L'esprit crédule expliqué……..

Je reçois des propositions d’articles souvent intéressants, mais aussi contestés car sans preuves, et comme les prophéties, nous serons surs, que quand elles se seront produites. Les théories nombreuses et variées sur les évènements dont nous sommes témoins, ne verraient pas le jour s’il y avait de la transparence dans les communications entre les *zélites* et les peuples. Ce texte analyse les réactions de certains Américains, on pourrait étendre cette analyse au monde entier. Même si on est pas d’accord sur tout, on peut tout de même se poser la question, il y a les ceusss qui contestent tout, et les ceusss qui gobent tout….Vous vous situez où?? installez vous confortablement et lisez ce qui suit.

Mike Adams
Natural News
Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter Info

Compte tenu de la ribambelle de salades flagrantes pondues ces jours-ci par les autorités de Zunie (FDA, DHS, Maison Blanche, etc.), il est stupéfiant de voir que tant de gens gobent toujours ce que disent les « sources autorisées. » Ça soulève la question du mécanisme de leur cerveau : Comment quelqu’un peut-il avaler les boniments officiels d’une manière aussi naïve et consommée, sans même se poser des questions de bon sens quant à leur sérieux ou base factuelle ?


Il s’avère que ces gens-là, les Candide, procèdent de ce que j’ai appelé un Esprit Crédule. Il s’agit d’un dysfonctionnement du processus mental, qui fait retenir les informations en fonction de leur source au lieu de leur plausibilité. Ces gens-là ont tendance à avoir une confiance absolue envers les gouvernements, institutions, grands médias, médecins, scientifiques, ou toute personne portant l’habit de l’autorité apparente.

Quand une personne normale intelligente se pose des questions sensées sur toute nouvelle reçue de source quelconque, Candide accepte inconditionnellement toute info provenant de sources ayant une fonction d’autorité apparente dans la société.

Un gouvernement ne ment jamais

Mais, ça marche comment dans sa tête ? C’est un processus captivant. Candide pense que le gouvernement ou les institutions et les médecins peuvent mentir, mais il croit qu’ils choisissent de ne pas le faire, même si ça peut servir leurs propres intérêts.

Suivez attentivement, car c’est la partie fascinante. Candide pense effectivement que, même si un représentant du gouvernement peut fabuler sur un truc, jamais il ne le fera vraiment. Et pourquoi ça ? Parce que, en fin de compte, Candide estime que les gouvernements, institutions et grands médias, opèrent à partir d’une sorte de code d’honneur. C’est pourquoi, même s’il est dans l’intérêt de notre gouvernement de nous tromper, cela n’arrivera jamais, puisque ça violerait le code d’honneur imaginaire.

Où se trouve ce code d’honneur ? Où est-il écrit ? Nulle part, bien sûr. Il est imaginaire. Mais pour Candide, il semble réel. Chose intéressante, bien que ce « code d’honneur » n’existe que dans l’imagination de Candide, il le projette sur les instances de pouvoir, en imaginant qu’elles s’y conforment.

Le crédule extrémiste

Voilà pourquoi Candide croit que les grands médias disent toujours la vérité. Il pense qu’ils ont le « sens de l’honneur, » et que ça les oblige à donner toujours la vérité sans jamais truquer l’information à mauvais dessein. De ce fait, les grands médias ne « manipulent » jamais l’actualité et ne signalent que du factuel, sans tenir compte de la politique ou des recettes de la publicité.

Naturellement, cette vision du monde est ridiculement niaise. Et pourtant, c’est le cœur du système de croyance d’au moins la moitié de la population. La moitié crédule croit tout ce que lui racontent le gouvernement, les médias ou les représentants d’une autorité.

Chose intéressante, la personne crédule l’est aussi dans son for intérieur, puisqu’elle n’admet pas sa propre crédulité. À la place, elle pense agir en esprit rationnel. Ce faux esprit rationnel pense se comporter comme un filtre critique à l’égard de l’info entrante, mais c’est encore de l’aveuglement. En réalité, le faux esprit rationnel branche le « filtre automatique » qui élimine toute information en conflit avec ce qu’il avale de source officielle.

