

J’aime les petites phrases comme celle-ci: « Selon Anders Fogh Rasmussen, l’Alliance atlantique est résolue à poursuivre son opération pour protéger le peuple libyen« , l’on nous parle encore et toujours de protéger la population malgré les accusations de la Libye sur le massacre opéré par l’Otan, n’étant pas « sur le terrain » nous ne pouvons avoir pour information que ce qui nous est dit, contentons-nous de cela et tentons donc de démêler le vrai du faux, même si je suis plus enclin à en croire certaines par rapport à d’autres…

Selon Anders Fogh Rasmussen, l’Alliance atlantique est résolue à poursuivre son opération pour protéger le peuple libyen.

L’Otan a prorogé, mercredi, de trois mois sa mission militaire censée protéger les opposants libyens, a annoncé le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen. L’Otan a pris le commandement fin mars, et pour trois mois, de la mise en oeuvre d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies visant à faire respecter une zone d’exclusion aérienne dans le ciel libyen et un embargo sur les armes destinées au régime de Muammar Kadhafi afin de protéger la population civile en révolte.

Cette mission s’est traduite notamment ces dernières semaines par des raids aériens contre les forces de Kadhafi et des bombardements de son quartier général à Tripoli, la caserne de Bab al Azizia, mais les experts estiment que cela prendra des mois pour renverser le régime. « Cette décision envoie un message clair au régime de Kadhafi : nous sommes résolus à poursuivre notre opération pour protéger le peuple de Libye », souligne Anders Fogh Rasmussen dans un communiqué.

« Nous maintiendrons nos efforts pour remplir le mandat des Nations unies. Nous maintiendrons la pression jusqu’au bout », a-t-il ajouté en prédisant que « le jour se rapproche » où la population libyenne pourra déterminer son propre avenir. L’Otan a pris, le 31 mars, le relais de la France, de la Grande-Bretagne et des États-Unis, qui avaient été les premiers à frapper le régime de Tripoli, pour éviter la chute du bastion de l’opposition à Benghazi, en Cyrénaïque, région est de la Libye.

Source: lepoint.fr

Des vétérans des forces britanniques non payés par le gouvernement (donc comprendre des mercenaires) seraient en place en Libye comme conseillers:

D'anciens membres des forces spéciales (SAS) font parvenir au commandement des opérations de l'OTAN des informations sur la localisation et les mouvements des troupes kadhafistes.

D’anciens membres des forces spéciales (SAS) font parvenir au commandement des opérations de l’OTAN des informations sur la localisation et les mouvements des troupes kadhafistes.REUTERS/ZOHRA BENSEMRA

Des vétérans des forces spéciales britanniques, employés par des sociétés de sécurité privées, sont présents à Misrata, à l’ouest de la Libye, où ils conseillent les rebelles libyens au sol et fournissent des informations à l’OTAN, affirme le quotidien britannique The Guardian mercredi 1er juin.

D’anciens membres des forces spéciales (SAS) font parvenir au commandement des opérations de l’OTAN à Naples des informations sur la localisation et les mouvements des troupes loyales au leader Mohammar Kadhafi, ont indiqué des sources militaires britanniques au quotidien.

Selon ces sources, ces anciens militaires se trouvent en Libye avec la bénédiction du Royaume-Uni, de la France et d’autres pays membres de l’Alliance atlantique et les forces de la coalition leur ont fourni des équipements non offensifs.

DÉMENTI

Le ministère de la défense a démenti qu’ils soient payés par le gouvernement britannique et a insisté sur le fait qu’il n’a pas de troupes combattantes au sol. Les conseillers pourraient être rémunérés par des pays arabes et notamment le Qatar, affirme The Guardian.

Londres a approuvé la semaine dernière l’utilisation d’hélicoptères d’attaque Apache en Libye et les informations recueillies par les conseillers des rebelles devraient être utilisées par les pilotes britanniques et français pour les missions prévues pour cette semaine.

La révélation sur la présence de ces hommes sur le sol libyen arrive au lendemain de la diffusion par la chaîne de télévision arabe Al-Jazira d’images vidéo montrant six Occidentaux armés parlant à des rebelles dans le port de Misrata.

Source et suite: lemonde.fr

17 commentaires

  • inkadom

    Tous les morts, cela fera autant de retraites en moins à payer, non ?
    Ce n’est pas ça le calcul ?
    Après le Vietnam, l’Afghanistan, l’Irak, maintenant la Libye, ils n’en ont pas marre de tous ces combats inutiles qui ne font que décimer des populations qui ne demandent qu’à vivre tranquillement chez elles ?
    Que chacun commence en priorité par régler ses problèmes internes !!
    Dieu sait s’il y en a dans chaque pays, dit (très mal proprement) civilisé !!!

