Fukushima: radioactovité 1000 fois supérieure à la normale!

10 000 000 de fois supérieure à la normale!!! Les ouvriers ont été évacués d’urgence et le panache continue à être libéré encore et encore, pourtant personne ne s’inquiète vraiment de cela en France, ni les mass-médias ni les politiques. C’est pourtant clair, la situation est irrécupérable et le sort des japonais on ne peut plus inquiétant…

Nouvelle évacuation de techniciens à Fukushima

Tokyo, dimanche 27 mars 2011. Une très forte contamination radioactive a de nouveau été détectée au niveau du réacteur numéro 2 de la centrale de Fukushima. Les débits de radioactivité dans une nappe d’eau dans le sous sol du réacteur y ont été mesurés ce dimanche à 1000 millisieverts par heure (soit 10 millions de fois plus que ce qui est habituel à cet endroit selon l’opérateur Tepco).

[ERRATUM: LIRE 1000 FOIS, TEPCO c’est trompé dans ses mesures]

Ceci a conduit à une nouvelle évacuation des techniciens qui tentent depuis deux semaines de rétablir la situation dans la centrale dévastée par le tsunami.

Aux alentours de la centrale, les fuites d’eau radioactive se poursuivent également. C’est ainsi que samedi 26 mars les taux d’iode 131 étaient 1850 fois plus élevés que la norme dans la mer, à 300 m du réacteur numéro 1.

Tous ces éléments semblent indiquer que le cœur du réacteur a bien fondu selon des experts français.

Source: Sauve la terre

Ce qu’il serait bien, c’est qu’officiellement ces mass-médias si rassurants nous expliquent un peu que la société qui gérait les réacteurs japonais n’a pas fait son travail, a dissimulé les informations et falsifié des rapports, tout cela par souci d’économie. La question peut se poser également pour la France puisqu’au niveau économie, nous devons en faire aussi, d’ailleurs EDF aurait falsifié des données sismiques pour économiser sur la sûreté

fukushima-nhk2.jpgCe que l’on apprend au compte goutte sur l’état des réacteurs de Fukushima avant le tsunami  est atterrant  et devrait amener à un examen  de conscience approfondi de tous les partisans de bonne foi de l’atome civil.

Explication.

Alors que le risque  sanitaire du nucléaire est infini, inchiffrable, impensable en douleurs et en tragédies pour  les individus exposés par les  poussières radioactives, mais aussi pour  leurs enfants et les enfants de leurs enfants, on constate effaré que  la banalisation de cette technique et la routine de la gestion et des contrôles,  avait conduit  au Japon à un invraisemblable  laxisme..

Manifestement, la sécurité était devenue  une variable d’ajustement des business plan de l’industrie atomique.  En tout cas, au Japon, c’est maintenant de notoriété publique. Un « détail » d’abord :  Tepco, la société japonaise exploitante de Fukushima n’assurait plus depuis sept mois les six réacteurs de la centrale. Raison invoquée  selon l’Afp : « les tarifs étaient trop élevés  ».  On se pince ou on  hurle,  mais ce n’est là qu’une broutille.

Le plus ancien des réacteurs de  la centrale, le N°1,  venait  d’obtenir une prolongation de dix années supplémentaires, soit au delà de quarante ans,   et avait fait  l’objet,  comme c’est obligatoire,  d’une inspection pour obtenir le feu vert de l’autorité de contrôle nippone.Des  craquelures  avaient  été officiellement constatées sur le groupe électrogène de sûreté  et des travaux devaient y mettre bon ordre.

Mais ça, c’était pour la  version officielle.  En fait, Tepco avait reconnu  dix jours avant la catastrophe, qu’il avait faussé les données transmises aux autorités de contrôle ! La vérification d’une trentaine  de pièces supposées avoir été réalisée  ne l’avait pas été. Pareil pour une  valve de contrôle de température du réacteur qui n’avait pas été testée , tenez vous bien, depuis onze ans.

L’ancien préfet de Fukushima, Eisaku Sato, avait déjà dénoncé l’inefficacité de l’agence des contrôles notamment s’agissant des craquelures cette fois ci sur l’enceinte même du réacteur.  « Un ingénieur  cité par le New-York Times, qui a contribué à la fabrication des réacteurs de la centrale Fukushima Dai-Ichi, , rappelle Antoine Bouthier dans le monde.fr avait même déclaré  : « Il était grand temps de remplacer le réacteur. Certes, le tsunami l’aurait endommagé de toute façon. Mais les tuyaux, la mécanique, l’informatique et même l’ensemble du réacteur étaient vétustes, cela n’a fait qu’aggraver le risque. ».


japon-fukushima_8.jpgSaura-t-on jamais si ces négligences de routine  ont été  ou non pour partie  responsable du blocage des systémes de secours et de l’incapacité dans laquelle étaient les responsables du site de connaître la température du cœur du réacteurs au  début du sinistre . Au vu de l’état du matériel aujourd’hui, sans doute jamais.

Une question plus générale demeure. Pourquoi aujourd’hui, tous les exploitants,  à commencer par les français,  envisagent-ils  de prolonger les réacteurs de  « deux fois dix ans » comme Edf,  voir de trente ans, c’est à dire jusqu’à soixante ans ? Réponse officielle, : parce qu’ils tournent comme des horloges suisses. Et d’ailleurs les autorités de sûreté nationales sont tenues de valider  cette sécurité maximale.

On a vu ce que valait cette assurance au Japon. On laissera le lecteur imaginer ce que ces  mêmes garanties peuvent valoir en Chine ou en Russie où l’indépendance des autorités de sûreté doit être à peu prés comparable  à celle  de la presse

Pour comprendre le contexte, on ne peut pas ne pas  souligner  ce truisme  :  ne pas  fermer une centrale qui pourrait ou devrait  l’être permet d’économiser la construction d’une nouvelle centrale. Une simple décision administrative, un simple paraphe,  vaut le prix d’un réacteur neuf.  En France, les prochaines visites décennales intéressent  34 réacteurs trentenaires. L’exploitant  envisage de les prolonger tous.

De surcroît, une telle décision  permet de remettre à plus tard  un autre coût : le démantèlement du réacteur qu’on devrait détruire. Or un démantèlement est estimé aujourd’hui au prix d’une centrale neuve. Et ce n’est qu’une estimation car aucune centrale n’a encore été démantelée en France. Mieux,  l’évaluation produite par  Edf est contestée par la Cour des Comptes,  et est très en dessous de celle produite en Grande Bretagne. Mieux encore , Edf qui devait provisionner les sommes nécessaires  est trés en retard sur le plan de route et vient d’être autorisée par décret  à  réaliser un tour de passe passe , indescriptible est le mot,  lui permettant de se défausser de la garantie des provisions. Voi aussi ici l’analyse de Corinne Lepage.

Pour faire vite : en prolongeant de dix ans une seule  centrale âgée de trente ans , ce qui est le cas  pour  Tricastin et devrait ou aurait du être le cas pour Fessenheim , on économise le prix de deux.  C’est tentant.

Car cette opération, il faut le savoir, structure le bilan financier d’Edf  bien plus précaire qu’il n’y parait mais aussi de GDF Suez qui vient  d’obtenir les premières autorisations de prolongement pour ses centrales belges.  La santé de ces entreprises, le niveau de confiance sur les marchés financiers est  donc gagé sur  le pari du vieillissement sans pépin.

Source et suite de l’article: planete.blogs.nouvelobs.com

EDF aurait falsifié des données sismiques pour économiser sur la sûreté

  • Jean MOLINS

    Le monde du nucléaire est celui du mensonge, de l’irresponsabilité, de la criminalité… Tous les responsables de la dérive de la sécurité dans les centrales atomiques pour des motifs économiques devraient être jugés comme étant des criminels contre l’humanité. Un tribunal international devrait être créé pour juger ces criminels en puissance. En France on impose, ou presque, le vaccin contre la grippe A et on nous oblige à vivre sous la menace permanente des moult centrales atomiques offrant des incidents quotidiens. Il n’y a pas la moindre transparence sur les déchets nucléaires qui, en partie, son stockés n’importe comment. Ils voyagent pendant la nuit traversant des villes de l’Hexagone sans avertir qui que ce soit. La France est devenue une sorte de camp de concentration du nucléaire.

    • toto

      Eh oui, ce son tous des criminel, ils on condamné l’humanité tout entière a s’éteindre ça c’est sur, Bientôt suis sur ils rendrons des comptes a tout les peuples de la terre pour tout leur crimes…!!! trop tard pour le nucléaire car même ci on stop le nucléaire des aujourd’hui, on a pas la technologie pour le faire disparaitre définitivement, on es donc condamné. ce que je trouve vraiment Ignoble c’est qui on méprisé Nikola…!!!

      il existe une alternative au nucléaire…!!!

      Rencontre d’un génie inconnu
      Nikola Tesla (1856-1943)

      Préface

      Un sondage effectué parmi les élèves du premier cycle de l’INSA de Lyon, donnèrent des résultats surprenants : sur les 87 réponses que j’ai reçues, environ 4 étudiants étaient capables de me fournir des informations pertinentes sur Nikola Tesla, ce qui représente 5 % des étudiants interrogés. C’est très peu vu l’environnement scientifique dans lequel l’étude a été faite.

      Cela est d’autant plus étonnant que Tesla a donné sa vie à la science, restant célibataire toute sa vie pour se consacrer pleinement à sa passion : l’invention. Au cours de sa vie, il a inventé de très nombreuses machines, dont certaines sont révolutionnaires, capables de bouleverser le monde entier. Personne n’en a jamais entendu parler.

      C’est pourquoi nous avons décidé de choisir ce thème pour notre exposé. Il nous a semblé primordial dans une carrière de scientifique de connaître l’existence de cet homme remarquable ainsi que sa carrière qui fut semée d’embûches. Il a été à l’initiative de très nombreux progrès dans les sciences et techniques. Beaucoup de ses créations sont utilisées aujourd’hui quotidiennement sans que personne ne se pose la question de savoir quel a été le scientifique qui leur a permis d’avoir cette qualité de vie aujourd’hui. Le but de notre exposé est de mieux faire connaître ce génie méconnu, ainsi que ses inventions ingénieuses.

      Nous axerons notre dossier sur la vie de Tesla et ses inventions ainsi que ses applications, et non pas sur les aspects techniques de toutes ses inventions. Il nous faudrait alors bien plus de temps et d’énergie pour comprendre dans les détails toutes ses inventions. Aujourd’hui encore, des scientifiques reprennent les travaux de Tesla. Pour toutes les inventions nommées dans ce dossier, il nous est possible d’en fournir une explication scientifique même si elles ne figurent pas dans le dossier. Nous tenons à le préciser car il est possible, à un premier égard, de supposer que ces machines contredisent les lois de la physique.

      Pour finir, le débat nous aidera à réfléchir sur sa méconnaissance et sur la réaction de la société – publique ou scientifique – face aux nouvelles découvertes et inventions.

      Introduction

      Carte d’identité de Nikola Tesla

      Nikola Tesla voit le jour le 10 juillet 1856 à Smiljan, en Croatie près de la côte Adriatique et meurt le 7 janvier 43. Son père est un ecclésiastique serbe orthodoxe et sa mère est intelligente mais illettrée. Nikola est l’avant dernier d’une famille de cinq enfants. Ses parents voulaient qu’il se destine à l’Eglise ou à l’Armée.

      Il a de très nombreuses qualités intellectuelles, comme une très grande mémoire photographique, un génie inventif, le don de visualiser avec une telle acuité qu’il n’a besoin ni de maquette, ni de schéma, ni même d’expérience. Sa représentation mentale rend les modèles parfaitement réels. D’ailleurs dit-il lui-même : « tout ce que j’invente fonctionne comme je l’ai imaginé, l’expérience se déroule comme prévu ». Dès petit, il invente des objets originaux. Il a eu une enfance troublée due à une histoire familiale très forte qui lui créa des troubles psychologiques et des phobies. C’est seulement à l’âge de 17 ans qu’il commence à s’intéresser vraiment à ses inventions. Tesla apparaît comme un autodidacte.

      Décorations de Tesla

      Il a reçu de son vivant de nombreuses distinctions académiques d’universités américaines et d’autres pays :

      * la médaille John Scott
      * la médaille Edison qui est considérée comme la plus grande reconnaissance dans le domaine électrique
      * de nombreux prix décernés par les gouvernements européens.

      Mais il faudra 1975 pour que son nom figure au panthéon des inventeurs américains.

      http://www.onnouscachetout.com/themes/technologie/tesla2.php

  • Blog Mon Génie Conscience du Peuple Canada / Isabelle – 26 Mars 2011

    Carte des retombées radioactives :
    Carte animée qui montre le déploiement des retombées Nucléaires de FUKUSHIMA dans le Monde.

    http://whatreallyhappened.com/IMAGES/20110325_Reanalyse-I131-Period2.gif

    —————————————————————–
    J’ai lu, hier, dans le Journal local : qu’il y a DIX réacteurs à l’emplacement FUKUSHIMA – je sais par Isabelle que SIX d’entre eux fonctionnent au MOX et ce, depuis le 22 Août 2010 / AREVA FRANCE a procédé à ce MELANGE avec le PLUTONIUM rajouté) .
    ULTRA DANGEREUX CE PLUTONIUM !240′

  • PLUTONIUM : 240’000 ANS DE DEMI-VIE ….
    Jamais, il n’y eût un tremblement de terre de magnitude 8,9… aussi ! ! ! ! ! !

    http://www.dailymotion.com/video/xhko71_haarp-est-il-responsable-du-tremblement-de-terre-japonais-y_news

    LAPSUS NUCLEAIRE « AREVA-FRANCE » : Bertrand Barré Conseiller Scientifique d’AREVA.
    – On est en face d’1 ACTE
    – On est en face d’1 ACTE
    – On est en face d’1 ACTE
    hé d’une catastrophe…

    http://www.dailymotion.com/video/xhoepp_lapsus-nucleaire-areva_news

  • nico

    le nucleaire civil n’est qu’une pitrerie gouvernementale , les 58 reacteurs nucleaires francais ne produisent que 15% de l’electricite en France.
    l’interet du nucleaire pour nos chers elites ne reside que dans le cote militaire , le plutonium naturel etant extremement rare , c’est avec la fission de l’uranium que le plutonium est cree , ce dernier etant utilise dans la fabrication des bombes atomiques (entre autre) , le probleme c’est que la france a signe le traite sur l’armement nucleaire donc que faire de tout ce plutonium en trop et bien on le refourgue sous forme de combustible nucleaire melange (MOX) qu’on prend bien soin de vendre a l’etranger et de ne surtout pas utiliser chez nous. mais impossible d’arreter les centrales on ne sait jamais des fois qu’on aurait besoin de refrabiquer des tetes atomique, voila la seule et unique raison pour que le nain ne veuille pas arreter l’utilisation du nucleaire en france, surtout que vu le prix de l’uranium , le cout de fonctionnement d’une centrale et le cout genere par les dechets radioactif en therme de traitement et de stockage je ne pense pas que l’etat y gagne des sous

  • Je me demande si c’est vraiment très rentable ça!! surtout que le Plutonium issu du MOX est la matière employée pour la fabrication de la bombe « A ».
    Et quand je vois aussi comment on essaye de vendre ces centrales (dernièrement à la Lybie)……j’ai des frissons……

    Est ce que le nucléaire civil est lié au nucléaire militaire?

    On entend par « nucléaire civil », l’énergie nucléaire produite par les centrales pour répondre aux besoins de la population.
    Le plutonium nécessaire à la fabrication des bombes atomiques est produit par les centrales nucléaires dites « civiles ». Sans ses centrales, la France n’aurait pas de bombes atomiques.

    Tout sur cette « énergie » atomique!

    http://nucleaire-nonmerci.net/armesnucleaires.html#relation

  • Merci d’avoir rectifié pour les 10 millions mais c’est le chiffre donné par l’article, chiffre qui a été repris par France2 ce matin.

  • :):) tout les médias et même moi, je l’ai repris! c’est un peu la panique au Japon, celui qui a fait les mesures, quand il a vu le chiffre c’est sauvé en courant!
    Cette valeur de 10 millions, est surtout celle du cœur du réacteur!

  • Phosphorescente

    les actions qui polluent :
    – se chauffer,
    – téléphoner
    – utiliser des ampoules (anciens modèles)
    – …

    sans oublier les pets de vache (si si ils avaient bien dit çà)

    mais

    – les usines chimiques
    – l’exploitation et le transport du pétrole
    – le maïs transgénique
    – les maladies de laboratoires
    – le nucléaire

    là vous avez des energies propres
    on le constate tous les jours
    surtout ces derniers jours !!

    notre gouvernement n’a plus qu’à nous proposer un voyage au japon …..

