« The 9/11 Black Box », présenté au Festival de Cannes

Les médias peuvent se réjouir, voici un magnifique sujet qui va occuper l’actualité vu que c’est beaucoup plus important que ce qu’il se passe réellement, attendez-vous donc à des rétrospectives, des sujets autours de films à voir absolument, l’économie de la ville, les touristes et même avec un peu de chance « de l’actu people »! Ce festival sort néanmoins de l’ordinaire puisqu’un film avec Thierry Meyssan y est présenté, la polémique sur internet est donc lancé, quand aux médias traditionnels, pas sur qu’ils fassent beaucoup de publicité autour du-dit film…



La direction du 64e Festival de Cannes a décidé de mettre à l’honneur deux films d’opposants iraniens : Ceci n’est pas un film, de Panahi et Mirtahmasb, sera présenté en séance spéciale, tandis que Au Revoir, de Mohammad Rasoulof, s’ajoute à la sélection d’Un Certain Regard.

Conformément à sa ligne politique, le Festival a accepté cinq films présentés par l’Iran, mais a décidé de leur donner le moins d’importance possible.

Parmi ceux-ci, The 9/11 Black Box (La Boîte noire du 11-Septembre) de Mohamedreza Eslamloo, avec Thierry Meyssan dans le rôle principal.

Le titre du film fait référence à une interview de Mahmood Ahmadinejad, en marge de la dernière Assemblée générale des Nations Unies. Il avait alors déclaré que l’on ne doit pas avoir peur d’ouvrir la boîte noire du 11-Septembre pour comprendre les guerres d’Afghanistan et d’Irak.

Thierry Meyssan a reçu le Prix spécial du jury lors du 29ème Fajr Film Festival pour son étonnante prestation d’acteur et pour son engagement en faveur des Droits de l’homme.

The 9/11 Black Box sera projeté deux fois aux festivaliers de Cannes.

Le Festival de Cannes, la Mostra de Venise et le Festival de Berlin sont en conflit avec l’Iran qu’ils accusent de réprimer certains cinéastes. Ainsi, Jafar Panahi avait été arrêté et emprisonné trois mois pour ses contacts avec des services secrets étrangers. Son incarcération l’avait empêché de sièger au jury du Festival de Cannes 2010.

Pour une toute autre raison, le Festival de Cannes ne souhaite pas donner de publicité à un film critique sur le 11-Septembre dans lequel joue Thierry Meyssan joue son propre rôle. En effet, en 2002, l’American Jewish Congress avait appelé Hollywood au boycott du Festival pour contraindre le gouvernement français à interdire la vente de L’Effroyable imposture. Il avait fallu que le président du jury d’alors, Woody Allen, intervienne pour calmer le jeu. Le ministre de la Culture et Éric de Rothschild avaient également signé un communiqué commun pour sauver le Festival. Les organisateurs ne souhaitent évidemment pas raviver la polémique aujourd’hui.

==

- « Hollywood appelé au boycott de Cannes par une organisation juive », par Claudine Mulard, Le Monde, 12 mai 2002
- « Réponse à l’American Jewish Congress », Communiqué du ministère français de la Culture, 14 mai 2002

Source: voltairenet.org

Je remercie Philippe pour m’avoir envoyé l’info par e-mail, ma boite se remplissant un peu plus chaque jour je traite les infos dans la mesure du possible. Il m’a également fait part d’une info déprimante que je vous met ici, l’impact possible de la ré-information sur la vie de tous les jours pour ceux qui la font:

Pour votre information, le site Weboose.com n’assura plus de maintenance pour une durée indéterminée en solidarité avec notre principal webmaster dont voici le communiqué.