  • barjabul

    L’écrivain français Bernard-Henri Lévy a indiqué qu’il avait transmis un message adressé par le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion libyenne, au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d’une rencontre jeudi à Jérusalem.
    « Au cours d’un entretien d’une heure et demie, j’ai communiqué au Premier ministre un message verbal de ce Conseil, dont le point essentiel est que le futur régime libyen sera un régime modéré et anti-terroriste, qui aura le souci de la justice pour les Palestiniens et de la sécurité pour Israël », a affirmé M. Lévy à l’AFP.

    Selon ce message, « le futur régime libyen entretiendra des relations normales avec les autres pays démocratiques, y compris avec Israël », a précisé l’écrivain, en provenance de Misrata, une localité rebelle à l’est de Tripoli.
    Interrogé sur la réaction du Premier ministre, l’écrivain-philosophe a répondu qu’il « n’a pas semblé surpris par le message ». « Il n’a pas non plus exprimé de regret à propos de Mouammar Kadhafi, un des ennemis les plus acharnés d’Israël », a ajouté BHL.
    Un porte-parole de M. Netanyahu a confirmé à l’AFP que le Premier ministre avait reçu l’écrivain français. « Le Premier ministre aime à s’entretenir avec des intellectuels », a souligné le porte-parole sans donner d’autres précisions.
    Fervent soutien de la rébellion opposée au régime Kadhafi, M. Lévy s’est déjà rendu à de nombreuses reprises en Libye depuis le début soulèvement le 15 février.
    Il a joué un rôle important auprès du président Nicolas Sarkozy dans ce dossier. La France a été le premier pays a reconnaître le CNT et a été à l’initiative de l’intervention militaire internationale en Libye.

    ATTENTION DANGER

  • ducon

    OTAN = Organisation terroriste de l’atlantique nord

  • L’Avenir se jouera sur ces critères :
    **Les CHINOIS exigent l’arrêt des bombardements en LIBYE et réclament le dialogue !
    **Les RUSSES ont des intérêts certains en SYRIE et ne veulent guère l’intrusion de l’O.T.A.N.
    **ISRAEL aimerait que l’O.T.A.N. procède en frappes ciblées sur les installations Nucléaires de l’IRAN.
    Les loups ne se bouffent pas entre eux ! c’est à voir !
    ———————————————-
    Nucléaire : les Occidentaux soutiennent une Résolution contre DAMAS à l’A.I.E.A.
    VIENNE – Les Pays occidentaux veulent sanctionner la SYRIE, soupçonnée d’activité Nucléaire illicite, en proposant au Conseil des Gouverneurs de l’Agence internationale de l’Energie Atomique (A.I.E.A.), réuni la semaine prochaine à partir de lundi à VIENNE, de saisir le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations-Unies (O.N.U.).
    Les 35 Membres du Conseil des Gouverneurs doivent se pencher à partir de lundi sur le Budget des deux années à venir et la catastrophe Nucléaire au JAPON. Mais l’Attention devrait, de nouveau, se focaliser sur les Enquêtes concernant les Programmes Nucléaires illicites de l’IRAN et de la SYRIE, qui durent depuis des années. Le Directeur Général de l’A.I.E.A., le Japonais Yukiya Amano, a publié la semaine dernière deux Rapports sur l’avancement de ces Enquêtes, selon lesquels TEHERAN et DAMAS bloquent les investigations.
    L’IRAN continue de stocker de l’uranium faiblement enrichi, malgré une série de sanctions de l’O.N.U., et refuse de collaborer quant au présumé caractère Militaire, selon les Pays occidentaux, de son Programme Nucléaire.
    DAMAS, accusé d’avoir construit un réacteur Nucléaire NON-déclaré dans une zone désertique, n’a pas donné aux Inspecteurs de l’A.I.E.A. accès aux Sites, données, ou personnes qui pourraient les aider à clarifier cette question.
    Habituellement, le sujet dominant de ces Réunions est l’IRAN, mais il pourrait cette fois céder cette place à la SYRIE, alors que l’A.I.E.A. a, pour la première fois, officiellement estimé que le Site dans le désert Syrien Dair Alzour, détruit par l’aviation Israélienne en Septembre 2007, était très probablement un réacteur Nucléaire.
    Les Etats-Unis saisissent l’occasion de la publication de ce Rapport, le plus sévère émis par l’Agence, pour pointer du doigt le NON-Respect des engagements internationaux de la SYRIE et veulent saisir le Conseil de Sécurité de l’O.N.U.
    Une Résolution contre DAMAS serait, selon WASHINGTON, cruciale pour préserver la crédibilité de l’A.I.E.A. et les Accords de Garantie, selon une lettre adressée aux autres Etats Membres.
    Le ROYAUME-UNI a adopté la même position : Ce que le Directeur Général nous a dit à propos de la SYRIE est que le Pays n’avait pas rempli ses obligations concernant les Accords de Garanties, a déclaré l’Ambassadeur Britannique, Simon Smith. Ce refus doit être signalé au Conseil de Sécurité de l’O.N.U., comme nous y sommes contraints par les Statuts de l’A.I.E.A., a-t-il ajouté.
    La SYRIE affirme que le Site de Dair Alzour était une installation NON-Nucléaire mais n’en a fourni, jusqu’à présent, aucune preuve, refusant même l’accès des Inspecteurs de l’Agence au Site après une unique visite en Juin 2008.
    Les Diplomates occidentaux pensent qu’une majorité existe au sein du Conseil des Gouverneurs pour faire adopter la Résolution, mais reconnaissent qu’il serait naïf de penser qu’elle emportera l’unanimité, a déclaré l’un d’entre eux, qui a requis l’anonymat.
    La grande inconnue reste les positions de la RUSSIE et de la CHINE, alors que la SYRIE s’est engagée à coopérer pleinement, lors d’une Réunion la semaine passée avec des Représentants de l’A.I.E.A. Sous la menace d’une saisine de l’O.N.U. et de sanctions, DAMAS, in extremis, s’est dit prêt à poursuivre les discussions après la Réunion du Conseil des Gouverneurs.
    Les Occidentaux, jugeant la manoeuvre dilatoire, ont déclaré que c’était insuffisant pour éviter une Résolution.
    Concernant l’IRAN, le Rapport de l’A.I.E.A. a révélé que Yuki Amano a écrit au Chef du Programme Nucléaire de TEHERAN, Fereydoun Abbasi, soulignant les inquiétudes au sujet d’une possible dimension Militaire du Programme Nucléaire Iranien et demandant une réponse Urgente aux Accusations.
    L’IRAN a répondu à la fin Mai, mais les SIX pages reçues ne contenaient aucun élément Nouveau, selon les Diplomates.
    Romandie News.ch – (© A F P – 3 Juin 2011 – 22h36

