Situation au Japon au 15 avril

Voilà ou nous en sommes officiellement, sans parler de la centrale de Monshu dont personne n’a entendu parler puisqu’elle va très bien, c’est beau l’information à l’heure actuelle…

Une petite vue de Fukushima en HDR bien moins déprimante que

celles d’actualités, pour changer…

ASAHI SHINBUN
1 – La température du réacteur de l’Unité 3 de la centrale nucléaire de Fukushima augmente pour une raison inconnue.

L’Agence de Sûreté Nucléaire et Industrielle du Ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie a annoncé
le 14 avril une augmentation de la température dans le réacteur de l’Unité 3 de la centrale nucléaire à Fukushima Daiichi.
Inconnue avant, la valeur était d’environ 170 degrés le 12 avril, mais d’environ 200 degrés le 13, puis elle est passée à environ 250 degrés le 14 avril.

Bien que ces valeurs ne soient pas avec certitudes exactes parce que les équipements d’instrumentation peuvent être endommagés par le tremblement de terre, cette élévation de température est considéré tout de même comme certaine, elles caractérisent une dégradation, ce qui nécessite pour l’avenir leurs abaissements en ajustant la quantité d’injection d’eau dans le système de refroidissement.

LE SHUGOKU SHIMBUN
2 – Des employés de TEPCO irradiés jusqu’à 198 mSv.

C’est la première fois qu’un employé de TEPCO parle de son irradiation dans une interview.

Il a été parmi les premiers travailleurs après l’accident nucléaire, il a réalisé des injections d’eau dans le confinement de la piscine du combustible usé près du réacteur 4, il a révélé sa dose cumulative qui est de 198,24 mSv dans une interview à l’Agence de la Sûreté Nucléaire et Industrielle, le METI.
Selon le CSRN et TEPCO, cet employé travaille maintenant déjà loin.

Face à l’augmentation générale et massive des radiations environnementales sur certaines zones, le Ministère de la Santé Japonais a été obligé de changer les normes maximales critiques qui passent de 100 mSv à 250 mSv.
Beaucoup d’employés de TEPCO et d’autres personnes ont été exposées à 150 mSv ou plus encore, ce qui démontre que les conditions de travail deviennent maintenant de plus en plus difficiles a gérer et que les temps de travaux se rétrécissent.

Selon le CSRN, les travailleurs dépassant la limite conventionnelle de 100 mSv en montée jusqu’à 13 à 28 personnes, dont 25 employés TEPCO.
Les trois autres employés (ndlr: médiatisé) par le sous-traitant Kandenko Co., Ltd par la TEPCO ont été exposé dans le sous-sol du bâtiment de la turbine de l’unité 3 en mars à la dose d’exposition externe de 173 mSv à 180 mSv.

Cette augmentation de la limite maximale de la dose d’irradiation a été promulguée pour permettre d’étendre le temps de travail total. Beaucoup d’entreprises qui adhèrent aux normes conventionnelles devront donc appliquer les nouvelles normes de 250 mSv que TEPCO a décidé d’appliquer en ce qui la concerne pour une dose qui ne doit pas dépasser 200 mSv.

Sur cette dose d’exposition des travailleurs, le ministère a conscience d’avoir atteint la dose maximale « physique possible », le sous-ministre du Travail Hiroko Atsushi du comité de la Santé de la Chambre des Représentants a déclaré le 13 avril que les analyses sanguines, notamment celles « de la réduction des globules blancs nécessiteront un suivi constant sur le long terme », y compris après la vie de travail, il a rajouté qu’il a l’intention de créer un système de suivi permanent de la santé des travailleurs du nucléaire.

TEPCO
3 – La radioactivité des eaux de la nappe souterraine autour de la centrale de Fukushima a augmenté de 17 fois en une semaine

TEPCO a déclaré le 14 avril que la radioactivité contenue dans la nappe phréatique autour du Fukushima Daiichi notamment autour de l’unité 2 est devenu 17 fois plus concentrée que la semaine précédente.
L’Agence de Sûreté nucléaire et industrielle placée sous la direction du futur (ndlr : ?) ministère de l’Economie, demande une renforcement de la vigilance et que soit effectué des mesures 3 fois par semaine.