Voilà la clef pour comprendre Candide : Ce n’est pas la qualité de l’information qui importe, c’est sa confirmation de source officielle qui la rend réelle chez Candide.

Le Lapin de Pâques a stroumpfé Ben Laden !

Admettons, par exemple, qu’un grand journaliste français crédule [*] tombe sur un truc racontant que le Lapin de Pâques a occis Oussama Ben Laden. L’article affirme que des œufs colorés ont été retrouvés près du corps de Ben Laden, et des reliquats de plumes restés sur les lieux prouvent que le Lapin de Pâques était là.
[* Ndt : Grand journaliste français crédule est un pléonasme. Les sceptiques sont chômeurs ou morts. Vous avez entendu les messes noires des Guetta Garbot et des Alexander Adlre sur les sources d’informations autorisées ? Sans raisons autres que celles du Pentagone, ils incitent le beauf à guerroyer contre des pays d’Orient. Il y a aussi cet Et-patati-et-patata. Vous l’avez sûrement vu sur C++ emberlificoter les faits pour les rendre carrés ? Ce « journaliste » aime faire avaler des couleuvres cubiques à son auditoire. Sa dernière sortie a été de défendre les lois mémorielles. Ben voyons ! Il est normal que la loi dicte l’Histoire. En voyant des dégénérés pareils, on se demande jusqu’à quel bas-fond peut mener la crédulité.]

Dans le cas présent, une personne intelligente à l’esprit rationnel aurait moult questions à ce propos. Pour commencer, un lapin n’a point de plumes. Et aussi, le Lapin de Pâques est une œuvre de fiction. Par-dessus le marché, ce Lapin de Pâques, il a fait comment pour zigouiller Oussama ? Après constat des failles de l’histoire, toute personne intelligente serait forcée de conclure à une affabulation. La seule conclusion logique qu’elle en tirerait serait que le gouvernement débite des balivernes.

Candide, pourtant, ne se demanderait pas si gent lapine est emplumée, ni si le Lapin de Pâques peut mener un raid militaire. Au lieu de cela, il cherchera d’abord d’autres sources confirmant la chose afin d’établir sa véracité. Il allumera la télé ou surfera sur Internet, pour voir si l’info est dite de « source officielle. »

Dès qu’il aura trouvé CNN, Fox News ou quelque autre « source officielle » signalant que le Lapin de Pâques a buté Oussama, cette info deviendra instantanément « vraie » dans son esprit. Elle passera soudain de la file d’attente de sa moulinette mentale à la case « vérité absolue » de sa cervelle et, à partir de ce moment-là, personne ne pourra remettre cette réalité en question dans sa tête.

Pourquoi se barber à argumenter avec Candide, il est imperméable aux faits

À ce stade, l’esprit rationnel de Candide est tout à fait débranché du sujet. À ce point, nulle accumulation de faits ne pourra ébranler sa « réalité. » Par exemple, tout croyant en l’histoire du gouvernement sur le 11/9 a déjà adopté sa version à la Lapin de Pâques, sur des terroristes précipitant les zincs sur les tours du World Trade Center. Bon ! Mais comment, quelques heures plus tard, cela a-t-il pu faire tomber en chute libre, à la manière d’une démolition, le bâtiment 7, puisqu’aucun avion ne l’a jamais touché ? Comment la ferraille et le béton du WTC 7 ont-ils pu, tout à coup et comme par magie, s’effondrer en parfait synchronisme simplement à cause du feu ?

Vous savez, pour Candide, les réponses n’ont guère d’importance. Il n’y a pas de place pour les faits dans sa tête. Tout l’espace est pris par ce qui est essentiellement une dévotion sectaire envers les institutions de l’autorité.

Nous avons vu cela avec la secte Heaven’s Gate (Porte des cieux) en Californie il y a quelques années. Le gourou, un homme nommé Applegate, s’est mis en position d’unique source d’information faisant autorité chez les adeptes de la secte. Il est ainsi devenu la source autorisée, dont les informations étaient admises intégralement, sans remise en cause ni aucune sorte de scepticisme. À ce moment, il a pu assez facilement persuader ses adeptes qu’une race extraterrestre allait débarquer d’un OVNI sur la face cachée d’une comète, et que, s’ils se suicidaient, ils seraient transportés sur l’astronef alien (ou un truc de cet acabit).