  • LIBYE : 1ères frappes de l’O.T.A.N. avec des hélicoptères de combat.

    BRUXELLES – L’Otan a annoncé samedi avoir eu recours pour la première fois à des hélicoptères de combat en LIBYE, frappant des véhicules Militaires, des équipements et des Forces de l’armée du Colonel Mouammar KADHAFI.
    Des hélicoptères de combat sous commandement de l’Otan ont été utilisés pour la première fois le 4 juin (Samedi) dans des opérations Militaires au-dessus de la LIBYE, dans le cadre de l’opération « PROTECTEUR Unifié », a indiqué l’Alliance Atlantique dans un Communiqué diffusé dans la nuit de vendredi à samedi.
    Parmi les cibles frappées figuraient des véhicules Militaires, des équipements Militaires et des Forces de l’armée du Régime de Mouammar KADHAFI, a précisé le Communiqué, sans indiquer où ces frappes ont, précisément, eu lieu.
    Ce succès démontre les possibilités uniques offertes par le recours à des hélicoptères de combat, a estimé dans le Communiqué, le Général Charles BOUCHARD, Commandant en Chef de l’Opération de l’Otan en LIBYE.
    Ce recours permet à l’Otan de disposer d’une flexibilité supplémentaire pour repérer et s’attaquer aux forces pro-KADHAFI qui ciblent, délibérément, les civils et cherchent à se cacher dans des zones habitées, précise le Communiqué.
    Nous continuerons à utiliser ces moyens « QUAND et Où » ce sera nécessaire, avec la même précision comme nous le faisons dans toutes nos Missions, a indiqué l’Officier Canadien qui commande l’Opération « PROTECTEUR Unifié ».
    Le but est d’augmenter la pression sur les Forces pro-KADHAFI, précise l’Alliance.
    La Résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies n’autorise pas l’envoi de troupes en LIBYE, mais seulement l’utilisation de tous moyens propres à empêcher les armées en présence de faire du tort aux civils.
    Fin Mai, le Général BOUCHARD avait justifié le recours à ces hélicoptères par la nécessité d’avoir une capacité supplémentaire pour cibler des véhicules beaucoup plus difficiles à voir depuis un avion à haute altitude.
    Les hélicoptères en question ont été fournis par la FRANCE et le ROYAUME-UNI, qui avaient confirmé dès le 23 Mai leur Décision de les envoyer après des fuites dans la presse.
    Des Responsables Militaires de l’Otan avaient aussi précisé que les Français ont fourni : QUATRE TIGRE et
    les Britanniques QUATRE APACHE,
    embarqués, respectivement, sur les porte-hélicoptères TONNERRE et HMS OCEAN.
    En outre, une DOUZAINE de GAZELLE, appareils plus anciens et aussi plus rustiques, sont à bord du bateau Français, avaient-ils indiqué.
    Les hélicoptères, qui nous sont fournis, sont des appareils armés pour l’ATTAQUE, mais ne sont pas en mesure d’acheminer en MASSE des troupes AU SOL, avait assuré fin Mai le Général BOUCHARD, en soulignant qu’il n’était pas dans ses intentions d’engager des Forces Terrestres.
    Selon des Responsables Militaires de l’Otan, les hélicoptères engagés en LIBYE ont d’abord dû être mis au point avant d’être déployés pour s’adapter aux conditions spéciales qu’ils affrontent :
    – d’une part, l’environnement maritime et son sel et,
    – de l’autre, le désert et ses vents de sable.
    Romandie News.ch – © A F P – 4 Juin 2011 – 04h36