    Où sont planqués nos politiques ?

  • nico

    c’est officiel TEPCO demande l’aide de la France pour gerer la situation a Fukushima
    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE72R0JN20110328

  • frenchprepper06

    Je sais que mon commentaire est un peu special mais j’avais signalé il y »a quelques jours aux concepteurs de cet excellent site qu’il fallait désormais être attentif au phénomènes ufologiques qui semblent depuis peu « coller » à l »actualité planétaire. Voici ce qui à été filmé le 26 mars 2011 au-dessus de Fukushima:
    http://www.latest-ufo-sightings.net/2011/03/daytime-video-of-ufo-fleet-over.html
    Silence total des grands médias à ce sujet! Cet autre phénomène ufologique juste au-dessus du Dôme du Rocher à Jerusalem il y »a deux mois et qui semblait pourtant pointer du doigt le monde islamique à lui aussi été occulté. Heureusement qu’il y »a la Toile! Merci monsieur Bill Gates!

  • Le problème c’est que c’est toujours très peu documenté, qui l’a prise et dans quelle conditions etc..
    On fait des miracles avec les logiciels, c’est bien dommage d’ailleurs, ça discrédite le phénomène OVNI, qui mériterait une approche plus sérieuse, d’ailleurs il a des vidéos qui sont vraiment sans explications..on surveille, des fois qu’il y est un sauvetage improbable, par de gentils E.T.
    Et pour Jérusalem tu as vu les images??
    C’est bizarre, ce rassemblement à la fin..

  • SPREAD THE TRUTH – New-York – Posted : 28 Mar 2011.
    FUKUSHIMA : le sol est contaminé par du plutonium.
    Ce PLUTONIUM provient du combustible d’un des réacteurs endommagés.
    De plus, de l’eau contaminée provenant du réacteur N°2 peut avoir ruisselé jusqu’au rivage. Du plutonium a été détecté dans le sol à cinq endroits de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi (N°1), dans le nord-est du Japon, a annoncé lundi
    28 mars l’opérateur du site, cité par l’agence de presse Kyodo.
    La société Tokyo Electric Power (Tepco) pense que le plutonium provient du combustible d’un des réacteurs qui ont été endommagés par le puissant séisme du
    11 mars et par l’énorme tsunami qui a suivi, a ajouté l’agence.
    **Eau fortement radioactive :
    Plus tôt dans la journée, de l’eau fortement radioactive a été découverte à l’extérieur du bâtiment abritant le réacteur 2 et sa turbine dans la centrale nucléaire de Fukushima, a annoncé un porte-parole de l’opérateur Tepco.
    « Nous avons retrouvé de l’eau accumulée dans des puits de regard d’une tranchée souterraine débouchant à l’extérieur du bâtiment, avec un niveau de radioactivité supérieur à 1.000 millisieverts par heure », a-t-il indiqué.
    Ces puits sont situés à une soixantaine de mètres de l’océan Pacifique et l’eau contaminée pourrait avoir ruisselé jusqu’au rivage, a-t-il précisé.
    Il a ajouté que de l’eau contaminée avait également été trouvée à l’extérieur des bâtiments des réacteurs 1 et 3, mais à des niveaux de radioactivité très inférieurs.
    **Taux d’iode élevé :
    Un taux d’iode radioactif 1.150 fois supérieur à la norme légale a été mesuré dans l’eau de mer prélevée à trente mètres seulement des réacteurs 5 et 6 de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon), a annoncé l’Agence de sûreté nucléaire.
    Jusqu’à présent, les tests étaient pratiqués au sud de la centrale Fukushima Daiichi
    (N°1), à la sortie des réacteurs 1 à 4, les plus endommagés, où le taux d’iode 131 était dimanche à un niveau près de 2.000 fois supérieur à la normale.
    Les réacteurs 5 et 6, qui étaient arrêtés pour un service de maintenance au moment du séisme et du tsunami du 11 mars, n’ont pas subi de dégâts majeurs et leur système de refroidissement a pu être reconnecté à l’alimentation électrique.
    **TESTS réalisés par TEPCO :
    Le porte-parole de l’Agence, Hidehiko Nishiyama, a précisé que les tests avaient été réalisés par la compagnie d’électricité gérant le site, Tokyo Electric Power (TEPCO), à partir d’eau prélevée à proximité de ces deux réacteurs, construits dans la partie nord de la centrale, à environ 1,5 km des quatre premières tranches.
    « Un taux d’iode 131 a été détecté à un niveau 1.150 fois supérieur à la limite légale dans l’eau de mer prélevée près des réacteurs 5 et 6 », a-t-il dit lors d’une Conférence de presse.
    **TEPCO minimise :
    Selon Tepco et l’Agence de sûreté Nucléaire, la radioactivité relâchée dans la mer se dilue avec les marées et le risque sur les algues et les animaux marins n’est pas important. L’iode radioactif se réduit de moitié tous les huit jours.
    La centrale, située à 250 km au nord-est de Tokyo, a été gravement endommagée par le séisme et le tsunami.
    Les systèmes de refroidissements de quatre réacteurs sont depuis en panne, entraînant de multiples incidents et des rejets radioactifs.
    **Psychose autour d’une ERREUR :
    L’annonce erronée par l’exploitant TEPCO d’un niveau de radioactivité « 10 millions de fois plus élevé » que la normale dans de l’eau échappée de la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est), est « inacceptable », a jugé lundi le porte-parole du gouvernement japonais.
    « Même si la fatigue des personnes qui travaillent sur le site peut concourir à expliquer (cette erreur), sachant que la surveillance de la radioactivité est une condition majeure pour assurer la sécurité, ce type d’erreur est absolument inacceptable », a déclaré Yukio Edano, porte-parole du gouvernement.
    « Le gouvernement a ordonné à Tepco de ne pas recommencer », a-t-il ajouté.
    Tokyo Electric Power (Tepco) a convoqué d’urgence dimanche soir une conférence de presse après que le nombre de « 10 millions » eût été repris en boucle par les médias japonais et du Monde entier, alimentant encore davantage la psychose concernant le site accidenté.
    Le vice-président de Tepco, Sakae Muto, a expliqué que des éléments radioactifs avaient été confondus au cours d’analyses sur les échantillons prélevés dans la nappe échappée du réacteur 2.

    Source : http://fr.sott.net/

  • frenchprepper06

    Bonsoir Voltigeur,
    Voici deux sequences prises par des touristes et des locaux à Jerusalem et diffusées par la chaine britannique ITN. D’autres amateurs l’ont filmé aussi (voir latest UFO sightings). En fait il semble qu’il y en ai eut deux ce soir là. Un au-dessus du mur des lamentations et un autre juste à l »aplomb du dôme du rocher.
    http://www.youtube.com/watch?v=Qu_ieSy9_uQ
    Pour celui de Fukushima rien ne prouve en effet que ça s »est produit la-bas (difficile de trouver des repères fiables dans le ciel!!!) mais le phenomène lui-même est un grand classique de l’ufologie. Tapes UFO et Mexico ou South America tu pourras juger par toi-même.

  • SPREAD THE TRUTH – 27 Mars 2011 – MESURES de RADIOACTIVITE brumeuses à FUKUSHIMA / JAPON :
    L’exploitant de la Centrale Nucléaire de Fukushima a reconnu s’être trompé en annonçant dimanche matin un niveau de radioactivité « 10 millions de fois plus élevé » qu’en temps normal dans une nappe d’eau qui s’est échappée du réacteur 2. L’Agence internationale de l’énergie atomique a exigé du JAPON une « transparence totale » autour de la catastrophe.
    Tokyo Electric Power (Tepco), propriétaire et exploitant de la Centrale de Fukushima, a convoqué d’urgence une Conférence de presse après que le nombre de « 10 millions » eût été repris en boucle par les médias japonais et du Monde entier, alimentant encore davantage la psychose concernant le Site accidenté.
    En revanche, l’annonce d’un taux mesuré de « 1000 millisieverts par heure » dans l’eau retrouvée au sous-sol de la salle de la turbine est exact, a assuré Tepco.
    (Lisez notre article : Radioactivité : quels sont les risques pour la santé ?)
    **Un employé pris de panique :
    Le vice-président de Tepco, Sakae Muto, a expliqué que des éléments radioactifs avaient été confondus au cours d’analyses sur les échantillons prélevés dans la nappe, a rapporté l’agence de presse Jiji.
    « Il s’est produit une confusion entre l’iode 134 et le cobalt 56 », a déclaré Sakae Muto, cité par Jiji.
    Ces mesures étaient si inquiétantes que l’employé les effectuant avait pris la fuite sans même une contre-vérification, et déclenché l’évacuation immédiate de ses collègues, ajoutant encore à la confusion.
    De nouvelles analyses vont être réalisées au plus tôt, a-t-il ajouté. La volte-face de Tepco est intervenue après que la Commission de sûreté nucléaire du Japon, un organisme gouvernemental, eût demandé à l’exploitant de Fukushima de revoir ses calculs.
    **L’A.I.E.A. aux aguets :
    « Le Japon est loin d’être sorti de l’accident » qui frappe la centrale en péril, a estimé le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (A.I.E.A.), le Japonais Yukiya Amano, dans une interview accordée samedi au New-York Times.
    Insistant sur le fait qu’il ne critiquait pas l’action des Autorités japonaises face à ces circonstances extraordinaires, Yukiya Amano a souligné que « davantage d’efforts » devaient être déployés pour écarter le Danger d’une catastrophe MAJEURE.
    Yukiya Amano a déclaré qu’il pensait que les Autorités japonaises ne pratiquaient pas de rétentions d’informations. Il a toutefois ajouté que sa récente visite au JAPON avait pour objectif d’obtenir du Premier Ministre Naoto KAN un engagement sur une « transparence totale ».
    **FUSION au coeur du REACTEUR :
    Le JAPON a prévenu dimanche que le Danger d’une catastrophe Nucléaire était loin d’être écarté à la centrale de Fukushima. Le personnel a dû reporter les opérations de pompage de cette eau polluée, a annoncé Tepco. « Il va falloir du temps pour retirer l’eau tout en assurant la sécurité des ouvriers », a reconnu le porte-parole du gouvernement, Yukio EDANO.
    Les ingénieurs de Tepco pensent que le combustible dans le coeur du réacteur 2 a probablement subi des dommages au moment d’un début de fusion survenu juste après le séisme et le tsunami du 11 mars. « Nous avons détecté dans les échantillons d’eau des taux élevés de césium et d’autres substances qui ne se trouvent généralement pas dans l’eau du réacteur. Il existe une forte probabilité pour que les barres de combustible se soient dégradées », a dit un porte-parole de l’exploitant.
    « Ce niveau très élevé de radioactivité est juste une preuve directe que le coeur du réacteur a fondu », a confirmé Olivier Isnard, Expert de l’Institut Français de radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN). « Mais l’eau contaminée va être très difficile à traiter, car on ne peut pas la mettre dans des camions-citernes et tant qu’elle est là, le travail ne peut pas reprendre », a-t-il averti.
    **La pollution s’étend dans l’OCEAN :
    Selon lui, le niveau élevé de radioactivité dans la mer montre que cette eau polluée a déjà « commencé à s’échapper ». Tepco a annoncé que les relevés effectués samedi sur des échantillons d’eau de mer prélevés à 300 mètres au sud du réacteur 1 révélaient une présence d’iode radioactif 1’850 fois plus élevée qu’en temps normal. Ce taux était dix fois moins élevé en début de semaine.
    Pour éviter une détérioration désastreuse de la situation à Fukushima Daiichi (Fukushima N°1), les techniciens, pompiers et militaires déployés sur place jour et nuit doivent absolument parvenir à faire baisser la température des réacteurs. Cela impose la remise en marche du circuit de refroidissement, mis hors service par le séisme et le tsunami qui ont frappé la région le 11 mars, y faisant 10’668 morts confirmés et 16’574 disparus.
    Pendant près de deux semaines, les installations accidentées ont été arrosées avec de l’eau de mer, à l’aide de canons à eau et de pompes électriques dirigées par des grues géantes. Etant donné les risques de corrosion dus au sel, TEPCO a décidé de dorénavant utiliser de l’eau douce. Mais ces opérations sont, sans cesse, entravées par des pics de radioactivité et des difficultés techniques, dans un Danger permanent dû aux rayonnements ionisants.
    **Trois employés irradiés :
    Des taux de radioactivité de plusieurs centaines de millisieverts par heure ont déjà été détectés autour des réacteurs endommagés de la centrale, imposant d’autres évacuations temporaires des ouvriers.
    Jeudi, trois ouvriers, seulement chaussés de bottines en caoutchouc, ont reçu une dose élevée de radiations en marchant dans une flaque d’eau très fortement radioactive pendant une intervention dans la salle de la turbine du réacteur 3, où le niveau de radiation était de 180 millisieverts par heure.
    Les trois hommes vont toutefois pouvoir quitter lundi l’Etablissement Spécialisé où les Examens n’ont pas révélé de Danger immédiat pour leur Santé.

    Source : http://www.tsr.ch/

  • SPREAD THE TRUTH – REMEDES efficaces CONTRE les RADIATIONS NUCLEAIRES.

    Quand tout le monde s’apprête à consommer des pastilles d’iode, voici un PROTOCOLE suivi par un Médecin qui se trouvait en Zone ROUGE lors de l’explosion nucléaire d’Hiroshima.
    Refusant de quitter son hôpital et ses malades, il a réalisé un protocole simple contre les radiations. Alors que tous les êtres humains alentour ont été irradiés, totalement brûlés ou morts de leucémie, les malades ont tous survécu.
    Le nuage de radio-activité est attendu en FRANCE par les Scientifiques vers le 21 Mars. Sa concentration sera moins élevée qu’au JAPON mais…
    L’ iode radio-actif représente un risque pour toutes les personnes atteintes d’hyperthyroïdie. Alors ne prenons, autant que possible, aucun Risque.
    Ce protocole est à suivre, dès maintenant, en préparation puis, sur une période de 15 jours. La seule Mise en garde à prendre en compte est la prise de charbon actif qui annule tous les traitements chimiques pendant 4 heures après la prise.
    Tous les ingrédients, ci-dessous proposés, ont :
    – soit la capacité de contenir les cellules irradiées pour les éliminer avec les selles,
    – soit la capacité d’annuler l’effet négatif des radiations.
    Essayez de manger des céréales complètes et des fibres, évitez les légumes frits, les viandes rouges, les laitages de vache, les farines blanches et les sucres raffinés.
    Ce protocole est valable pour tous : adultes, enfants et animaux.
    Il suffit de diminuer les doses en fonction du poids de chacun.
    Pour les animaux, mélanger le miso à la nourriture, mettre un peu d’eau argileuse dans leur eau et de chlorure de magnesium sur le pelage.
    **Ingrédients :
    – Miso en poudre – soja fermenté (magasin bio ou sur Internet), 10 sachets.
    – Charbon suractivé en granulés (magasin bio ou sur Internet) 200 grammes (10 jours).
    – Argile verte Montmorillonite en poudre (magasin bio ou sur Internet), 1 kilogramme.
    – Chlorure de Magnésium en sachet ou Nigari (pharmacie, magasin bio ou sur Internet).
    – Une bouteille en verre pour le chlorure de magnésium (surtout pas de plastique).
    – De l’eau filtrée, ou en bouteille, Mont Roucous, Rosée de la Reine, ou osmosée et régénérée avec un appareil du genre Aqua Avanti, etc…
    – Un verre (en verre) et une cuillère en bois pour le mélange de l’argile.