Une croyance de ce tonneau peut sembler absurde… Jusqu’à la prise de conscience du fait que les gouvernements du monde entier utilisent exactement les mêmes tactiques sectaires. Ils ont leurs propres supporters qui croient tout ce qu’ils racontent, sans se poser de questions. C’est pourquoi, si le président Obama annonce que le vaisseau mère d’une race alien va atterrir sur le gazon de la Maison Blanche, et que les gens qui ont voté pour lui verront leur conscience transférée dans un corps extraterrestre immortel, la vérité bizarre c’est que des millions de gens le croiront. Peut-être des dizaines de millions. Ils le vénéreront même comme un saint intergalactique.

Vous souvenez-vous de l’émission radio d’Orson Welles, qui annonça que des extraterrestres avaient envahi la Terre et détruit nos villes ? Un grand nombre de gugusses crurent que c’était vraiment arrivé… et pas à cause de la plausibilité de l’info, parce qu’elle émanait d’une source autorisée. Pour ces gens, l’invasion extraterrestre était tout aussi réelle à l’époque que l’est aujourd’hui le décès officiel d’un Ben Laden pour les supporters du gouvernement.*

Tout au long de l’histoire, de nombreuses théories du complot se sont révélées vraies

Les gouvernements affabulent évidemment depuis qu’ils existent. Toutes les théories du complot ne sont pas vraies, bien sûr, mais le nombre d’entre elles qui s’avèrent vraies est si grand que l’idée de ne pas croire à l’existence de complots est insensée.

Ne pas croire aux complots signifie qu’il est délirant de croire que deux individus peuvent s’asseoir et comploter pour tirer avantage des autres d’une manière trompeuse, contraire à l’éthique. Eh bien, ma foi, c’est ce qui se trame quasiment à chaque réunion de conseil administratif dans toute grande entreprise du monde ! Le complot n’est pas que monnaie courante, il est pratiquement synonyme de capitalisme contemporain ! À l’instant même, Apple est accusé d’un complot visant à maintenir le salaire des employés artificiellement bas.

On se demande : Candide, il ne croit pas non plus en cette théorie du complot ? Rejette-t-il automatiquement toute idée de théorie du complot à cause du mot « complot » ?

Pour ceux qui ne connaissent pas ces affaires, voici 33 théories du complot qui se sont révélées vraies.

Le Projet Manhattan était évidemment un complot secret du gouvernement. Les expériences de syphilis à Tuskegee sur des Afro-zuniens étaient un complot médical secret. En organisant des actes terroristes dans des villes zuniennes, l’Opération Northwoods était un complot visant à faire approuver une guerre contre Fidel Castro.

Ce sont tous des faits historiques. Ils sont incontestables. Mais pour Candide, aucune de ces affaires n’existe. La réalité est juste ce que bourdonne en ce moment la Maison Blanche. Quand Daobeulliou occupait la Maison Blanche, les balivernes quotidiennes étaient des trucs de ce tonneau : « Les Irakiens aimeraient bien que notre armée occupe leurs terres pour que nous établissions leur liberté ! » Ah ouais ? Voilà, pour sûr, une logique un chouïa biscornue. Mais ça ne diffère guère de la version d’Obama sur les contes de fées guerriers, incrustés de joyaux du style : « Nous balançons juste des bombes humanitaires sur la Libye. » Ou bien, « Ce n’est pas vraiment une guerre. Il s’agit juste d’une activité balistique de l’armée. »

Mais, vous savez, même si tout ce qu’ils disent est vraiment vrai, ça ne fait guère de différence… du moins pas pour Candide, qui estime qu’il n’existe rien de tel qu’une théorie du complot. Les choses comme un gouvernement scélérat n’existe pas non plus. Purée ! Quand Christophe Colomb a débarqué dans le Nouveau Monde, son équipage entier a partagé le pain et le vin avec les autochtones, nous raconte-t-on. Il n’y a eu ni appropriation, ni massacre, ni génocide. Voilà pourquoi nous continuons de célébrer le Columbus Day chaque année ! Car Candide a besoin d’une raison pour laisser le travail pendant une journée, même si ça nécessite une révision complète des faits historiques réels.

