Fraude massive en Allemagne sur le carbone, coût 850.000.000€

Jamais on ne mettra une info pour mettre à l’honneur des politiques ou des entreprises honnêtes?? Faut croire que ça n’existe pas, pourtant il faut que ça se sache. Nous savions déjà, que les quotas d’émissions carbones étaient une enfoirerie de première, vendus et revendus par les pollueurs, mais là ils n’y ont pas été avec le dos de la cuillère. Et nos dirigeants nous ressassent à l’envie, leurs plans d’austérité. Bravo!! à ces minus, qui n’ont de grands que leurs comptes en banques et leur soif insatiable de fric, qu’ils se font sur notre dos.

Soyez indulgents, traduit de l’Allemand par Google et mit en forme pas mes soins!

« Les transactions fictives, sociétés fictives, fausses adresses »

La Süddeutsche Zeitung rapporte que les enquêteurs allemands ont trouvé qu’une fraude que € 850 000 000 à été mise à jour, lorsque les entreprises pullulaient dans le commerce des émissions de carbone,  avec les entreprises d’énergie.Ces entreprises criminelles  pour mettre la main sur des dizaines à des centaines de millions, faisaient patienter les régulateurs avec des tactiques dilatoires, et puis annonçaient leurs faillites ou disparaissent.

Les enquêteurs du fisc de Düsseldorf ont constaté que dans moins d’un quart d’heure les certificats d’émissions pouvaient changer de mains cinq fois. L’allocation de CO2 serait même échangée jusqu’à 18 fois. Une forme perverse de recyclage comme le Süddeutsche Zeitung le montre clairement.

la nouvelle mascotte de la fraude

Les éléments de l’enquête avaient pour noms de code « Odin », « Tango » et « Polar Bear. » Comment il convient à un ours mignon, mais vicieux pour les déchets du Nord, et devait devenir un nom de code pour la répression des fraude après que le réchauffement  est été longtemps l’image de propagande préférée  des groupes de pression.

Le commerce du carbone, les politiques et l’excuse du réchauffement de la planète et les énergies de remplacement sont devenus les outils préférés de la criminalité organisée. CFACT de Einar Du Rietz a écrit sur l’influence de la mafia dans l’exploitation éolienne. Peut-être le vent les poussait Fellas. (note: référence à l’énergie éolienne) CFACT Europe a également fait état d’une fraude au carbone ayant rapporté des millions et l’ arrestation  d’Oreste Vigorito en Italie. Bien que l’exploitation criminelle du réchauffement de la planète ait coûté des milliards, c’est une goutte d’eau, par rapport aux centaines de milliards qui sont pillés en toute légalité, avec la pleine coopération et l’encouragement des gouvernements et de l’ONU. Combien de  déchets en plus, de fraude et d’ abus les peuples libres vont ils tolérer, avant qu’ils ne crient: «Assez!? »

PLUS (Auf Deutsch) au Süddeutsche Zeitung

source:  http://cfact.eu/2011/03/11/massive-carbon-fraud-cost-germany-e850-million/        

  • Phosphorescente

    bénéfices riment avec vices ….
    les entreprises honnêtent ne font pas ou peu de profits
    on nous arnaque, on nous fait croire, mais au final c’est toujours le petit peuple qui paye et dans tous les sens du terme
    par l’argent de nos factures et nos impôts
    mais aussi par la pollution
    dans tous les cas NOUS on ne profite de rien!