Ma femme m’a quitté. Elle m’a dit au téléphone aujourd’hui, que c’était à cause de l’attitude inquiétante que je pouvais avoir : je fais du stock, j’achète du matériel de Trek, je parle de complots, etc…
J’ai en fait très mal calibré l’impact que ca pouvait avoir sur mon entourage. Beaucoup de philosophe se cantonne à l’abstraction. Je suis passé à la pratique. En complète cohérence avec les informations dont je disposais (même si je n’ai plus internet depuis que ma femme est partie avec la Livebox – mais ca y est les voisins me permettent de squatter leur ligne). Seulement, mon discours, mon attitude, mes anticipations étaient en complète dissonance avec le « commun des mortels » ou la personne lambda.

J’ai même dû me justifier à la gendarmerie d’avoir fait du stock !

Ma femme aujourd’hui veut me retirer la garde complète de mon fils compte tenu du risque que cela représenterait pour lui. Inutile de chercher à savoir quels pourraient être ces risques ? Ma femme qui a toute les certitudes est certaine que ce comportement qui est en décalage, relève de la folie et qu’il reflète « de graves dysfonctionnements psychologiques » (dixit la demande de son avocat pour la convocation au TIG dans un mois et demi).

J’avais fait une vidéo un peu théorique mais qui a touché beaucoup d’hurluberlu en mon genre et qui en gros expliquait pourquoi la différence de point de vue pouvait amener à être perçu comme un fou par d’autres (sous entendu plus fou encore que je ne prétends être). Et bien, c’est chose faite. Je ne suis pas venu sur Terre pour rien car j’expérimente finalement mes propres théories.

Cela dit, la situation est grave car ma femme prive notre fils de son père (pour « sa sécurité » bien entendu) et prive son père de son fils. En limitant l’opportunité à 1 fois tous les 15 jours « en milieu médiatisé avec interdiction de sortie »… Inutile de faire un dessin sur le fait que j’ai l’impression d’être envoyé dans la célèbre série « Le Prisonnier » : à ne plus savoir si c’est moi qui marche sur la tête ou le système qui nous environne ? C’est assez incroyable comme être en dehors de la norme (c’est à dire celle qui émane de la folie commune) vous amène à être considéré comme fou : c’est fou !

Donc la situation est tragique : je suis à la merci totale de la mère de mon fils et mon fils lui–même – et au moins pour une dizaine d’années. Et Ma femme étant la mère et la dénonciatrice de ces faits – je suis totalement esclave de ses décisions… Je n’ai droit à l’expression que par sa bonté à m’accorder quelques minutes d’écoute – à son bon vouloir… C’est tout simplement extraordinaire !

A choisir, si un jour je me réincarne : ca sera l’Iran ou Jupiter mais rien d’autres !

Blague à part. Donc je suis fou ou j’abjure ? Que faire ?

Aussi, j’abjure !