    **Préparation :
    – Chaque soir préparer l’argile: 1 cuillère à soupe dans un verre d’eau. Mélanger avec une cuillère en bois puis éloignez le verre des sources électriques, téléphones portables, fours à micro ondes, etc…
    – Préparation du chlorure de magnesium: Versez un sachet de chlorure de magnésium dans une bouteille en verre. Puis versez-le dans un verre comme du sirop et ajouter de l’eau.
    Très amer, l’on peut ajouter du sirop mais pas de jus de fruits acides. Il se conserve au réfrigérateur (ce qui enlève un peu d’amertume) et se conserve plus de 3 mois.
    – Préparation du Miso : Dans un mug ou un bol verser une cuillerée à café, puis verser de l’eau chaude sans la faire bouillir.
    – Préparation du charbon : Dans un verre verser deux cuillères à soupe de charbon, bien mélanger puis boire le mélange et rallonger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de charbon dans le verre…
    **Posologie pour un adulte de 65 kg :
    Argile verte : 1cuillerée à soupe dans un verre, 2 à 3 fois fois par jour.
    Charbon activé : 2 à 3 cuillerées à soupe mélangées dans un verre. Boire beaucoup d’eau si vous avez tendance à la constipation. Le chlorure de magnésium étant un laxatif, tout doit s’équillibrer.
    Chlorure de magnésium : 30 ml, toutes les 3 heures.
    Miso : 4 mugs par jour.
    Gingko Biloba : En comprimés, en cas de sévères séquelles d’irradiations, troubles de la parole, vertiges, etc…

    **Exemple de PROTOCOLE :
    Au lever : 1 verre d’argile. Les 2 à 3 premiers jours ne pas mélanger le fond et boire l’eau à la surface.
    10H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.
    11H00 : Boire 1 bol de soupe miso.
    13H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.
    16H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.
    17H00 : Boire un bol de soupe miso.
    19H00 : Boire 30 ml de chlorure de magnésium.
    20H00 : Boire un bol de soupe miso.
    21H00 : Boire un verre de charbon suractivé.
    Après c’est à chacun de trouver son protocole en fonction de son ressenti et de son agenda quotidien.
    Alors restez à l’écoute ! N’hésitez pas à augmenter un peu les doses.
    Merci à tous de diffuser ce Message à vos proches ainsi qu’à vos contacts au JAPON…

    Source : http://era-new.over-blog.fr/ext/http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/03/21/20691893.html

  • TV FRANCE 24 – Une dame (GREENPEACE) a parlé : Le PLUTONIUM 245’000 ANS de demi-vie et il suffit de quelques microgrammes ingérés pour provoquer un CANCER.

    La RADIOACTIVITE « en un même lieu » d’un espace à l’autre – elle diffère : il faut bien, bien mesurer – on appelle cela : « la PEAU de LEOPARD » comme visualisation.

  • ISABELLE – CONSCIENCE du PEUPLE / Canada – 27 Mars 2011.
    A L E R T E au JAPON.

    ** Les Nouvelles en vrac ce matin, les articles suivront en fin de journée.
    J’attends les confirmations, mais les Médias annoncent l’aggravation de la situation depuis tard cette nuit.
    La Centrale aurait été évacuée, les Niveaux de RADIATIONS s’étant multipliés de façon alarmante.
    On parle de 10 millions de fois plus élevées que la normale… CONFIRMÉ PAR BBC NEWS.
    Les Autorités ont, finalement, reconnu que la « PLUIE JAUNE » est RADIOACTIVE !
    Les Niveaux de CESIUM-137 sont au-delà de ceux enregistrés lors de l’Evénement de CHERNOBYL…

    http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-pacific-12873439

  • Le chiffre de 10 millions est faux Arlette, je me suis fait avoir comme tout le monde, France 2 à repris l’information, BBC aussi à première vue…

  • U.S.A. : la crainte des radiations provoque une ruée sur les compteurs GEIGER.
    WASHINGTON – La crainte d’une contamination des aliments par les radiations provenant de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima a provoqué une ruée sur les compteurs Geiger aux Etats-Unis, ont indiqué mardi des détaillants qui se sont retrouvés en rupture de stocks.
    « Les ventes atteignent des sommets. Nous avons dû suspendre les commandes sur notre site il y a plus d’une semaine », a déclaré Tim Flanagan, propriétaire du

    Site : http://www.geigercounter.com

    « Nous recevons des Appels du Monde entier à propos de ces appareils », a renchéri Mike McBride, d’Industrial Test Systems, qui fabrique deux modèles de ces détecteurs de radiations ionisantes.
    Quant à GS Geiger, qui vend 450 dollars pièce des compteurs de fabrication Allemande que l’on peut prendre en main, il estime le temps d’attente à quatre mois à partir de la date de la commande.
    Ces trois dernières semaines, les commandes sont arrivées principalement du Japon et des Etats de la côte Ouest des Etats-Unis.
    « Le Japon exporte des produits alimentaires vers la côte Pacifique (du continent américain) et l’Asie du sud-est, où les gens sont inquiets de la contamination des aliments », explique Tim Flanagan.
    Les ventes élevées réalisées sur la côte pacifique des Etats-Unis et du Canada vient aussi des craintes de nuages radioactifs, selon lui.
    Les particuliers qui en achètent « sont affolés, ou alors ne font pas confiance au gouvernement » pour les informer, explique Mike McBride.
    Tim Flanagan explique qu’en une année normale, il vend environ un millier de détecteurs de radiations, en particulier à des Scientifiques, notamment des Géologues.
    Mais il en a vendu 500 dans les cinq jours qui ont suivi le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, responsables de l’accident de la centrale de Fukushima.
    Les modèles portables, de la taille d’un téléphone portable et qui coûtent entre 250 et 800 dollars, sont faciles à utiliser et fiables, selon les commerçants, qui avertissent cependant leurs utilisateurs potentiels que nous sommes en permanence entourés d’un certain niveau de radiations inoffensives, généralement d’origine cosmique.
    Romandie News.ch – 30 Mars 2011.

  • MARS 2011 – Un article sur 01net – Les ROBOTS font leur SHOW à Innorobo / LYON.
    …FUKUSHIMA en détient déjà pour une utilisation..

    http://www.01net.com/editorial/530769/les-robots-font-leur-show-a-innorobo/

  • olivier

    Bonjour,
    Je viens ici vous exprimer mon avis ; j’espère me tromper, mais …
    Je m’excuse d’avance pour les éventuelles difficultés de décryptage mais je vais essayer de m’exprimer simplement sans essayer de faire œuvre de littérature.
    La situation semble en fait assez simple ( simple ici n’est pas employé comme synonyme de bonne ou de facile à résoudre mais comme facile à comprendre par exemple).
    Le corium : Tout le monde ou presque accepte cette idée que tout ou partie de certains réacteurs aient fondu d’où présence de corium ; il doit être refroidi sinon boum au point de criticité dans un espace confiné ; mais dans notre situation pas de Boum ou pas encore de Boum ( ça c’est l’avenir qui le dira car possibilité de Boum dans un avenir proche quand même ).
    Le corium atteint des températures telles qu’il pénètre dans le sol par fusion / effet thermique
    sauf si béton boré ou refroidissement ( eau – mais pas dans les quantités déversées sur le site par les pompiers ; beaucoup plus d’eau )ou arrêt de fission atomique par séparation d’éléments mais dans le cas de fukushima il est à craindre que ce ne soit pas le cas donc pénétration plus que probable => voir les taux d’irradiation en mer relevés ces jours-ci
    Pour mémoire aujourd’hui : 31/03/2011.

    Les centrales japonaises ayant besoin de beaucoup d’eau pour produire de la vapeur et pour le système de refroidissement sont construites prés du littoral ( voir les photos de fukushima ).
    La roche mère ( roche du sol en profondeur ) est du granit ; ça c’est bien, seulement près du littoral il y a du sable , de l’eau et des alluvions avant d’atteindre le granit.
    Alors compte tenu de ces éléments que nous connaissons voici le scénario( probable ou plus que probable d’après moi, mais je précise bien que ça n’est que mon avis et qu’il n’engage que moi ):
    Le corium se trouve ( actuellement ) dans un élément semi-liquide ou l’eau se renouvelle ( sable +eau), la fission nucléaire continue mais cette fois dans la nature au lieu d’être contrôlée dans un réacteur.
    Vous voyez ce que je veux dire ? L’eau du sol remplace l’eau dans laquelle sont plongés les barres de combustible dans un réacteur donc toujours pas d’explosion mais une fission continue avec rejet de radioactivité très importante dans le milieu environnant.
    Le combustible est refroidi par l’eau de l’environnement et la structure sableuse du sol permet d’évacuer la pression et refroidir un peu le combustible évitant la criticité
    Résumé: Nous venons de créer quelque chose qui n’existait pas sur terre ( sinon il n’y aurait pas de vie )
    Pour prendre une métaphore peut-être plus compréhensible : Nous avons fabriqué un robinet d’où s’écoule un poison.
    Ce robinet est fermé dans le cas d’une centrale nucléaire en bon état ( ou très très faiblement ouvert ) mais aujourd’hui à Fukushima le robinet est grand ouvert vous voyez ; un GROS robinet et ça n’est pas le sel qui va le boucher, malheureusement, cette fois-ci .
    Tout le reste n’est qu’une question de temps ; combien de temps faudra-t-il à ce robinet à débit variable et non maîtrisable pour remplir notre baignoire d’un produit dans lequel on ne peut pas nager ?
    Voila …
    Désolé !!

  • Merci et ne sois pas désolé, on sait pertinemment que c’est fichu, enfin personnellement je le crois! je disais syndrome Chinois pour simplifier! et que va t-il advenir des autres réacteurs?? deux en perdition c’est le foutoir absolu, et les quatre autres vont ils pouvoir maitriser où ils laissent faire?
    Depuis le début j’avais en info 3 centrales, on parlait de fukushima et pas des autres, ce matin une des deux autres « fume »….le tableau est plus que critique non?
    Et tout va toujours bien pour nous!?

    • olivier

      Bonsoir Voltigeur,
      syndrome Chinois : non c’est de la science fiction
      que va t-il advenir des autres réacteurs??
      2 possibilités:
      1/ on peut encore y accéder- ce qui avec le temps va devenir de plus en plus improbable à cause du taux de radiations rendant impossible toute intervention humaine ou mécanique ( à Tchernobyl les robots tombaient en panne ou devenaient incontrôlables) à cause de la radioactivité )et à ce moment là on peut encore y effectuer un arrêt à chaud
      2/ on ne peut plus et un deuxième robinet se met en place augmentant le débit du 1er
      Le tableau n’est pas critique mais apocalyptique
      Les enjeux socio-économiques sont tels que personne n’ose encore y croire c’est tout.
      On a affaire à la remise en cause totale de notre mode de vie et même plus
      -Continuer et mourir dans un lit avec au passage des soins prodigués par des oncologues s’il en reste car avec le temps même eux auront des PB
      -Ou essayer de survivre pratiquement sans soins ni confort dans des grottes de Lascaux ou quelque chose comme ça.
      INCROYABLE non ? ça ressemble à un cauchemar éveillé ,voilà pourquoi tant de gens mettent la tête dans le sable journalistes y compris ; c’est tellement énorme qu’on en rirait presque.
      Même moi j’ai du mal à y croire en me disant que le « génie » humain va bien finir par trouver quelque chose.
      On a ouvert la boite de Pandorre dans laquelle il ne reste que l’espérance je crois selon la mythologie; mais bon … nous sommes tous coupables.
      Même les plus inquiets d’entre nous n’ont jamais fermé la porte aux progrés technologiques et scientifiques.
      A l’école il y a longtemps, un prof nous apprenait que : science sans conscience n’est que ruine de l’âme

      Certains sur le net ,qui semble-t-il ne croient plus en Dieu, pensent que l’on sera sauvé par des extra terrestres !!
      Pourquoi pas aprés tout

  • olivier

    Un responsable du principal Institut de recherches nucléaires russe déclarait le 17 mars que:
    – Un processus de fusion semble « inévitable » dans cinq réacteurs de la centrale japonaise Fukushima 1 mais ne provoquera « pas de développement catastrophique »
    « Le scénario maximal est la fusion de cinq réacteurs, et il semble que cela soit inévitable », avait déclaré Iaroslav Chtrombakh, directeur-adjoint de l’Institut Kourtchatov de Moscou, principal centre russe d’études atomiques, cité par l’agence Ria Novosti.
    « Mais il n’y aura pas de développement catastrophique », avait-il ajouté.

    Il avait la conviction qu’il ne pouvait pas y avoir de réaction en chaîne spontanée avait-il poursuivi .

    Mais …Même dans le cas où aurait lieu cette réaction en chaîne, ce ne serait « pas si grave, si cela se produit de manière localisée », avait-il souligné.

    ( en fait aujourd’hui on voit qu’il avait raison car ça s’est localisé dans le Pacifique qui est trés localisé comme chacun sait …sic !)

    Selon lui, dans le pire des cas, « nous pouvons voir des projections de combustible à l’intérieur du bâtiment ».

    AUJOURD’HUI 03/04/2011 soit 18 jours aprés ces déclarations nous apprenons que:

    -Une première tentative de colmatage à l’aide de béton a échoué samedi, a indiqué Tepco.
    Les ouvriers comptaient utiliser dimanche une colle polymère. Des analyses d’échantillons d’eau de mer, pratiquées le 30 mars à 40 km au sud de la centrale, ont révélé un taux d’iode radioactif 131 de 79,4 becquerels par litre, alors que la limite légale est de 40 becquerels par litre.

    nous savons aussi qu’une partie des réacteurs ont fondu, que la contamination continue de façon significative à la fois dans l’atmosphère et dans l’océan pacifique qui risque à l’avenir de n’être plus aussi pacifique que ça voire même peut-être devenir l’océan agressif car chargé de miasmes radio toxiques.

    Je me pose la question aujourd’hui de savoir si :

    Le silence radio des autorités peut dimunuer ou influencer favorablement la radio toxicité de Fukushima en dimunuant significativement les radio-diffusions?

    Je ne dois pas être branché sur les mêmes longueurs d’ondes ou alors il doit avoir brouillage quand j’écoute la députée européenne Rachida Dati ce matin sur une chaîne d’infos .

    La désinformation sur les chaînes d’info-R-mation semble de mise en ces temps peux glorieux pour notre énergie presque verte qu’est le nucléaire.

    Je voudrais aussi souligner le paradoxe qui est que nous dépensons actuellement toute notre énergie à essayer de réduire celle de ces putains de réacteurs de Fukushima qui ne produisent actuellement plus aucun Watt pour les habitants coupés d’électricité soit environ 330.000 foyers au japon.

    L’énergie Atomique qui s’emballe ( avec des bâches !) prend de plus en plus l’aspect d’un cadeau empoisonné en fait c’est ce qu’on pourrait appeler une énergie folle.

    Une folle énergie devenue énergie folle pour une humanité non moins folle ; tout semble s’accorder à merveille.

  • olivier

    Excusez-moi j’ai oublié de vous souhaiter un Bon dimanche !

  • olivier

    Encore une dernière petite chose à vous dire :

    « AU SECOURS « 

    • toto

      Nous nous trouvons devant un problème insoluble. La « science » a créé un monstre qu’elle ne peut pas juguler. Un vrai Scientifique est celui qui réfléchit aux causes et aux effets dans un Avenir plus ou moins lointain. Est-ce que ce que la découverte que je viens de faire sera utile à l’Humanité ou au contraire néfaste ? Est-ce que cela lui apportera le Bonheur ou au contraire le Malheur ? Voilà les questions qu’il doit se poser avant d’exposer sa découverte. La Science doit être au service de l’Humanité et non pas le contraire. Or, dans notre ère matérialiste, la science actuelle et ses scientifiques non seulement oeuvrent dans leur grande majorité pour diverses industries, notamment militaires, nucléaires, chimiques, pour ne citer que quelques dangers, mais, de surcroît, sont loin d’être désintéressés. A partir du moment où l’appât du gain entre en jeu dans le domaine scientifique, cela ne peut pas apporter le Bonheur à l’Humanité, dans l’Absolu. Ne cherchons pas pourquoi notre monde est perverti. Et qu’il va de plus en plus mal. La « science actuelle » n’a rien à voir avec la Sciences des Anciens ou de nos Ancêtres :

      Nous disons que le désintéressement et la science doivent régir les destinées de l’humanité. Le contraire a lieu depuis une longue suite de siècles, et voilà aussi pourquoi la société a été dans un désordre continuel qui a amené de fréquentes révolutions.

      Dans une antiquité infiniment plus reculée que celle que nous avons l’habitude de nous représenter et d’admettre, mais dont il nous reste cependant des preuves et des débris certains, qui s’augmentent journellement par de nouvelles découvertes et de nouveaux travaux scientifiques, il y avait une science sociale parfaite et très développée, basée sur la connaissance approfondie des choses. Cette science avait produit une société où la vérité était connue et pratiquée, et dans laquelle les hommes vivaient en paix, dans la prospérité et dans le bonheur. La cause principale de cet état heureux était surtout la connaissance théorique et l’application pratique des lois qui doivent régir et développer les rapports infinis que les hommes ont entre eux sur la terre qu’ils habitent, rapports qui ne sont qu’une continuation, qu’un prolongement des rapports des choses du monde. Daniel Ramée

      Il ne faut pas croire qu’avec notre « science » nous sommes au pinacle des civilisations évoluées. Nous en sommes loin. La meilleure preuve que nous ayons de cette constatation -et que je ne cesse de répéter- se trouve, entre autre, en Egypte. Nos chercheurs sont incapables de comprendre comment elles ont été construites. Et pourtant, selon eux, ce serait des primitifs qui les auraient érigées ! Des primitifs ou autochtones seulement munis d’outils basiques en cuivre. Qui peut croire cela ? Le fait que l’on veuille nous faire gober cette aberration prouve déjà le degré du Mensonge dans lequel on nous confine.