L’analyse réalisée par TEPCO le 13 avril dans les 6 puits de collectes autour de l’unité a donné le résultats suivant pour l’ode-131 : valeur 610 becquerels par 1cc, ce qui est un facteur d’augmentation de 17 fois par rapport à la précédente valeur, pour les autres puits les valeurs trouvées sont de 400 becquerels par 1cc soit 400.000 Bq/Kg ou L.

(ndlr : Décroissance de l’activité d’une source (Période radioactive) pour l’iode 131 : T=1/2 en 8 jours, c’est à dire que l’activité initiale de la source a diminué d’un facteur 2 au bout de 8 jours, etc … la décroissance de l’activité suit une courbe exponentielle)

TEPCO a expliqué que « le sous-sol noyé dans l’eau aurait perdu son étanchéité d’enveloppement » ou que les pluies ont favorisé des infiltrations de concentration de radioactivité du sol.

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/

http://www.cartoradiations.fr/

Source: realinfos.wordpress.com

  • Quelle catastrophe, ce qu’il est difficile de savoir c’est, que va t-il arriver?, comment vont ils arrêter ça?, l’irradiation de l’océan va où?, comment vont les populations de ces villes sinistrées etc etc……Pour l’iode 831 elle diminue au bout de 8 jours, c’est tout le reste qu’on ne sait pas……..tout ce qui est radioactif pour des décennies ou des milliers d’années, les éléments gazeux propagés dans l’air et dont on ne nous dit rien!
    Franchement! si on en parle pas c’est qu’il y a rien à dire??

  • Kikaha

    « Nouvelles mutations découvertes suite à Fukushima ! La langue, les yeux et les oreilles disparaissent ! »

  • Avec un lien pour vérification c’est mieux Kikaha…………….. ;)

  • Phosphorescente

    sur une radio j’ai entendu que la France ne déconseillait plus de voyager vers le Japon, sauf sur le lieu même de la catastrophe
    c’est vrai que les nuages ont dû s’arrêter aux frontières de la ville
    et il n’est pas envisageable que les pays à proximité soient touchés (Chine)
    d’ailleurs dans nos nos journaux on parle de faits divers, des mariages de nos princes, tout celà pour nous faire patienter
    donc tout va bien
    on est sauvé
    et nos organisations internationales n’ont pas de moyens de pression ?
    Faire la guerre au nucléaire non ?

  • Marité

    Mais c’est vérifié !… Depuis quelques jours, les politiques et les médias ne parlent plus, ne voient plus et n’entendent plus… ce qui a trait à Fukushima et au nucléaire…

  • Eric

    Pas de nouvelle, bonne nouvelle.

    à part ça, c’est environ 1600 assemblages de combustible soit environ 917 tonnes d’oxyde d’uranium dans la piscine du BR4 qui commencent à entrer en criticité générant de grosses bouffées de neutrons.
    bonne nouvelle, le réacteur 4 était en arrêt de tranche.

    Le réacteur 3 chargé en MOX continue son petit bonhomme de chemin avec une montée en température lente mais inexorable.

    Il faut toujours refroidir les BR 1 à 4 et je ne vois pas ou ils peuvent mettre l’eau super radioactive ailleurs que dans l’océan puisqu’il ne sont toujours pas en circuit fermé.

    Mais on tout va bien puisqu’on nous en parle plus.

  • RIEN qu’avec les bombardements en IRAK (dont FALLUJAH) – vous verriez les images des nouveaux ratés physiquement à cause de l’URANIUM APPAUVRI balancé sur les populations.
    J’ai lu que c’est de l’URANIUM APPAUVRI… sur la LIBYE…
    Site : (ou bien blogspot.com ou bien .ca Ca=Canada). Faut voir !
    les7duquebec.blogspot.com

    les7duquebec.ca

  • JAPON – FUKUSHIMA : VIRUS STUXNET – Le virus qui veut la PEAU de SIEMENS.
    Ce virus STUXNET avait déjà été trouvé en IRAN contre les Centrales Nucléaires et,
    il aurait été trouvé au JAPON…

    http://youtu.be/5fUqu2cCH7I

  • au 14 AVRIL 2011 – Voilà le futur IMMEDIAT – ALEX : un Français à TOKYO –
    JAPAN FUKE NUCLEAR – Playing with words and brainwashing.

    http://youtu.be/n8mWluFNuGc

  • http://www.les7duquebec.blogspot.com

    Il y a plusieurs articles rapportés par GOOGLE – en SITE « Les 7 du Québec » mais faut voir les images ATROCES imputables à l’URANIUM APPAUVRI….