Histoires les mieux gobées par Candide

La vaccination est utile. Simplement parce que les médecins et les CDC (Centres de contrôle des maladies) racontent qu’ils le sont, et non pas du fait de preuves scientifiques fiables, les vaccins sont « sûrs et efficaces. »

L’économie pète la forme. Se satisfaisant de toute fiction économique ourdie à Washington, Candide se laisse facilement aller à oublier les 14.000 milliards de la dette nationale, qui grandit de jour en jour.
[Ndt : Lire à ce propos le livre « L’Amérique qui tombe » d’Arianna Huffington, la créatrice du site d’information Huffington Post. Ce qu’elle décrit sur la situation des gens là-bas confirme en pire ce dont nous parle parfois Paul Craig Roberts.]

Administrations et entreprises désirent le bien de tous. Les compagnies pharmaceutiques veulent juste trouver des remèdes pour que tout le monde soit en bonne santé. Le gouvernement est là pour aider. Nous devons tous arrêter les questions et faire ce qu’ils nous disent.

De rien, jamais, il n’y aura pénurie. Il n’y a rien de tel que le pic pétrolier [*]. Notre monde peut perpétuer indéfiniment son économie du jetable, croit-il. Nous ne serons jamais à court de gaz, d’eau, de sol arable, ni de ressources naturelles. Continuez à utiliser des saloperies et jetez les tout de suite !
[* Ndt : Cette question n’est pas simple. Si le pétrole ne provient pas de la décomposition d’organismes, mais est plutôt créé par la Terre en continue, comme le soutiennent les spécialistes russes, et si en plus le volume de la Terre augmente, comme il semble bien que se soit le cas, il n’y a pas à s’en faire pour le pétrole.]

Les additifs alimentaires sont sains. Dans le cas contraire, pourquoi la FDA les aurait-elle approuvés ?

Il n’existe rien de tel qu’un remède contre le cancer. Pessimiste absolu, Candide pense que le cancer n’a jamais été guéri ! Et si le remède du cancer existait, nous le saurions maintenant, non ? (Puisque nos scientifiques savent déjà tout ce qu’il est bon de savoir, vous savez…)

Il n’existe aucunes autres civilisations ou êtres dans l’Univers. Étrangement, nous sommes la seule forme de vie intelligente ayant jamais existé, croit-il. Tout débat sur l’intelligence extraterrestre est juste un tas de billevesées à la limite du bon sens. Il n’y a jamais eu de vie sur Mars non plus.

Herbes et plantes médicinales sont sans valeur. C’est vrai, puisque, comme le disent les médecins, seule la médecine classique peut vous « traiter. » Par-delà uniquement leurs calories, insistent-ils, les herbes et les plantes ont une valeur biologique nulle.

…et ça continue, chimère après chimère. Candide, semble-t-il, gobera quasiment tout ce que pond une « source autorisée. » Mais ce même Candide fera peu de cas des faits honnêtes ne provenant pas de ces mêmes sources de confiance.

Comment soigner Candide

Fait intéressant, à un moment ou à un autre, la plupart des gens intelligents, les penseurs sceptiques d’aujourd’hui, étaient autrefois des gens crédules. À un moment, ils se sont simplement « réveillés, » et se sont mis à s’interroger consciemment sur le monde autour d’eux.

Les personnes intelligentes, les sceptiques informés, sont des gens qui posent des questions du style :

* Pourquoi vingt grands médias différents rapportent-ils exactement les mêmes nouvelles, au mot prêt, fidèlement le même jour ? S’ils avaient tous enquêté et écrit leur propre article, n’y aurait-il pas des différences dans les informations ?

* Comment se fait-il que Wall Street ait obtenu un plan de renflouage de moult milliards de Washington, alors que Main Street (le peuple) doit toujours pour payer des impôts impliquant l’envoi de fric à Washington ? Si Washington peut créer comme par magie des milliers de milliards durant la nuit, pourquoi donc payons-nous des impôts ?