      A force d’avoir délégué aux pseudos « spécialistes » notre Libre-Arbitre de penser par nous mêmes, de raisonner avec notre Intelligence, de Voir avec notre regard de l’Âme, nous avons laissé s’installer la falsification de l’Histoire et la Perversion dans tous les domaines. Mais, bien sûr, ceux qui osent voir plus loin que ceux qui ne voient rien -ou font semblant de ne pas voir-, se font taxer d’illuminés, de conspirationnistes, et, en extrapolant, de NEGATIONNISTES, pour finir par être des TERRORISTES. C’est ce qui nous pend au nez. Si vous ne vous pliez pas aux diktats des bâtisseurs du NEW WORLD ORDER, vous devez être éradiqués, exterminés. Posez-vous la question de savoir pourquoi ils EXTERMINENT justement les plus vieux Peuples du monde. Hitler avait commencé avec les Roms, les Juifs, et tous ceux que sa clique nommait déviants, parce qu’incapables de s’adapter au format imposé. A partir du moment où vous refusez d’entrer dans la norme, vous êtes ASOCIAL. Le grand mot. Alors, ils veulent vous réformer. Mais pas dans le bon sens. Pour vous perdre, dans votre Âme et dans votre Conscience. Les plus grands Génies, les Rebelles, les Révolutionnaires ont toujours été ASOCIAUX. Ils ne pouvaient pas se fondre dans le moule. Et d’ailleurs, ils refusaient d’apprendre à l’école, préférant apprendre par eux-mêmes selon leur propre méthode. On pourrait citer le cas d’Einstein, mais il y en a mille autres. Dont le grand compositeur de musique de films, Hans Zimmer. Il explique lui-même qu’il a changéSEPT FOIS d’école. Sa mère voulait qu’il embrasse une autre carrière que la Musique.

      Nous ne venons pas au monde pour que l’on nous IMPOSE quelque chose qui va contre notre nature. Contre notre Conscience. Tant que les parents et éducateurs n’auront pas compris cela, ils ne construiront pas un monde meilleur. Bien au contraire.

      Alors que dire d’une science qui n’apporte au fond et en apparence qu’un bien-être superficiel en utilisant des méthodes dangereuses, comme le Nucléaire ? Fukushima montre bien à quel point cette invention est loin d’être MAÎTRISABLE. Et combien elle est nocive tant pour les êtres humains que pour la Nature. Les déchets empoisonnent la terre pour des millions d’années à venir. Les futures générations avec la Catastrophe planétaire qui s’annonce ne pourront pas remercier les scientifiques de ce siècle, c’est certain. Ils en porteront les stigmates qu’ils transmettront à leur descendance durant des milliers d’années. En changeant l’ADN pour nous faire régresser, nous allons reculer au lieu d’avancer sur le Chemin de l’Evolution. Il faut bien prendre Conscience de cela.

      La vérité voit peu à peu le jour, on nous dit maintenant qu’il faudra plusieurs mois pour stopper les fuites radioactives. Le poison va donc continuer à s’élever dans les airs et couvrir le monde entier. Ceci d’ailleurs va concourir au réchauffement de l’atmosphère car les particules radioactives sont hautement « brûlantes ». Qu’on le veuille ou non. Et nous en respirerons et en mangerons. Il ne faut pas se voiler la face.

      Fukushima : il faudra plusieurs mois

      pour stopper les fuites radioactives

      La compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco), qu gère la centrale nucléaire de Fukushima, a annoncé dimanche le décès de deux de ses employés. Juste après le tremblement de terre survenu le 11 mars, les deux hommes âgés de 21 et 24 ans étaient partis inspecter le bâtiment de la turbine du réacteur numéro 4.

      Leurs corps ont été découverts mercredi dans un environnement radioactif et ont dû faire l’objet de longues opérations de décontamination. Leur décès, vraisemblablement survenu le 11 mars, n’a été officiellement confirmé que samedi.

      Une plateforme géante pour évacuer l’eau contaminée. Les ouvriers engagés dans une longue bataille pour empêcher une catastrophe nucléaire à la centrale tentaient dimanche de colmater une brèche dans une fosse, d’où de l’eau hautement contaminée s’échappait directement dans l’océan Pacifique. Un conseiller du Premier ministre a reconnu qu’il faudrait plusieurs mois pour arrêter les émanations radioactives produites par quatre des six réacteurs de Fukushima. «Le plus grand défi concerne les quelque 10.000 barres de combustible usé dont le retraitement prendra très longtemps», a-t-il ajouté.

      Une plateforme flottante en acier de 136 mètres de long et 46 mètres de large devrait arriver dans les prochains jours en face de Fukushima Daiichi. Ses réservoirs d’une capacité de 10.000 tonnes pourraient servir à évacuer l’eau contaminée de la centrale.

      Les réacteurs sont-ils étanches ? Le PDG du conglomérat industriel américain General Electric (GE), Jeff Immelt, était au Japon samedi pour y rencontrer les dirigeants de Tepco. GE est le concepteur des réacteurs (Mark I) de la centrale. Critiqué pour les problèmes d’étanchéité de ces réacteurs, le groupe avait répondu une semaine après le séisme que ces réacteurs étaient entièrement conformes aux normes de sécurité internationales. «Je pense que nous allons apprendre beaucoup sur l’industrie au travers de cette situation», avait indiqué Jeff Immelt lors d’une conférence à Washington jeudi.

      Les Etats-Unis tirent les leçons. Des experts américains estiment que le désastre nucléaire au Japon révèle deux faiblesses majeures : les piscines de stockage de combustible irradié sont vulnérables, et les systèmes de refroidissement de secours insuffisamment autonomes. Le tsunami a endommagé deux des six piscines de refroidissement de combustible usé, a constaté Gregory Jaczko, directeur de la Commission américaine de réglementation nucléaire (Nuclear Regulatory Commission/NRC). Il assure qu’aux Etats-Unis, ces piscines comme les enceintes de confinement sont «des structures solides», où le carburant irradié usagé peut être stocké «en toute sécurité» pour au moins un siècle. Au contraire, David Lochbaum, spécialiste de l’Union of Concerned Scientists (UCS), un organisme scientifique indépendant, souligne la fragilité de ces piscines qui contiennent selon lui, davantage de matériaux irradiés que les réacteurs eux-mêmes, tout en étant nettement moins sécurisées. Un réexamen de la sécurité des 104 réacteurs américains doit être lancé.

      Baisse de la radioactivité dans l’air en France. Les concentrations d’éléments radioactifs provenant de Fukushima ont diminué dans l’air ces derniers jours, selon l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire. L’IRSN souligne que les concentrations mesurées en France (air, végétaux, eau de pluie, lait) «sont très faibles et ne présentent aucun danger environnemental ou sanitaire, même en cas de persistance dans la durée». En fonction des endroits, les concentrations les plus importantes ont été détectées «entre le 29 et le 31 mars. L’IRSN souligne que «la présence d’iode 131 est également confirmée dans les prélèvements d’eau de pluie, de lait et de végétaux» mais à des niveaux sans danger pour la santé et l’environnement. De l’iode 131 est notamment détecté à l’état de traces dans des échantillons de lait de vache prélevés en Essonne (0,09 becquerel/litre) et en Vendée (0,15 becquerel/litre)», précise l’Institut.

      Sources Le Parisien

      Posté par Adriana Evangelizt

      http://nom666.over-blog.com/ext/http://apocalypse666.over-blog.com/

  • Olivier je vois que tu as tout compris, on ne parle plus en premier de cette giga-cata, mais de la guéguerre de Nabotléon, avec en priorité les déclarations « humanistes » de tout ces politi-chienchiens, qui croient que nous sommes d’accord avec leurs décisions (nous ont ils consultés???)
    Ceci dit: c’est cette phrase que je retiens:
    {{nous savons aussi qu’une partie des réacteurs ont fondu, que la contamination continue de façon significative à la fois dans l’atmosphère et dans l’océan pacifique qui risque à l’avenir de n’être plus aussi pacifique que ça voire même peut-être devenir l’océan agressif car chargé de miasmes radio toxiques.}}
    Ce putain de nuage va continuer à déverser son poison, un peu partout surtout si il pleut!! à part ça tout va bien!!
    et l’UE a relevé ses taux admis de contamination pour les aliments, tu peux regarder là:
    http://www.forum-eco.fr/tremblement-de-terre-tsunami-au-japon-t4049.html et là
    tenu à jour, z’ont pas encore fait l’update: (Anglais)
    http://www.iaea.org/newscenter/news/tsunamiupdate01.html
    où encore les moyens pour « filtrer le tritium » » élément gazeux toxique:
    http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/Documents/surete/IRSN_DSU-217_Tritium-sources-production.pdf

    • olivier

      Voltigeur merci pour les liens.
      Oui tout va bien comme pour le mec qui se jette du haut d’un immeuble où à chaque étage il déclare jusque là ça va…
      Homo homini lupus
      Nietzsche n’avait-il pas dit que :  » L’homme est un animal malade »
      Malade mental puis malade tout court

  • olivier

    Avez-vous remarqué qu’au journal de 13 heures sur TF1 le Japon n’a même pas été cité aujourd’hui …Pas un seul mot sur le Japon!!!!!
    C’est de l’incorrection de la part de ceux que l’on nomme des journalistes.
    C’est une insulte envers les citoyens qui payent leurs redevance télé
    J’attends vos avis là dessus
    Faites le savoir

  • olivier

    Pas d’information pas de contradiction
    heureusement il y a internet ( quand ça marche)
    Parlez , communiquez autour de vous vite ça urge
    La maison brûle
    SVP mobilisez vous , je vous en supplie, vite, vite , vite

    Tags : nucléaire , nuage radioactif sur la France,radionucléides, radioactivité,irradiation,bécquerelles,eau contaminée,pollution,centrale atomique,japon,fukushima

  • olivier

    Voila ce que vous auriez dû voir au journal de 13 heures de TF1 si une chappe de plomb médiatique ( qui n’arrête pas les radiations ne s’était abattue sur la France ces derniers jours.
    http://www.rtlinfo.be/videos/13h/295977

  • Bridjou

    On danse sur un volcan..

  • toto

    Tout va bien ! Des traces d’iodes radioactifs dans le lait Français

    Comme nous le constatons, la situation s’améliore de jour en jour. Après l’eau de pluie contaminée, c’est au tour du lait. Est-ce grave ? Bien sûr que non, selon l’IRSN, aucun risque pour la France. Buvons du lait, mes Frères… si le lait est contaminé, cela signifie que nos jolies vaches ont brouté de l’herbe contaminée, tout simplement. A part ça, pourquoi s’en faire ? Selon l’article de Futura-Santé, ci-dessous, les doses retrouvées sont toutefois très faibles et non toxiques. On a même du bol par rapport aux Américains. Eh oui… dans notre bonheur du nucléaire… car figurez-vous que nous n’avons que 0,11 becquerel par litre et qu’eux en ont 0,029/l. C’est-à-dire que nous en avons beaucoup plus qu’eux et pourtant, ils sont plus près que nous du Japon. Allez donc y comprendre quelque chose !

    Eh bien comprenons justement… comprenons que les données aux USA sont faussées car là-bas c’est la Food and Drug Administration (FDA) qui donne les quotas sur la sécurité alimentaire. La FDA, vous savez… l’organisation -de l’Ordre Noir- qui a autorisé l’Aspartame malgré qu’il produit des tumeurs au cerveau au rats de laboratoires. La FDA qui a aussi autorisé les OGM -produit de l’Ordre Noir, bien entendu- pour le bien des Américains et des Européens que la Commission Européenne cautionne car elle est un organe de l’Ordre Noir, comme tout le reste. La FDA qui autorise la commercialisation d’un médicament issues de chèvres génétiquement modifiées. Ceci vous donne une idée des expériences sur les animaux pratiquées -sans rien dire à personne- par les scientifiques diaboliques de cet Ordre. La FDA qui empêche les producteurs d’apposer l’étiquette « sans OGM » sur les produits. Car effectivement, pourquoi informer les gens qu’ils vont manger du poison ? La FDA veille sur l’Amérique et sur le reste du monde puisque les produits nocifs sont importés et vendus d’office. Ils sont même imposés. Et la Commission européenne se fait le relais des empoisonneurs et des lobbies de l’Ordre Noir. Prenons bien conscience de ce fait. Au sommet de la Pyramide règne un Klan machiavélique qui a décidé de nous perdre et de nous faire perdre tout ce que nos Ancêtres nous ont légué.

    Donc pour ce qui est du lait contaminé, la FDA a établi le seuil de radioactivité à 170 becquerel par litre. Elle voit large ! Que risquons-nous alors avec nos petits 0,11 bqu/l ? Selon la FDA, ils sont 5000 fois inférieurs au quota fixé par elle. Mais cependant, on nous informe que ces résultats sont supérieurs à la normale puisqu’en temps ordinaire AUCUNE TRACE D’IODE 131 NE DOIT ÊTRE DECELABLE DANS LE LAIT ! Voyez un peu les contradictions des pseudos-scientifiques. C’est normal, mais en même temps, c’est anormal. Là, vous avez DEUX VERITES. Mais pour nous, il n’y en a QU’UNE. C’est normal OU c’est anormal. On sait bien qu’une pièce à deux revers, mais lequel prendre ? Le pile ou le face ? Laissons le pile aux malfaisants et prenons le FACE… car « je ne veux nulle idole devant ma face »… souvenons-nous… cette phrase signifie qu’IL EST derrière nos yeux et qu’IL voit tout. Il ne peut donc pas nous tromper. Ne cherchons pas ailleurs ce qui est au fond de nous. La Lucidité. La Clairvoyance. L’Intuition. L’Intelligence. L’Esprit. N’avons-nous pas de belles armes à notre service ? N’avons-nous pas compris que l’ON nous berne depuis des millénaires ? Que l’ON nous a vendu un monde qui n’est pas le nôtre ? Que l’ON nous a façonné une histoire mensongère pour nous faire oublier NOTRE BELLE HISTOIRE ? Et tout ceci par le biais des religions qui finalement ont ouvert un grand chemin au NOUVEL ORDRE MONDIAL qu’elles servent bien, même si elles s’en défendent. A un moment donné, il faut dire STOP à l’intoxication. Je veux de la Lumière et du Blanc. Je veux du PUR. Je veux la Vérité. Et IL N’Y EN A QU’UNE. Partout et dans tous les domaines. Il n’y a pas des vérités comme se plaisent à le dire certains mais UNE VERITE. Que cela plaise ou non.

    Donc, partant de là, le lait français est contaminé à l’iode 131 parce que les vaches françaises broutent de l’herbe qui l’est tout autant. Le fait qu’on le retrouve dans le lait signifie qu’il ne disparaît pas dans l’organisme des vaches mais qu’il se propage par tout ce qu’elles expurgent. Nul doute que l’on en trouverait aussi dans leur urine et leur bouses. On nous dit que l’iode 131 à une demi-vie de huit jours, soit qu’il perd la moitié de sa nocivité en une semaine. Oui mais… cet isotope est particulièrement toxique lorsqu’il est absorbé par la thyroïde. Mais qui nous dit qu’elle n’en absorbe pas dans ce temps soit-disant limité ? A mon sens, elle doit forcément en absorber, pour une raison fort simple, c’est que l’Ordre Noir sait très bien les effets du nucléaire sur cette glande particulière. Essentielle, dirais-je même, pour l’Humain et ses perceptions ultra-sensorielles… notons qu’il y a beaucoup de personnes qui sont obligées de se la faire enlever car il y a de plus en plus de cancers de la thyroïde. Doit-on penser que c’est un hasard lorsque l’on connaît les visées de l’Ordre Noir sur l’Humanité ? Faire en sorte que nous ne retrouvions jamais les pouvoirs que nous possédions jadis. Eh oui… nous renvoyer à l’état de légumes est leur priorité.