  • LIRE le texte : « FUKUSHIMA PLUS JAMAIS ça » ! sur : http://www.agoravox.fr
    Et voici des commentaires GRAVES s’y référant de 5 internautes…

    Les RUSSES ont même saisi des voitures Japonaises contaminées :
    http://www.latribune.fr/entreprises

    Bientôt tout ce qui viendra du Japon sera interdit, peut-être même les Japonais eux-mêmes, c’est vraiment dramatique.

    Par olivier 15 avril @ orion
    Comme tu le dis, nous ne sommes qu’au DEBUT de la Catastrophe, c’est étonnant que les médias n’en parlent pas plus. Il doit y avoir de fortes pressions.
    Mais, çà va finir par sauter. dans tous les sens du mot, j’en ai bien peur.

    Par mick_038 15 avril
    Il ne reste plus qu’à compter les jours avant que le CORIUM ne traverse le béton, tombe dans le bassin de refroidissement, et qu’on entende un grand BOUM !
    Mais comme on ne sait pas quand le CORIUM s’est formé, ni quand il a attaqué la dalle, on ne peut savoir quand ça va pêter. Tant c’est pour tout à l’heure, qui sait…
    Quant aux Japonais, les pauvres….. Quand on voit les ravages qu’a fait et que continue de faire Tchernobyl sur la population, c’est …. j’ai pas de mots.
    Quand vous voyez les gosses qui naissent aujourd’hui en Ukraine, avec des septicémies, des malformations cardiaques, rénales, pulmonaires, etc, etc… des nouveaux-nés qui naissent avec des taux de radiations internes de 10’000 Bq/s, c’est affolant.
    Et cela va s’étaler sur des générations, voire des dizaines de générations.
    C’est horrible ce que je vais dire, mais quand on voit la souffrance, la détresse de tous ces mômes, il aurait peut-être été préférable que la population disparaisse avec le réacteur… Les parents de ces enfants étaient eux-mêmes des enfants au moment de Tcherno, et la plupart de leurs enfants n’arrivent probablement pas à la trentaine, et la plupart sont stériles… C’est ce qui attend le JAPON, malheureusement, et peut-être même ses Voisins…

    Par olivier 15 avril @ orion
    Ils essayent d’envoyer de l’AZOTE pour empêcher l’EXPLOSION, mais il y a aussi le problème de la piscine avec ces barres de combustibles « neuves » rentrées en fusion, et qu’ils ne savent pas comment les enlever ? !Sur le lien qui suit, c’est très actualisé, aussi bien pour les rejets (on voit que Tokyo est régulièrement « arrosé » par la radioactivité)
    et tout le scénario du corium est parfaitement montré, ainsi que les zones au delà des 30 km qui sont polluées…
    http://www.cartoradiations.fr/

    Par orion 15 avril 11:53 @ Olivier,
    Oui, effectivement ça peut pêter à tous moments à cause de l’hydrogène, la situation est vraiment très critique, dans au moins 3 réacteurs.Tokyo est touché, c’est clair, et toutes les exportations Japonaises vont progressivement être stoppées.
    Merci pour ton lien.

    Par olivier 15 avril
    J’ai bien peur que nous ne soyons qu’au début de la catastrophe, il m’est difficile d’être optimiste, moi qui le suis tout le temps, en principe, s’il faut en croire mes Amis.

    Par Bobby 16 avril
    Pour le reste, il était évident que SIX réacteurs dont TROIS avaient des problèmes, dès le Départ, ça ne pouvait pas être moins grave que Tchernobyl…
    Ce qui est grave, c’est bien plus l’attitude qui consiste à minimiser la situation, … ça fait quelques milliers de morts en plus ! et peut être bien plus ?
    Une attitude Responsable aurait, à mon sens, été bien plus profitable, expliquer simplement la situation, et demander toute l’Aide nécessaire….
    On en est loin et ce comportement est bien plus dommageable à l’ensemble mondial que les problèmes techniques… qui sont majeurs !
    L’ EUROPE est touchée, probablement déjà suffisamment pour comprendre que en jouant à l’apprenti-sorcier, on finit par créer des situations impossibles… !
    Il serait grand temps de se poser un certain nombre de questions sur l’équilibre de notre Espèce vis-à-vis de (tout) notre Environnement !