* Pourquoi le ministère de l’Agriculture conspire-t-il activement de nos jours avec les compagnies de semences OGM pour maintenir l’homologation des graines modifiées génétiquement, alors même qu’aucune preuve scientifique de leur innocuité sur le long terme n’existe ?

* Si le mercure est l’un des éléments les plus toxiques connus de la science moderne, pourquoi est-il encore mis délibérément dans la bouche des enfants sous la forme d’amalgames d’« argent » ? Et pourquoi dit-on plombage d’« argent, » alors qu’en réalité ça contient plus de mercure que d’argent ?

* D’où sort vraiment le fluorure rajouté dans la distribution d’eau publique ? Et, si le fluorure est si bon pour les gens, pourquoi donc est-il si dangereux à manipuler ? Pourquoi est-il considéré comme un produit chimique dangereux par l’EPA (Protection de l’environnement) ?

* Que s’est-il vraiment passé le 11/9 ? Comment s’est écroulé le WTC 7 qu’aucun avion n’a jamais heurté ? Pourquoi ont-ils déblayé les décombres avant qu’une analyse convenable de la police scientifique ne puisse être effectuée ?

* Les vaccins, ils sont vraiment sûrs ? Où est l’étude comparant les enfants vaccinés et non-vaccinés ? Pourquoi l’industrie du vaccin ne permet-elle pas que ces études soient faites ?

* Pourquoi l’industrie du cancer semblent-elle bien plus intéressée par le traitement du cancer et le racolage de cancéreux que par la guérison du cancer et la fin de cette épidémie ? Pourquoi cette industrie refuse-t-elle de parler de l’effet cancérigène des produits chimiques ou des propriétés anticancéreuses de la vitamine D ?

* Pourquoi des additifs alimentaires toxiques sont-ils encore autorisés dans l’alimentation ? Quelle est la vraie histoire de l’aspartame et de la FDA ? Pourquoi la FDA étouffe-t-elle la stévia depuis tant d’années ?

* Pourquoi l’État médical policier utilise-t-il maintenant des armes pour forcer les parents à soigner leurs enfants ? Quel genre de système médical a besoin de menacer les gens de violence pour les forcer à se conformer à lui ?

* Pourquoi Clinton a-t-il bombardé le Soudan [*] au milieu de l’affaire Monica Lewinsky ? Pourquoi Obama a-t-il subitement annoncé la mort de Ben Laden au milieu de l’affaire de son faux certificat de naissance ?
[* Ndt : C’était une fabrique de produits pharmaceutiques, financée par Ben Laden, qui avait été bombardée au Soudan. Elle fabriquait des « médicaments » pas cher contre le sida pour l’Afrique, en écornant au passage les bénéfices des fabriques d’un certain Rumsfeld. La morale : Au lieu de s’engager dans la production de médicaments bidons contre la sous-alimentation, ils auraient dû investir dans l’agriculture. Même certains pays non-alignés gobent la supercherie du sida.]

* Pourquoi la DEA (Brigade des stupéfiants) fait-elle toujours la « guerre à la drogue, » en particulier puisqu’il est amplement démontré que c’est un fiasco total ne servant qu’à gonfler la population carcérale tout en enrichissant les dealers de stupéfiants des rues en rendant les prix plus élevés ?

* Si Ben Laden est mort, pourquoi les agents de la TSA (Sécurité des transports) nous baissent-ils toujours le falzar dans les aéroports ? Et d’abord, quelle était la raison de la création de la TSA et de l’engagement de 60.000 agents de sécurité ?

Tout être pensant intelligent, sceptique, poserait ces questions (et bien d’autres) sous la pression naturelle d’une curiosité humaine élémentaire. Mais Candide attaque le questionneur, parce qu’il ose simplement poser ce genre de questions.

C’est pourquoi Candide est plus que crédule : C’est un esprit lâche. Il a peur de poser les questions contradictoires qui lui viennent à l’esprit, et il attaque en même temps ceux qui ont le courage de se lever et de poser réellement ces questions (comme Jesse Ventura).

