Vous croyez pouvoir un jour sortir du nucléaire.??

C’est la question d’actualité, quand est il réellement? on nous prend pour des cons, ça ce n’est pas nouveau, mais il y a une autre raison qui n’est pas forcément connue de tout le monde……………

Vous croyez pouvoir un jour sortir du nucléaire.

Par la force des choses, pensez-vous en humain averti, dans trente ans, en 2040, lorsque les gisements d’uranium seront épuisés ou en tout cas plus rentables.
Et bien vous vous trompez sur toute la ligne.
Vous êtes un doux rêveur!
Lorsqu’il n’y aura plus d’uranium pas cher, plus de pétrole, il y aura encore… du thorium.
Olala! Mais qu’est-ce donc que le thorium?


Quoi vous ne savez pas! Quelle immense lacune;o)
Parce que les américains, les indiens, les chinois et les japonais eux connaissent cet élément, baptisé du nom du dieu scandinave Thor, dieu du tonnerre.
Pourquoi pas les français?
Réponse : parce qu’on leur cache la vérité, toute la vérité.
En effet, la France regorge de thorium, la Bretagne plus exactement.
Le Thorium 232 est un métal de la famille des actinides. C’est un isotope radioactif fertile qui peut-être utilisé comme combustible dans un réacteur nucléaire en présence de très petites quantités d’uranium.
Facile à extraire, il est trois fois plus abondant que l’uranium et aussi commun que le plomb. On en trouve de partout dans le monde y compris en Antarctique.
Cerise sur le gâteau : un réacteur à sels fondus de thorium produit 200 fois plus d’énergie que la même masse d’uranium.
Il y aurait ainsi de quoi fournir de l’électricité à toute la planète pour des dizaines de siècles, voire des millénaires.
Olala! Mais alors c’est du nucléaire durable?
Et pas de rejets de gaz à effets de serre nuisibles! Pas de déversements de particules nocives!
Dîtes voir, mais c’est de l’atomique vert?
Cerise sur le gâteau : le procédé français -dit HTR- ne génèrerait presque pas de déchets radioactifs.
Enfin « presque pas ».
Pour tout dire quelques actinides à demi-vie courte et… de l’uranium 233 -radioactif mais non fissible- dont la demi-vie est de 159 000 ans. Soit énormément plus que le plutonium.
Ciel! Mais pourquoi n’ont-ils pas utilisé le Thorium, dès le début, dans les années 60, plutôt que l’uranium, bien plus rare?
D’autant plus qu’on apprend qu’entre 1965 et 1976 la France a expérimenté avec succès des réacteurs à sels fondus de Thorium.
C’est simple. Le fission de l’uranium crée beaucoup beaucoup plus de plutonium. Et le plutonium sert à la fabrication des bombes thermonucléaires modernes.

La boucle est bouclée. Le mensonge dure depuis 1960.
La fin de l’énergie fossile radioactive n’est donc pas pour demain et on n’est pas prêt de sortir du nucléaire.
Lorsqu’il n’y aura plus ni uranium, ni pétrole, ni gaz, ni charbon, il y aura toujours les chaudières à thorium pour vous rappeler que vous n’êtes pas au paradis… mais que vous pouvez tout de même dire NON!
Alors, le thorium, vous avez dit « nucléaire durable »? « Atomique vert »?
Et si, pour être vraiment propre, on obligeait les grands dirigeants à investir en quatrième vitesse dans les algues bleues dépolluantes, capables de fabriquer 75% de leur poids en bio-éthanol et n’entrant pas en concurrence avec les aliments des pauvres.
Dans les algues bleues…
mais aussi dans les cyanobactéries, dans les turbines sous marines, dans la géothermie profonde, dans le solaire hi-tech boosté par la physique quantique, dans…

Michel Walter pour Terre sacrée

Voir aussi l’article du nouvelobs: Non-dits et secrets: omerta sur le nucléaire français

et aussi…..NUCLEAIRE
L’ASN étudie un moratoire sur la construction de Flamanville 3
PARIS (Reuters) – L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pourrait envisager de suspendre la construction du réacteur EPR de Flamanville 3, premier de…