    Par osoleil 15 avril : Dernière Mise à jour de la Situation en Directe du JAPON par ALEX.
    http://youtu.be/36Jw3OyOowU

    Par olivier 15 avril @ osoleil,
    Merci de ce lien avec cet Alex, il a manifestement moins d’infos que Nous ! et s’il savait, il serait encore plus inquiet qu’il ne l’est ! Déjà, on le sent tellement affolé, et en colère.
    il faut ouvrir ce lien, très détaillé (il faut aller jusqu’au bout, c’est actualisé) :

    http://www.cartoradiations.fr/

  • ALEX au JAPON dans un de ses YOUTUBES a bien spécifié : 11 REACTEURS en difficultés. J’ai bien entendu et avec surprise. « ONZE » REACTEURS !
    D’après mes lectures, il y a DIX réacteurs AU TOTAL à FUKUSHIMA.
    Il y en a qui n’étaient pas en Service mais « en contrôles ou dépannages ».
    Donc, SIX REACTEURS seulement trouvèrent des problèmes.
    A TCHERNOBYL, il y eût un seul REACTEUR et uniquement en URANIUM !
    Celui-ci est toujours en fusion d’ailleurs et il leur faudrait un deuxième SARCOPHAGE à placer par-dessus ! (seulement le coût…). Soi-disant, l’ancien SARCOPHAGE peut encore tenir DIX ANS.

  • ALEX à TOKYO au 15 AVRIL 2011 – TEPCO NEW BOSS OF JAPAN.

    http://youtu.be/-l9jvvgzq8g

  • ALEX à TOKYO au 14 AVRIL 2011 – donc : ça mettra DIX ans pour démanteler cette CENTRALE de FUKUSHIMA.
    Selon ses dires, elle est déjà HORS CONTROLE, aujourd’hui !
    On peut seulement s’attendre à une, voire DES (?) EXPLOSIONS : à cause principalement du PLUTONIUM incorporé 22 AOUT 2010 par AREVA-FRANCE !
    Et là, ils n’ont plus continué à assurer cette CENTRALE… C’est un gouffre pour le JAPON et même pour la PLANETE ENTIERE en retombées radioactives…. ET EN MORTS prévisibles…

    http://youtu.be/36Jw3OyOowU

  • JAPON : TEPCO – Dans 9 MOIS il est préconisé que ça ira mieux – (T.V.) bien qu’il reste quelques sceptiques !
    Bon, alors cette nuit, je puis dormir sereinement en attendant que 9 mois aient passé.

  • Les7duquébec.blogspot.com – Nouvelles Internationales : Samedi 16 avril 2011.

    VIDÉO : Il n’y aurait pas eu de Fukushima et Tchernobyl s’ils avaient utilisé du THORIUM.

    Si ces centaines de réacteurs nucléaires opérant aujourd’hui avaient fonctionné au THORIUM au lieu de l’uranium et plutonium, il n’y aurait pas eu de FUKUSHIMA et TCHERNOBYL.
    Mais vu que la Recherche est fortement influencée par le Militaire, ce ne fut pas le cas et nous sommes maintenant pris avec ces réacteurs dangereux qui produisent des centaines et des milliers de tonnes de déchets radioactifs avec lesquels nous devons maintenant faire pour des millions d’années.
    Parlez-moi d’absurdité totale, de folie délirante hors contrôle…
    Heureusement, finalement, un pays décide de se tourner définitivement vers le THORIUM : la CHINE.
    Ultimement, ce n’est peut-être pas la meilleure technologie existante, mais au moins elle est de loin beaucoup plus sécuritaire que celle qui fonctionne avec de l’uranium !
    THORIUM Remix 2009 – LFTR in 16 Minutes
    Écrit par : Les Nouvelles Internationales à 1:42 AM Rubriques : Nucléaire (Atom).