La plupart des membres de la presse convenue sont évidemment des esprits lâches. Ils gobent quasi universellement les manipulations corporatistes (ou de la Maison Blanche) et ne posent jamais aucune vraie question. Voici quelques-uns des vrais héros, des gens qui posent des questions intelligentes sur notre monde :

Alex Jones

Jeff Rense
Commentaire : Jeff Rense et Alex Jones sont en réalité des agents de COINTELPRO

Commentaire: Pour plus d’informations sur cette partie de la population caractérisée par un haut taux de soumission aux autorités, une absence totale d’esprit critique ainsi que la capacité de cette frange de la population à ne voir ni l’hypocrisie ni les mensonges des pouvoirs en place, lisez le livre de Bob Altemeyer sur les personnalités autoritaires et leurs suiveurs.

Lire la suite du commentaire

source SOTT.NET

  • charles

    bon alors, c’est quand qu’on fait tout peter, tout les pourrris, tous ensemble.

  • noonoo12

    Je ne suis pas d’accord avec cette opposition mouton/esprit éclairé, nous sommes tous des moutons quand ça nous arrange, et c’est naturel car ne pas se poser de question et faire confiance à une « autorité » est bien plus confortable que de douter de tout.

    Candice n’a pas une pathologie, elle est tout a fait normale, à son comportement s’ajoute tout un tas de réflexes de survie en société dont tout bon manipulateur peut se servir, même avec un QI de 180 on n’est pas à l’abri d’une technique de manipulation qui utilise nos « faiblesses » naturelles…

    Tout être vivant recherche le confort et l’équilibre et évite l’inconfort et le déséquilibre, ça marche même au niveau atomique ou moléculaire.

    Chercher à connaitre la vraie vérité est aussi une forme de confort intellectuel, il demande seulement un peu plus d’énergie et de temps mais le mécanisme est le même.

  • Le but de cet article est justement de débattre sur cette propension à tout remettre en cause, ou par opposition à tout gober! et à opposer les tenant du pour ou contre.
    Tout est dualité, le débat me parait intéressant.
    Tu as raison, à des degrés divers nous sommes tous des moutons!
    Bhêêê 😉

  • Phosphorescente

    je pense aussi que nous sommes tous un peu crédules,
    quelques fois c’est parce qu’on a envie d’y croire, d’autres fois parce qu’on voudrait y croire
    et puis certains hommes politiques ne seraient pas réélus si nous n’étions pas aussi crédules
    j’ajouterai que par nature l’homme est méfiant et je pense qu’il est plus méfiant que crédule
    après, tout est relatif, il y a le niveau social et non le niveau intellectuel qui joue car instruit ne veut pas dire intelligent c’est bien connu mais ce que je veux dire c’est qu’une personne qui vit dans la précarité doit chaque jour doit se préoccuper de savoir comment elle va nourrir sa famille et du coup ce n’est pas de la crédulité, mais soit elle n’a pas accès à l’information soit elle s’enfout car elle a des préoccupations de survies beaucoup plus importantes, les gens qui survivent chaque jour, ne peuvent se projeter dans l’avenir …..
    et nos politiques savent exploiter nos failles…

  • noonoo12

    D’accord avec phosphorescente, les révolutions et les mouvements contestataires ne sont pas conduits par le « petit peuple » mais toujours par des élites intellectuelles qui ensuite l’utilise comme armée pour défendre leurs avantages personnels.

    En bas de l’échelle sociale, on n’a ni le temps ni les priorités pour se poser des questions existentielles, c’est la classe moyenne qui peut réagir contre la classe supérieure au pouvoir, en réduisant voir en supprimant cette classe on supprime du coup les bases d’une éventuelle contestation…

    Et actuellement en France c’est exactement ce qui se passe, la classe moyenne est de plus en plus pauvre, bientôt il n’y aura plus que des très riches et des très pauvres et donc un contrôle sur la population qui est de plus en plus efficace…

  • melany

    Ben voyez-vous, je ne suis pas certaine que ce que vous pensiez soit vraiment réaliste. Je pense au contraire que le débat de cet article se prévaut pour toutes les couches de la population et que les gens dans la précarité ont aussi accès à l’information (journaux gratuits, tv dans les petit restos de quartier, discussions de rue etc.) et ils s’informent…Et ne croyez pas que de se préoccuper de leur survie leur évite de se projeter dans l’avenir… Dans cette couche de la population, une bonne partie, sans doute proportionnelle à celle des autres couches ne gobent pas tout ce qui est dit par les officiels et ils se sentent également concerné par le futur de notre planète ! Allez auprès d’eux parlez avec eux vous verrez ! Par la même occasion, offrez-leur un café et un bon croissant !