  • LIBYE : Plusieurs explosions entendues à TRIPOLI.
    TRIPOLI – Plusieurs explosions ont retenti Samedi en fin d’après-midi et tôt, Dimanche à TRIPOLI et dans sa banlieue EST, après le passage d’AVIONS, selon un Journaliste de l’A F P et des Témoins dans la Capitale Libyenne : cible de raids intensifs de l’O.T.A.N., depuis près de deux Semaines.
    Deux détonations, puissantes mais lointaines, ont été ressenties depuis le Centre de la Capitale vers 18H30 (16H30 GMT), suivies par plusieurs autres, quelques Minutes plus tard.
    Selon des Témoins, les raids ont visé notamment la banlieue de TAJOURA, à l’Est de TRIPOLI, souvent visée par les bombardements de l’Otan, qui dirige depuis le 31 Mars 2011 des Opérations Militaires lancées par une coalition Internationale après plus d’un mois de révoltes réprimées dans le sang en LIBYE.
    Des habitants de ce quartier rebelle ont déclaré avoir vu des colonnes de fumée noire, s’échapper du Secteur Sud-Est de TAJOURA.
    Dans la nuit de Samedi à Dimanche, QUATRE Nouvelles détonations ont secoué la Capitale Libyenne vers 2H30 (00H30 GMT), selon un journaliste de l’AFP, sans qu’il soit possible dans un premier temps de déterminer les Sites visés.
    Romandie News.ch – ©A F P – 05 Juin 2011 – 2h43

  • LIBYE : des hélicoptères Anglais et Français en Action, Nouvelles EXPLOSIONS à TRIPOLI.
    BENGHAZI (LIBYE) – PARIS et LONDRES ont déployé Samedi pour la première fois en LIBYE des hélicoptères de combats contre les Forces de Mouammar KADHAFI, tandis que le Ministre Britannique des Affaires Etrangères : William HAGUE s’est rendu à BENGHAZI pour soutenir la rébellion.