  • Oui, j’ai fait du stock croyant que les prix des matières premières (sucre, coton, etc..) dont également les matières énergétiques (essence, ..) allaient augmenter
    Oui, c’était de la pure folie de penser une telle chose ! Et même si quelques prix aient pu augmenter : hasard ou effets temporaires – peu importe : là n’est pas la question. C’est de la folie – voilà tout : sinon pourquoi suis-je le seul ? … Alors : folie !
  • Oui, j’ai fait du stock de matériel de trekking visant à faire des randonnées en autonomie.
    Hobby, Opportunité, Projection, peu importe : pure folie !
  • Oui, j’ai eu accès à de l’information anxiogène et subversive et j’ai moi-même pris part à alimenter la rumeur notamment celle consistant à croire que la crise n’était pas finie, pire : qu’il y avait un risque obligataire sur le dollar et les bons du trésor américain – ainsi que sur la zone euro.
  • Oui, j’ai encouragé les gens à investir dans l’or et dans l’argent physique quand les cours étaient respectivement à 1000$ et 20$ l’once tandis qu’ils sont aujourd’hui à 1470$ et 40$ l’once (D’autres l’ont encouragé bien avant)
    Ce qui était pure hasard et pure folie dans tous les cas !
  • Oui, j’ai informé les gens sur les sociétés dites secrètes, celles-là même dénoncées par Kennedy, 10 jours avant sa mort, et fait la promotion de l’excellent Best Seller d’Alain Soral « Comprendre l’Empire » et même lu le non moins excellent ouvrage de Pierre Jovanovic qui porte un titre des plus suspect : « Enquête sur l’Existence des Anges Gardiens » – Ce qui était nuisible et contraire à une pensée saine, globale voire unique et dans tous les cas : pure folie !
  • Oui, j’ai même été jusqu`à me demander si Dieu pouvait finalement exister ??Le fait même de douter de son inexistence est en soi un comportement douteux et probable d’une névrose. Dans tous les cas, c’est tout simplement absurde !Oui j’abjure ce comportement. Oui je reconnais qu’il s’agissait de pure folie.
  • Oui, je revends ou cède à une organisation caritative type « les resto du cœur » tous les stocks alimentaires que j’ai pu faire.
  • Oui, j’arrête d’acheter sur Internet (ou sinon des biens de consommation courant)
  • Oui, je reconnais m’être égaré, victime et tantôt acteur, de la pensée subversive sur Internet.
  • Oui, je ne remettrai plus les pieds sur ces sites ni même le notre qui est http://www.weboose.com
  • Oui, j’arrête d’informer mes congénères sur des choses qui n’ont ni queue ni tête, qui ne sont pas démontrées quand elles sont tout simplement absurdes ou de toute manière : anxiogènes, subversives et inutiles tout au mieux !
  • Oui, d’ailleurs, je me contenterai de divaguer sur la nature du temps qu’il fait, avec mes voisins ou des péripéties sexuelles de telle ou telle star, avec mes collègues de bureau.
  • Oui, j’arrête d’aller en dehors des clous (d’une manière générale)
  • Oui, je reprends la télé, qui me sera d’ailleurs donnée dans mon nouvel abonnement internet ce qui me permettra d’accéder à de l’information vérifiée et officielle et pas à n’importe quoi !
  • Oui – la gauche / la droite –
  • Oui, Métro – Boulot – Dodo… – et même Mac Do si il le faut ?
  • Oui à une consommation responsable, durable, bio, non polluante : c’est à dire sans CO2 !
  • Oui, je prendrai des capsules de soma (s’il en existe) à la moindre suspicion de nouveau comportement déviant.
  • Oui à tout ca – et au reste.

Maintenant je veux en faire la démonstration – j’enlève donc ma robe noir de brebis galeuse et je rejoins la masse …

Cheveux gominés, mode vestimentaire « assortie », cravate quand nécessaire, chemise repassée. Un peu de « Jogging » – ventre plat. Quelques maîtresses – mais pour quelques heures seulement (ou une semaine, si elle parle pas français) … A terme je revendrai ma Clio pour un petit ramasse-pétasse – histoire de fournir la cadence … Voilà donc un nouveau f… ba.stard ! (mais propre sur lui – rassurons nous – et respectable, « normé » quoi). Vous ne l’aimez pas ? Et vous ne savez pas pourquoi ? qu’est-ce qu’on s’en fout : soyons « in »!

Maintenant merci, arrêtons la blague. Je vais faire ca. Je vais être normal (ou dans la norme). Mais arrêtons de jouer avec mon gosse !

Maintenant : vous pouvez me rendre mon fils ! Et lui rendre son père !

PS : je n’ai pas de rancune vis à vis de la mère – je demande juste à revoir mon fils « normalement »

Source: weboose.wordpress.com

  • Dr.um

    1) c’est un film que j’aimerais bien voir.
    2) A mon avis ils vont jouer la carte de la censure médiatique personne n’en parle c’est bien mieux comme ça.
    3) Concernant le témoignage de ce père, c’est touchant, l’histoire lui donnera raison de toute manière, mais c’est sur que présentement c’est pas ça qui vas lui faire voir son gosse..