    Le drame du Japon les sert car il touche les peuples du monde entier. Les Malfaisants n’ont pas inventé la radioactivité pour rien, alors que l’on pouvait avoir accès à l’énergie gratuite en utilisant celle de la terre, y compris pour les voitures. Ils connaissent très bien les nuisances du nucléaire sur les glandes endocrines comme je vous l’expliquerai dans l’article suivant…

    En attendant, soyez vigilants sur l’eau, le lait, les salades et ne gobez pas les informations optimistes que l’on nous sert sans preuves.

    Des traces d’iode radioactif dans le lait français

    Des échantillons de lait français et américain contient des traces d’iode 131, suite au nuage radioactif en provenance de Fukushima. Les doses sont néanmoins largement en dessous de celles observées après Tchernobyl et ne seraient pas toxiques.

    De l’iode 131 a été détecté dans des échantillons de lait en France et aux États-Unis, rapportent simultanément l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l’Environmental Protection Agency américaine. Les résultats d’analyses confirment que cet isotope radioactif provient des rejets de la centrale nucléaire de Fukushima. Les doses retrouvées sont toutefois très faibles et non-toxiques.

    L’analyse d’échantillons de lait effectuée le 25 mars en Loire-Atlantique par l’IRSN fait état d’un taux inférieur à 0,11 becquerel par litre (Bq/l). Des prélèvements opérés à la même date à Spokane, dans l’État de Washington, situé sur la côte ouest des États-Unis, montrent un taux de 0,029 becquerel par litre.

    Ces résultats sont supérieurs à la normale puisqu’en temps ordinaire aucune trace d’iode 131 ne doit être décelable dans le lait. Ils demeurent toutefois « 5.000 fois inférieurs au taux d’intervention déterminé par la Food and Drug Administration (FDA) », indiquent nos confrères du New York Times. Ce seuil à ce jour est établi à 170 becquerels par litre.

    Rien à voir avec Tchernobyl !

    Par ailleurs, précisons que ces doses d’iode 131 restent bien en-deçà des valeurs observées en mai 1986 en France, un mois après l’accident de Tchernobyl. « On avait détecté 100 becquerels par litre dans le lait à cette période », indique Philippe Renaud, chef du Laboratoire d’études radioécologiques en milieux continental et marin à l’IRSN. Il rappelle également que « le lait est un des aliments les plus sensibles à la contamination radioactive, après les légumes à feuilles. Il est contaminé par le biais de l’herbe chargée d’isotopes radioactifs et consommée par les vaches ».

    L’iode 131 a une demi-vie de huit jours. En d’autres termes, il perd la moitié de sa nocivité en une semaine. Cet isotope radioactif est particulièrement toxique lorsqu’il est absorbé par la thyroïde. En cas d’exposition massive, les autorités sanitaires peuvent demander à la population visée d’absorber un comprimé d’iodure de potassium. Celui-ci sature alors la thyroïde, réduisant ainsi le risque de cancer. En revanche, il est tout à fait déconseillé – et potentiellement dangereux – d’absorber ce médicament sans y avoir été invité par les autorités.

    Sources Futura Sciences

    Posté par Adriana Evangelizt

  • toto

    Présentation

    * Blog : Le blog de Adriana Evangelizt
    * Le blog de Adriana Evangelizt
    * Catégorie : Tradition Apocalypse Anciens Hermétisme Pyramides Environnement
    * Description : La catastrophe planétaire qui s’est produite voilà 12 960 ans est en train de se reproduire mais nul n’en parle… il faut retrouver la Cosmogonie des Anciens pour Savoir.
    * Partager ce blog
    * Retour à la page d’accueil

    Derniers Commentaires

    *
    25/04/2011 02:15:19
    4 videos : Obama cloning Akhenaton – VOST FR
    *
    24/04/2011 13:49:27
    4 videos : Obama cloning Akhenaton – VOST FR
    *
    24/04/2011 05:27:34
    4 videos : Obama cloning Akhenaton – VOST FR
    *
    21/04/2011 22:17:55
    Photos inédites : La planète rouge et les Elohim ?
    *
    21/04/2011 11:16:05
    Photos inédites : La planète rouge et les Elohim ?
    *
    21/04/2011 10:34:44
    Video – L’obscure ère digitale – en Espagnol + Quelques révélations sur la Pyramide de Kheops…
    *
    20/04/2011 18:43:37
    4 videos : Obama cloning Akhenaton – VOST FR
    *
    20/04/2011 14:16:15
    Japon: l’abomination du nucléaire + Analyse sur les buts Occultes de l’Ordre Noir
    *
    20/04/2011 13:59:07
    Japon: l’abomination du nucléaire + Analyse sur les buts Occultes de l’Ordre Noir
    *
    20/04/2011 12:47:58
    Japon: l’abomination du nucléaire + Analyse sur les buts Occultes de l’Ordre Noir

    Sites INSTRUCTIFS

    * Un monde meilleur
    * Le Porteur de Lumière
    * Nouvel Ordre Mondial ou Apocalypse
    * Centre SACLAY
    * KADATH
    * SAGESSE PRIMORDIALE
    * JEAN ZIN
    * CONTRE INFO
    * Cosmo Branche
    * Mythes et pensées
    * Mythes et Légendes
    * Les mythes fondateurs
    * WEBNIETZCHE
    * Jean-Pierre PETIT
    * URIEL DA COSTA
    * ACTIVOLCANS
    * AMERIQUEBEC
    * DES ORCHIDEES ET DES ORTIES
    * ORIGINES HUMAINES
    * INSTITUT GEOPOLYMERE
    * JOSEPH DAVIDOVITS
    * De la barbarie à la spiritualité
    * EVANGILE SELON SAINT-THOMAS
    * HISTOIRE CHRIST-GNOSE
    * THE HEADLESS WAY – Français
    * Serge FITZ
    * CERVEAU DROIT
    * PSYCHOTHERAPIE VIGILANCE
    * ONEIROS
    * KABBALE Cabale TRADITION COSMIQUE
    * LE MESSAGE OCCULTE DE LA BIBLE
    * MATIERE ESPRIT SCIENCE
    * APH
    * USGC – Volcan ACTIFS DANS LE MONDE
    * EMSC – VOLCANS ACTIFS DANS LE MONDE
    * FRANCE SEISMES
    * LIBERTERRE
    * HISTOIRE ET ARCHEOLOGIE
    * Racines et Traditions en pays d’Europe
    * Association Jean Carmignac
    * INFOGUERILLA
    * NEWS OF TOMORROW
    * SIGNE DES TEMPS
    * Les Cahiers Antispécistes
    * L’EXOGENESE
    * Marc Hallet
    * NBIOU
    * LE LIVRE BLANC
    * Michel ONFRAY Blog
    * BYJ
    * ROGER GUASCO
    * MICHAEL LANGLOIS
    * GILLES BONAFI
    * CENTRE POMPIDOU FRIENDS
    * EXTRANEENS
    * Les 7 DU QUEBEC
    * FRANCOIS MARGINEAN Videos Youtube
    * Éiriú Eolas
    * LA SENTINELLE DE NEHEMIE
    * HORIZON 444
    * LE CHEMIN DE DAMAS
    * L’EVEIL 2010
    * PENSEE UNIQUE
    * LE SOUFFLE DIVIN
    * EVEIL 2010 FORUM
    * PLANETE REVELATIONS
    * C.R.O.M
    * ALFRED SOUED
    * LES GRANDES ENIGMES DE L’ANTIQUITE
    * ANTOINE GIGAL
    * GIZA FOR HUMANITY
    * LA Ve COLONNE
    * USGS – Carte Séisme MONDE
    * CARTE YELLOWSTONE INTERACTIVE
    * CONSCIENCE DU PEUPLE
    * SCIENCES GOUV.
    * ROSETTA PROJECT – 10 000 YEAR CLOCK
    * MYSTERIEUSES PYRAMIDES

    Syndication

    * Flux RSS des articles

    Recherche

    Créer un Blog
    Créez votre blog gratuit

    L’Apocalypse Révélée…

    Encore un blog. Eh oui… mais celui-là me tient particulièrement à coeur. Comme je vous l’ai déjà dit ICI, un chercheur Canadien -qui tient à rester anonyme dans l’immédiat- m’a fait part de ses découvertes après avoir déchiffré les écrits des Anciens dans diverses pyramides du monde, monuments et tables de pierre dont celle qui se trouve entre les pattes du Sphynx de Gizeh. Tout comme il a trouvé ces mêmes symboles dans divers écrits de l’Ancien et Nouveau Testament ainsi que dans l’Apocalypse de Jean. Ce qui prouve que la Vraie Tradition a été léguée par ceux qui possédaient la Connaissance et par Moïse-Akhenaton en particulier. En digne grand Initié d’Egypte, il possédait les clefs de la Science Sacrée. Qu’est devenu son Enseignement après sa mort ? Il est clair qu’en lisant les histoires abracadabrantes, les profanes n’y verront que du feu. Cependant, il faut bien savoir que chaque chiffre ou nombre et chaque nom correspond à quelque chose de bien précis. L’ordre avait été donné de ne pas changer la Loi d’un iota. Les Anciens nous ont donc laissé leur héritage et leur témoignage, il y a des milliers d’années. Ils ont aussi voulu avertir les générations suivantes sur les Révolutions de la Terre, du Soleil et des astres dont ils avaient décrypté le Mystère dans le firmament et en observant la Nature à l’oeuvre sur notre globe. Ils savaient qu’irrémédiablement notre planète était soumise à des cycles contre lesquels les hommes ne pouvaient rien. Dieu pour eux n’étaient pas ce que les hommes en ont fait. Ainsi, il y a des passages de l’Apocalypse de Jean que vous retrouvez dans le livre d’Ezechiel qui a vécu longtemps avant l’Apôtre. Est-ce un hasard ? Bien sûr que non. La tradition se devait de se perpétuer. Simplement les scribes l’ont noyée au milieu de récits fantastiques et mythologiques dont un oeil non Connaissant a du mal à trouver le sens réel.

    Ce blog a donc pour but de vous délivrer le décryptage des livres « sacrés » judéo-chrétiens au travers des nombres et des noms venu d’un autre temps. Tout comme il a pour but de vous ouvrir les yeux sur une Vérité que l’on nous dissimule en HAUT LIEU. L’Histoire se répète. La catastrophe que nos ancêtres ont connu voilà 12 960 ans est en train de se reproduire. Cependant ON nous berne avec des histoires en nous racontant que le réchauffement climatique serait exclusivement dû à l’activité humaine. La preuve suprême de cette Imposture qui montre qu’ILS SAVENT est la construction de la fameuse ARCHE DE NOE en Norvège. Souvenez vous… pourquoi Noé a-t-il construit l’Arche ? Apprenez à lire dans les symboles et réveillez vous… le moment fatidique approche à grand pas.

    Je tenterai aussi dans ce blog au travers de vieux livres et de vieux écrits de vous convaincre que les religions n’ont été créées que pour mieux asservir l’Humanité et lui interdire l’accès à la paix et au bonheur. Le Jardin d’Eden initial -notre Terre- s’est transformé en enfer. Devons-nous continuer à accepter la férule de ces puissants qui méprisent le genre humain ? Ou bien devons-nous nous libérer des chaînes de l’Esclavage pour vivre les derniers mois en toute sérénité ?

    Libre à vous de choisir et de ne pas nous croire. Mais nous savons que nous sommes dans la bonne Voie. Dans la Voie de la Vérité.

    Adriana Evangelizt

    Mes videos sur Ubest 1

    Le site de mes amis… SPIRITUAL LAND.

    Le forum Spiritual Land

    Sur le FORUM SPIRITUAL LAND mes videos.

    Mes videos sur Rutube

    Sur Youtube

    MES VIDEOS APOCALYPSIS

    MES VIDEOS YESHOUA LE LIBERATEUR

    MES VIDEOS NOM

    PROPHETIES ESSENIENNES

    VIDEOS HERMETISTE GRAAL

    Mes videos sur GLORIA TV

    Toutes les catastrophes dans le monde en temps réel

    RSOE EDIS

    Merci de soutenir ce blog…

    A notre époque, hélas… il est difficile pour les Chercheurs de Véritéde ne vivre que des « dons du Ciel » ils sont obligés de faire appel au Mécénat Populaire… Merci pour votre Générosité

    et votre Soutien.
    précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 suivant fin
    Lundi 4 avril 2011 1 04 /04 /Avr /2011 10:07
    Radioactivité : la quasi-totalité de la Chine touchée

    Si presque toute la Chine est « touchée », imaginons le reste. Et de surcroît, vu que la prolifération continue, tous les pays vont être atteints par la radioactivité. Vu que les séismes ne sont pas prêts de s’arrêter au Japon, les choses n’iront pas en s’arrangeant, c’est certain.

    Radioactivité :

    la quasi-totalité de la Chine touchée

    La quasi-totalité de la Chine enregistre actuellement des niveaux de radioactivité « extrêmement faibles » qui proviennent de la centrale nucléaire accidentée au Japon. Selon le gouvernement chinois, ces niveaux ne présenteraient aucun risque sanitaire.

    De la radioactivité a été détectée dans toutes les provinces très peuplées du nord, de l’est et du sud de la Chine, a annoncé le ministère de l’Environnement.

    De très faibles doses d’iode 131, de césium 137 et 134 provenant de la centrale nucléaire de Fukushima avaient été détectées dans l’atmosphère de nombreuses provinces chinoises ainsi que de Pékin, avait auparavant annoncé le ministère.

    Les niveaux actuels ne représentent que 1/1000e de l’exposition d’une personne à bord d’un vol de 2.000 kilomètres, a dit le ministère. « Cela signifie que (la radioactivité) n’aura pas d’effets sur la santé publique et qu’aucune mesure préventive n’est nécessaire » avait assuré le ministère.

    La Chine a interdit la semaine dernière l’importation de fruits, légumes, produits laitiers et de l’aquaculture provenant des régions nippones proches du site de la centrale de Fukushima, où les rejets radioactifs se poursuivent depuis le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est du Japon.

    Sources Ushuaïa

    Posté par Adriana Evangelizt
    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : Nucléaire
    Ecrire un commentaire 1 – Voir le commentaire – Voir les 1 commentaires – Partager
    Nucléaire

    Retrouvez tous les produits de votre artiste préféré « yann perreau ». Achetez…

    PriceMinister
    CD – Muguette Nucleaire

    Muguette Nucleaire

    Amazon MarketPlace
    CD – Muguette Nucleaire

    Muguette Nucleaire

    Amazon MarketPlace
    Liens sponsorisés
    Lundi 4 avril 2011 1 04 /04 /Avr /2011 09:41
    Mayenne : la contamination aux PCB à proximité de l’usine Aprochim se confirme

    Je pose cet article pour que l’on comprenne bien que si les usines chimiques contaminent le sol et l’atmosphère et par la même les exploitations agricoles qui se trouvent dans un périmètre de 3km, qu’en est-il des centrales nucléaires ? En Mayenne, le lait et la viande de huit exploitations sont contaminées. C’est-à-dire que les exploitants vont être obligés de cesser la commercialisation de leurs produits pendant un temps indéterminé. Cela va faire combien de personnes au chômage ? La réaction en chaîne à cause des empoisonneurs. Nul doute que si l’on faisait des prélèvements autour des centrales nucléaires, cela serait pire encore…

    Mayenne : la contamination aux PCB à proximité

    de l’usine Aprochim se confirme

    La commercialisation du lait et de la viande produits dans six exploitations agricoles à proximité de l’usine Aprochim est suspendu. Fin avril, un rapport devrait établir les voies de décontamination et du maintien de l’activité agricole.

    La préfecture de Mayenne a présenté jeudi 31 mars les résultats des analyses du lait, de la viande, du fromage et du fourrage provenant des exploitations agricoles situées dans une zone de 3 km autour de la société Aprochim (Grez en Bouère), filiale du groupe Chimirec. En janvier 2011, des traces de polychlorobiphenyles (PCB) supérieures à la norme réglementaire avaient été découvertes dans du lait produit à proximité de l’usine Aprochim spécialisée dans la collecte et le retraitement de déchets industriels contaminés aux PCB. L’arrêté préfectoral permet à l’usine de traiter jusqu’à 30.000 tonnes par an de matériaux solides et d’huiles minérales.

    Huit exploitations concernées

    Depuis janvier, 126 prélèvements ont été effectués dans 24 exploitations différentes. Dans 16 exploitations, les résultats des analyses sont conformes aux seuils réglementaires.