    • Phosphorescente

      je travaille dans le social, je n’ai pas voulu dénigrer … surtout pas.

      Ce que j’ai voulu dire c’est que les personnes très pauvres ont pour principale préoccupation la survie quotidienne et n’ont pas toujours les moyens de s’exprimer et que les pouvoirs politiques s’en servent.
      Et je suis d’accord avec noonoo12 qui dit « En bas de l’échelle sociale, on n’a ni le temps ni les priorités pour se poser des questions existentielles, c’est la classe moyenne qui peut réagir contre la classe supérieure au pouvoir, en réduisant voir en supprimant cette classe on supprime du coup les bases d’une éventuelle contestation… »

  • melany

    Je rajouterais même que dans la polutation riche, les personnes ayant accès l’information justement qui s’en foutent le plus persuadés que leur argent les sauvera de tout !

  • mouloud

    Lorsque vous présentez aux gens de votre entourage ou non les problèmes réels de notre socièté, lorsque vous présentez un scénario catastrophe plus que probable et justifié par tous les événements actuels, vous vous retrouvez face à un mur. Un mur pourtant conscient de la réalité et des malheurs à venir. Alors pourquoi ce mur ?
    Pour ma part, je pense que ces gens se trouve mal à l’aise face à cette crise et que surtout ça les dérange de les mettre face à la réalité, ça les ennui qu’on les dérange dans leur petite vie tranquille (du moins la fausse façade) et leur petites habitudes de petite gens robotisés, qu’on les dérange dans leur petit confort artificiel. On appelle cela la méthode de l’autruche. Mais ça n’empêchera pas cette dernière de se prendre le grand coup de pied dans le cul. Les gens sont incapables de se guider eux-mêmes. Se sont des assistés du systèmes et leur esprit a été broyé par ce dernier. Les politicars véreux ont réussis leur sale boulots.
    Y aura-t-il une solution pour sortir de cette merde ?
    Je ne pense pas, ou du moins pas avant trés longtemps.
    Les gens qui gueullent que les carburants sont trop chers sont les premiers à prendre leur bagnoles pour un oui ou un non, à amener leurs gamins à l’école en voiture alors qu’ils habitent à 100 ou 200 mètres de là, à se foutrent dans les bouchons au mois d’août pour partir en vacances à crédit.
    Les gens se plaignent des programmes TV, et se sont les premiers à passer des heures devant à s’abrutir.
    Que ce soit chez eux, dans la rue et les magasins, les gens sont pendus à leur tél. port. comme des imbéciles, à se raconter je ne sais quoi comme du genre  » chérie coucou c’est moi, je suis à carrefour, le kg de sucre tu l’a vu à combien à leclerc ? ». Ca fait fun et homme moderne.
    Une grande majorité savent que le four micro-ondes est nocif et dangeureux et pourtant ils en possèdent tous un. Tant pis pour la santé, c’est tellement pratique et rapide. Et puis le temps gagné sur la cuisine je peux le consacrer à l’aquagym, à mon cours de tennis (ça fait snob, même si je n’ai pas un rond), je peux faire du shopping à dépenser le fric que je n’ai pas.
    Et j’en passe, car on pourrait rester encore longtemps sur le sujet.
    Alors la prise de conscient n’est pas pour demain.

    Le combat final sera collectif, mais il doit d’abord être individuel, personnel. Ca demande beaucoup de sacrifices et les gens ne veulent pas les faire.
    Avec mon épouse nous avons une devise: si le système devait se reposer sur nos épaules, il n’aurait qu’une semaine à vivre.