    TRIBUNE de GENEVE.ch – AFP – 5.06.2011 – 7:23
    En fin d’après-midi, plusieurs explosions ont retenti à TRIPOLI et dans sa banlieue Est, selon un journaliste de l’AFP et des témoins dans la Capitale Libyenne cible de raids intensifs de l’Otan depuis deux Semaines.
    Dans la nuit de Samedi à Dimanche QUATRE Nouvelles détonations ont secoué la Capitale Libyenne vers 2H30 (00H30 GMT), selon un journaliste de l’AFP. Il n’était pas possible dans l’immédiat de déterminer les Sites visés.
    Une Semaine après l’annonce par LONDRES d’une « Deuxième phase » des frappes de l’Otan, et alors que le conflit s’enlise plus de deux mois après le début de l’intervention internationale, des hélicoptères ont conduit des frappes nocturnes AU SOL contre des Equipements des Forces pro-Kadhafi, selon l’OTAN.
    Des hélicoptères Britanniques APACHE, partis du porte-hélicoptères HMS Ocean au large de la LIBYE, ont frappé une installation radar et un poste de contrôle Militaire situés près de BREGA (Est).
    En parallèle, des hélicoptères Français TIGRE et GAZELLE ont décollé du bâtiment BPC Tonnerre pour détruire
    « une vingtaine d’objectifs, dont une quinzaine de véhicules Militaires, notamment des pick-up armés »,
    a indiqué l’Etat-Major Français.
    Plus flexibles, mieux adaptés pour repérer les troupes et leurs équipements souvent cachés dans des zones habitées, plus précis que les avions volant à haute altitude, les hélicoptères seront encore utilisés « QUAND et Où ce sera nécessaire », a prévenu le Général Charles BOUCHARD, Commandant en Chef de l’Opération de l’OTAN.
    Avec ces appareils, l’Otan s’expose, cependant, un peu plus.
    L’Etat-Major Français a, ainsi, reconnu que plusieurs hélicoptères avaient dû riposter à des tirs d’armes légères AU SOL, mais qu’aucun n’avait été touché.
    Le Chef de la Diplomatie RUSSE Sergueï LAVROV a déploré que « consciemment ou INconsciemment », l’intervention de l’Alliance Atlantique « dérape vers une Opération TERRESTRE », même si les Membres de la coalition Internationale se sont fermement engagés à ne PAS envoyer de troupes AU SOL.
    En ALGERIE, le Front de Libération Nationale (F.L.N.), Membre de l’Alliance Présidentielle, a dénoncé Samedi :
    – « l’ingérence Etrangère en LIBYE »
    et redouté que l’intervention de l’OTAN ne devienne
    – « un Episode d’une longue Série ».
    En revanche, Moustapha Abdeljalil, le Président du Conseil National de Transition (C.N.T.), organe Politique des rebelles Libyens, s’est félicité de l’engagement des hélicoptères, saluant
    – « toute Action qui puisse précipiter la FIN du Régime de KADHAFI ».
    Sur le front diplomatique, la rébellion a marqué un Nouveau point avec la visite de M. HAGUE à BENGHAZI, sa « Capitale » dans l’Est.
    « Nous voulons montrer notre soutien au Peuple Libyen et au C.N.T., le Représentant légitime du Peuple Libyen », a-t-il déclaré avant son départ de LONDRES.
    « Aussi longtemps que KADHAFI continuera à commettre des abus contre son Peuple, nous poursuivrons et intensifierons nos efforts pour l’arrêter ».
    A son arrivée, M. HAGUE s’est rendu Place de la Révolution, lieu Symbolique de la révolte sur le front de mer.
    Des femmes lui ont présenté des portraits de leurs fils tués par les Forces pro-KADHAFI, tandis que des manifestants criaient :
    – « LIBYE libre » et « KADHAFI va-t’en ».
    M. HAGUE a, ensuite, rendu visite à un Centre Médical de BENGHAZI et s’est entretenu avec M. ABDELJALIL, qu’il avait déjà reçu à LONDRES.
    Ces derniers jours, les rebelles avaient réussi, en outre, à entrer en contact avec l’Ambassadeur de CHINE à DOHA, alors qu’un Emissaire RUSSE est attendu lundi à BENGHAZI.
    Sur le terrain, les combats se sont poursuivis ces derniers jours dans les montagnes BERBERES au Sud-Ouest de TRIPOLI, où les pro-KADHAFI tentent de couper les routes et, parfois, de reprendre les localités qui ont, pour la plupart, rejoint la rébellion.
    Selon un rebelle originaire de YEFREN, une localité disputée à 130 Km au Sud-Ouest de la Capitale, les rebelles ont repris le contrôle du Centre-ville et d’une partie de la route en direction de la frontière Tunisienne.
    Depuis le début, le 15 février 2011, de l’insurrection en LIBYE, entre : « 10.000 et 15.000 personnes » sont MORTES –
    « 890.000 ont pris la FUITE », selon l’O.N.U.
    ———————————–
    LIBYE : 5 MILLIONS 600’000 habitants en 2005. INSEE.fr
    Là, sont compris : Femmes, Enfants, Vieillards, des VICTIMES qui subissent ces bombardements quotidiens.
    L’O.T.A.N. veut éliminer le Dirigeant KADHAFI, 69 ans, au Pouvoir depuis 42 ans – (Biographie sur GOOGLE – wikipédia).

  • Il est sympathique CHAVEZ, il dit ce qu’il pense, comme il le pense !
    Ils ont du PETROLE au Vénézuéla. L’AMERIQUE a failli les attaquer, déjà, il y a des années : d’ailleurs, CHAVEZ indique 2002 !
    Les RUSSES sont à leurs côtés (dans Base Navale) avais-je LU en son temps.
    L’axe du mal plaide pour la PAIX en LIBYE.
    http://www.dailymotion.com/video/xif5hf_l-axe-du-mal-plaide-pour-la-paix-en-libye_news

    Hugo CHAVEZ, la Situation en LIBYE et l’EMPIRE.
    http://www.dailymotion.com/video/xhce2y_chavez-la-situation-en-libye-et-l-empire_news

    Hugo CHAVEZ défend sa Vérité sur la LIBYE.
    http://www.dailymotion.com/video/xhhp2c_chavez-defend-sa-verite-sur-la-libye_news

  • Les équipages des hélicoptères de combats préparent le débarquement en LIBYE : Manlio Dinucci – Il Manifesto
    Dim., 05 juin 2011 – 11:42 CDT
    Traduit par Marie-Ange Patrizio pour Réseau Voltaire.