    « Des résultats non conformes apparaissent dans 8 exploitations sur des produits carnés (bovins ou ovins) ou du lait », indique la préfecture précisant que « dans 2 exploitations, les résultats sur le lait sont redevenus conformes. » La préfecture annonce que « dans les exploitations où des résultats d’analyse non conformes ont été détectés, les productions ont fait l’objet d’arrêtés interdisant leur commercialisation, tant que les résultats ne seront pas conformes. »

    La préfecture ne précise pas les teneurs en PCB des différents échantillons. En janvier elle indiquait qu’une exploitation, sur les 11 ayant fait l’objet de mesures, dépassait la valeur limite européenne fixée à six picogrammes de dioxines/PCB dioxin-like par gramme de matière grasse (pg/g MG). Le niveau constaté dans les échantillons de lait de cet exploitant est de 6,41 pg/g MG. De plus, trois exploitations présentaient des résultats compris entre le seuil d’investigation de 2 pg/g MG fixé par l’Union européenne et la limite européenne.

    Des teneurs en PCB supérieures au bruit de fond national

    Par ailleurs, « afin d’interpréter ces résultats, quatre experts spécialistes des contaminants chimiques en élevage ont été sollicités » et « sont intervenus sur les 6 exploitations dont les résultats restent non conformes dans la deuxième quinzaine de mars. » Ils ont effectué des prélèvements d’herbe des pâturages et du fourrage utilisé pour alimenter le bétail.

    « Leur rapport, attendu fin avril, devrait permettre de connaître les voies de contamination des productions animales, d’identifier les voies de décontamination et de maintien des élevages », annonce la préfecture.

    D’autre part, des prélèvements d’air, d’eaux superficielles, de sédiments, de sols et de végétaux, ont été effectués « par des organismes privés agréés », indique la préfecture précisant que les premiers résultats « inégaux […] montrent en certains endroits, à proximité d’Aprochim, des teneurs supérieures au bruit de fond national. »

    L’objectif de ces analyses est « de comprendre les mécanismes de la contamination de l’environnement les plus probables (diffus ou canalisés) et de mesurer l’impact sur le milieu. » En particulier, il s’agit « de faire le lien entre les conditions d’exploitation, les émissions présumées et les constats dans l’environnement. » Un travail qui « pourrait nécessiter une reprise temporaire des activités d’Aprochim à régime normal. »

    Fermer les portes et installer des filtres

    Par ailleurs, suite à l’arrêté préfectoral du 21 janvier, prescrivant la réduction immédiate de moitié de l’activité d’Aprochim et « l’élaboration des mesures correctives destinées à diminuer de façon pérenne les émissions atmosphériques », l’entreprise a pris plusieurs dispositions.

    Maintenant, « le travail s’effectue en ateliers fermés et non portes ouvertes comme auparavant. » De plus, l’entreprise va renforcer les systèmes de filtration d’ici le mois d’avril. Un filtre à charbon actif en sortie de pompe à vide et un filtre finisseur en amont de la cheminée de 18 mètres vont être mis en place. Quant à la cheminée de 13 mètres, elle va être supprimée et les rejets seront évacués par la cheminée équipée du filtre finisseur.

    Par ailleurs, Aprochim élabore « un plan de surveillance renforcée » de l’environnement. Le plan, qui doit être validé par les services de l’Etat, comprendra des analyses régulières de l’eau, de l’air et des végétaux.

    Philippe Collet

    Sources Actus Environnement

    Posté par Adriana Evangelizt
    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : Nucléaire
    Ecrire un commentaire 0 – Voir le commentaire – Voir les 0 commentaires – Partager
    Lundi 4 avril 2011 1 04 /04 /Avr /2011 07:43
    Fukushima : plusieurs mois pour stopper les fuites radioactives + Analyse

    Nous nous trouvons devant un problème insoluble. La « science » a créé un monstre qu’elle ne peut pas juguler. Un vrai Scientifique est celui qui réfléchit aux causes et aux effets dans un Avenir plus ou moins lointain. Est-ce que ce que la découverte que je viens de faire sera utile à l’Humanité ou au contraire néfaste ? Est-ce que cela lui apportera le Bonheur ou au contraire le Malheur ? Voilà les questions qu’il doit se poser avant d’exposer sa découverte. La Science doit être au service de l’Humanité et non pas le contraire. Or, dans notre ère matérialiste, la science actuelle et ses scientifiques non seulement oeuvrent dans leur grande majorité pour diverses industries, notamment militaires, nucléaires, chimiques, pour ne citer que quelques dangers, mais, de surcroît, sont loin d’être désintéressés. A partir du moment où l’appât du gain entre en jeu dans le domaine scientifique, cela ne peut pas apporter le Bonheur à l’Humanité, dans l’Absolu. Ne cherchons pas pourquoi notre monde est perverti. Et qu’il va de plus en plus mal. La « science actuelle » n’a rien à voir avec la Sciences des Anciens ou de nos Ancêtres :

    Nous disons que le désintéressement et la science doivent régir les destinées de l’humanité. Le contraire a lieu depuis une longue suite de siècles, et voilà aussi pourquoi la société a été dans un désordre continuel qui a amené de fréquentes révolutions.

    Dans une antiquité infiniment plus reculée que celle que nous avons l’habitude de nous représenter et d’admettre, mais dont il nous reste cependant des preuves et des débris certains, qui s’augmentent journellement par de nouvelles découvertes et de nouveaux travaux scientifiques, il y avait une science sociale parfaite et très développée, basée sur la connaissance approfondie des choses. Cette science avait produit une société où la vérité était connue et pratiquée, et dans laquelle les hommes vivaient en paix, dans la prospérité et dans le bonheur. La cause principale de cet état heureux était surtout la connaissance théorique et l’application pratique des lois qui doivent régir et développer les rapports infinis que les hommes ont entre eux sur la terre qu’ils habitent, rapports qui ne sont qu’une continuation, qu’un prolongement des rapports des choses du monde. Daniel Ramée

    Il ne faut pas croire qu’avec notre « science » nous sommes au pinacle des civilisations évoluées. Nous en sommes loin. La meilleure preuve que nous ayons de cette constatation -et que je ne cesse de répéter- se trouve, entre autre, en Egypte. Nos chercheurs sont incapables de comprendre comment elles ont été construites. Et pourtant, selon eux, ce serait des primitifs qui les auraient érigées ! Des primitifs ou autochtones seulement munis d’outils basiques en cuivre. Qui peut croire cela ? Le fait que l’on veuille nous faire gober cette aberration prouve déjà le degré du Mensonge dans lequel on nous confine.

    A force d’avoir délégué aux pseudos « spécialistes » notre Libre-Arbitre de penser par nous mêmes, de raisonner avec notre Intelligence, de Voir avec notre regard de l’Âme, nous avons laissé s’installer la falsification de l’Histoire et la Perversion dans tous les domaines. Mais, bien sûr, ceux qui osent voir plus loin que ceux qui ne voient rien -ou font semblant de ne pas voir-, se font taxer d’illuminés, de conspirationnistes, et, en extrapolant, de NEGATIONNISTES, pour finir par être des TERRORISTES. C’est ce qui nous pend au nez. Si vous ne vous pliez pas aux diktats des bâtisseurs du NEW WORLD ORDER, vous devez être éradiqués, exterminés. Posez-vous la question de savoir pourquoi ils EXTERMINENT justement les plus vieux Peuples du monde. Hitler avait commencé avec les Roms, les Juifs, et tous ceux que sa clique nommait déviants, parce qu’incapables de s’adapter au format imposé. A partir du moment où vous refusez d’entrer dans la norme, vous êtes ASOCIAL. Le grand mot. Alors, ils veulent vous réformer. Mais pas dans le bon sens. Pour vous perdre, dans votre Âme et dans votre Conscience. Les plus grands Génies, les Rebelles, les Révolutionnaires ont toujours été ASOCIAUX. Ils ne pouvaient pas se fondre dans le moule. Et d’ailleurs, ils refusaient d’apprendre à l’école, préférant apprendre par eux-mêmes selon leur propre méthode. On pourrait citer le cas d’Einstein, mais il y en a mille autres. Dont le grand compositeur de musique de films, Hans Zimmer. Il explique lui-même qu’il a changéSEPT FOIS d’école. Sa mère voulait qu’il embrasse une autre carrière que la Musique.

    Nous ne venons pas au monde pour que l’on nous IMPOSE quelque chose qui va contre notre nature. Contre notre Conscience. Tant que les parents et éducateurs n’auront pas compris cela, ils ne construiront pas un monde meilleur. Bien au contraire.

    Alors que dire d’une science qui n’apporte au fond et en apparence qu’un bien-être superficiel en utilisant des méthodes dangereuses, comme le Nucléaire ? Fukushima montre bien à quel point cette invention est loin d’être MAÎTRISABLE. Et combien elle est nocive tant pour les êtres humains que pour la Nature. Les déchets empoisonnent la terre pour des millions d’années à venir. Les futures générations avec la Catastrophe planétaire qui s’annonce ne pourront pas remercier les scientifiques de ce siècle, c’est certain. Ils en porteront les stigmates qu’ils transmettront à leur descendance durant des milliers d’années. En changeant l’ADN pour nous faire régresser, nous allons reculer au lieu d’avancer sur le Chemin de l’Evolution. Il faut bien prendre Conscience de cela.

    La vérité voit peu à peu le jour, on nous dit maintenant qu’il faudra plusieurs mois pour stopper les fuites radioactives. Le poison va donc continuer à s’élever dans les airs et couvrir le monde entier. Ceci d’ailleurs va concourir au réchauffement de l’atmosphère car les particules radioactives sont hautement « brûlantes ». Qu’on le veuille ou non. Et nous en respirerons et en mangerons. Il ne faut pas se voiler la face.

    Fukushima : il faudra plusieurs mois

    pour stopper les fuites radioactives

    La compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco), qu gère la centrale nucléaire de Fukushima, a annoncé dimanche le décès de deux de ses employés. Juste après le tremblement de terre survenu le 11 mars, les deux hommes âgés de 21 et 24 ans étaient partis inspecter le bâtiment de la turbine du réacteur numéro 4.

    Leurs corps ont été découverts mercredi dans un environnement radioactif et ont dû faire l’objet de longues opérations de décontamination. Leur décès, vraisemblablement survenu le 11 mars, n’a été officiellement confirmé que samedi.

    Une plateforme géante pour évacuer l’eau contaminée. Les ouvriers engagés dans une longue bataille pour empêcher une catastrophe nucléaire à la centrale tentaient dimanche de colmater une brèche dans une fosse, d’où de l’eau hautement contaminée s’échappait directement dans l’océan Pacifique. Un conseiller du Premier ministre a reconnu qu’il faudrait plusieurs mois pour arrêter les émanations radioactives produites par quatre des six réacteurs de Fukushima. «Le plus grand défi concerne les quelque 10.000 barres de combustible usé dont le retraitement prendra très longtemps», a-t-il ajouté.

    Une plateforme flottante en acier de 136 mètres de long et 46 mètres de large devrait arriver dans les prochains jours en face de Fukushima Daiichi. Ses réservoirs d’une capacité de 10.000 tonnes pourraient servir à évacuer l’eau contaminée de la centrale.

    Les réacteurs sont-ils étanches ? Le PDG du conglomérat industriel américain General Electric (GE), Jeff Immelt, était au Japon samedi pour y rencontrer les dirigeants de Tepco. GE est le concepteur des réacteurs (Mark I) de la centrale. Critiqué pour les problèmes d’étanchéité de ces réacteurs, le groupe avait répondu une semaine après le séisme que ces réacteurs étaient entièrement conformes aux normes de sécurité internationales. «Je pense que nous allons apprendre beaucoup sur l’industrie au travers de cette situation», avait indiqué Jeff Immelt lors d’une conférence à Washington jeudi.

    Les Etats-Unis tirent les leçons. Des experts américains estiment que le désastre nucléaire au Japon révèle deux faiblesses majeures : les piscines de stockage de combustible irradié sont vulnérables, et les systèmes de refroidissement de secours insuffisamment autonomes. Le tsunami a endommagé deux des six piscines de refroidissement de combustible usé, a constaté Gregory Jaczko, directeur de la Commission américaine de réglementation nucléaire (Nuclear Regulatory Commission/NRC). Il assure qu’aux Etats-Unis, ces piscines comme les enceintes de confinement sont «des structures solides», où le carburant irradié usagé peut être stocké «en toute sécurité» pour au moins un siècle. Au contraire, David Lochbaum, spécialiste de l’Union of Concerned Scientists (UCS), un organisme scientifique indépendant, souligne la fragilité de ces piscines qui contiennent selon lui, davantage de matériaux irradiés que les réacteurs eux-mêmes, tout en étant nettement moins sécurisées. Un réexamen de la sécurité des 104 réacteurs américains doit être lancé.

    Baisse de la radioactivité dans l’air en France. Les concentrations d’éléments radioactifs provenant de Fukushima ont diminué dans l’air ces derniers jours, selon l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire. L’IRSN souligne que les concentrations mesurées en France (air, végétaux, eau de pluie, lait) «sont très faibles et ne présentent aucun danger environnemental ou sanitaire, même en cas de persistance dans la durée». En fonction des endroits, les concentrations les plus importantes ont été détectées «entre le 29 et le 31 mars. L’IRSN souligne que «la présence d’iode 131 est également confirmée dans les prélèvements d’eau de pluie, de lait et de végétaux» mais à des niveaux sans danger pour la santé et l’environnement. De l’iode 131 est notamment détecté à l’état de traces dans des échantillons de lait de vache prélevés en Essonne (0,09 becquerel/litre) et en Vendée (0,15 becquerel/litre)», précise l’Institut.

    Sources Le Parisien

    Posté par Adriana Evangelizt
    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : Nucléaire
    Ecrire un commentaire 4 – Voir le commentaire – Voir les 4 commentaires – Partager
    Dimanche 3 avril 2011 7 03 /04 /Avr /2011 22:32
    11 septembre:les données de vol ne sont pas compatibles avec un impact contre le Pentagone

    11 septembre:les données de vol ne sont pas compatibles

    avec un impact contre le Pentagone

    Le sujet des boites noires des avions utilisés le 11 septembre continue de faire polémique. Dernier événement en date, la publication par les autorités américaines des données de vol censées etre celle du Boeing 757 connu sous le nom de « vol American Airlines 77 » qui a frappé le 11 septembre 2001 à 9h 38 du matin.

    L’association Pilots for 911truth qui regroupe plus de 250 pilotes professionnels, a analysé ces données et il en ressort une incohérence technique majeure : selon ces spécialistes, les données fournies ne proviennent pas d’un Boeing 757/767 car elles contiennent des informations incompatibles avec ce modèle d’avion et avec cette compagnie (American Airlines).

    Autrement dit, nous ne savons toujours pas ce qui a frappé le Pentagone, ni ou est passé le vol AA77 avec ses passagers.

    A ce titre je vous fournis l’article paru sur le site de Pilots for truth du 4 mars 2011 (traduction assurée par GV/JiPé pour ReOpenNews)

    Pour débuter une vidéo du commandant Russ Winterberg nous donnant un autre éclairage sur certaines manœuvres des avions utilisés par les « terroristes ».

    11 Septembre. Un pilote affirme « ils n’ont pas… par ReOpen911

    Lorsque l’association des Pilotes pour la Vérité sur le 11/9 fut fondée vers la fin de l’été 2006, l’objectif était de trouver des preuves corroborant ce qui était ressorti de la Commission d’enquête sur le 11/9, étant donnée la multiplication des théories selon lesquelles des éléments au sein même du gouvernement US auraient été impliqués dans le 11-Septembre. Le cofondateur Rob Balsamo explique dans sa déclaration à PatriotsQuestion à quel point il était perplexe et aussi curieux de poursuivre ses investigations sur les événements du 11/9, ce qui l’a ensuite amené à former Pilots for 911Truth. Après plus de quatre années de recherche poussée s’appuyant sur des documents obtenus via la loi sur la liberté de l’information (Freedom of Information Act, FOIA), de nombreuses interviews et des analyses d’experts n’ont révélé aucune preuve soutenant ou en lien avec les conclusions de la Commission sur le 11/9 – au contraire, bien souvent elles les contredisent. Aujourd’hui, il existe des preuves accablantes selon lesquelles les données fournies au public au travers de la FOIA ne proviennent pas d’un avion de la compagnie American Airlines.