9 commentaires

  • Pikpuss

    Tout cela coule de bon sens…Donc cela veut dire que nos décideurs n’ont pas de bon sens mais obéissent une idéologie occulte qui les pousse à prendre des orientations qui n’ont absolument rien à voir avec les aspirations des peuples…Bien sûr cela les oblige aussi à mentir constamment vu qu’ils vivent dans un « monde » qui n’est pas le nôtre…enfin c’est ce qu’ils doivent sûrement penser…

  • Cox

    Cela parait illogique que la raison d’un tel choix soit simplement la production de plutonium?
    Il est inutile de fabriquer des bombes atomiques en continu puisque seulement quelques une suffirait à décimer l’humanité.

  • Le rationnel et l’homme………tout un programme ;) mais alors pourquoi le plus cher, le plus dangereux, s’il y a d’autres moyens plus surs et moins coûteux??

  • nico

    @cox
    Cela parait illogique que la raison d’un tel choix soit simplement la production de plutonium?

    pour quelle(s) raison(s) alors?…. faire de l’électricité? lol 58 réacteurs produisent 15% de l’électricité en France c’est a dire qu’un réacteur produit 0.26% de l’électricité francaise… wouahh sa vaut le coup de balancer des milliards dans un réacteur(entre la fabrication du réacteur et du reste ,l’apport quasi constant d’uranium et puis les salaires des ouvriers etc…) pour un tel rendement énergétique
    ah si , il y’a une autre raison possible hormis la fabrication de plutonium , enrichir encore plus les lobbys de l’uranium a part ca je vois pas perso…

  • Cox

    Ça ne me dis pas ce qu’on va faire de tout ce plutonium, une fois que l’on a soustrait l’utilisation militaire : -> http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/plutonium_quoi_faire.htm

  • vous touchez au fondement du capitalisme UN produit est interessant s’il est rare ou difficile a obtenir comme ca on peut le vendre cher donc il faut proposer des produits compliqués au public Mais bientôt l’eau va devenir rare

    2 sociétés americaines qui proposent de l’energie bon marché
    http://www.blacklightpower.com/ regarder la page de garde

    http://www.terawatt.com/ecm1/index.php?option=com_content&view=article&id=15&Itemid=50
    regarder le diagramme cidessus de la société TERAWATT RESEARCH quelque chose est surprenant

    cordialement

  • @ Nico et Cox!
    Dites! vous ne pensez pas que c’est une excellente question, qui mérite des réponses??
    Parce qu’on ne sait déjà pas, comment se débarrasser des déchets, on a même proposé de les intégrer dans les matériaux de construction (comme enf***és on ne fait pas mieux) hypocritement on les enfouie un peu partout, laissant le soin aux autres générations de résoudre le problème insoluble pour nous, en espérant que nous n’ayons pas tous disparus d’ici là, à cause d’une giga catastrophe nucléaire, 58 centrales en France ce n’est pas rien, et pour si peu de courant produit………..dites messieurs les « savants » il est où tout le plutonium???

  • nico

    il ne me semble pas que se soit le plutonium qu’on enfouisse ou stock dans des bunkers, je dirais que c’est plutot les barres d’uranium usées,qui comme tu le fais remarquer Voltigeur est aussi un tres tres gros problème, le plutonium on en fait quoi? ben du MOX pour le revendre ou on le stock sur des bases militaires au cas ou on aurait besoin de refabriquer des bombes nucleaire (principe d’équilibre de la force nucléaire) , on le vend a d’autres pays.., on attend patiemment la 4ème génération de centrale nucléaire
    http://www.cli-cadarache.fr/outils/download.aspx?id_fichier=5128
    ou alors on le brule dans des reacteurs CANDU pour fabriquer du tritium…
    « L’Inde a aussi commencé à stocker le tritium produit à partir de ses clones de réacteurs CANDU. Le tritium est un puissant explosif utilisé dans les armes atomiques plus perfectionnées. »
    je viens de trouver cette étude sur les notions de base de la technologie nucléaire qui est assez complet et facile d’accés
    http://www.ccnr.org/nuclear_primer_f.html
    je m’en fais pas pour nos élites qui doivent trés bien savoir quoi faire de ce plutonium!