    Hélicoptères Apache embarqués sur le HMS Ocean, au large de la Libye. © Mer et Marine
    En violation ABSOLUE de l’esprit de la Résolution 1973, mais en prétextant agir pour protéger les populations civiles conformément à ladite Résolution, l’OTAN se prépare à attaquer AU SOL les Forces libyennes. Un vaste dispositif vient d’être déployé.
    Des hélicoptères de combat sous commandement OTAN ont été utilisés pour la première fois le 4 juin dans les opérations militaires en Libye : annonce du quartier général allié à Naples.
    Ce sont des hélicoptères Français Tigre et Gazelle et des Apache Britanniques, dotés des armements les plus modernes.
    Parmi eux le missile étasunien à guidage laser Hellfire, que les Tigre et Apache lancent à 8 kms de l’objectif, quand ils ne sont pas encore en vue.
    Utilisé en Libye aussi par les drones étasuniens Predator/Reaper, il a une tête à fragmentation ou thermobarique. Cette dernière, en explosant, crée un vide d’air qui provoque la mort par asphyxie de toute personne se trouvant dans la zone, même si elle est à l’intérieur d’édifices ou de refuges.
    Dans la guerre de Libye, est certainement expérimenté aussi le Hellfire Romeo, un missile que Lockheed Martin a rendu encore plus destructeur.
    En utilisant des hélicoptères d’attaque, l’OTAN non-seulement intensifie l’offensive aérienne, mais prépare le terrain au débarquement de troupes.
    Les hélicoptères qui sont en train d’attaquer en Libye sont ceux des navires d’assaut amphibie Tonnerre (Français) et Ocean (Britannique), postés face aux Côtes libyennes sur lesquelles, au moment opportun, ils pourront débarquer des milliers de soldats et d’armes lourdes sur des aéroglisseurs.
    Le Tonnerre et l’Ocean ont déjà effectué des tests d’interopérabilité avec des navires étasuniens d’assaut amphibie analogues : ils peuvent donc utiliser les véhicules aériens et de débarquement du groupe d’attaque amphibie, conduit par le USS Bataan, posté lui aussi en Méditerranée.
    Comme le Congrès a confirmé l’opposition de Washington à envoyer des troupes en LIBYE, pour ne pas s’embourber dans une AUTRE GUERRE épuisante de longue durée, le scénario qui se profile est celui d’un débarquement – sous commandement et appui US – de troupes françaises, britanniques, italiennes et autres, éventuellement sous l’égide d’ « Eufor Libya » (Forces de l’Union Européenne en LIBYE) pour « fournir de l’Aide Humanitaire aux civils libyens ».
    L’intensification de l’offensive aérienne entre dans cette même stratégie. À la base de Gioia del Colle (Joie de la colline… NdT) (Bari), sont arrivées les Enhanced Paveway III : des bombes à guidage laser d’une tonne, dont les têtes pénétrantes à l’uranium appauvri et au tungstène peuvent détruire des édifices renforcés. Pour le moment ce sont les chasseurs bombardiers Britanniques Eurofighter et Tornado qui les utilisent, en décollant de la base des Pouilles. Ces bombes, explique le Ministre Britannique de la Défense Liam Fox, « nous permettent de protéger les civils et de réaliser les objectifs des Nations-Unies » .
    En même temps, se trouve renforcé le blocus naval contre TRIPOLI. Et a commencé en Méditerranée la Phoenix Express 2011, manœuvre sous Commandement étasunien à laquelle participent des forces navales et terrestres de treize pays : États-Unis, Italie, Espagne, Grèce, Malte, Croatie, Albanie, Turquie, Égypte, Algérie, Tunisie, Maroc et Mauritanie.
    Cette opération aussi est dirigée depuis Naples et supportée par les Bases en Italie. Le pays qui
    – assure le Président de la République, Giorgio NAPOLITANO –
    a tourné le dos aux sales années du bellicisme fasciste et joue aujourd’hui un rôle de ferme Gardien de la PAIX.
    http://fr.sott.net – « Les Maîtres du Monde ».

  • OBAMA pour un Engagement plus important de l’ALLEMAGNE en LIBYE.
    FRANCFORT (Allemagne) – Le Président Américain Barak Obama entend parler avec la Chancelière Allemande Angela Merkel d’un engagement plus important de son Pays dans les Révolutions Arabes en cours, y compris en LIBYE, a-t-il déclaré dans un entretien au journal allemand Tagesspiegel.
    Mme Merkel doit effectuer une visite de deux jours lundi et mardi aux Etats-Unis.
    Je me réjouis de discuter avec la chancelière de la manière dont nous pouvons faire encore plus, pour réagir effectivement aux changements dans la région, dont la Libye, a déclaré M. Obama dans cet entretien à paraître lundi.
    L’ALLEMAGNE a refusé de se joindre à l’intervention Militaire dans ce pays, provoquant l’incompréhension de ses partenaires, mais s’est engagée à protéger militairement des Missions Humanitaires.
    Dans le même entretien, M. Obama a loué le tournant énergétique emprunté par l’Allemagne qui a décidé d’abandonner l’énergie Nucléaire à l’horizon 2022.
    De l’Allemagne, nous pouvons apprendre comment le fait d’être plus écologique peut mener dans le même temps à plus de croissance, a-t-il déclaré.
    Beaucoup d’entreprises Allemandes ont trouvé des moyens créatifs pour croître dans une économie mondiale qui change rapidement, avec un accent particulier sur les emplois verts et les nouvelles technologies. Nous nous y appliquons aussi aux Etats-Unis, a-t-il ajouté.
    Romandie News.ch – © A F P – 5 Juin 2011 – 20h05

  • Je suis née « après » la GUERRE, que m’importe HITLER.
    Un inconnu m’a envoyé ceci, per mail : (LIBYE) :
    Le lien de la vidéo SARKO, la Fureur, est :
    http://www.dailymotion.com/video/xj5as7_sarko-la-fureur_fun

  • LIBYE : les bombardements s’intensifient, MOSCOU tente une Médiation.
    CONFLIT ARMÉ – Alors que les bombardements de l’OTAN continuent en LIBYE, un émissaire de MOSCOU est arrivé mardi à Benghazi. Lors de cette première visite d’un représentant Russe dans le fief des rebelles libyens, il s’est posé en médiateur entre les deux camps.
    © KEYSTONE – Tripoli a subi mardi des bombardements parmi les plus violents depuis le début du conflit.
    *(Les gens s’enfuient du Pays – 800 personnes à nouveau…).