    L’analyse des Pilotes pour la vérité sur le 11/9 portant sur les données fournies par le National Transportation Safety Board (NTSB) révèle que les données [de vol] ne sont pas compatibles avec un impact contre le Pentagone, qu’elles donnent des vitesses excédant de beaucoup les possibilités d’un appareil de type 757/767 standard, et qu’elles posent un certain nombre de problèmes liés au « contrôle » [de l’appareil] par un « pilote inexpérimenté » (voir 9/11: Attack On The Pentagon, 9/11: World Trade Center Attack, and Flight Of American 77). Les données elles-mêmes ne sont pas compatibles avec ce que nous a raconté la Commission sur le 11/9. Nous avons contacté le NTSB et le FBI mais ils ont refusé de nous répondre. Les Pilotes pour la Vérité sur le 11/9 ont continué à étudier les liens éventuels entre les données et l’avion N644AA (l’appareil aussi connu comme le « vol 77 »), et là encore, il n’existe aucune preuve à l’appui de la version gouvernementale des événements1. Des études ont aussi été menées pour voir si l’on pouvait établir un lien entre les débris (en nombre relativement réduit) retrouvés au Pentagone, et l’appareil N644AA2. Fait absolument sans précédent, ces débris n’ont jamais été vérifiés par aucune agence gouvernementale, et ce, pour aucun des quatre avions officiellement utilisés [par les pirates] le 11/9. En tout état de cause, le gouvernement n’a fourni aucune preuve appuyant les conclusions de la Commission sur le 11/9. Des analyses ultérieures montrent que les données fournies n’ont pas été générées par un avion d’American Airlines pour ce qui concerne l’attaque contre le Pentagone.

    Date Frame Layout (description des champs de données).

    Les Pilotes pour la vérité sur le 11/9 ont obtenu plusieurs fichiers au travers de la FOIA. L’un d’eux en particulier, un fichier d’un « Flight Data Recorder » (FDR) [en français, un enregistreur de vol, ou boîte noire – NdT] écrit comme un téléchargement provenant directement du FDR, contient du code binaire (des 0 et des 1 – NdT) nécessitant une phase de décodage avant de pouvoir être lu correctement à l’aide d’un tableur comme Excel. Pour décoder ces données, il faut un « Data Frame Layout » (description des champs de données). Dérivé du « Data Frame Layout » générique pour les Boeing, celui utilisé par American Airlines a été personnalisé pour décoder des données des appareils de la flotte d’American Airlines (AAL) qui sont spécifiques à cette compagnie.

    Pourtant, le « Data Frame Layout » personnalisé d’AAL n’a pas permis de décoder l’intégralité des données et dans certains cas, ni celui d’AAL ni le Layout générique de Boeing n’ont pu être utilisés pour décoder ces informations3. Pourquoi donc American Airlines mettrait-il au point sa propre « description de champs d’information » si elle ne peut même pas décoder les informations venant de son propre appareil ? Ou peut-être que les données fournies ne provenaient pas d’un avion d’American Airlines ?

    La porte du cockpit.

    Les Pilotes pour la vérité sur le 11/9 ont aussi découvert grâce à ces données qu’il n’y avait aucune preuve qu’un « détournement » ait effectivement eu lieu. En effet, le paramètre de la « porte du cockpit » indique que cette porte est restée fermée pendant toute la durée du vol. A ce jour, aucune preuve n’a été fournie montrant l’ouverture de la porte du cockpit, et permettant de réaliser un détournement.4

    Latitude / Longitude

    Des preuves supplémentaires corroborant le fait que ces informations ne proviennent pas d’un appareil d’American Airlines, et encore moins du vol AAL 77, arrivent sous la forme des coordonnées de latitude et de longitude (Lat/Long) à l’intérieur de ces données. Lorsqu’elles sont enregistrées, les coordonnées Lat/Long montrent une erreur de plus de 3000 pieds au moment du départ de l’aéroport international de Washington Dulles (IAD). D’après le manuel d’opération des Boeing 757/767 d’American Airlines, et d’après de nombreux commandants de bord ayant opéré sur ces avions, les instruments de navigation (connus sous le sigle d’IRS, pour Inertial Reference System), sont réglés (aligned) lorsque l’appareil se trouve devant la porte d’embarquement (gate), avant chaque vol5. Si une telle erreur est observée pour un avion d’American Airlines, l’appareil reste cloué au sol jusqu’à ce qu’il soit réparé. Il ne quitte pas la porte d’embarquement. Si une telle erreur apparait durant le trajet vers la piste, le commandant de bord est dans l’obligation de ramener l’appareil devant la porte d’embarquement et d’attendre qu’il soit réparé6.

    Porte d’embarquement et alignement complet.

    D’après les rapports officiels et les enregistrements audio fournis par les agences gouvernementales, le vol AA77 est parti de la porte D26 de l’aéroport de Dulles à Washington7. Pourtant, si l’on rectifie les coordonnées Lat/long en tenant compte des 3000 pieds de décalage, les données indiquent un départ d’une autre porte que la D268. American Airlines exige un alignement complet (par opposition à un alignement « rapide ») avant tout vol, et les pilotes doivent insérer manuellement les coordonnées de la porte fournies par les cartes de navigation, à l’intérieur du système de navigation.

    L’appareil n’aurait jamais dû quitter la porte d’embarquement avec une erreur aussi énorme dans son système de navigation. Bien que certains appareils ont la capacité de mettre à jour leurs positions en plein vol, une telle « mise à jour » est très différente d’un « alignement ». Toute « mise à jour » en vol ne sera pas précise si l’alignement initial n’a pas été effectué à la porte d’embarquement. Il est intéressant de noter que les avions militaires ont la capacité d’effectuer en vol un alignement de leur système de navigation inertiel.

    Alignement automatique et GPS.

    Les avions militaires ont été équipés de GPS bien avant que les avions civils puissent en bénéficier. Avec un GPS, ils peuvent régler automatiquement leur Système de Référence Inertiel (IRS). Or le vol N644AA (immatriculation du vol American Airlines 77) n’était pas équipé de GPS, mais lorsqu’on regarde les données de l’enregistreur de vol, il est indiqué : GPS = OPER (ationnel)12, ainsi que la présence d’un alignement automatique de coordonnées en vol. Comment un système GPS peut-il être noté comme opérationnel sur un avion qui n’en possède pas ?

    Les données montrent que les coordonnées (longitude et latitude) ont été ajustées automatiquement à celles du Radar après le décollage9. Les avions d’American Airlines n’ont pas la capacité de faire ce type d’alignement en vol. De plus, aucun avion ne prendrait le départ avec une erreur aussi importante, l’IRS étant sa première source [d’information pour la] navigation. Il est impossible pour un avion d’American Airlines de donner des informations fiables sur sa position si le système n’est pas ajusté à son point de départ (la porte d’embarquement).

    L’appareil doit rester immobile de façon à ce que l’alignement se fasse correctement, sinon l’appareil de navigation se basera sur des données erronées ce qui pourrait être fatal10. D’après Ralph Kolstad, Commandant de bord de 757/767 chez Americain Airlines qui a volé précisément avec l’appareil N644AA, si le système de référence inertiel (IRS) tombe en panne en plein vol (ou s’il montre des erreurs importantes), une alerte doit être signalée immédiatement. Il est demandé à tout appareil de rester stationnaire pendant au moins 10 minutes pour permettre un alignement complet du système de référence inertiel, et ce, avant chaque vol, ceci est stipulé noir sur blanc dans le manuel d’opérations des appareils 757/767 d’American Airlines11. Comment un alignement en vol peut-il être enregistré alors que l’appareil d’American Airlines n’avait pas cette capacité, ni de GPS ? Voici une preuve de plus qui démontre que les données de la boîte noire ne proviennent pas d’un avion d’American Airlines.

    Conclusion.

    Les données fournies ne sont pas compatibles avec un impact contre le Pentagone, ni avec un départ depuis la porte d’embarquement mentionnée dans les rapports officiels, et si ces données ont effectivement été générées par un véritable avion, elles l’ont été par un appareil aux capacités plus avancées que le N644AA, à la fois en termes d’équipements de navigation (instruments) et de performances. De plus, les données n’ont pas pu être décodées entièrement [même] en utilisant la description des champs de données (Data Frame layout) élaborée par American Airlines exclusivement pour ses appareils.

    Les preuves sont accablantes : ces informations ne proviennent pas d’un appareil d’American Airlines. On demande fréquemment aux Pilotes pour la Vérité sur le 11/9, « et si le vol 77 n’a pas frappé le Pentagone, où est-il allé ? » C’est une EXCELLENTE question ! Les Pilotes pour la Vérité sur le 11/9 recommandent de continuer à faire pression pour obtenir les données de l’appareil censé être parti de la porte D26 de l’aéroport de Washington Dulles le matin du 11 septembre 2001, et encore plus important, dont les coordonnées Lat/Long correspondent à un départ de la porte D26. A partir de là, on pourra déterminer où il est allé ! Malheureusement, des pouvoirs d’assignation à comparaitre seront sans doute nécessaires pour obtenir ces données, étant donné que tous les recours via la Loi sur la liberté de l’information (FOIA) ont été épuisés et que les agences gouvernementales qui ont répondu jusqu’ici refusent de commenter plus avant. En effet tout ce que nous avons obtenu se résume à « Nous avons satisfait vos demandes. Vous avez les données, et ces données ne confirment pas nos conclusions ? « No comment ! » ».

    Des procès ont été intentés par des victimes du 11/9, en particulier celui d’April Gallop, une survivante du Pentagone. Les Pilotes pour la Vérité sur le 11/9 ont signé une lettre de soutien (Affidavit) à Mme Gallop, tout en fournissant des preuves dans cette affaire. Maintenant, tout ce qu’il faut, c’est un juge équitable et juste, qui prenne en compte ces éléments de preuve au lieu de jeter l’affaire [aux orties].14

    Presque 10 ans ont passé depuis les événements du 11/9. Il n’y a toujours pas de preuve qui établit un lien entre les allégations de la Commission sur le 11/9 et ses conclusions. Même la Commission sur le 11/9 a admis qu’on leur avait menti et que [cette commission] avait été « mise en place pour échouer » (set up to fail)13. Ecrivez à votre représentant au Congrès, à votre sénateur, informez-les du fait que les données fournies par les agences gouvernementales à travers la Freedom of information Act ne sont pas compatibles avec les conclusions de la Commission sur le 11/9, montrez-leur les preuves irréfutables selon lesquelles ces données ne proviennent pas d’un avion d’American Airlines.

    Fondée en août 2006, Pilots For 9/11 Truth est une association en plein essor constituée de pilotes professionnels du monde entier. Cette organisation a analysé les données fournies par le National Transportation Safety Board (NTSB) concernant l’attentat contre le Pentagone, les événements de Shanksville, en Pennsylvanie, et les attentats contre le World Trade Center. Ces données sont incompatibles avec la version officielle. Le NTSB et le FBI se refusent à tout commentaire. A ce jour, les Pilotes pour la vérité sur le 11/9 ne proposent pas de théorie alternative et ne blâment personne. Mais il existe [désormais] une énorme quantité d’informations et de données qui contredisent la version officielle et sur lesquelles les agences et les responsables officiels ne font aucun commentaire. Pendant ce temps, la liste des membres de Pilots for 911 Truth continue de s’allonger.

    Pilots for Truth, le 04 mars 2011

    Pour mieux éclairer votre lanterne je vous conseille de lire les articles ci-dessous (en langue française).

    Nous sommes à des lieux de la version officielle, qui jour après jour se conçoit comme une imposture dramatique, et il nous faut continuer de réclamer la vérité !

    http://www.reopen911.info/News/2011/02/13/conclusion-des-experts-rien-ne-prouve-que-les-donnees-des-boites-noires-soient-celles-du-vol-american-airlines-77/

    http://www.reopen911.info/News/2010/10/22/une-douzaine-de-questions-sur-le-vol-77-et-sur-le-pentagone-qui-pourraient-mener-devant-la-justice-et-une-qui-ne-pourra-pas/

    http://www.reopen911.info/News/2010/10/18/anomalies-dans-la-chronologie-du-11-septembre-les-signaux-de-detresse-indiquent-que-les-avions-se-sont-ecrases-plusieurs-minutes-avant-que-les-vols-11-et-175-ne-percutent-le-world-trade-center/

    http://www.reopen911.info/News/2010/08/03/un-directeur-de-vol-de-la-nasa-confirme-que-la-vitesse-des-avions-utilises-le-119-pose-un-grave-probleme-dont-personne-ne-parle/

    http://www.voltairenet.org/article163141.html

    http://www.reopen911.info/News/2010/08/01/pilotes-pour-la-verite-sur-le-119-analyse-des-vitesses-relevees-pour-les-avions-ayant-servi-lors-des-attaques-contre-le-wtc/

    http://www.reopen911.info/News/2008/05/21/les-mysterieuses-boites-noires-du-11-septembre/

    Sources : Reopen 911

    Posté par Adriana Evangelizt

    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : L’Esclavage des Peuples
    Ecrire un commentaire 0 – Voir le commentaire – Voir les 0 commentaires – Partager
    Samedi 2 avril 2011 6 02 /04 /Avr /2011 15:11
    2 videos : Libérons-nous, mes Frères !

    « Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire.

    Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne.

    Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions,

    les êtres humains sont ainsi faits.

    Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur.

    Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne.

    Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains.

    Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

    L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine,

    nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang.

    Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes.

    Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction.

    Notre savoir nous a fait devenir cyniques.

    Nous sommes inhumains à force d’intelligence,

    nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez.

    Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité.

    Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse.

    Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

    Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres,

    ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain,

    que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les hommes.

    En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés,

    victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

    Je dis à tous ceux qui m’entendent:

    Ne désespérez pas !

    Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère

    de l’habilité,de l’amertume de ceux qui ont peur

    des progrès qu’accomplit l’Humanité.

    Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront,

    et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples.

    Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr.

    Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes,

    à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves,

    enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire

    et ce qu’il faut penser, qui vous dirige, vous manoeuvre,

    se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

    Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains,

    ces hommes-machines avec une machine à la place de la tête

    et une machine dans le coeur.

    Vous n’êtes pas des machines !

    Vous n’êtes pas des esclaves !

    Vous êtes des hommes !

    des hommes avec tout l’amour du monde dans le coeur.

    Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain,

    ce qui n’est pas fait d’amour.

    Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté !

    Il est écrit dans l’Evangile selon Saint Luc

    « Le Royaume de Dieu est dans l’être humain »,

    pas dans un seul humain ni dans un groupe humain,

    mais dans tous les humains, mais en vous,

    en vous le peuple qui avez le pouvoir.

    Le pouvoir de créer les machines,

    le pouvoir de créer le bonheur.

    Vous, le peuple, vous avez le pouvoir.

    Le pouvoir de rendre la vie belle et libre,

    le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

    Alors au nom même de la Démocratie,

    utilisons ce pouvoir.

    Il faut tous nous unir,

    il faut tous nous battre pour un monde nouveau,

    un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler,

    qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

    Ces brutes vous ont promis toutes ces choses

    pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient.

    Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses ; jamais ils ne le feront.

    Les dictateurs s’affranchissent en prenant le pouvoir

    mais ils font un esclave du peuple.

    Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses.

    Il faut nous battre pour libérer le monde,

    pour renverser les frontières et les barrières raciales,

    pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance.

    Il faut nous battre pour construire un monde de raison,

    un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

    Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous ! »

    Charlie Chaplin – Le Dictateur

    VERSION MODERNE

    Posté par Adriana Evangelizt
    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : La Libération des Peuples
    Ecrire un commentaire 1 – Voir le commentaire – Voir les 1 commentaires – Partager
    Samedi 2 avril 2011 6 02 /04 /Avr /2011 11:34
    Tout va bien ! Des traces d’iodes radioactifs dans le lait Français

    Comme nous le constatons, la situation s’améliore de jour en jour. Après l’eau de pluie contaminée, c’est au tour du lait. Est-ce grave ? Bien sûr que non, selon l’IRSN, aucun risque pour la France. Buvons du lait, mes Frères… si le lait est contaminé, cela signifie que nos jolies vaches ont brouté de l’herbe contaminée, tout simplement. A part ça, pourquoi s’en faire ? Selon l’article de Futura-Santé, ci-dessous, les doses retrouvées sont toutefois très faibles et non toxiques. On a même du bol par rapport aux Américains. Eh oui… dans notre bonheur du nucléaire… car figurez-vous que nous n’avons que 0,11 becquerel par litre et qu’eux en ont 0,029/l. C’est-à-dire que nous en avons beaucoup plus qu’eux et pourtant, ils sont plus près que nous du Japon. Allez donc y comprendre quelque chose !