  • Lecteur

    Pfffffffffffff! Bon, je vais plutôt réagir à la deuxième info qu’à la première parce que ça me parle beaucoup cette affaire là… Personnellement, j’ai vécu des temps difficiles il n’y a vraiment pas longtemps, et concernant le regard des autres par rapport à notre évolution de comportement, c’est aussi ce qui a déclanché le… Heu… Ben le bordel quoi! Et c’est très interessant de se rendre compte que si nous montrons notre réelle opinion à visage découvert (au niveau de la société), lorsque l’on a accès à des informations du type 09/11, théories du complot, sèctes, nouvelles technologies militaires, ou que sais je encore, et bien tout à coup, les gens en face de nous ne semble plus tout à fait sur la même longueur d’onde, et ça casse le phénomène de compréhension, chacun est sur sa planète et si la personne a, d’une manière ou d’une autre, un quelconque ascendant hiérarchique sur vous, tout de suite, vous serez catalogués sans pouvoir expliquer votre situation en étant compris, et risquez donc de vous faire balader, pour peu que cette personne influx sur votre état sentimental/émotionnel/psychologique, ou bien participe à équilibrer cet état global, vous n’allez pas arrêter de vous remettre en question, et du coup, devenir de plus en plus fragile et être donc enclin à diverses peripéties indésirables, ce qui peu vraiment vous faire péter un cable!! Ce qu’il faut comprendre, je crois, c’est que notre société n’est pas du tout faite pour qu’on s’inquiète d’elle, qu’on en doute, ou bien que l’on s’en protège. Elle est faite pour qu’on l’accepte, qu’on y participe, qu’on la propage, qu’on la défende, etc… Donc, moins on aime, moins on a confiance, et moins on croit en celle ci, plus on se renferme sur nous et plus on devient un poids, un frein du système. Le système est plus fort que nous, alors je pense que c’est important de créer ou de garder contact avec des amis qui nous comprennent pour tout ce qui nous tient à coeur, et se taire un maximum avec tout ceux qui ne s’informent pas au niveau « hidden », et qui ont un ascendant hiérarchique sur nous. Après, quand c’est quelqu’un de proche qui se retourne contre toi,
    je pense que c’est plus compliqué, parce que tu dois essentiellement passer par cette personne pour résoudre le problème, mais pour savoir quoi faire dans ce genre de situation, c’est dangereux de rester seul, le mieux c’est d’en parler avec ceux qui te connaissent bien, enfin, ce n’est que mon avis…

    Sinon, petit élément appart, Alain Soral est un type très ambigu quand même, je lui fait pas confiance à ce mec.

    • Dr.um

      Concernant les intention de soral, je me contenterai de dire que c’est pas lui que je craint le plus ^^
      Quoi qu’il en soit son analyse de la situation actuel dans son dernier bouquin est plutôt pertinente.

  • Ceux qui ne pensent pas comme tout le monde sont mit à l’écart, deviennent des parias s’ils ne se sont pas protégés, en établissant des relations de confiance, pour que leur intégrité mentale ne soit pas remise en cause.
    Il n’y a aucun mal à vouloir anticiper sur les évènements que l’on « sent venir », s’il ne se passe rien on aura de quoi faire une randonnée bien équipé.
    Pour ce qui est de vouloir convaincre autrui, il y a longtemps que je n’essaye plus, leurs cerveaux formatés sauce star ac’ and Co via les feux de l’amour, ne laissent pas un neurone disponible pour la compréhension élémentaire de ce qui nous entoure.
    Je pense que quand les choses vont se corser, c’est à dire quand vraiment les gens vont se retrouver devant l’imprévu, complètement démunis certains vont se poser des questions, un peu tard peut être! c’est là que les « cinglés » seront perçus différemment.
    Seul on ne peut rien, c’est ensemble et dans le partage que tout est possible!
    Il y a un point «  »nous contacter » » si tu as besoin de parler :)
    Pour Soral je suis septique sur ces véritables intentions ;)

  • Lecteur

    Ouais, j’ai vu ça, j’ai laissé un com l’autre jour, merci :)