    Tribune de Genève.ch – ATS / AFP – 07.06.2011 – 18:33
    Tripoli a subi mardi des bombardements parmi les plus violents depuis le début du conflit. Une vingtaine de puissantes explosions ont secoué le centre de la capitale, où plusieurs bâtiments ont été touchés au sein de la résidence du dirigeant contesté Mouammar Kadhafi.
    S’ils ne se traduisent pas par une avancée sur le terrain des rebelles, les milliers de raids de l’aviation alliée contre l’armée libyenne ont fini par entamer sa capacité de lancer des contre- offensives, estiment les chefs militaires de l’OTAN.
    « Notre analyse est plus optimiste que celle de ceux qui parlent d’’enlisement. Nous pensons que le temps joue pour nous », a déclaré un haut Responsable Militaire.
    Kadhafi : « Mort ou Vif » :
    M. Kadhafi a, lui, juré mardi de rester à Tripoli, « Mort ou Vif », dans une interview diffusée en direct par la télévision d’Etat libyenne. « Nous n’avons qu’un seul choix : nous resterons sur notre terre morts ou vifs », a déclaré le dirigeant libyen.
    « Nous vaincrons nos ennemis. Cette bataille nous a été imposée », a ajouté Moummar Kadhafi, qui a appelé ses partisans à se rassembler dans son complexe de Bab al-Azizia, à Tripoli.
    « Nous ne nous rendrons pas. Nous saluons la mort. Le martyr est un million de fois préférable », a-t-il dit.
    Facilitateur :
    A Benghazi, à son arrivée dans la « capitale » des insurgés dans l’Est du pays, l’envoyé spécial du Kremlin, Mikhaïl Marguelov, a affirmé la volonté de Moscou de jouer un rôle d’intermédiaire pour faciliter le dialogue entre le régime du colonel Kadhafi et les rebelles.
    « Nous sommes venus à Benghazi pour faciliter le dialogue entre les deux camps. La Russie est dans une position unique car elle a toujours une Ambassade à Tripoli et elle vient rencontrer la rébellion aujourd’hui », a indiqué M. Marguelov aux journalistes.
    L’émissaire Russe a précisé qu’il serait mercredi au Caire et qu’il était « ultérieurement disposé à se rendre à Tripoli », sans préciser dans quels délais. Le représentant du Kremlin pour l’Afrique a ensuite rencontré dans Benghazi plusieurs responsables du Conseil national de transition (CNT), la direction politique de la rébellion, dont son président Moustapha Abdeljalil.
    PEKIN et ses intérêts :
    Les propos de l’émissaire ont été quelque peu atténués par le chef de la diplomatie Russe Sergueï Lavrov mardi lors d’une visite en Norvège. « La RUSSIE ne cherche pas à endosser le rôle principal d’une médiation », a-t-il affirmé. Il a estimé que ce rôle revenait à l’Union Africaine (U.A.).
    La CHINE a, également, fait son entrée sur la scène diplomatique libyenne et a entamé des contacts pour tenter de trouver une issue après plus trois mois de crise.
    PEKIN a d’importants intérêts Economiques en Libye, gros producteur de pétrole.
    Le chef de la diplomatie libyenne, Abdelati al-Obeïdi, se trouvait mardi en CHINE pour tenter de trouver une Solution politique alors que des diplomates Chinois sont arrivés à Benghazi pour y rencontrer la Direction politique de la rébellion.
    Une coalition internationale, avec à sa tête les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, intervient depuis le 19 mars en Libye, sous mandat de l’O.N.U., pour protéger la population civile de la répression sanglante menée par le Régime de Mouammar Kadhafi contre un soulèvement qui a débuté à la mi-février.
    La RUSSIE et la CHINE s’étaient abstenues lors du vote à l’ONU de la Résolution 1973 autorisant des frappes internationales en Libye.
    Ports sanctionnés :
    Lors d’une Conférence de presse commune avec la Chancelière Allemande : Angela Merkel, le Président des Etats-Unis Barack Obama a, pour sa part, déclaré que « la pression contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s’intensifiera jusqu’à ce qu’il parte ».
    Au Plan des sanctions économiques, l’Union Européenne (U.E.) a décrété mardi des sanctions, avec gel des Avoirs, contre six Autorités portuaires libyennes contrôlées par le Régime. Cette Mesure consiste à interdire aux navires Européens de commercer avec ces ports. Un délai d’un mois est accordé aux Contrats en cours.