    Eh bien comprenons justement… comprenons que les données aux USA sont faussées car là-bas c’est la Food and Drug Administration (FDA) qui donne les quotas sur la sécurité alimentaire. La FDA, vous savez… l’organisation -de l’Ordre Noir- qui a autorisé l’Aspartame malgré qu’il produit des tumeurs au cerveau au rats de laboratoires. La FDA qui a aussi autorisé les OGM -produit de l’Ordre Noir, bien entendu- pour le bien des Américains et des Européens que la Commission Européenne cautionne car elle est un organe de l’Ordre Noir, comme tout le reste. La FDA qui autorise la commercialisation d’un médicament issues de chèvres génétiquement modifiées. Ceci vous donne une idée des expériences sur les animaux pratiquées -sans rien dire à personne- par les scientifiques diaboliques de cet Ordre. La FDA qui empêche les producteurs d’apposer l’étiquette « sans OGM » sur les produits. Car effectivement, pourquoi informer les gens qu’ils vont manger du poison ? La FDA veille sur l’Amérique et sur le reste du monde puisque les produits nocifs sont importés et vendus d’office. Ils sont même imposés. Et la Commission européenne se fait le relais des empoisonneurs et des lobbies de l’Ordre Noir. Prenons bien conscience de ce fait. Au sommet de la Pyramide règne un Klan machiavélique qui a décidé de nous perdre et de nous faire perdre tout ce que nos Ancêtres nous ont légué.

    Donc pour ce qui est du lait contaminé, la FDA a établi le seuil de radioactivité à 170 becquerel par litre. Elle voit large ! Que risquons-nous alors avec nos petits 0,11 bqu/l ? Selon la FDA, ils sont 5000 fois inférieurs au quota fixé par elle. Mais cependant, on nous informe que ces résultats sont supérieurs à la normale puisqu’en temps ordinaire AUCUNE TRACE D’IODE 131 NE DOIT ÊTRE DECELABLE DANS LE LAIT ! Voyez un peu les contradictions des pseudos-scientifiques. C’est normal, mais en même temps, c’est anormal. Là, vous avez DEUX VERITES. Mais pour nous, il n’y en a QU’UNE. C’est normal OU c’est anormal. On sait bien qu’une pièce à deux revers, mais lequel prendre ? Le pile ou le face ? Laissons le pile aux malfaisants et prenons le FACE… car « je ne veux nulle idole devant ma face »… souvenons-nous… cette phrase signifie qu’IL EST derrière nos yeux et qu’IL voit tout. Il ne peut donc pas nous tromper. Ne cherchons pas ailleurs ce qui est au fond de nous. La Lucidité. La Clairvoyance. L’Intuition. L’Intelligence. L’Esprit. N’avons-nous pas de belles armes à notre service ? N’avons-nous pas compris que l’ON nous berne depuis des millénaires ? Que l’ON nous a vendu un monde qui n’est pas le nôtre ? Que l’ON nous a façonné une histoire mensongère pour nous faire oublier NOTRE BELLE HISTOIRE ? Et tout ceci par le biais des religions qui finalement ont ouvert un grand chemin au NOUVEL ORDRE MONDIAL qu’elles servent bien, même si elles s’en défendent. A un moment donné, il faut dire STOP à l’intoxication. Je veux de la Lumière et du Blanc. Je veux du PUR. Je veux la Vérité. Et IL N’Y EN A QU’UNE. Partout et dans tous les domaines. Il n’y a pas des vérités comme se plaisent à le dire certains mais UNE VERITE. Que cela plaise ou non.

    Donc, partant de là, le lait français est contaminé à l’iode 131 parce que les vaches françaises broutent de l’herbe qui l’est tout autant. Le fait qu’on le retrouve dans le lait signifie qu’il ne disparaît pas dans l’organisme des vaches mais qu’il se propage par tout ce qu’elles expurgent. Nul doute que l’on en trouverait aussi dans leur urine et leur bouses. On nous dit que l’iode 131 à une demi-vie de huit jours, soit qu’il perd la moitié de sa nocivité en une semaine. Oui mais… cet isotope est particulièrement toxique lorsqu’il est absorbé par la thyroïde. Mais qui nous dit qu’elle n’en absorbe pas dans ce temps soit-disant limité ? A mon sens, elle doit forcément en absorber, pour une raison fort simple, c’est que l’Ordre Noir sait très bien les effets du nucléaire sur cette glande particulière. Essentielle, dirais-je même, pour l’Humain et ses perceptions ultra-sensorielles… notons qu’il y a beaucoup de personnes qui sont obligées de se la faire enlever car il y a de plus en plus de cancers de la thyroïde. Doit-on penser que c’est un hasard lorsque l’on connaît les visées de l’Ordre Noir sur l’Humanité ? Faire en sorte que nous ne retrouvions jamais les pouvoirs que nous possédions jadis. Eh oui… nous renvoyer à l’état de légumes est leur priorité.

    Le drame du Japon les sert car il touche les peuples du monde entier. Les Malfaisants n’ont pas inventé la radioactivité pour rien, alors que l’on pouvait avoir accès à l’énergie gratuite en utilisant celle de la terre, y compris pour les voitures. Ils connaissent très bien les nuisances du nucléaire sur les glandes endocrines comme je vous l’expliquerai dans l’article suivant…

    En attendant, soyez vigilants sur l’eau, le lait, les salades et ne gobez pas les informations optimistes que l’on nous sert sans preuves.

    Des traces d’iode radioactif dans le lait français

    Des échantillons de lait français et américain contient des traces d’iode 131, suite au nuage radioactif en provenance de Fukushima. Les doses sont néanmoins largement en dessous de celles observées après Tchernobyl et ne seraient pas toxiques.

    De l’iode 131 a été détecté dans des échantillons de lait en France et aux États-Unis, rapportent simultanément l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l’Environmental Protection Agency américaine. Les résultats d’analyses confirment que cet isotope radioactif provient des rejets de la centrale nucléaire de Fukushima. Les doses retrouvées sont toutefois très faibles et non-toxiques.

    L’analyse d’échantillons de lait effectuée le 25 mars en Loire-Atlantique par l’IRSN fait état d’un taux inférieur à 0,11 becquerel par litre (Bq/l). Des prélèvements opérés à la même date à Spokane, dans l’État de Washington, situé sur la côte ouest des États-Unis, montrent un taux de 0,029 becquerel par litre.

    Ces résultats sont supérieurs à la normale puisqu’en temps ordinaire aucune trace d’iode 131 ne doit être décelable dans le lait. Ils demeurent toutefois « 5.000 fois inférieurs au taux d’intervention déterminé par la Food and Drug Administration (FDA) », indiquent nos confrères du New York Times. Ce seuil à ce jour est établi à 170 becquerels par litre.

    Rien à voir avec Tchernobyl !

    Par ailleurs, précisons que ces doses d’iode 131 restent bien en-deçà des valeurs observées en mai 1986 en France, un mois après l’accident de Tchernobyl. « On avait détecté 100 becquerels par litre dans le lait à cette période », indique Philippe Renaud, chef du Laboratoire d’études radioécologiques en milieux continental et marin à l’IRSN. Il rappelle également que « le lait est un des aliments les plus sensibles à la contamination radioactive, après les légumes à feuilles. Il est contaminé par le biais de l’herbe chargée d’isotopes radioactifs et consommée par les vaches ».

    L’iode 131 a une demi-vie de huit jours. En d’autres termes, il perd la moitié de sa nocivité en une semaine. Cet isotope radioactif est particulièrement toxique lorsqu’il est absorbé par la thyroïde. En cas d’exposition massive, les autorités sanitaires peuvent demander à la population visée d’absorber un comprimé d’iodure de potassium. Celui-ci sature alors la thyroïde, réduisant ainsi le risque de cancer. En revanche, il est tout à fait déconseillé – et potentiellement dangereux – d’absorber ce médicament sans y avoir été invité par les autorités.

    Sources Futura Sciences

    Posté par Adriana Evangelizt
    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : Nucléaire
    Ecrire un commentaire 2 – Voir le commentaire – Voir les 2 commentaires – Partager
    Samedi 2 avril 2011 6 02 /04 /Avr /2011 09:30
    Fukushima, « bien pire que Tchernobyl » + Analyse sur la situation que l’on nous dissimule…

    Tout va bien, mes Frères ! C’est du moins ce que l’on nous raconte. Jouons les imbéciles puisque c’est ce que l’ON croit que nous sommes. Ainsi, il y aurait une baisse de la radioactivité aux alentours de Fukushima. C’est l’AIEA qui le dit. On peut lui faire confiance, sans doute. Mais alors… comment se fait-il que la radioactivité diminue alors qu’une nappe d’eau souterraine (c.a.d. une nappe phréatique) située à 15 mètres sous le réacteur N°1 est contaminée et que son taux de radiation est 10 000 fois supérieur à la norme légale ? Alors que de l’eau radioactive s’écoule dans l’océan parce que le réacteur 2 vient de se fissurer ? Alors que des passagers venant du Japon débarquant en Chine sont déclarés contaminés ? Alors que les fumées nucléarisées sortent toujours de cette satanée centrale et que même le premier ministre nippon ne peut cacher son pessimisme… la bataille sera longue… voyez la video et coup de chapeau au papa japonais, coeur de Samouraï…

    Comment peut-on croire ces mensonges alors que la Corée et la Chine ont aussi décelé de la radioactivité dans leurs pays respectifs et que les Japonais en sont rendus à acheter leur nourriture avec un compteur Geiger, nouvelle mode dont ils se seraient bien passés ?

    Mieux, même l’IPAD et tous les composants électroniques en provenance du Japon sont contaminés. C’est vous dire jusqu’où ça va. Et en France ? On veut nous faire croire que le nuage -qui n’en est pas un- serait passé et que nous ne sommes plus concernés. Ceci est bien sûr faux puisque la radioactivité s’échappe toujours et que le nuage est discontinue comme je l’avais expliqué dans un article précédent. La radioactivité a même été décelée dans notre eau de pluie, notamment de l’iode 131. Voyez le rapport de la CRIIRAD. S’il y en a dans l’eau de pluie, il y en a dans l’air et nous en respirons. Point final. La progression incessante des masses d’air contaminées vers l’Europe et les Etats-Unis n’est pas une limitée dans le temps mais constante. La Suède, l’Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas sont aussi contaminés, même si c’est à faible dose comme chez nous. La Russie n’y échappe pas non plus. Mais combien de pays le sont en fait ? Sans doute le monde entier, quoique l’on nous en dise. Et comment peut-il en être autrement avec l’air contaminé qui ne peut pas se stabiliser à un seul endroit ? Mieux, avec le Jet Stream -dont aucun scientifique ne nous parle !- suivez le beau nuage en couleurs vives et voyez comme il stagne bien au-dessus de l’Europe et de notre pays… grâce à Dutchsinse qui ne dort pas…

    En fait, quand vous voyez la trajectoire du nuage au travers du Jet Stream, que vous constatez qu’il stagne au dessus de l’Europe, on est bien obligé de se poser des questions quant à HAARP qui s’intéresse particulièrement à nos pays en ce moment comme démontré dans la video posée ICI. Il ne faut pas oublier que l’Ordre Noir vise à détruire tant les Etats-Unis que la France, en premier, après d’autres pays. Or, comme par hasard, ses manipulations tombent au moment où le nuage est sur nous. En produisant des perturbations et des pluies, ils l’empêchent de partir ailleurs. Allons loin dans la « conspiration » pour dénoncer les « conspirateurs » qui existent bel et bien, comme expliqué dans Le but secret de la radioactivité. Car tout se suit et tout se tient. Ils veulent nous irradier un max pour perturber notre ADN et notre Conscience. Voilà pourquoi ON nous dit que tout va bien et que rien n’est grave.

    Car selon Greenpeace qui nous signale le rapport du Dr Helmut Hirsch, ce dernier a établi que l’accident de Fukushima relève du niveau 7. Voyez au bas de l’article ICI. Donc que la spécialiste russe nous dise que Fukushima est pire que Tchernobyl ne doit pas nous étonner. Faut-il donc penser que le niveau 7 est has been et qu’il existe un niveau 8 et davantage ? Quand on connait les méthodes de datage des instances en place, ne serait-ce que pour l’âge des Pyramides, on ne peut qu’être circonspect. Que vaut leur Carbonne 14 ? Mais que vaut également leur façon de mesurer le degré de radioactivité ? Sur quoi se basent-ils ? Sur leurs méthodes et leurs méthodes ne sont pas les nôtres. Reprenons notre Libre-Arbitre. Voyons par nous-mêmes. Pensons. Sentons et devinons ce qui se dissimule derrière leur « tout va bien » et redevenons le Peuple digne de ses Ancêtres hautement Eclairés qui n’avaient ni AIEA, ni AREVA, ni lobbies du nucléaire pour leur dicter leur conduite. Ouvrons les yeux car les évènements vont se précipiter, dans les jours qui viennent, je vous l’assure…

    Fukushima, « bien pire que Tchernobyl »,

    selon une spécialiste russe

    La catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon est « bien pire » que celle de Tchernobyl de 1986 en Ukraine, a estimé vendredi à Washington une spécialiste russe de l’énergie atomique.

    « Tchernobyl était comme l’explosion d’une bombe sale. La nouvelle bombe sale, c’est Fukushima, et elle va coûter encore plus cher » en termes humains et économiques, a averti Natalia Mironova, ingénieur thermodynamique qui est devenue l’un des principaux adversaires du nucléaire dans son pays après la catastrophe de 1986.

    « Fukushima est bien pire que Tchernobyl », a-t-elle déclaré devant des journalistes, estimant que l’accident nucléaire japonais pourrait dépasser celui de la centrale soviétique sur l’échelle internationale de mesure de gravité.

    Au niveau « sept », l’accident de Tchernobyl, considéré comme le plus grave de l’histoire du nucléaire civil, occupe le sommet de cette « Echelle internationale des événements nucléaires et radiologiques ».

    « Tchernobyl était au niveau sept alors qu’il n’y avait qu’un seul réacteur accidenté et que la catastrophe n’a duré que deux semaines », a relevé Mme Mironova. A Fukushima, « nous en sommes à trois semaines et quatre réacteurs sont dans un état très dangereux », a-t-elle ajouté.

    La centrale de Fukushima a été accidentée à la suite du puissant séisme de magnitude 9 et de l’énorme tsunami qui a déferlé le 11 mars sur la côte du Pacifique dans le nord-est de l’archipel.

    L’agence de sûreté nucléaire japonaise a évalué le 18 mars la gravité de l’accident de Fukushima au niveau 5 de l’échelle internationale.

    Sources ORANGE

    Posté par Adriana Evangelizt
    Par Adriana Evangelizt – Publié dans : Nucléaire
    Ecrire un commentaire 2 – Voir le commentaire – Voir les 2 commentaires – Partager
    Vendredi 1 avril 2011 5 01 /04 /Avr /2011 20:43
    Le but secret de la radioactivité

    Je vous avais dit ICI, que je vous poserai des articles sur le côté « occulte » du nucléaire. Invention de l’Ordre Noir. Et cette invention a, bien sûr, un but spécifique et secret qu’ignorent les vendeurs de centrales. Produire de la radioactivité pour détruire notre ADN et la Conscience Humaine, mais aussi donner vie à des puissances démoniaques qui ont besoin de cette énergie vénéneuse pour prendre vie, ainsi que des ondes électromagnétiques que l’on nous sert généreusement, notamment avec le net. On trouve trace de ces « démons » dans les textes hindous sous le nom de ASURAS. Les mythologies possèdent des symboles et des noms qui cachent une réalité connue seulement des Initiés. Ceux de l’Ordre Noir et ceux de l’Ordre Blanc. La quasi totalité de l’Hu

  • Je me pose une question, puisque l’iode 131 perd en 8 jours la moitié de sa radioactivité, ce qui reste perd aussi la moitié au bout de 8 jours, qui perd aussi la moitié au bout de 8 jours, qui…. etc etc etc…..en fait je pense qu’une fois dans le corps, il faut tout de même pas mal de temps pour éliminer ce radio-élément, et les dégâts que ça risque de faire sont prévisibles, est ce que je me trompe??
    De plus, saturer la glande thyroïde d’iode stable, est une pommade sur une jambe de bois, et ne protège en aucun cas, de tout les autres radio-éléments…….
    Les autorités ne tiennent pas à enlever ce « petit » espoir, c’est de la désinformation pure et simple.
    Le malheur, c’est que les gens ne s’informent pas suffisamment, on est bombardés par des termes de mesures qui sont « obscurs » pour le commun des mortel……..
    Et pour embrouiller un peu plus le puzzle, on augmente en douce, les doses admissibles dans les aliments…qui ne devraient contenir QUE les éléments spécifiques à leur genre et rien d’autre.
    Et attention!!!!!! fumer donne le cancer! quel beau matraquage…………………