  • Bonjour,
    Je vous informe que je suis invité pour une Emission en Direct sur « Radio Morpheus » ce soir pour la 41ème émission de « Lumière » consacrée à la Vérité sur les Evénements en LIBYE.
    Vous pourrez écouter l’émission sur INTERNET à cette adresse :
    http://radio-morpheus.com/

    Avant mon Départ en LIBYE, nous avons enregistré une première Emission, retransmise en Direct (Emission « Lumière » 40ème Emission).
    Puisque je dois retourner en fin de Semaine en LIBYE, Link, l’Animateur a décalé ses Programmes afin de réaliser cette Emission avant mon Départ.
    Rendez vous de 21 H. à 22 H.30 sur :
    http://radio-morpheus.com/ – de 21h00 à 22h30

    Bien cordialement, Smaïn BEDROUNI.
    Complet inconnu pour moi ? – j’ai effacé son N° de portable.
    Courageusement, il va en LIBYE…

  • La fille de KADHAFI porte plainte pour « Crimes de Guerre » CONTRE l’Otan.
    Libye – La plainte concerne un raid de l’Alliance Atlantique du 30 Avril 2011 au cours duquel, selon TRIPOLI, le plus jeune fils du Colonel Kadhafi et trois des petits-enfants du Dirigeant libyen ont été tués.
    © KEYSTONE – TRIPOLI suite aux bombardements.
    Tribune de Genève.ch – AFP – 7.06.2011 – 19:51
    Aïcha Kadhafi, fille du Dirigeant libyen Mouammar KADHAFI, a porté plainte mardi devant la Justice Belge pour « Crimes de Guerre » contre l’Otan, ont annoncé ses Avocats.
    Ceux-ci vont par ailleurs tenter de faire annuler le gel des Avoirs du Régime libyen, décidé par l’U.E.
    « La Décision de l’Otan de prendre pour cible une habitation civile à Tripoli constitue un crime de guerre », a déclaré l’un de ces Avocats, le Français Luc Brossollet, peu après avoir déposé la plainte au nom d’Aïcha Kadhafi au Parquet de BRUXELLES et au Parquet Fédéral Belge.
    La plainte concerne un raid de l’Alliance Atlantique du 30 avril au cours duquel, selon TRIPOLI, le plus jeune fils du Colonel Kadhafi, Seif al-Arab, 29 ans, et trois des petits-enfants du dirigeant libyen, Seif (2 ans), Carthage (2 ans) et Mastoura (4 mois), ainsi que des amis et des voisins, ont été tués.
    La résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU autorise l’Otan à agir militairement pour protéger les populations libyennes, mais
    « même en cas de guerre, il ne faut pas s’en prendre aux civils », souligne un autre Avocat de la fille de Mouammar Kadhafi, Jean-Charles Tchikaya.
    Cible civile :
    « Or, en l’espèce, la cible était une construction civile, habitée par des civils (…) et n’était ni un poste de commandement, ni de contrôle militaire » du Régime libyen, dit le texte de la plainte qui n’a cependant pas pu être consulté.
    « Mme. Aïcha KADHAFI, en sa qualité de mère (de Mastoura), de tante (de Seif et de Carthage) et de soeur (de Seif al-Arab), a subi un préjudice considérable, incontestablement liés aux faits dénoncés », ajoute le texte.
    Pour les Avocats, les Responsables de l’Otan planifient avec un tel soin leurs opérations qu’il n’est pas permis de parler de « bavure » et qu’il faut bien qualifier ce raid d’Acte délibéré constituant un
    « Crime de guerre ».
    Techniquement, la plainte a été déposée « contre X », mais elle vise bien l’Otan dont le siège est à BRUXELLES, ce qui selon les Avocats rend compétentes les Juridictions Belges.
    Compétence universelle :
    Selon la loi Belge dite de « compétence universelle », les Tribunaux du Royaume peuvent poursuivre les Auteurs présumés de Crimes de Guerre, de Crimes contre l’Humanité et de Génocides, s’il existe un « lien de rattachement » avec la BELGIQUE, ce qui serait le cas puisque les Décisions importantes de l’Otan sont prises à BRUXELLES.
    Les Parquets saisis doivent, à présent, décider s’il y a suffisamment d’éléments pour entendre des Responsables de l’Otan ou « toute personne qui pourrait être impliquée » dans la chaîne de Commandement, ont souligné Me. Brossollet et Tchikaya.
    Les deux Avocats ont, en outre, indiqué avoir également été mandatés pour « introduire un recours en annulation » devant la Cour de Justice Européenne à LUXEMBOURG afin de faire casser la Décision des Ministres de l’U.E. de geler les Avoirs du Régime Libyen. Ce Recours devrait être introduit « jeudi ou vendredi », selon Me. Tchikaya.